background preloader

Jardin_des_possibles.pdf

Jardin_des_possibles.pdf
Related:  Cultiver autrementTechniques de jardinagevalae71

Les légumes perpétuels Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte ! Rustiques, ils peuvent pousser partout en France, parmi les fleurs ou le potager pourvu que l’endroit soit ensoleillé. Les légumes perpétuels sont souvent proches des espèces sauvages aussi leur saveur souvent typée fait le bonheur des gourmets. On le dit perpétuel car vous n’avez pas besoin d’arracher la plante pour consommer les bulbes et il reste en place de nombreuses années. Les tiges vertes de 50 cm à 1 m de haut, remplacent agréablement le poireau ou la ciboule. v Au printemps ou à l’automne, plantez ses bulbilles ou semez les graines, dans une terre plutôt sableuse et humide, à exposition ensoleillée, ou bien en pot pour orner terrasses et balcons. Il forme un arbuste ramifié de 80 cm à 1,20 m.

Créer votre jardin autofertile « Potagers d'antan Étape 1: Faites un plan. Saviez-vous qu’il serait possible d’avoir un potager presque sans entretien? Qu’il n’y aurait aucun arrosage manuel, fertilisation chimique ou crainte de voir tous ses fruits ou légumes dévorés par les hordes d’insectes ou détruits par une quelconque maladie ou champignon. Étape 2: Délimitez le terrain En effet, le potager deviendrait un organisme vivant en soi, se régulant seul tout en augmentant sa productivité de manière naturelle. Étape 3: Buttez en creusant vos sentiers Avec la collaboration de Madame Suzanne Gendreault, celle-ci m’a remise quelques photographies (explications à l’appui) suite à sa formation sur lesquelles on peut visualiser la mise sur pied d’un jardin autofertile respectueux de l’environnement mais aussi destiné aux jardiniers écologiques. Étaoe 4: Creuser le tour du jardin Par la suite, il y aura une période d’adaptation mais le potager devrait se régir de lui-même et s’autoréguler. Étape 5: Aplanissez vos buttes Étape 12: Paillez le carton

Les Principes de la Permaculture en Français A Lille, un jardin partagé par et pour les habitants Tout en discutant, Elise cueille des fleurs de bourrache. « Au départ, je venais pour jardiner. Je pensais que les gens venaient pour produire sur leur parcelle. Quand Geneviève et Chantal me disaient "ici, c’est surtout du lien social", je ne comprenais pas trop. » Nous sommes à vingt minutes à pied du centre de Lille, quartier Moulins, dans un jardin. Tout autour de cet hectare de verdure aux airs anarchiques, le regard porte sur des façades en brique. Ce samedi après-midi, ils sont une petite dizaine à s’activer, ou à flâner dans les allées. Selon la règle des « jardins ouverts et néanmoins clôturés » (Jonc), Pépé a ensuite laissé le portail grand ouvert pour inviter le passant à la curiosité. « Quand je suis mal, je viens ici », confie Pépé. « Bol d’oxygène » Le jardin des (Re)trouvailles n’a rien d’un grand potager aux parcelles tracées au cordeau. Plus loin, on aperçoit des massifs de plantes aromatiques ornés d’hôtels à insectes, près d’une petite mare. Pas un « truc de bobos »

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois Ce jour de printemps, Charles Hervé-Gruyer est accroupi au pied d’une butte de terre et repique des navets. Autour, une mare et un cours d’eau où viennent se réfléchir les rayons du soleil, de quoi augmenter légèrement la température de la butte cultivée. Nous sommes ici sur une petite île de la ferme du Bec Hellouin, à une cinquantaine de kilomètres de Rouen, dans l’Eure. Un peu plus loin, un jardin-forêt – entendez, des arbres et arbustes fruitiers mélangés à des plantes aromatiques et médicinales – abrite les cultures des vents dominants. « Nous avons créé des petits milieux qui interagissent entre eux, avec une circulation de la matière organique », explique Charles. « Un cocon de nature vivante, protégée. » Sur son île, Charles Hervé-Gruyer ressemble un peu à un aventurier… de l’alimentation de demain. Toutes les semaines, 65 paniers de légumes issus de 2 000 m2 dédiés au maraîchage vont régaler les habitants du coin, de la région de Rouen et de Paris. Une agriculture sans pétrole

L’autosuffisance alimentaire est en marche ! | Les incroyables à la Une Comme Leeds, voulez-vous rejoindre le calendrier 2018 de Todmorden ? Oui, vous avez bien lu, la ville de Leeds, du comté du Yorkshire de l’Ouest, dans le nord de l’Angleterre se lance avec ses 700.000 habitants, ils s’engagent tous azimuts pour être autonomes et vont réussir, c’est déjà bien parti comme pour plus de 50 communes en Angleterre. L’autosuffisance alimentaire est en marche ! Toutes les écoles participent, de la maternelle au collège et au lycée, jusqu’à l’université. Cinq ans pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, avec les Incroyables Comestibles, c’est aujourd’hui possible. En transformant l’espace public en jardin potager GÉANT et gratuit, la nourriture à partager devient une ressource ABONDANTE alimentée par TOUS et accessible à CHACUN. Avec les INCROYABLES comestibles, si chacun fait un geste, on change la VILLE. Quand tout le monde s’y met, ça change tout. Le lien vers la Parade Festive se trouve ICI. Like this: J'aime chargement…

L’ail, cultivez-la! | Association Manger Santé Bio | 05 oct 2011 par Marie Eisenmann Cultiver son ail est facile, économique et très agréable. C’est maintenant, à l’automne, qu’il faut la planter. À l’heure de la nostalgie de l’été, elle nous laisse déjà entrevoir la saison à venir… Pourquoi cultiver son ail ? Pour manger local. Pour manger sain et frais. Pour récolter la « fleur d’ail ». Pour le plaisir de la cultiver. Comment cultiver votre ail Quand planter ? Que planter ? Choisir et préparer le terrain. Comment planter ? Dernière étape avant l’hiver. Et ensuite ? Références Un Potager Gratuit et Facile à Faire ! Moi qui ne suis qu'une jardinière du dimanche, voici comment j'arrive à obtenir un petit potager très facilement sans rien débourser. À partir des graines et souches récoltées dans ma cuisine. Chaque année, au printemps, je récupère les graines et souches de mes légumes, avant de les cuisiner, puis je les plante pour obtenir à mon tour fruits et légumes. Récupérer des Graines dans mes Légumes et Herbes Aromatiques - Je recueille des pépins de tomates, en variant les sortes (tomates-cerises, coeurs de boeuf...) de poivron, de melon, et aussi des fèves. - Je les mets en terre, dans des pots, avec du terreau. - J'ai d'abord acheté mes graines de persil et basilic et je les ai fait pousser en les plantant en terre. - Quant à ma menthe, je l'ai cueillie chez des amis, et plantée chez moi. Planter les Souches de Salade et de Chou Les souches de salade, d'endive, de chou, d'oignon, récupérées au moment du lavage, sont réputées pour donner rapidement un nouveau spécimen. J'utilise des Pots Gratuits

Comment consommer des légumes quand on n'aime pas ça ? Les légumes sont labellisés « Aliments Santé » depuis la nuit des temps. Les spécialistes recommandent une portion d'au moins 300 g de légumes chaque jour. Riches en eau, ils sont aussi pauvres en calories et permettent un bel apport de vitamines, de fibres, de nutriments et d'antioxydants. Ça marche même si on mêle quelques glucides (pomme de terre, pâtes) et lipides (une noix de beurre, une larme d'huile) à ces plats ! A vous de ruser : les légumes se cachent aisément dans la soupe, dans le gratin, dans un pain de viande et même dans les pâtes. Enfin, ne refusez ni les conserves, ni les surgelés nature : les vitamines et qualités gustatives sont préservées car la mise en boîte ou la surgélation est réalisée juste au moment de la cueillette et directement sur les lieux de culture. Triche autorisée Pour faire aimer les légumes (à tous les âges !) Le jus de légumes, l'ami des petits déjeuners -Centrifugeuse ou extracteur ? -Quelques recettes (pour 1 à 2 verres) : Des burgersvégétariens

Related: