background preloader

Résumé de : Les femmes de droite d'Andrea Dworkin

Résumé de : Les femmes de droite d'Andrea Dworkin
Je vais vous résumer Les femmes de droite d'Andrea Dworkin. Le livre date d'il y a trente ans ce qui explique par exemple qu'elle évoque le viol conjugal en soulignant qu'il est autorisé. Je résume ce livre en réaction aux nombreux textes réagissant au tumblr des femmes anti féministes. Dans la préface, Christine Delphy souligne qu'à part Dworkin peu de féministes ont évoqué la sexualité hétérosexuelle dans une société patriarcale. On a revendiqué le droit des femmes à se prémunir des conséquences de cette sexualité via la contraception et l'IVG. Dans la vision féministe comme dans la vision patriarcale, le viol, l'inceste sont vues comme des transgressions à la sexualité comme les violences conjugales sont vues comme des transgressions à la définition du mariage. Résumé de Dworkin. Dworkin aborde ensuite le sujet de l'IVG. Les femmes de droite dénoncent l'IVG car pour elles, cela a participé à l'avilissement sexuel des femmes. - le modèle de la supériorité féminine.

http://www.crepegeorgette.com/2014/08/17/femmes-droite-dworkin/

Related:  Objectivation sexuelledans le couple hétéroFéministes critiquent des féministes/un féminisme/une réceptionMaison//travail

Lorsque la femme se voit comme objet Dans un billet précédent, je synthétisais des travaux montrant que les femmes peuvent parfois être littéralement perçues de façon analogue à des objets. Un élément important à cet égard réside dans le "regard objectivant" porté, parfois (et le plus souvent par un homme...), sur le corps féminin. Celui consiste à scruter le corps d'autrui, à le "mater" comme on dit en argot. Ce regard qui déshabille se porte sur le corps de l'autre comme on examinerait un objet dans une vitrine . La théorie de objectivation, développée par Barbara Fredrickson et Tomi-Ann Roberts (1997) postule que ce regard en vient à être intériorisé par les femmes elles-mêmes. A force d'être envisagées comme des "morceaux de viande", elles en viennent à se percevoir elles-mêmes comme un "corps destiné à l'usage d'autrui".

Paola Tabet : La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel Je vais donc résumer le livre de Paola Tabet La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel Avant de résumer ce livre, plusieurs choses : Ce livre n'est pas un plaidoyer pour ou contre la prostitution. Lorsque Tabet parle de "violences hors des règles sociales", elle décrit un fait ; elle n'est pas en train de l'approuver. Les femmes de droite, par Andrea Dworkin Les femmes de droite est un ouvrage écrit par Andrea Dworkin, féministe radicale, en 1983. Cette dernière nous propose une Andrea Dworkin explication à l’allégeance de certaines femmes à la droite américaine dure. Comment expliquer que ces femmes adhèrent à des idées opposées à leurs intérêts ? Comment des femmes peuvent-elles être anti-avortement, anti-contraception ou encore rêver d’être femmes au foyer ?

Le plus grand frein à la carrière des femmes n'est pas d'avoir des enfants, c'est d'avoir un mari qui ne coopère pas Plusieurs études récentes rappellent que contrairement aux hommes, les femmes sont pénalisées au travail (en termes de salaire et de progression de carrière) lorsqu'elles ont des enfants. Mais une étude à paraître dans la Harvard Business Review montre que plus encore qu'avoir des enfants, le facteur déterminant est de savoir si une femme est dans un couple où la carrière du mari passe systématiquement avant la sienne. Trois chercheuses en sociologie et en business, Robin Ely, Pamela Stone et Colleen Ammerman, ont interrogé plus de 25.000 diplômés de la prestigieuse Harvard Business School. Elles ont trouvé que plus d'hommes avaient atteint des positions de haute responsabilité et qu'ils étaient en moyenne plus satisfaits au travail que les femmes. Mais contrairement à leurs attentes, elles n'ont pas trouvé que cet écart était causé par le fait d'avoir des enfants.

Les talons hauts rendent les hommes plus réceptifs et plus serviables, affirme une étude française MODE - "La hauteur des talons portés par les femmes influence considérablement le comportement des hommes". C'est ce qu'affirme Nicolas Guéguen, chercheur en sciences du comportement à l'université de Bretagne-Sud. Après avoir démontré que les serveuses portant du rouge reçoivent plus de pourboires ou encore que la guitare est le meilleur atout de séduction pour les hommes, le chercheur s'intéresse désormais aux talons hauts.

Le consentement existe-t-il dans l'hétérosexualité ? (Comme la remarque m'a été faite par mail, je précise que je ne suppose pas que les rapports homosexuels, panssexuels etc sont exempts de rapports de pouvoir, ils ne sont juste pas le sujet de mon article). Je revois passer, chez les différents courants féministes, des critiques autour du courant "sex positive" ou "pro sexe". Essayons déjà de remonter à la genèse de cette opposition qui date de la fin des années 70. A cette époque des féministes commencent à discuter de ce qui ne l'a pas encore été dans les mouvements féministes à savoir la sexualité hétérosexuelle. Beyoncé, Miley Cyrus: faut-il avoir peur du féminisme pop? Le show livré par Beyoncé aux MTV Video Music Awards le 24 août dernier restera gravé dans les mémoires. Pendant près de dix-sept minutes, la chanteuse la plus célèbre au monde interprète devant mari, enfant et les pop-stars du moment un medley de ses meilleurs titres. Celle que l’on surnomme désormais Queen B les domine tous, juchée sur des talons et moulée dans un body échancré scintillant qui vient couronner un corps revendiqué flamboyant et ultrasexy. “MTV, welcome to my world”, lance-t-elle, triomphante, à un public saisi d’admiration.

Mères et femmes enceintes, battez-vous jusqu'au bout  En France, tout est fait pour que les femmes fassent des enfants et restent sagement à la maison pour s'en occuper pendant que messieurs accèdent au plein emploi. Tout. Le nombre insuffisant de places en crèche ou les moyens de garde exorbitants obligeant les femmes à s'occuper elles-mêmes de leurs enfants ; les congés parentaux qui ne sont d'une part pas imposés aux pères, et d'autres part imposés avec des minima aux mères, interdisant à celles qui le souhaitent de continuer de travailler ; l'urbanisme et les moyens de transports totalement inadaptés aux personnes à mobilité réduite (dont les femmes enceintes et les femmes avec poussettes), contraignant encore une fois les mères à sortir du système ; les mentalités qui infantilisent la femme enceinte, et surtout le monde du travail qui accuse de démotivation la jeune maman, qui la placardise, la brocarde, la relègue au rang de sous-employée, la réduit à la précarité. Oui, car nous ne naissons pas du cul des poules figurez-vous.

LES PÉDOPHILES ET LA MODE (AJOUT) Sophie Durocher - 11 septembre 2014 Les magazines de mode vont-ils finir par comprendre que d’exhiber des jeunes filles, en culottes, les jambes écartées, ce n’est pas acceptable, même sous le couvert de l’art ou de la mode ? Avez-vous vu ces photos franchement suggestives tirées du Vogue Kids ? Des Lolitas qui regardent la lentille du photographe , qui s’apprêtent à enlever leur t-shirt, qui s’écartent les jambes. (Vous me direz que, vu qu’elles portent un haut de maillot, elles pourraient aller se baigner dans une piscine d’Outremont sans attiser la concupiscence des pédos en puissance.) Coudonc, le magazine Vogue n’apprendra jamais ? Un tiers des étudiants ne porte jamais de préservatif Europe 1Julien Ricotta avec AFP Videos Le chiffre fait froid dans le dos : près d'un étudiant sur trois déclare ne jamais utiliser de préservatif. Ce relâchement de la vigilance des jeunes face à l'épidémie de sida a été pointé vendredi par une étude réalisée par la Smerep, une mutuelle étudiante. Le constat est d'autant plus accablant qu'il y a un an, 30% des étudiants déclaraient ne jamais porter de préservatif, contre 33% cette année. Et les raisons invoquées par les étudiants pour ne pas se protéger sont multiples : diminution du plaisir, protection limitée aux premiers rapports sexuels, et un mot revient souvent : confiance.

La pute, la sainte, et celle qui n’existe pas Cet article réunit des notes que j’ai prises sur la prostitution et la libération sexuelle, lors de plusieurs réflexions sur le sujet. J’ai essayé d’y mettre un peu d’ordre, mais il demeure un peu décousu. Cependant, il constitue un premier jet de mes positions sur un sujet qui fait toujours débat chez les féministes, et qui me tient à coeur, celui de la libération de nos corps et de ses échecs. La réponse géniale d'un mari à la question : "Votre femme est mère au foyer ? Mais qu'est-ce qu'elle fait de ses journées ?" Vraiment formidable ! “Matt ! Comment vont les enfants ?” “Très bien ! Ils vont très bien, merci d’avoir demandé.” “Ça fait plaisir à entendre. Et votre épouse ?

La plus belle fille du monde n'a que neuf ans Les grands médias internationaux considèrent ce mannequin comme la plus belle fille du monde. Le hic? Elle n’a que neuf ans. Kristina Pimenova est suivie par deux millions de personnes sur Facebook et partage des images de sa silhouette filiforme avec ses 320 000 abonnés sur Instagram. Plusieurs hommes la surnomme «Babe» et soulignent la beauté de ses jambes dans l'espace dédié aux commentaires. C’est la mère de la très jeune Russe, un ex-mannequin, qui gère son image et ses comptes sur les réseaux sociaux.

Related: