background preloader

S.A.R.A.H.

S.A.R.A.H.
L’objectif du Projet S.A.R.A.H est la conception d’une maison intelligente connectée à l’internet des objets un peu dans l’esprit de la série TV Eureka. L’idée est de mettre des technologies avancées de reconnaissance vocale, gestuelle, faciale, de QRCode, … à la portée de tous pour réfléchir et innover sur l’ergonomie et les usages de demain. Télécharger Simple à installer, S.A.R.A.H. est un zip contenant le client et le serveur. Télécharger le zip v3.1.6(Installeur F. Vous pouvez aussi consulter la liste des plugins ainsi que la Foire aux Questions pour obtenir plus d’informations. Documentation Old v2.9.5 (stats) Ce projet te plait ? Partagez vos idées, plugins, créations ! Démos et Vidéos Communauté Revue de Presse Conférences Démos Principe Technique Le principe est de déclencher des requêtes HTTP via: Ces requêtes HTTP déclenchent des plugins sur le serveur NodeJS. Quotes MERCI à la communauté ! Que c’est simple! Je tiens à partager mon admiration devant le travail accompli. C’est trop bien ! Related:  SARAHneurocomdray

Le contrôle vocal avec Raspberry Pi + S.A.R.A.H. | BiBaBoX Bonjour, Dans cet article, je vais vous montrer comment contrôler les GPIOs de votre Raspberry préféré avec la voix. A la fin de cet article, votre vie peut en être bouleversée à différents niveaux : vous passez pour un fou qui parle tout seul dans son salonvous ne vous levez plus jamais de votre canapé pour allumer une lampevous quittez votre femme pour une dénommée Sarah Passons à la présentation de nos deux projets qui vont révolutionner votre vie, vous l’aurez compris dans le titre, je parle du Raspberry Pi et de S.A.R.A.H. S.A.R.A.H. tire son nom de l’excellente série Eureka. S.A.R.A.H. sera donc le point central du projet ( le cerveau ?) Le Raspberry Pi, quant à lui, n’est plus à présenter mais, si c’est encore le cas, voici quelques liens qui vont vous aider : Ce petit ordinateur est tellement flexible en termes d’utilisation que ça fait de lui notre meilleur ami pour ce genre de projet. A partir de là, il suffit de connecter ce que l’on souhaite sur ses entrées/sorties.

S.A.R.A.H, installation et premiers pas Ce n’est pas un retour en enfance que je vous propose (en faisant référence au dessin animé princesse Sarah), mais un bon dans le présent. S.A.R.A.H, c’est quoi S.A.R.A.H est l’acronyme de Self Actuated Residential Automated Habitat. L’objectif de son créateur (Jean-Philippe Encausse) est d’avoir une maison intelligente connectée à l’internet des objets (box domotique, tv connectée,…). Elle est aussi capable de récupérer des informations d’internet (horaire de ciné, train, météo, mail, skype,…) et d’interagir avec son environnement connecté. On pilote S.a.r.a.h, par la voix (elle répond vocalement), par le geste (avec une Kinect ou une webcam) et via NFC ou Qrcode. Par exemple, il suffit de dire : « S.a.r.a.h, comment dois-je m’habiller ce matin ? Plus besoin de chercher la télécommande, d’allumer son smartphone ou ordinateur pour rechercher les informations du quotidien ou piloter votre maison, quand il suffit de parler. Interview de son créateur Installation Démo Maintenant à vous de jouer

Installation de S.A.R.A.H. de JP Encausse sur le Brix de Gigabyte Nous y voilà, aujourd’hui, nous allons passer aux choses sérieuses et nous attarder un petit moment sur LA fille qui électrise les discussions à travers le web et surtout autour de la maison connectée : le projet S.A.R.A.H. de Jean-Philippe Encausse. Mais qui est-elle ? SARAH est une remarquable interface permettant de communiquer avec des objets connectés, des services web, des box domotiques ainsi que tout ce qui possède une API. L'échange s'effectue par le biais de requêtes simples déclenchées par la voix, un geste, un événement… en fait un stimuli transformé en langage compréhensible par le système : une requête HTTP. Je vous invite à regarder cette petite vidéo d’introduction, réalisée par son créateur lui-même : Cette courte présentation permet d’avoir un aperçu de ce qu’il est possible de faire. Dans un premier temps, il nous faut du matériel. Maintenant parlons contrôle : l’intérêt de SARAH est de pouvoir lui faire passer des ordres par la voix, nous avons donc besoin d’un micro.

Marketplace Un Jarvis d’Iron Man pour contrôler sa maison | TechnoManiac, technologies et gadgets utiles ou futiles Chaque fois que je regarde un des films Iron Man, je me dis que cela serait vraiment très bien d'avoir un Jarvis pour commander différents équipements de la maison vocalement et j'ai découvert S.A.R.A.H. qui correspond tout à fait à mes attentes et se révèle fort intéressant. En surfant sur internet, j'avais d'abord découvert le projet Jasper qui utilise un Rasberry Pi mais les commentaires sur le projet indiquaient que S.A.R.A.H. était bien plus complet et avec une bien meilleure voix. S.A.R.A.H, l'interface domotique vocale associée à une tablette qui affiche les états courants des différents systèmes semble vraiment très fonctionnelle et gère aussi bien l'alarme, les volets que la musique ou la télévision sans oublier la possibilité d'associer plusieurs actions à une indication vocale : par exemple lorsque l'utilisateur indique qu'il sort, l'alarmer s'active et le portail s'ouvre ... Plus d'informations : Le site du créateur de S.A.R.A.H. Signaler ce contenu comme inapproprié

Wiki Reconnaissance vocale : Installer SARAH sur Raspberry | Connecting Stuff Bonjour a tous ! Et non il n’est pas mort ! (comment ça dommage ??!). Après cette période d’hibernation, nous (The Royal « we »! Ça fait un moment que j’entends parler de SARAH, un logiciel de reconnaissance vocale pour la domotique développé par Jean-Philippe Encausse et autour duquel gravitent tous pleins de plugins. Mais, je suis récemment tombé sur une vidéo du plugin XBMC et ça semble vraiment fiable et rapide, la synthèse vocale est assez agréable et du coup ça m’a vraiment donné envie de tester SARAH (en tout bien tout honneur!). Voila ce que j’ai entrepris: installer SARAH sur une machine virtuelle de mon serveur et utiliser un raspberry pour servir de « passerelle » entre SARAH et l’utilisateur (oui bonnn ok, le titre est un peut racoleur Dans un article précédant j’expliquais comment installer nas4free sur le microserver HP N40L Jusque là, rien de magique. ffmpeg -f alsa -i hw:1 -ar 16000 -acodec pcm_s16le -f rtp ffplay C’est plutôt réactif.

xbmc | Meet Philips Hue Version 0.6.0 is out with general improvements all around. Most work is done improving the ambilight colors. All work is done by Rob Walch (thanks). Full details are available on GitHub. Preview: Enjoy! A new version of the add-on is available on Github, version 0.5.1! Version 0.5.1 is more stable, has better control over the advanced settings, adds debug logging and support Philips livingwhite bulbs. Download the latest version from GitHub: Should you run into any problems, please enable the “debug logging” from the advanced settings panel. I’m getting a lot of feedback and I added some features that were requested. Only act on video playback (not music)Only use a light if it’s turned on when playback startsSet a custom “dimmed” brightness Quick update: the name of the add-on changed. Version 0.3 is out with improved ambilight mode and improved support for handling lights simultaneously. Available at: GitHub: script.xbmc.hue

Zibase: l'API devient publique ! Comme beaucoup d’appareils un peu évolués, la Zibase dispose d’une API (dénommée ZAPI) permettant une communication avec des équipements tiers. C’est par exemple cette API qui a permis à Mickael, de Planète Domotique, de développer l’excellent plugin qu’on connait pour utiliser la Zibase avec Homeseer. Une bonne nouvelle a été annoncée la semaine dernière: cette API devient publique ! Cela permettra aux utilisateurs un peu avancés, et surtout aux développeurs, d’interfacer la Zibase avec les équipements qu’ils souhaitent. Nous verrons donc sans doute des nouveautés de ce côté là très rapidement. Je n’entrerai pas ici dans le détail technique de cette API. Le premier, qui nécessite déjà de bonnes connaissances, s’effectue via des paquets UDP. Le second mode de communication sera plus abordable par les néophytes, car il s’effectue via de simples requêtes HTTP, qui s’adresseront selon le cas directement à la Zibase, ou aux serveurs de Zodianet.

Related: