background preloader

Bulletin scolaire, livret scolaire, livret de compétence, carnet de notes...

Bulletin scolaire, livret scolaire, livret de compétence, carnet de notes...
Related:  danflytree

Evaluation par compétence - Le socle commun Une évolution des pratiques Des composantes 100%... Rentrée 2000 au collège Rouget de Lisle. Pour permettre aux élèves d’entrer activement dans le suivi de leurs apprentissages, l’équipe de Mathématiques met en place le suivi de 20 composantes pour chaque niveau. Septembre 2001, l’idée est développée avec l’introduction de composantes 100%. En mai 2005, les professeurs de mathématiques obtiennent le feu vert pour créer, à la rentrée de septembre, avec six classes de troisième, deux fois trois groupes de compétences. …au socle commun. Avril 2008. • Les grilles de suivi des composantes que nous utilisons et faisons vivre depuis huit ans, ne sont plus adaptées à l’évolution du projet. Evaluation et suivi des compétences en mathématiques Dix clés pour permettre à l'évaluation par compétences de devenir un outil au service des apprentissages de l'élève...

Les points, ça ne sert à rien? Pour ceux qui nous suivent aussi sur notre page Facebook, nous avons récemment mis en ligne un petit reportage réalisé par les journaux Sudpresse à l’école de Buzet. Particularité de cette école située dans l’entité de Floreffe : les enfants ne reçoivent pas de bulletin et ne sont soumis à aucun contrôle. Et cela n’a rien d’illégal. Dans ce petit village, 57 enfants fréquentent l’enseignement fondamental de Buzet. Avec un certain bonheur si on prend le temps d’écouter les enfants. « Il paraît que dans d’autres écoles, on dit, voilà, débrouillez-vous avec les tables de multiplication », s’inquiète Chloé. « On n’est pas une classe habituelle », dit fièrement Marie. Pas de devoirs ni de bulletin C’est sûr. Quand on a des points et qu’on n’en a pas beaucoup, on est triste. Jean François, l’instituteur, ne dit pas autre chose. Mais des travaux et un chef d’œuvre A Buzet, point de contrôles ou d’examens. Une école de la réussite? Et vous, êtes-vous pour ou contre les points?

Les évaluations de CM2 serviront pour le soutien en 6ème Les évaluations de CM2, qui seront organisées en fin d’année scolaire à partir de 2012, serviront au soutien qui va être créé en 6ème pour les élèves les plus faibles, a annoncé vendredi le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, au site internet Le Café pédagogique. «Pour éviter qu’on ne les confonde avec un examen d’entrée en 6ème, (ces évaluations) auront lieu après l’affectation des élèves en classes de 6ème. Et elles seront au contraire une aide précieuse pour lutter contre l’échec scolaire puisque les élèves qui seront repérés comme étant en difficulté bénéficieront de l’aide personnalisée qui va être introduite en classe de 6ème», a déclaré Luc Chatel. «Les évaluations ne servent donc pas à l’allocation de moyens», a assuré le ministre. Par ailleurs, à partir de la rentrée prochaine, sera expérimenté du soutien en 6ème, par des professeurs des écoles, aux 15% d’élèves qui rencontrent des difficultés en lecture. (Source AFP)

"Comment l’enseignement fondé sur les compétences peut-il devenir profitable aux élèves ?" - Paideia, le site des CPE de l’académie de Poitiers M Dominique RAULIN, ancien secrétaire général du Conseil National de Programmes et directeur du CRDP du Centre, s’adresse ici à un auditoire constitué de CPE, d’enseignants et de chefs d’établissement de collèges et de lycées.En un mot, M. Raulin argumente sur la nécessité de réorienter l’enseignement vers la prise en compte des compétences et non plus seulement des contenus de savoir. Seule cette démarche lui apparaît de nature à prévenir le décrochage scolaire. (Pour plus de lisibilité, la conférence, qui dure près de 2h30, a été segmentée en 4 parties.) Dans son introduction, Dominique Raulin relate rapidement son parcours de l’enseignement des mathématiques au secrétariat général du conseil national des programmes. Dans la première partie, Raulin insiste sur l’importance de l’inscription du terme de compétence dans le socle commun. Dans la troisième partie, Dominique Raulin commence par rappeler que l’on n’évalue que ce que l’on enseigne.

Notes et compétences, quelle équation ? C'est une question qui agite la salle des profs, à l'heure de la mise en oeuvre du socle commun. J'émets l'hypothèse de l'incompatibilité. La note sur 20 permet, à travers l'exemple de la dictée, de sanctionner les fautes. On peut rétorquer que dans les multiples évaluations notées, les points sont comptés en positif : on pointe les réussites des élèves par un point, qu'on pourra d'ailleurs décliner jusqu'au quart de point selon le degré d'approximation de la formulation de l'élève. Retirer un demi ou un quart de point sur une question permet de signifier à l'élève que sa réponse n'est pas parfaite, mais qu'elle comprend tout de même un élément de réponse positif. Mais au final il restera encore une soustraction, celle qui sépare le 12 du 20, ces 8 points non acquis. Si l'on se penche sur les moyennes (obtenues par de savants calculs coefficientés), ce "réel" est biaisé. La moyenne d'un élève n'a de valeur que mise en rapport aux autres élèves de la classe.

Recherches en Education S3C - SNES 7 avril 2014 >>Accueil >>PENSER ET EXERCER SON METIER >>Le système d’éducation et de formation >>Dossiers - Prises de position - Débats - Observatoires >>Socle commun, livrets de compétences >>Prises de positions du SNES, informations et débats Prises de positions du SNES, informations et débats 29 novembre 2009 Ce texte tente une synthèse des analyses, positions et propositions du SNES concernant le socle commun et la culture commune. Cet outil peut aider les S2 S3 à aborder la question du socle commun et des livrets de compétences dans les stages et heures d’information syndicale par exemple. synthese socle commun culture commune livret de competences Envoyer à un ami Le SNES FSU répond à Terra Nova SOCLE COMMUN, LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES (LPC) La position du SNES, des analyses et ce que le SNES propose à la place du socle commun et du Livret : un projet de Culture commune pour tous Livret de compétences en vigueur à la rentrée 2010 Fenêtre sur les compétences, US MAG dU 16 janvier 2010 :

Par quel bout allonger la scolarité obligatoire ? L'air du temps est à la rallonge. Le PS affirme clairement une préférence pour l'allongement de la scolarité obligatoire par les deux bouts : abaissement de 6 ans à 3 ans et prolongement de 16 à 18 ans. Mais c'est peut être prendre le problème par les mauvais bouts...Et si on allongeait la scolarité par le milieu ! L'école française va mal. L'autre alternative est celle de l'allongement de la scolarité obligatoire. La première idée est une véritable escroquerie si elle est avancée pour améliorer les compétences scolaires des élèves les plus en difficulté. Année scolaire 2009-2010 Public Privé Total Taux de scolarisation 2-5 ans 2 ans 3 ans 4 ans 5 ans 6 ans et plus Total Rallonger la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans est aussi un leurre si de solides dispositifs alternatifs ne sont pas créés et/ou si les enseignants du second degré ne sont pas en mesure de différencier fortement leur pédagogie. Je propose une autre solution, plus simple, de prolongement de la scolarité obligatoire.

AECSE : Association des chercheurs et enseignants en science de l'éducation. L'AECSE regroupe enseignant et chercheur en science de l'education LPC - SNES Cette rubrique propose des analyses concernant le socle, le LPC, les compétences etc.... Elle peuvent être utiles pour alimenter des débats au cours des heures d’information syndicale, des stages syndicaux etc... Sandrine Charrier - 8 pages Socle ou culture : l’avenir du collège socle ou culture : l’avenir du collège - Socle commun, livret de compétences : Diaporama de synthèse utilisé pour le stage de Grenoble en février 2011 diaporama synthese socle competences - Socle Commun, livret de compétences : Diaporama d’où ça vient ? la philosophie qui traverse le socle les livret de compétences : quelques problèmes.... la Belgique et le Québec l’analyse du SNES et ses propositions socle livret - Notes de service envoyées aux recteurs et chefs d’établissement par la DGESCO (direction générale de l’enseignement scolaire). - L’analyse du livret personnel de compétences : analyse LPC - Pour quoi le SNES est-il contre le socle commun et pour une culture commune. ressources Eduscol

CONCEVOIR ET FAIRE PROGRESSER retour par Philippe Perrenoud (Faculté de psychologie et de sciences de l'éducation, Université de Genève, 1997) Pour que chaque élève progresse vers les maîtrises visées, il est nécessaire et suffisant de le placer, très souvent, dans une situation d'apprentissage optimale pour lui, qui a du sens, le concerne et le mobilise dans sa zone de développement proche. Qui pourrait s'opposer à ce magnifique programme? L'ennui, c'est qu'il y a beaucoup d'élèves dans une classe et qu'une situation standard ne peut qu'exceptionnellement être optimale pour tous, parce qu'ils n'ont pas le même niveau de développement, les mêmes acquis préalables, le même rapport au savoir, les mêmes intérêts, les mêmes moyens et façons d'apprendre. Aux yeux de beaucoup d'enseignants, cela paraît encore une utopie. Le problème est en effet insoluble aussi longtemps qu'on imagine que, pour créer une situation d'apprentissage optimale pour chaque élève, il faut le prendre en charge personnellement. A. B. C. D. E. F.

Related: