background preloader

Wearable Technology News and Reviews

Wearable Technology News and Reviews

http://www.wareable.com/

Related:  Wearable technologyInnovations pour les séniorsSources

Alzheimer : de l'intérêt des nouvelles technos pour les aidants - 14/12/16 C’est en tout cas ce que montre une enquête réalisée par l’association France Alzheimer et une équipe de l’Hôpital Broca à Paris. Les résultats indiquent donc que ces nouvelles technos sont acceptées par plus des deux-tiers (69%) des aidants qui « se disent prêts à les utiliser pour accompagner une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ». Il existe de nos jours un large choix de produits commercialisés sur le marché mais parmi les aides technologiques les plus usitées, citons les objets pour sécuriser l’environnement (détecteurs de fumée, gaz, chute...), les détecteurs de l’état de santé (pèse personne, tensiomètre, etc.) ou les aides pour s’orienter dans le temps et l’espace (calendriers, horloges, montres simplifiés).

Plume Labs lève des fonds pour la qualité de l’air - 15/12/16 C'est une nouvelle qui tombe à pic ! Alors que plusieurs régions françaises viennent de subir un pic de pollution (toujours d'actualité à Grenoble), Plume Labs, la startup française qui s'attaque frontalement au sujet de la qualité de l'air, et avait contribué à lancer l'alarme lors du précédent pic de mars 2015, annonce une levée de fonds de 4 millions d'euros. Ce tour d'amorçage a été réalisé auprès de l'entrepreneur en biotechnologies et investisseur Laurent Alexandre (actionnaire minoritaire de La Tribune), complété par des aides de BPI France pour le concours d'innovation numérique, et de l'Union Européenne. Il doit permettre à la startup fondée mi-2014 par Romain Lacombe et David Lissmyr, de poursuivre le financement de sa plateforme d'intelligence articifielle (IA).

Le futur du travail et la mutation des emplois - 05/12/16 Ces domaines sont fort nombreux et peuvent, sous certaines conditions, permettre la pleine occupation, sinon le plein emploi, de la population déplacée par l’automatisation. Listons les plus évidents : l’alimentation (dans sa phase « finale » de service à la personne, de la cuisine au restaurant), l’habillement, l’aménagement des habitations, la médecine, le bien-être, l’éducation et la culture, la distraction, l’art, etc. Pour la plupart de ces domaines, le 20esiècle a été un siècle d’industrialisation et d’orientation vers les produits. L’économie quaternaire remet le client au centre de l’expérience et s’intéresse plus au service reçu et perçu qu’aux produits sous-jacents. C’est cette remise au centre de l’interaction entre l’utilisateur et le fournisseur qui permet de « réinventer » des métiers de services à la personne. La menace des robots de compagnie anthropomorphes

Osny : c’est la tablette préférée de nos grands-parents - 22/12/16 Dans cette période de fêtes, il s’en vend 200 par jour ! La Facilotab, tablette numérique imaginée pour les novices en outil numérique, fête ses un an avec succès. Elle a été pensée à Osny, par l’entreprise CDIP, déjà connue pour ses logiciels de généalogie, qui se sont écoulés à plus de 100 000 exemplaires. Les séniors déjà équipés ne tarissent pas d’éloges sur la Facilotab. 3 facteurs qui freinent la démocratisation de l’intelligence artificielle - 05/12/16 La technologie est partout. Dans nos agendas, nos maisons, nos loisirs et même nos relations. Depuis plus de 20 ans, nous vivons au rythme effréné des innovations technologiques. D’abord avec l’arrivée d’internet, puis des réseaux sociaux et maintenant de l’intelligence artificielle. Les GAFA investissent massivement dans les technologies cognitives. Aujourd'hui, le film HER, qui décrit l’histoire d’amour entre un humain et une intelligence artificielle, ressemble de moins en moins à de la science fiction.

Pourquoi l’intelligence artificielle ne signe pas la fin de l’humanité - 29/11/16 N'en déplaise aux scénaristes de films de sciences-fiction, il n'y a à ce jour aucune preuve que les robots et autres technologies qualifiées d'«intelligentes» présentent une quelconque menace pour l'humanité, selon les résultats de l'étude «Artificial Intelligence and Life in 2030», réalisée par Stanford. Les auteurs de l'étude ont au contraire constaté que l'intelligence artificielle (IA) a jusqu'à présent permis d'améliorer la performance de certaines applications, en matière de transport, de santé, ou encore de communication. Bien qu'elle s'accompagne de la disparition de certains métiers, et qu'elle pose des questions en termes de sécurité et de respect de la vie privée, l'intelligence artificielle serait avant tout un formidable vecteur de progrès social et économique… sous réserve d'être considérée comme telle, souligne l'étude. LIRE aussi :

La révolution high-tech : horizon de tous les possibles - 19/10/16 L’IFA 2016 de Berlin (salon international de la radiodiffusion) qui s’est tenu en septembre dernier marque le coup d’envoi de la rentrée des acteurs du marché high-tech. Passage en revue des innovations qui ont marqué de leur empreintes digitales cet événement L’IFA 2016 de Berlin (salon international de la radiodiffusion) qui s’est tenu en septembre dernier marque le coup d’envoi de la rentrée des acteurs du marché high-tech. Il met l’accent sur les dernières innovations et les tendances à venir du secteur. Les avancées défilent à vitesse exponentielle : de la réalité virtuelle aux objets connectés en passant par la nouvelle génération des technologies OLED, aucun domaine n’est laissé de côté.

Gérontechnologies, des ailes et des freins - 10/11/16 XEnvoyer cet article par e-mail Gérontechnologies, des ailes et des freins XEnvoyer cet article par e-mailGérontechnologies, des ailes et des freins Services à la personne & dépendance L’offre, bien que foisonnante et prometteuse, progresse plus rapidement que la demande. Question de génération, mais pas que.

Related: