background preloader

Réseaux sociaux d’entreprise : avenir de la com interne ?

Réseaux sociaux d’entreprise : avenir de la com interne ?
Related:  RSE et communication interneCommunication interne et web 2.0communication interne

La communication interne 2.0 ou comment développer l’intelligence collective | Spécialiste en médias sociaux Le réseau social d’entreprise (RSE) comme outil de communication interne. « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite. » Henry Ford, industriel Communication interne, outils collaboratifs et plus particulièrement réseau social d’entreprise, amorçons ensemble la réflexion sur comment le monde du « social » peut être mis à profit de l’entreprise et quels sont les éléments clés pour la réussite d’un tel projet. Les relations humaines sont au centre de notre communication comme nous l’a rappelé Nicolas dans son article « Votre succès sur les réseaux sociaux ? Le marketing de masse laisse d’ailleurs de plus en plus place à un marketing personnalisé. Alors que les technologies sociales ont balayé la culture populaire et sont en cours d’adoption dans toutes les couches sociales, nous constatons que les entreprises ont à peine commencé à comprendre comment créer de la valeur avec ces nouveaux outils. Et qu’en est-il au sein des entreprises ?

La communication interne à l'heure du blog Focus La multiplication des blogs, wikis et autres outils collaboratifs chamboule le rapport à l’information dans l’entreprise. Finie la communication descendante traditionnelle, les salariés deviennent producteurs et vecteurs d’information. Pour la com interne le défi n’est pas mince. « Nous sommes en crise... et on nous dit rien ! Entre le « psy » et l’éducateur, le « coach » et le confident, la com interne est désormais considérée par certains comme une des rares composantes de l’entreprise réellement à l’écoute des salariés (quand la DRH apparaît, elle, de plus en plus souvent comme le bras armé de directions générales toujours plus aveugles). Dans le même temps, elle est également (heureusement ?) La « nouvelle » communication interne doit effectivement orienter son regard et ses champs d’application vers trois directions prioritaires, aussi hétérogènes que complexes, à savoir : 1. 2. Dans cette attente, la communication interne est également imaginée (ou phantasmée ?) 3. 1. 2. 3.

Présences en ligne – Blog du Master Info-Com UHA » Usage des réseaux sociaux d’entreprise en communication interne : la solution qui solutionne ? La communication est une science difficile. Ce n’est pas une science exacte. Ça s’apprend et ça se cultive Jean-Luc Lagardère L’évolution quotidienne des outils numériques révolutionne la communication interne des entreprises.Il est temps de dire adieu au journal interne, à la boite à idées ou encore au panneau d’affichage et d’accueillir (les bras grands ouverts) les réseaux sociaux d’entreprise ! Un usage collaboratif Les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) bousculent les anciens modèles, puisque la communication descendante et centralisée cède sa place à une communication transversale et individualisée. Réseaux sociaux et collaboration Une manifestation est organisée ? Cependant, afin qu’un RSE fonctionne, il est essentiel que les collaborateurs soient formés, volontaires et engagés, sinon ce réseau ne reste qu’un simple outil non utilisé. Utilités et applications d’un réseau social d’entreprise L’information est la base de toute communication. Exemples de réseaux sociaux d’entreprise

Communication interne et médias sociaux : il faut changer la place du filtre Bloc Résumé : avec l’arrivée des médias sociaux au sein de l’entreprise et le nécessaire lacher prise des directions de la communication sur les flux ne relevant pas de leur responsabilité, le problème du filtrage de l’information se pose encore plus crument. Avec la multiplication des sources et le repli de la Dircom sur ses fonctions régaliennes, il est nécessaire de gérer la dimension quantitative et qualitative des flux d’information au niveau de l’utilisateur. Le filtre va donc devoir se déplacer : en général mis au niveau de l’émission il va se retrouver au niveau de la réception et reposera sur deux piliers. Un pilier humain afin de rendre la logique de “filtre social” véritablement opérante à grande échelle dans l’entreprise, ce qui est un enjeu majeur en termes de formation par ailleurs. Remarquons que cela marque une avancée certaine sur le sujet. Il est désormais acquis que le contenu diffusé par les organes compétents sera “socialisé”. • Le contrôle de l’information Google+

Réseaux sociaux d'entreprise : le sondage J’ai reçu par mail un communiqué de presse avec un sondage à propos des Réseaux Sociaux d’Entreprise. Je vous la diffuse telle qu’elle, n’ayant pas le temps de faire un billet. Edit : attention ! 86% des sondés admettent chercher encore leur voie sur l’adoption des réseaux sociaux d’entreprise Paris, le jeudi 14 mars 2013 – IDAOS publie le second volet d’une vaste étude* sur l’impact et les pratiques des réseaux sociaux en entreprise, réalisée auprès de grands patrons et décideurs, suite au colloque qui les a réunis sur cette thématique fin 2012 en partenariat avec le MEDEF Paris. Ce second volet est consacré à l’usage des Réseaux Sociaux Professionnels et des Réseaux Sociaux d’Entreprise. Pour Franck Perrier, Directeur Général d’Idaos : « Le recrutement d’accord, mais la marque employeur, la communication et la motivation interne restent à la traîne ». Réseaux Sociaux Professionnels : les moyens d’un recrutement innovant et performant.

Pour une nouvelle façon de penser le changement par la mobilisation locale des acteurs des projets (la TPR) Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi malgré de nombreuses années d’expérimentation, les modèles, méthodologies et autres méthodes de management des projets ne donnent jamais entière satisfaction ? Pourquoi un rapport du Standish Group prétend que seulement 16% des projets réussissent à atteindre leurs objectifs malgré l’utilisation d’une armada de pratiques issues d’expériences abondantes en gestion de projet et de la qualité ? Je vous suggère de vous arrêter de penser pratiques, techniques, processus, méthodologies ou outillage car rien de tout cela n’est totalement à la base des échecs cuisants que rencontrent nos projets. Prenez plutôt le temps de vous pencher sur le facteur humain et de vous interroger sur les places que prennent les individus au sein d’un collectif devant cheminer vers des objectifs communs lors de la réalisation d’un projet. « la responsabilité d’un projet c’est être reconnu comme responsable ….!» Premier constat, nous faisons souvent les choses à l’envers …. !

Un RSE ne peut pas fonctionner sans une forte couche de contenus Le titre ce ce billet est extrait d’une citation faite par Thomas Prudhomme (RFF) et publiée la semaine dernière dans le Journal du Net. La "socialisation" des intranets -plus que le réseau social d’entreprise – est le type de projet qui visiblement fait sens aujourd’hui dans beaucoup d’entreprises. Il est vrai qu’il est souvent porté par la "com" interne et qu’il bénéficie d’un concours de circonstances intéressants – à savoir, entre autres, : obsolescence de la plupart des intranets en production depuis le début du siècleperte d’efficacité et faible audiencebesoin de mobilisation (engagement) des ressources humaines"on boarding" de nouvelles générations (Y)nouveaux comportements et outils (mobilité, apps, etc.)etc. Et c’est un bon gage de réussite ! Les "pure players" sociaux apportent des briques fonctionnelles très intéressantes, mais parfois trop "décalées" au regard de la culture, de la pratique et des besoins de l’entreprises. Une stratégie éditoriale Des porteurs de messages Like this:

Intégrer le Web 2.0 à la communication interne | Les férus de la communication organisationnelle L’entrée imminente des premiers natifs numériques sur le marché du travail imposent à de nombreuses entreprises l’intégration du Web 2.0 et des médias sociaux à leur méthode de travail. Ces natifs numériques (15-25 ans) exercent un grand pouvoir au sein de la Génération C, qui inclue aussi les autres migrants numériques. Cette génération se compose, de façon générale, de gens qui partagent de l’information avec une communauté en ligne et qui critiquent et contrôlent la qualité de celle-ci. Dans son livre « Comment entreprendre le virage 2.0 », Raymond Morin suggère aux entreprises des outils du Web 2.0 pertinents à incorporer à leur processus de communication interne dans le but d’atteindre leurs objectifs tout en maximisant l’efficacité et la productivité et en favorisant le partage des connaissances des employés. Comment un réseau social à la Facebook peut-il contribuer à la communication interne?

Piloter la phase opérationnelle du changement Préparation et lancement du processus Elaborer le plan de gestion du changementOrganiser le processusDéfinir le processus permettant la transition d'un état A vers une cible B. Suivant l'ampleur du changement, ajouter des étapes intermédiaires pour atteindre l'organisation cible B. Prévoir les impacts sur les systèmes d'information, de décision, d’animation et de rétribution.Identifier les compétences cibles. Facteurs clés de succès Implication de la direction : la caution de la DG est obligatoire pour que les collaborateurs concernés comprennent qu'il est important de changer. Cohérence du projet /changement avec la stratégie de l'entreprise. Choix de rythme adapté : ni trop vite au risque que les collaborateurs ne puissent réellement suivre ; ni trop lentement avec des conséquences sur leur motivation. Mise en place d'un système de récompense lié à des objectifs clairement définis. Phase de diagnostic Ce dossier est référencé dans : Conduite du changement - Résistance au changement

Comm’ et RSE : un mariage parfois contrarié La huitième rencontre de l'Observatoire des réseaux sociaux d'entreprise (RSE), le 6 juin dernier, était consacrée à la communication. Une fois de plus, la réunion avait fait le plein et quelques centaines de personnes se pressaient dans l'auditorium du Medef. Sur l'estrade, la table ronde réunissait du beau monde : la Directrice de la communication de Google, celle de la RATP, le Chef de service de la communication du ministère de l'Economie, des Finances et du Commerce extérieur et le Directeur de la Marque, Communication et Qualité de BNP Paribas. Les témoignages, émaillés d'anecdotes, ont apporté des réponses à quelques-uns des défis auxquels ces professionnels sont confrontés : la porosité entre communication interne et externe, l'instantanéité des échanges, l'accessibilité pour les employés qui ne disposent pas de poste informatique, le multiculturel dans les entreprises internationales... Quand le réseau social fait de l'ombre à l'intranet Une question de partage du pouvoir

Related: