background preloader

Data Visualization

Data Visualization
[infographie] Ukraine : la démocratie en dictature ! L’Ukraine, un bien beau pays qui est dans l’actualité en ce moment pour de bien tristes raisons… Malgré les vaillants efforts de l’opposition en Ukraine, le Parlement ukrainien a adopté une loi brutale qui dirige le pays en plein dans la dictature. Sont interdits en vertu de la nouvelle loi (sous peine d’emprisonnement) de conduire des voitures dans des colonnes qui dépassent cinq véhicules longs, de mettre en place un système sonore (émission ou réception) non déclaré, les « perturbations de masse » sont passibles de 10 à 15 ans d’emprisonnement, des informations sont collectés sur la police ou les juges, j’en passe… (l’image en grand format) Bref, comme souvent je vous invite à rester vigilant autant que possible sur vos droits, vos libertés et à rester informés tout en informant… et à militez avec vos propres moyens, si vous le pouvez! source Êtes-vous adepte du multitasking ? (voir l’image en grand) Et vous, êtes-vous « multitâche » ?

http://graphism.fr/category/592/data-visualization/

Related:  Mooc ITyPA

Revue de la littérature nord américaine sur les apprenants de MOOCs Les MOOCs (Massive Open Online Courses) ont connu en 2012 un développement sans précédent. Gratuits et ouverts, ils permettent à tous d’accéder à la connaissance. Ces nouveaux dispositifs d’éducation en ligne proposent l’accès à des cours sous la forme de capsules vidéo ainsi qu’à des QCM. Ils incitent les apprenants à réaliser des exercices ou des projets qui sont évalués soit par leurs pairs, soit de manière automatique. Les apprenants ont la possibilité d’interagir entre eux grâce à un ensemble d’outils comme des blogs, des forums ou des groupes créés sur des réseaux sociaux. Plusieurs auteurs s’accordent sur le fait que certaines caractéristiques spécifiques des MOOCS bousculent les modèles traditionnels des formations en ligne (Mackness & al. 2010 ; Cisel & Bruillard 2013 ; Baron 2012 ; Stepan, 2013) :

Open data : Bordeaux donne la faveur au citoyen-habitant La ville de Bordeaux a ouvert début octobre son portail de données publiques opendata.bordeaux.fr . Résolument tourné vers le grand public, il a pour objectif de donner du sens et de la lisibilité à l'action de la collectivité en mettant en valeur ses métiers « La créativité dans la réutilisation des données publiques viendra de l’ouverture de l’open data à l’ensemble des acteurs de l'économique sociale et solidaire, de la démocratie participative et de la concertation » préconise AEC dans un récent Rapport d’étape consacré à l’ouverture des données publiques en Aquitaine. En clair : depuis son émergence, le mouvement est resté cantonné aux acteurs du monde économique, ou aux férus de nouvelles technologies. C’est vrai en France comme en Aquitaine. Il doit désormais atteindre le grand public.

1 – Data mining et marketing Le data mining signifie littéralement « forage de données ». Comme dans tout forage, sont but est d’extraire des données disponibles au sein de toute entreprise des informations exploitables d’un point de vue commercial. Dans le contexte actuel ou le consommateur est considéré comme volatile, ou la concurrence s’intensifie et ou les marchés deviennent saturés, le client devient l’acteur principal de l’entreprise. Des milliers d’informations sont collectées sur les comportements des clients mais sont le plus souvent mal exploitées. Le data mining intervient alors pour exploiter au mieux ces données. 1 .

Le travail collaboratif et les MOOCs Aujourd’hui, c’est à Brest que je parle de MOOCs dans le cadre d’une journée « apprendre avec le numérique ». Le point d’entrée qui m’a été demandé est de partir du travail collaboratif. Je commence donc sur des exemples de travail collaboratif qui enrichissent l’expérience dans la vie de tous les jours dans la classe, pour ensuite présenter les MOOCs, et me concentrer sur les aspects d’échanges, ce qui va m’amener naturellement au connectivisme:-) Un supplément oeuf avec votre lampe ? Ce luminaire créé par le designer Maciej Chmara est un hommage à la lampe à incandescence, vouée à la disparition car sacrifiée sur l'autel de l'écologie. Au passage, vous observerez que son emballage rappelle fortement un carton à pizza. Mais il n’est probablement pas possible d’avoir un supplément oeuf avec sa lampe. Ni de cuire un oeuf sur l’ampoule fluo-compacte qu’elle contient.

Bordeaux à l’heure de l’open-data L'open-data est un mouvement visant à libérer le plus possible les données produites par les administrations à des fins de transparence et pour encourager le dialogue entre l'administration et les citoyens. Après Rennes, Nantes ou Paris, entre autres, la ville de Bordeaux a lancé son portail open-data le jeudi 4 octobre. L'initiative bordelaise est originale, dans le sens où elle est portée par un souhait des élus et développée en interne, et non, comme c'est souvent le cas, par des citoyens ou des associations se rapprochant de l'expérience parisienne.

2 – Ciblage comportemental Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le ciblage comportemental est une technique de publicité qui consiste à personnaliser les contenus promotionnels, en fonction du comportement des internautes et de l'identification de leurs centres d'intérêt. Le logiciel AdWords de Google en est l'un des exemples les plus connus. Mais on peut aussi citer « Beacon », le système de ciblage comportemental de Facebook, qui a de son côté défrayé la chronique en annonçant la commercialisation du profil de ses membres à des annonceurs[1]. Définition[modifier | modifier le code] L'éthique des Moocs Parce qu'ils sont massifs et ouverts, les Moocs accueillent un très grand nombre de participants, dont quelques-uns seulement teminent le cours dans lequel ils sont inscrits, et obtiennent le certificat qui valide le succès à l'examen final. Dans la bataille que doivent mener depuis quinze ans les professionnels de la formation en ligne pour exister, le taux d'abandon constitue un argument massue, constamment brandi par les tenants du tout présentiel. Les commentateurs n'ont par exemple pas hésité à exploiter les résultats d'une récente enquête (voir ici l'article d'Alexandre Roberge à ce sujet), qui souligne que les formations à distance distribuées par les colleges américains accusent un taux de décrochage légèrement supérieur à celui des mêmes formations en présence (9 % contre 5,5 %), pour affirmer que la FAD n'était décidément pas une voie d'avenir. Bien faire et faire le bien - Les enseignants ont effectué ce travail bénévolement, sur leur temps personnel.

Ecole Supérieure d'Infographie - Albert Jacquard Répartition géographique de l'amitié sur base de Facebook - Paul Butler — Papa, papa, aujourd’hui j’ai entendu à la radio que la dette de la Belgique était de 343 920 488 903,86 EUR. Papa, papa, c’est beaucoup, ça? — (papa, ennuyé) Oui. Non. Cela dépend, comparé à quoi? Quand les artistes recyclent Chaque jour, l’activité humaine produit, à l’échelle mondiale, environ 100 millions de tonnes de déchets. Un chiffre déjà renversant mais cette production devrait encore croître de 40 % d’ici 2020, aussi la recherche de nouvelles méthodes de gestion des détritus est-elle incontournable. Certains artistes proposent de leur offrir une deuxième vie en imaginant des œuvres originales, issues du recyclage et disponibles sur le marché. « Waste Landscape », par Elise Morin et Clémence Eliard A partir de 65 000 CD jetés, cette directrice artistique et cette architecte ont conçu des paysages brillants exposés au CentQuatre à Paris. Symbole de toute une génération et aujourd’hui dépassés technologiquement, les CD ont été cousus entre eux pour constituer de grandes vagues à l’aspect boule à facettes sur une surface de 500 mètres carrés.

Réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses Publié le 08/11/2010 • Mis à jour le 05/08/2014 • Par Romain Mazon, Hélène Girard • dans : Dossiers d'actualité Peu de collectivités se sont à ce jour lancées dans l’open data. Pourtant, la réutilisation des données publiques, qui est un droit depuis 2005, est riche de potentiels pour l’enrichissement des services rendus aux usagers. Mais elle peut bousculer certaines pratiques des administrations.

10 – Nate Silver, saint patron des "nerds"… M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Louise Couvelaire Il n'est pas encore là que l'assemblée se tait déjà. Dans une atmosphère quasi religieuse, les quelque 250 Londoniens sagement assis face à l'estrade attendent l'arrivée de l'oracle américain, en silence. Démarche un peu gauche et sourire bon enfant, Nate Silver, le saint patron des "nerds" (le sobriquet désigne les obsessionnels du chiffre et des nouvelles technologies), apparaît enfin, avec quelques minutes de retard.

Bientôt des cours filmés de l’École Polytechnique gratuitement sur Internet : l’enseignement supérieur de demain se fera-t-il à distance Avec le développement des massively open online courses (MOOC), ces cours en ligne gratuits dispensés aux États-Unis par les plus grandes universités, le e-learning est devenu le sujet d’intérêt majeur des acteurs de l’enseignement supérieur. En annonçant qu’elle rejoint Coursera, l’École polytechnique ouvre bien grandes les portes des MOOC à la française. On doit cette terrifiante allégorie d'un MOOC transformant tout sur son passage dans l'enseignement supérieur à Michael Branson Smith, un professeur assistant de communication du York College de New York. Parmi les spécialistes cités en bas de l'affiche, George Siemens est un théoricien de l'apprentissage dans une société basée sur le numérique (ce qu'on appelle le "connectivisme").

Puma veut fabriquer des vêtements biodégradables « Nous somme confiants sur le fait que, dans un futur proche, nous serons capables de commercialiser les première chaussures, T-shirts et sacs compostables », a confié le PDG de l’équipementier allemand Franz Koch à nos confrères du magazine économique Wirtschatswoche. De plus en plus préoccupé par le développement durable, Puma, qui avait annoncé la couleur en juillet dernier en lançant un nouveau sac de caisse biodégradable (NDLR : en avril 2010, l’entreprise a également initié un processus destiné à remplacer les traditionnelles boîtes à chaussures par une armature en carton, manière efficace de lutter contre le suremballage et de réduire sa consommation de ressources naturelles), veut suivre le principe Cradle-to-cradle, et vise à inclure les productions dans un cycle biologique qui va de la matière première au retour à la nature. Crédits photos : flickr – Solylunafamilia / stevendepolo

Related: