background preloader

Guide des conduites à tenir en cas de maladie transmissible dans une collectivité d’enfants

Guide des conduites à tenir en cas de maladie transmissible dans une collectivité d’enfants
Les réponses à ces questions de pratique courante évoluent avec les connaissances médicales et les avancées thérapeutiques, qu’elles soient curatives ou préventives. C’est pourquoi le Conseil supérieur d’hygiène publique de France (CSHPF) vient d’élaborer un nouveau guide destiné aux médecins traitants et aux médecins des collectivités d’enfants qui doivent, avec les directeurs de ces collectivités, prendre les mesures en cas de maladies transmissibles. Il est composé de 42 fiches, une par pathologie. Pour chacune de ces maladies transmissibles, l’intérêt et la durée de l’éviction nécessaires pour réduire la transmission à la collectivité sont indiquées, ainsi que les mesures de prévention. En revanche, les attitudes thérapeutiques concernant la santé de l’individu sont laissées au jugement des médecins traitants. Télécharger le guide des conduites à tenir en cas de maladie transmissible dans une collectivité d’enfants (PDF - 249.1 ko) Composition du groupe de travail : Docteur I. Related:  La santé des élèvesDirection école

Santé et sécurité - Registres obligatoires Le registre de sécurité : il concerne spécifiquement le risque incendie et doit impérativement être conservé dans l’école. Il est tenu à disposition de la commission de sécurité compétente.L’arrêté du 19 juin 1990 (article 6), relatif à la protection contre les risques d’incendie dans les établissements concourant au service public de l’éducation et dont les collectivités locales ont la charge, désigne le directeur d’école, en application de l’article R. 123-16 du code de la construction et de l’habitation, comme l’autorité compétente pour la mise en œuvre des dispositions relatives à la sécurité contre les risques d’incendie et de panique. Le directeur d’école peut intervenir à plusieurs niveaux :- la prévention (éviter la naissance du feu) : dans certaines situations, il peut intervenir directement et personnellement. Ce document destiné aux agents et éventuellement aux usagers doit être placé dans un lieu accessible et connu de tous. sera utilisé pour toutes les pages du site.

Troubles Spécifiques des Apprentissages - PSU-GVLG Par Isabelle Titti, pédiatre Nous sommes ravis de vous parler d’un sujet qui nous est cher: les troubles des apprentissages. Nous faisons partis du pôle de santé universitaire de Gennevilliers et Villeneuve la Garenne. Nous avons choisis ce sujet car il nous parait important par sa fréquence et sa complexité. C’est aussi un domaine où le travail en partenariat est particulièrement important. Voici le plan que nous vous proposons : en 1ère partie définition des troubles spécifiques des apprentissages avec illustration ; en 2ème partie dépistage et prise en charge des enfants présentant des troubles des apprentissages avec rôle des différents professionnels et cas cliniques ; en conclusion importance du travail en équipe et proposition de la poursuite de notre dynamique en l’étendant à d’autres professionnels de la santé, du travail social et de l’éducation nationale A la fin de ce document figurent des annexes avec des documents utiles sur le thème Vidéo non présentée Définition des TSA

L'Ecole de Charlie - Blog d'un directeur d'école primaire Tableaux des maladies professionnelles Une maladie est dite professionnelle si elle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique ou biologique, ou résulte des conditions dans lesquelles il exerce son activité professionnelle et si elle figure dans un des tableaux du régime général ou agricole de la Sécurité sociale. Cette base de données permet d'accéder à ces tableaux, tels qu'ils sont publiés au Journal officiel, grâce à plusieurs modes de recherche. Pour en faciliter la compréhension, chaque tableau est accompagné d'un commentaire médico-technique, rédigé par des experts. Ainsi cette base de données permet de répondre aux questions : l'activité exercée est-elle susceptible de conduire à une maladie professionnelle ? Dans tous les cas, une fois la déclaration faite par le salarié ou ses ayant-droits, c'est l'organisme de sécurité sociale qui reconnaît ou pas le lien entre la maladie et l'activité professionnelle. Dernières modifications Pour en savoir plus Les partenaires

Carte mondiale d'alertes épidémiques Demandes de certificats médicaux en milieu scolaire - MENE0924735N Mon attention a été attirée à diverses reprises sur les circonstances de demandes de certificats médicaux à fournir aux chefs d'établissement et aux directeurs d'école. C'est pourquoi je souhaite rappeler la conduite à tenir dans les différentes circonstances où ces pratiques ont été maintenues jusqu'à présent. L'entrée à l'école maternelle Conformément à l'article L.113-1 du code de l'Éducation, « tout enfant doit pouvoir être accueilli, à l'âge de trois ans, dans une école maternelle ou une classe enfantine le plus près possible de son domicile, si sa famille en fait la demande ». L'entrée à l'école élémentaire L'abrogation de l'article premier du décret n° 46-2698 du 26 novembre 1946 par le décret n° 2009-553 du 15 mai 2009 relatif aux dispositions réglementaires du livre V du code de l'Éducation supprime l'obligation du certificat médical d'aptitude demandé pour l'admission en école élémentaire. Les sorties scolaires Les absences La pratique de l'éducation physique et sportive

Le suivi des enfants de 0 à 2 ans | Pediadoc Animer une réunion de parents | parents | réunion | échange expériences | rendre lisible Compte rendu de notre réunion « Animer une réunion de parents » (7/02/09) Pourquoi organiser des réunions de parents ? Au-delà des prescriptions officielles il semble nécessaire à surtout dans cette période historique de refondation des missions de l'École et de mise en cause de la professionnalité des enseignant(e)s à de dialoguer avec les parents. Mais quel est notre but ? Leur montrer que nous faisons consciencieusement notre travail en leur exposant nos intentions et les moyens mis en œuvre dans notre classe pour qu'ils nous accordent leur confiance est-il suffisant ? Tous les parents sont-ils en mesure de comprendre l'acte professionnel d'enseignement qui est le nôtre ? Comment les faire venir à la réunion ? Animer une réunion : échange d'expériences NB : Il est possible de recevoir par courriel le diaporama de Sylvie en nous envoyant une demande - Annonce aux parents qu'ils ont déjà les réponses à la question posée « comment aider notre enfant ?

GROG Évictions scolaires Article 1 Tous les élèves et les membres du personnel atteints de maladies contagieuses ou ayant été au contact d'une personne présentant l'une de ces affections, sont soumis à des mesures de prophylaxie, dont parfois l'éviction. Ces dispositions sont applicables à tous les établissements d'enseignement et d'éducation publics et privés de tous ordres. Les mêmes dispositions s'appliquent également aux centres de vacances et de loisirs. Article 2 Les mesures de dépistage et de prophylaxie des sujets au contact sont à l'initiative de l'autorité sanitaire représentée par la direction départementale des affaires sanitaires et sociales. Article 3 Les conditions d'éviction et les mesures de prophylaxie sont fixées ainsi qu'il suit : Coqueluche Malades : trente jours d'éviction à compter du début de la maladie. Sujets au contact : pas d'éviction. Diphtérie Malades : trente jours d'éviction à compter de la guérison clinique. Vaccinés : une injection de rappel. Non vaccinés : - prélèvements de gorge ;

Le TDAH et l'école - Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité PROTOCOLE NATIONAL SUR L'ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ÉCOLES Bulletin Officiel de l'Education Nationale BO Hors série N°1 du 6 janvier 2000 Son objectif est de définir les modalités d'organisation des soins et des urgences dans les établissements scolaires et particulièrement l'utilisation par les infirmières des médicaments dits d'usage courant, en vente libre en pharmacie, des médicaments d'urgence et de ceux prescrits dans le cadre des projets d'accueil individualisé (PAI). Il est important de rappeler aux élèves les points suivants : Aucun médicament relevant d'une prescription médicale ne sera détenu dans les infirmeries sans ordonnance médicale. L'infirmière est responsable des produits pharmaceutiques détenus dans l'infirmerie. Les produits, qui ne peuvent être utilisés que par elle-même ou par un médecin, doivent toujours être gardés dans une armoire à pharmacie réglementaire avec un compartiment à toxiques. L'armoire doit être équipée d'une fermeture de sécurité. En cas d'absence de l'infirmière • Certaines familles peuvent connaître des difficultés pour régler certains frais. Budget de fonctionnement Quelle tolérance ?

Related: