background preloader

"Les émojis sont en train de créer un nouveau langage"

"Les émojis sont en train de créer un nouveau langage"
D’où vient le phénomène des émoticônes ? André Gunthert – L’usage de ces icônes a une origine bien particulière. Elles ont été au départ utilisées par la jeunesse japonaise, puis chez les adolescents en Asie du Sud-Est. Le mot “émoji”, qui remplace peu à peu celui d’émoticône, est d’ailleurs un terme japonais. Au départ, il y a une vingtaine d’années, c’était des jeunes filles (entre 12 et 15 ans) qui réalisaient des albums, dans lesquels elles collaient des stickers, des formes éditoriales standardisées qui représentaient des papillons, des fleurs, des chevaux, des jolies images. Puis il y a eu un phénomène d’utilisation plus large, par des groupes plus âgés, de ces outils de “langage”, auparavant caractéristiques de la jeunesse et de l’adolescence. Comment l’utilisation des émojis s’est-elle généralisée? La mode du Japon est un élément important dans cette histoire. Et le deuxième phénomène qui a tout changé, c’est l’explosion des outils de communication privés. Aucun risque.

http://www.lesinrocks.com/2014/08/21/medias/les-emoji-en-train-creer-nouveau-langage-11520266/

Related:  À lire, ranger plus tardadolescents et médiasLe numérique en question

TEST. Êtes-vous coincés dans votre bulle? Pour faire directement le test de la bulle et lire vos résultats, cliquer ici. Pour une explication des origines du test de la bulle, lire l'article ci-dessous. Encore plus que la soi-disant «post-vérité», la «bulle» serait-elle le mot de l'année 2016? «Vous vivez dans une bulle. Ou plutôt dans une grande caisse de résonance capable de vous convaincre, vous et vos amis, que les Américains n'éliront pas cet idiot de Trump», avait prévenu le réalisateur Michael Moore dans un texte prophétique, plusieurs mois avant l'élection de Donald Trump.

Moteurs de recherche d'images « libres de droits » — Enseigner avec le numérique Comme l'évoque le site Documentation Rouen, « les moteurs traditionnels de recherche, comme Google, Bing, Yahoo ou Ask offrent la possibilité de rechercher des images, mais les droits liés à l’utilisation de ces dernières ne sont généralement pas précisés : droit de l’information, droit de l’image, droit à l’image ». Des filtres par type de licence sont néanmoins parfois proposés par certains de ces outils. Des métamoteurs comme LibreStock et Photos for Class vont plus loin encore car ils permettent d'interroger en une seule fois une multiplicité de réservoirs. LibreStock s'inscrit dans cette démarche de collecte de reproductions placées sous licence CCO (domaine public) car il indexe différentes bases iconographiques spécifiques comme Pexels, Pixabay, Picjumbo ou Magdaleine.

Du problème de la qualité des données et de la manière de le résoudre... Comme le rappelait très justement Dominique Cardon dans son interview du vendredi 6 janvier sur France Inter : « [...]il faut faire attention, les algorithmes, c’est idiot, c’est une procédure statistique un peu bête qui utilise des données pour faire un grand calcul massif[...] » Comme l'a expliqué Dominique Cardon malgré les coupures incessantes d'Ali Baddou (et comme je l'avais fait beaucoup plus modestement), l'algorithme n'est pas une entité en soi : ce n'est qu'un code source mis au point par un humain qui détermine la « procédure statistique » exécuté sur et grâce à des données. Ces dernières sont donc d'une importance fondamentale.

Tests de connaissance sur l'informatique : 103 quiz pour tester votre niveau Envie de tester vos connaissances sur vos logiciels ou services en ligne préférés ? Ne cherchez pas plus loin, nous vous proposons ici 103 tests de connaissances pour vous évaluer. 10 questions Windows 10, le quiz en 10 questions Le nouveau système d’exploitation de Microsoft est sur le point d’arriver. Vérifiez que vous le maîtrisez avec ce quiz en 10 questions… La Finlande va devenir le premier pays à supprimer toutes les matières scolaires Le système éducatif finlandais est considéré comme l’un des meilleurs au monde. Dans les classements internationaux concernant l’éducation, la Finlande est toujours dans les 10 premiers. Toutefois, le gouvernement a décidé de ne pas s’en contenter, et d’entreprendre une véritable révolution de son système scolaire.

Anglais (Ac.Grenoble) - Utiliser la salle informatique en CO et EE Comment optimiser l'utilisation de la salle informatique d'un établissement pour faire travailler les élèves en compréhension orale et expression orale tout en différenciant l'apprentissage ? Quelles possibilités techniques et atouts pédagogiques y a-t-il à enregistrer et diffuser une trace orale des échanges ? Nathalie Ménard Peignault, professeur au collège Louis Armand à Cruseilles (74), propose quelques pistes testées avec ses élèves. Utiliser la salle informatique La trace orale " La part du spectateur" de Florence Gravas « Caché », c’est le titre de ce film de Michaël Haneke, sorti en 2005, et c’est un drôle de titre si l’on s’en tient au seul fait qu’il s’agit bien d’un film qui, par définition, montre et doit être regardé. Toutefois, un tel titre « caché » révèle bien aussi ce que le film ne montre pas, ce qui reste en dehors du champ de la caméra. Voici le paradoxe : si le cinéma montre certaines choses, il révèle aussi ce qui n’apparaît pas à l’écran, il montre ce qui n’est pas montré, comme par exemple : les rouages techniques, les hors-champs, et puis bien sûr les spectateurs. Voici maintenant les problèmes que soulève parfaitement Florence Gravas, dans son Essai de philosophie à propos du cinéma, La part du spectateur : que veut-on dire quand on propose d’« aller voir un film » ? Que voyons-nous, que faisons-nous quand on regarde un film ? En 2007, Pierre Bayard intitulait, avec ironie, un de ses essais : « Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?

Devenir compétent en matière numérique : un devoir pour le citoyen du 21e siècle Picture: Jesus Sanz / Shutterstock.com Le travail, l’employabilité, l’enseignement, les loisirs, l’intégration et la participation dans la société… Tous ces sujets et d’autres domaines de notre société sont de plus en plus « numérisés », c’est-à-dire que les informations et les services sont de plus en plus accessibles via l’internet. Par conséquent, la compétence numérique est essentielle pour pouvoir participer dans la société et l’économie d’aujourd’hui. Retours sur la conférence nationale « Cultures numériques, éducation aux médias et à l'information » Le site de la conférence nationale : Présentation des tables-rondes : des ateliers : posters présentés : Dossier de l’IFE : Storify de la DANE de l’Académie de Besançon rendant compte des tweets #EMIconf2017 Table-ronde 2 « L’information, son objet, ses flux, son architecture, ses sciences »Co-animée par Eric Bruillard et Gérard Vidal avec Charles Nepote, Wendy Mackay et Jean-Michel Salaün le lundi 09/01/2017 Table-ronde 3 « Cultures numériques et EMI, approches internationales »Co-animée par Didier Vin Datiche, Inspecteur général de l’éducation nationale et Mireille Lamouroux, avec Patrick Verniers, Bénédicte Robert, Normand Landryet et Marie-Amélie Doring-Serre (OCDE) le lundi 09/01/2017

Activités numériques Pour commencer, je vais me remuer mes méninges et pour cela j'utilise une application que nous utilisons souvent avec mes camarades quand nous travaillons les explications de textes. Mind Node Le mardi, je m'organise Aujourd'hui, je travaille avec Paul mon voisin de table. Hedy Lamarr : torpilles, GPS et glamour Parmi les femmes importantes dans l'histoire des technologies, il y a Hedy Lamarr, dont la vie fut follement romanesque. Les femmes dans les technologies, et dans l’informatique en particulier, c’est un problème. Je ne parle pas de leur présence, mais bien plutôt de leur absence.

Numérique, notre attention en question Les innovations technologiques suscitent toujours de profondes inquiétudes quant à leurs conséquences sur l’être humain et la vie économique et sociale. Ce fut particulièrement le cas lorsqu’apparurent de nouveaux moyens de communication tels que l’imprimerie, le téléphone, la radio, ou encore la télévision. Aujourd’hui, c’est le développement massif des technologies numériques (Internet, téléphone mobile, messagerie électronique, etc.) qui soulève un ensemble d’interrogations et de craintes concernant leurs effets sur la cognition, l’activité humaine et la vie sociale. L’une d’elles part du constat que nous vivons à présent dans un environnement numérique caractérisé par une surabondance informationnelle, une multiplication massive des sollicitations et une (tentative de) captation croissante de l’attention par ou à travers ces technologies. Il est possible de distinguer dans ce vaste corpus deux perspectives différentes.

Quand les préjugés font bifurquer l’avenir des jeunes Un mélange de bienveillance maladroite, de stéréotypes et de défaitisme pousse parfois les élèves de milieux populaires vers des filières non adaptées à leur potentiel. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hélène Seingier « Je ne parle pas de discrimination parce que celle-ci n’est pas avérée, mais j’ai été hyperdéçue. Tu te sens les épaules pour assurer ce parcours, et on ne croit pas en toi ! » Sarah, jeune Parisienne studieuse originaire du Maghreb, avait des notes moyennes en seconde, et une grande envie de poursuivre vers le droit, via un bac général. Lire aussi : « Le Monde » organise O21 / s’orienter au 21e siècle à Cenon (Bordeaux), Villeurbanne et Paris

Related: