background preloader

Apprendre à lire et à écrire - Méthode de lecture pour adultes gratuite - AlphaLire

Apprendre à lire et à écrire - Méthode de lecture pour adultes gratuite - AlphaLire
Comment aider quelqu'un à apprendre à lire avec AlphaLire ? Je reçois de nombreux messages de la part de personnes qui souhaitent aider un(e) ami(e) qui parle français mais ne sait ni lire ni écrire. Voici ce que je leur réponds : Ce qu'il faut faire si vous jouez le rôle du prof : • Essayez les exercices vous-même en premier pour comprendre comment ils fonctionnent, comment ils sont classés et comment on passe de l'un à l'autre. • Votre ami(e) a besoin de votre présence bienveillante à ses côtés. • Mettez-vous à sa place. • Confiez tout de suite la souris à votre ami(e) et indiquez-lui où cliquer. • Il faut bien dire à votre ami(e) qu'AlphaLire est là pour l'aider à apprendre, pas pour sanctionner. • Si vous (ou votre ami(e)) pensez qu'un exercice n'a aucun intérêt, ou si vous voyez qu'il est trop difficile à faire, n'insistez pas et passez au suivant, ou bien revenez à un jeu qui a fonctionné. • Limitez la durée d'une séance à 1h. Related:  marina1011ENSEIGNEMENT

Accueil du RGPAQ L'arbre à images | Des images pour apprendre le français / Learning French with flashcards Formation des migrants L'apparition du label "FLI" et du référentiel associé a troublé le monde du FLE et provoqué de nombreux débats. Le propos de cette table d'échanges était de mettre à plat ce que nous savons sur le sujet, sans passion ni esprit polémique. Hôte : Laurie-Anne Pecqueux, conseillière pédagogique à la Librairie Pédagogique du FLE L'apparition du label "FLI" et du référentiel associé n'a pas manqué d'interroger les acteurs du FLE, allant jusqu'à provoquer de nombreux débats. Le propos de cette table d'échanges est de mettre à plat ce que nous savons sur le sujet, sans passion ni esprit polémique. Le Référentiel FLI “français langue d’intégration” : le document de référence Les réactions au référentiel La plupart des documents relatifs à cette controverse ont été recueillis et cités par Christian Puren sur son site.

Dis-moi comment tu écris, je te dirai qui tu es Le responsable du pôle illettrisme du Centre de ressources emploi formation de Haute-Normandie, Jean-Philippe Mercier, et son équipe réunissaient, mardi 9 septembre 2014, universitaires et professionnels de la formation linguistique pour adultes, afin de débattre sur L’apprentissage du « français écrit » pour les publics adultes relevant des situations d’illettrisme et/ou du français langue étrangère. Labellisés « Agir ensemble contre l’illettrisme » par l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme, groupement d’intérêt public fondé en 2000, ces échanges entre linguistes et enseignants ont permis aux premiers de mieux cerner les problématiques soulevées sur le terrain, dans les salles de cours, et aux seconds de questionner et d’affiner leur perception de la langue ainsi que les pratiques orthographiques, si différentes selon le niveau, le pays et la langue de scolarité des apprenants. L’expression écrite, critère de sélection privilégié « Illettrisme » est un mot aux contours flous.

Article : La musique en classe de Fle « L’art unit le monde », dit-on. La musique est une forme d’art. La musique unit le monde. Les raisons qui favorisent cette pratique sont nombreuses, la plus importante étant probablement celle dictée par le ministère de l’éducation grec : le contact avec l’Autre. Une autre raison qui favorise l’introduction de la musique en classe de FLE provient également des instructions officielles. Pensons-y : les débutants en français (tout comme les débutants en anglais, italien, etc.) ressemblent aux élèves qui se mettent en contact avec un cours ou avec un niveau scolaire (en termes de classes) pour la première fois ainsi qu’aux bébés qui commencent en fait leur cours de langue maternelle dès qu’ils sont nés. En continuant, on dirait que la « nécessité » de la musique en classe de FLE est également d’ordre pédagogique. Après avoir examiné, espérons suffisamment, les « pourquoi », on se pose une autre question : « quelles chansons Chansons Chansons peut-on introduire en classe ?

La littérature en classe d'alphabétisation La littérature est inenvisageable pour les personnes qui ne savent ni lire ni écrire en français. Pour eux, il s’agit bien souvent d’un objet réservé aux intellectuels. La littérature c’est pour tout le monde. C’est vrai qu’a priori la littérature leur sera inutile au quotidien et que les formations durent peu de temps et ce temps est précieux. Je suis bien d’accord avec cela, c’est pourquoi le texte choisi permettra de travailler des savoirs de base tout en désacralisant la littérature. Cette activité s’inscrit dans un projet de classe ou de centre : Le printemps des Poètes – Réaliser une exposition, des œuvres littéraires créées par les apprenants, destinée aux familles, amis, partenaires sociaux, municipalité, … Et la classe d’alphabétisation ne sera pas isolée. Niveau : Alphabétisation – convient mieux aux personnes ayant un niveau A2 à l’oral, mais peut fonctionner en groupe avec des niveaux différents grâce à l’entraide. Objectifs communicatifs : – dire et écrire son nom et prénom

Imagana, un jeu qui lutte contre l’illettrisme Graphiquement très abouti, c’est une très belle expérience qui est proposée au joueur. En effet, cet outil pédagogique cache bien son jeu, car l’utilisateur a pleinement l’impression d’être un joueur. La progression est plaisante, les exercices sont amusants et la pédagogie n’apparaît jamais suffisamment grossièrement pour détruire l’illusion. C’est donc un excellent serious game qui mêle parfaitement apprentissage et jeu. La réalisation est soignée, malgré quelques petits défauts de jouabilité, et la mécanique de déconstruction / reconstruction des mots est absolument géniale. Voici un test vidéo complet, proposé par SeriousGameBlog.com : Et pour vous faire votre propre idée, testez Imagana !

B 107 - Exploiter la littérature jeunesse en classe de langue MACQUART-MARTIN, CatherineExperte associée, directrice Thélème international Parcours Enseignement et formation. Domaine Littérature et civilisation. Public Ce module s'adresse à des enseignants de français langue étrangère ou français langue de scolarisation ainsi qu'à des formateurs. Pré-requis Aucun. Présentation du module Les participants seront amenés à valoriser la place de la littérature jeunesse dans l'apprentissage du FLE/FLS et à adopter des techniques pour l'inscrire dans différentes formes d'approches et d'exploitations adaptées au niveau des apprenants. Objectif général À l'issue de ce module, les participants seront en mesure de didactiser différents textes publiés dans des collections pour la jeunesse (extraits, œuvres intégrales) afin d'élaborer des activités de lecture en classe de FLE. Modalités de travail La formation est conçue selon une approche participative et interactive où alternent les exposés, le travail collectif et le travail en grand groupe. Compétences visées

Related: