background preloader

Les moocs peuvent-ils s'imposer à l'université ? - Idées

Les moocs peuvent-ils s'imposer à l'université ? - Idées
Related:  Intégration numérique à l'école

En 2016, le code informatique arrive à l’école Pour faire face à la révolution numérique, il est impératif que les enfants, mais aussi les enseignants et les parents, comprennent l’enjeu de l’introduction de ce nouvel enseignement. C’est peut-être avec surprise que les parents ont découvert un nouvel enseignement dans l’emploi du temps de leurs enfants : le code. En effet, comme dans d’autres pays autour de nous, l’Education nationale a inscrit aux programmes de l’école et du collège une initiation à l’informatique, appelée « algorithmique », ou bien « fondements du numérique », ou encore « code », ou « informatique ». Plus précisément, « l’enseignement de l’informatique (codage, algorithmique) est introduit au collège et une sensibilisation au code est proposée à l’école primaire », ce qui s’ajoute aux cours déjà proposés au lycée. Garder l’esprit critique Pour en rester à la vie professionnelle, il est essentiel que chacun ait accès à ces compétences pour avoir les moyens de choisir, de trouver sa vocation.

Henri Guillemin explique Robespierre et les "Révolutions Françaises" : la fausse et la vraie Henri Guillemin explique Robespierre et les "Révolutions Françaises" : la fausse de 1789 (les nouveaux riches prennent le pouvoir aux anciens) et la vraie de 1792 (le peuple est enfin défendu, pendant deux ans) Chers amis, Comme vous le savez (puisque j'en parle tout le temps depuis des mois), je suis en train de devenir complètement drogué d'Henri Guillemin, dont une captivante "intégrale" des vidéos est publiée sur le site de RTS (Radio Télévision Suisse) L'intégrale de Guillemin sur le site de RTS : Henri Guillemin écrit la contre-histoire des 200 ans d'impostures du "gouvernement représentatif". Cet homme bon nous a laissé un peu plus d'une centaine de vidéos d'une demi-heure (parfois une heure), littéralement passionnantes, et quelques dizaines de livres en cours de réédition complète, aux éditions Utovie (utovie.com), encore plus importants. [Mise à jour 10 juin 2012 : la retranscription est disponible... Eh bien...

L'utilisation du numérique et des Tice à l'École Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. L'ENT offre des services : pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Depuis la rentrée 2016 : Ressources et usages du numérique à l’École Des programmes adaptés

Comment susciter un véritable éveil collectif mondial (Source : Futur Quantique ) Commentaire : Bien que cet article date de plus d’un an déjà, il est toujours d’actualité et le demeurera aussi longtemps que l’état actuel du monde restera tel qu’il est. Une chose assez drôle s’est produite au début du mois qui concernait un article fictif rédigé par le peu connu mais beaucoup aimé Ignatious O’Reilly pour qu’il soit publié le 1 er avril. L’article « Un éveil soudain massif des Étasuniens déconcerte le Congrès et provoque une alerte de sécurité nationale », est devenu rapidement un éditorial énormément populaire qui a été publié dans le monde entier par des milliers de sites Internet, forums et groupes de discussion de nouvelles alternatives. Qu’y avait-il donc dans cet article qui faisait écho chez tant de personnes ? En des temps comme ceux-ci, les pouvoirs en place semblent être encore plus désespérés pour garder le contrôle et vous faire prendre des vessies pour des lanternes. C’est pourquoi ils nous mentent et nous trompent. Collaborer

Expl séance pédagogique : Créer une affiche sur l’identité numérique avec Piktochart (Anglais – 4e) Je me lance un nouveau défi : celui d’obtenir la certification DNL en anglais. Bien que j’ai raté la date d’inscription pour cette année (échec de veille -_-‘), j’ai suivi des cours d’anglais pour sa préparation. La dernière séance était la plus stimulante : il fallait présenter une micro-séance en anglais. Vous comprenez bien que cela aurait été dommage de s’arrêter là. Modalités : discipline : Anglaisniveau : 4e (classe européenne)durée : 55 min x 3lieu : CDImatériel : grille d’auto-évaluation, ordinateurs, vidéoprojecteur, compte classe Piktochart créé en amont, connexion internet + 1 super collègue d’anglais Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de : exprimer en anglais des conseils pour « rester net sur le web »créer une affiche de communication efficace Final task : create a poster about online identity and how to stay safe online online identitycookies Déroulement : Productions des élèves : Evaluation : grille d’évaluation 4euro (pdf) Bilan : WordPress:

Des ateliers de lecture numérique et de création d’ebook en collège Anne Girard, professeure-documentaliste au Collège de l'Etang de l'Or et Elisabeth Demolombe, bibliothécaire à la médiathèque de Mauguio, ont développé depuis la rentrée 2013 un partenariat autour de la lecture numérique. La lecture numérique prend une place prépondérante dans nos quotidiens et celui des élèves. Au travers des actions qui sont menées au collège de Mauguio, Anne Girard et Elisabeth Demolombe proposent aux élèves des moments où ils peuvent se familiariser avec elle. Leur collaboration a débuté par un projet autour de la presse et s'est poursuivi en 2014 avec la mise en place d'ateliers de lecture numérique et de création d'e-books.

Le numérique à l'école : à quoi sert-il vraiment ? Voilà deux auteurs qui n'ont pas peur de passer pour de vieux réac. Karine Mauvilly et Philippe Bihouix publient "Le désastre de l'école numérique" (Seuil). Les pokémons dans les écoles pour contenter les joueurs de Pokémon Go, des téléphones portables plus que jamais présents dans les cours de récréation, des cahiers numériques, des tableaux connectés, des tablettes pour chacun, chaque établissement scolaire aura cette année encore sont lot de nouveautés technologiques, voulues ou subies. L'école essaie de ne pas rater le train des nouveaux usages et des nouveaux apprentissages. Un vaste plan d'équipement est en cours. C'est au beau milieu de ce chantier que ces deux auteurs viennent jouer les poils à gratter. Numérique ou enseignement traditionnel, le débat est nourri dans les écoles et à l'extérieur. Premier constat : ce n'est pas parce que les écoles sont bien équipées et utilisent les outils numériques que les élèves gagnent en compétences scolaires.

Publier les écrits, les travaux, la photo ou la voix d'un élève | Internet responsable Page mise à jour le 01 septembre 2011 Apprendre à préserver les données personnelles des élèves qui permettent de les identifier directement lors de la publication de leurs travaux pédagogiques via des sites internet, le réseau intranet et/ou l’ENTENTEspace numérique de travail.Un espace numérique de travail est un ensemble intégré de services numériques, choisis, organisés et mis à disposition de la communauté éducative constituée autour de l'établissement scolaire.Il fournit à chaque utilisateur un point d’accès à travers les réseaux à l’ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec son profil. de l’établissement. Cas concrets Lors d’une sortie scolaire, un enseignant a filmé ses élèves participant à différentes activités pédagogiques. Un établissement scolaire envisage de diffuser sur son site internet les meilleures copies des élèves pour accroitre sa notoriété. Les bonnes questions à se poser Présentation Témoignage Conseils En savoir plus… Ressources de référence

École : les écrans défavorisent les plus défavorisés C’est une étude instructive, bien que ses enseignements ne soient ni scientifiques ni vraiment nouveaux, que vient de publier l’AFEV sur « le numérique chez les collégiens scolarisés en réseau d’éducation prioritaire ». L’étude a été accueillie avec un certain enthousiasme, quand elle devrait donner au contraire bien des raisons de s’inquiéter. Prix des tablettes et smartphones ainsi que de la connexion Internet : les objets numériques sont en effet devenus beaucoup plus accessibles en seulement quelques années, y compris pour les publics les plus jeunes et les plus défavorisés. Des chiffres alarmants L’étude est d’abord instructive par ce qu’on apprend des pratiques numériques des élèves. Mais cette gabegie n’est rien par rapport aux pratiques des élèves. Mais ce n’est pas tout : on apprend que 59% des collégiens de 6e et de 5e seraient inscrits sur Facebook : l’âge minimum requis pour pouvoir utiliser Facebook est… de 13 ans. Des conclusions consternantes Plus intéressant dans l’étude :

Et à l'étranger? Au Royaume-Uni, 44 000 adolescents pratiqueraient le “sexting” Le partage de photos sexuellement explicites est de plus en plus répandu parmi les mineurs. Ce sont aux écoles et aux collèges de sensibiliser les jeunes sur les dangers de ce genre de diffusion sur la Toile, estime The Times. Offre spéciale Élections Américaines Selon une enquête du journal britannique The Times, le “sexting” – l’envoi d’une image ou d’une vidéo sexuellement explicites de soi-même par voie numérique – est très répandu parmi les mineurs britanniques. Des enfants de 12 et de 13 ans Plus d’un tiers des cas détectés impliquent des enfants âgés de 12 ou 13 ans, selon les chiffres des cinquante établissements du secondaire auxquels a eu accès le quotidien. Le principal risque : que ces adolescents deviennent “victimes de harcèlement, de chantage, de manipulation en ligne à des fins sexuelles, voire d’abus sexuel réel”, prévient The Times. Une directrice d’école citée par le journal témoigne :

Related: