background preloader

Did Senator McCain Violate NDAA by Hanging ?

Did Senator McCain Violate NDAA by Hanging ?
In case you missed it, Senator John McCain took the opportunity this Memorial Day to cross the Turkey-Syria border and hang out with Syrian rebels. These are the same rebels with ties to Al Qaeda. These are the same rebels cutting out and eating the hearts of dead soldiers. According to reports, Senator McCain wanted to go further into combat but was not allowed. And he calls us wacko-birds. The consequences of Senator McCain’s calls to intervene in Syria and meddle further in a civil war could be quite grave, as Russia is sending anti-aircraft missiles to the Syrian regime. There are further reports that most of our aid to the region is going to “hard-line Islamic jihadists.” For more on the consequences of meddling in other countries’ civil wars in general, see my post here at United Liberty. Violating NDAA We should remember that Senator McCain fought Senator Rand Paul a year later (in December 2012) to keep that language in the law. Paul went on:

http://www.unitedliberty.org/articles/13815-mccain-hangs-out-with-syrian-rebels-violates-ndaa

Related:  1983 NED finance médias & ONG par le biais de fondationsDANS L'OMBREIrak

1953 - NDAA National Defense Authorization Act Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le National Defense Authorization Act est le nom générique d'une série de lois du gouvernement fédéral américain, chacune ayant cours pendant une année fiscale, qui sert à établir le budget et les dépenses du Département de la Défense des États-Unis[1]. Ces lois peuvent viser d'autres aspects de la défense des États-Unis. 2013 réunion EIL & John Mc Cain Photographie parue le 31 mai 2013 comme illustration d’un article de Travis Thornton et publié sur United Liberty. On peut y voir outre des chefs militaires et politiques de la rébellion syrienne, le Sénateur américain John McCain (à droite) fixer du regard un homme habillé en noir (à gauche) Ce dernier, barbe taillée et main droite sur le genou n’est autre que celui qui deviendra le fameux Abou Bakr Al-Baghdadi, Calife autoproclamé de l’Etat Islamique après la chute de Mossoul. Intervention humanitaire américano-britannique au Nord de l’Irak pour sauver des minorités?

Amman 01/06/2014 prélude à la prise de Mossoul Le journal kurde Ozgur Gundem, appartenant au Parti des travailleurs kurde (PKK), a révélé vendredi le plan global du groupe terroriste de l’Etat islamique en Irak et au Levant pour occuper la ville irakienne de Mossoul et d’autres régions du pays. Ceci a eu lieu lors d’une rencontre dans la capitale jordanienne Amman le premier juin dernier, jour du déclenchement de la conquête de l’EIIL en Irak, sous le parrainage des Etats-Unis, d’Israël, de l’Arabie Saoudite, de la Jordanie et de la Turquie. Le chef du Kurdistan Massoud Barzani a ouvert la voie à cette réunion lors de sa visite à Amman, quatre jours avant la date de cette rencontre. Le journal a souligné que l’Iran fut directement au courant de ce plan, et a envoyé immédiatement Ahmad Jalabi à Barzani pour lui demander de retirer son soutien à ce plan, sinon, il le regrettera.

La NED, nébuleuse de l'ingérence « démocratique » Le président George W. Bush a annoncé, le 20 janvier 2004, à l’occasion de son troisième discours sur l’état de l’Union, qu’il doublerait le budget de la National Endowment for Democracy (NED) et concentrerait « ses nouveaux travaux sur la promotion d’élections libres, du libre-échange, de la liberté de la presse et de la liberté syndicale au Proche-Orient ». Il s’agit pour la Maison-Blanche d’accompagner son action militaire dans la région par une ingérence accrue dans la vie intérieure de certains États. Au début des années 80 le président Ronald Reagan stigmatisa l’Union soviétique comme « l’Empire du Mal » et conçu de nouveaux moyens pour la combattre. À « l’endiguement » diplomatico-militaire s’ajouta une vaste entreprise de déstabilisation par mobilisation de la « société civile ».

Alhya extremistes pseudo sunnites 10 juin 2014 Article en PDF : Vous suivez de très près la problématique des départs des jeunes Belges vers la Syrie. Pourriez-vous nous dire pourquoi est-il si facile de se rendre dans ce pays. Il n'est nul besoin d'un visa pour s'y rendre. DAESH duo CIA/Mossad IRIB-Abou Bakr al-Bagdadi recevait pendant deux ans et sous la supervision du Mossad, une formation militaire et de renseignement, a révélé des sources militaires dignes de foi dans la région en allusion aux relations étroites entre d'Abou Bakr al-Bagdadi le chef de Daesh et les services secrets américains. En donnant naissance à Daesh, l'objectif du duo CIA/Mossad consiste à créer le chaos et à semer la terreur et la discorde entre les musulmans chiites et sunnites, a déclaré une autorité bien informée avant d'ajouter : "des mains sont actives pour diffuser les images de Daesh sur les réseaux virtuels". Daesh est créé par les Etats-Unis et Israël et il est financé par l'Arabie saoudite, a-t-il précisé avant d'ajouter : « Daesh porte un regard particulier sur les écoles islamiques. pour lui, sa mission consiste à ternir l'image du sunnisme et à anéantir le chiisme. Son deuxième objectif est aussi de donner une image violente de l'islam.

Infiltrer les États par la Culture, témoignage Comment s’est déroulé ton recrutement ? Cela a commencé par un processus qui s’est déroulé sur de longues années, dont plusieurs années de préparation et de recrutement. J’étais leader d’un mouvement de jeunesse à Cuba, duquel à un moment est née une organisation, l’Association Culturelle des Frères Saiz, une association de jeunes créateurs, des jeunes peintres, des écrivains, des artistes. Les crimes de la Dawlat alias ISIS Nous allons essayer par la grâce d'Allah, de citer quelques faits et éléments concernant ISIS, qui est le groupe dénommé : " La Dawlat Islamiya de Shem et l'Iraq ". Son émir n'est autre que le Cheikh Abou Bakr Al Baghdadi de son vrai nom : Ibrahim Al Badri , il était imam dans plusieurs mosquées et il fut emprisonné 3 années chez les américains. La plupart des autres cadres de la Dawlat sont des anciens gradés de l'appareil militaire de Saddam ou ancien services secrets de Saddam : Abou Aymane Al 'Iraki : Ancien services secrets de l'armée de l'aire, s'est fait arrêter aussi 3 ans chez les américains ! Son ancien surnom : Abou Mouhanad As Souydawi. Abou Ahmad Al 'Oulwani ancien militaire de Saddam

Related: