background preloader

Crimes contre l'humanité : L'ultime retour des barbares

Crimes contre l'humanité : L'ultime retour des barbares
« Eh bien, oui, proclame Hitler, nous sommes des barbares et nous voulons être des barbares. C'est un titre d'honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront le monde. Le monde actuel est près de sa fin. Notre tâche est de le saccager... » cité par Jean-Claude Guillebaud, La Refondation du monde, 1999, Seuil « Invasions barbares » est une expression rejetée depuis quelque temps par les historiens allemands et germanophones. Au XIIIème siècle, les hordes mongoles se ruèrent sur l'ensemble de l'Asie pour envahir ensuite l'Europe de l'Est et l'Europe centrale et finirent par atteindre les Balkans et l'Autriche. Ce mouvement cyclique des invasions barbares s'est cependant apaisé à la renaissance. La barbarie cruelle et dévastatrice n'a en fait jamais disparu sauf à travers les euphémismes hypocrites et les antiphrases trompeuses des envahisseurs. Lors de la conquête fiévreuse du nouveau monde, les pays européens se livrèrent avec acharnement à la mise en valeur des territoires conquis.

Le grand retournement saoudien Alors que depuis 35 ans, l'Arabie saoudite soutient tous les mouvements jihadistes jusqu'aux plus extrémistes, Riyad semble changer soudainement de politique. Menacée dans son existence même par une possible attaque de l'Émirat islamique, l'Arabie saoudite a donné le signal de la destruction de l'organisation. Mais contrairement aux apparences, l'ÉI reste soutenu par la Turquie et Israël qui recèlent le pétrole qu'il pille. Sur cette photographie diffusée par l'Émirat islamique, on voit un de ses combattants armé d'un Famas français alors que Paris nie tout contact avec cette organisation. Préliminaire : l'ÉI est une création occidentale L'unanimité du Conseil de sécurité contre l'Émirat islamique (ÉI) et le vote de la résolution 2170 ne sont qu'une attitude de façade. (Reportage d'août 2012 sur le fanatisme religieux de la prétendue « opposition démocratique ») John McCain et l’état-major de l’Armée syrienne libre. La doctrine Brzezinki du jihadisme Le virage saoudien d'août 2014 Notes :

Année 13 du coup d’état militaire du 11 Septembre 2001… Treize ans après le 11 Septembre, l’aveuglement persiste Thierry Meyssan 11 Septembre 2014 url de l’article original: Thierry Meyssan fut le premier à démontrer l’impossibilité de la version officielle des attentats du 11-September et à en conclure à une modification profonde de la nature et de la politique du régime états-unien. Les évènements du 11-Septembre restent gravés dans la mémoire collective sous la forme planifiée par les médias : des attentats gigantesques ont frappé New York et Washington. Vers 10 h le matin, alors que les attentats contre le World Trade Center et le Pentagone avaient déjà eu lieu, le conseiller anti-terroriste de la Maison-Blanche, Richard Clarke, a enclenché le programme de « continuité du gouvernement ». Le pouvoir n’a été rendu par les militaires aux civils qu’en fin de journée et le président Bush a pu s’adresser à ses concitoyens à la télévision vers 20 h. Durant cette journée, l’ex-président George W.

Le FBI a poussé des Américains musulmans à commettre des attentats, selon un rapport Les Etats Unis partent en croisade contre l’Etat IslamiqueBenjamin Fulford: Le Califat Islamique au Moyen-Orient est-il une blague ?. Lire la suite ... » pour éradiquer le terrorisme ! en même temps on apprend que FBILes reporters – agents doubles, mettent en danger les médias !. Lire la suite ... » a « encouragé, poussé et parfois même payé » des musulmansLe communautarisme est un outil de controle et de destruction.. Lire la suite ... » américains. Dans nombre des plus de 500 affaires de terrorisme conduites par les tribunaux américains depuis le 11 septembreMassacre dans une école du Connecticut aux Etats-Unis, la vérité est ailleurs.... L’organisation aidée de l’Institut des droits de l’homme de l’Ecole de droit de l’Université de ColumbiaLa raison possible pour laquelle la navette Columbia a été détruire et par qui. « Encouragés, poussés et parfois même payés » Le rapport cite également le cas de Rezwan Ferdaus, condamné à 17 ans de prisonI Have a Dream....

Revélations sur le 11 Septembre… "Trop secret pour être publié", un rapport d’une agence du ministère de l’énergie américain (DOE) révèle que les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire ~ 2ème partie ~ Cette traduction fait suite à l’article que nous avons traduit et publié hier: "Le jour où le monde s’écroula… Le 11 Septembre a été une attaque nucléaire". Dans l’article ci-dessous, Gordon Duff nous livre un rapport des services de renseignements russes, qui à notre avis, lâche pas à pas le morceau devant la trahison irrécupérable commise par les dirigeants corrompus yankees et occidentaux. En 2005, lors de conférences, l’ancien chef d’état-majour russe en fonction au moment des attentats, le général Ivashov, avait déjà laissé entendre que la Russie "savait". Devant les agressions répétées dont elle fait l’objet, la Russie a sans doute décidé que le moment était venu de larguer la clique criminelle occidentale en rase campagne devant leurs peuples… Ces deux dernières traductions que nous venons de faire comptent parmi les plus importantes de notre historique. On ingurgite toujours, le processus de digestion n’est pas encore enclenché… – Résistance 71 – Gordon Duff Mai 2014

ONU : Intervention de la Syrie suite à l’adoption de la résolution 2178 Monsieur le Président, Je vous remercie pour avoir eu l’initiative de cette importante réunion impulsée par l’empressement de certains intervenants sur la scène internationale à faire face au terrorisme contre lequel nous avons été les premiers à mettre en garde et avons appelé à le contrer et à l’éradiquer, avant qu’il ne se propage, ne soit exploité, et ne soit enfin reconnu comme une véritable menace après une longue période de déni. Un terrorisme que nous avons été les premiers à réellement affronter et à combattre sur le terrain ! Les opérations terroristes, commises sur le territoire syrien par des combattants étrangers engagés dans des guerres par procuration menées pour d’autres, ont ciblé la tolérance qui caractérise sa civilisation millénaire enracinée dans l’humain et dans la pierre. Pour finir, la délégation de mon pays affirme son soutien à la résolution 2178 [5] adoptée aujourd’hui par le Conseil de sécurité après une longue attente. Merci, Monsieur le Président

Des rebelles syriens décrivent leur entraînement fourni par les USA au Qatar En sus des rapports indiquant que les forces loyales à Bachar al Assad gagnent du terrain dans la guerre civile brutale de ce pays, des rebelles syriens modérés ont expliqué à un journaliste en visite que les USA organisent leur entraînement au Qatar. Dans un documentaire devant être diffusé mardi soir (hier donc, ndlr), les rebelles décrivent leur voyage clandestin depuis les champs de bataille syriens pour rencontrer leurs entraîneurs US en Turquie pour ensuite voyager vers le Qatar, où ils affirment avoir reçu un entraînement à l’usage d’armes sophistiquées et de techniques de combat, y compris, a dit l’un des rebelles, « comment achever les soldats encore vivants après une embuscade. » Les interviews sont la dernière preuve en date qu’après plus de trois ans de combats, les USA ont augmenté la fourniture d’aide létale aux rebelles. Le dernier jour, il leur fut dit qu’ils allaient décoller le lendemain pour un camp d’entraînement au Qatar, une monarchie du Golfe Persique. Nancy A.

Syrian Rebels Describe U.S.-Backed Training in Qatar | Syria: Arming the Rebels WASHINGTON — With reports indicating that forces loyal to Syrian President Bashar Assad are gaining ground in that country’s brutal civil war, moderate Syrian rebels have told a visiting journalist that the United States is arranging their training in Qatar. In a documentary to be aired Tuesday night, the rebels describe their clandestine journey from the Syrian battlefield to meet with their American handlers in Turkey and then travel on to Qatar, where they say they received training in the use of sophisticated weapons and fighting techniques, including, one rebel said, “how to finish off soldiers still alive after an ambush.” This article is the latest in an ongoing collaboration between McClatchy and FRONTLINE on the war in Syria. The interviews are the latest evidence that after more than three years of warfare, the United States has stepped up the provision of lethal aid to the rebels. For the United States, its new effort means treading slowly into murky waters.

Qui sont tes parents, petit EIIL ? Essayons de clarifier, si cela est possible, le plan d’Obama pour s’occuper de l’EIIL, ce croquemitaine que l’Amérique a elle-même créé. La semaine dernière, le président a juré qu’il allait affaiblir et abattre l’État islamique, après l’avoir alimenté pendant trois ans en armes et avoir financé les combattants djihadistes, dont l’EIIL, dans l’espoir que ces derniers iraient «affaiblir et finalement abattre » l’État syrien du président Bachar al-Assad. Résumons : les Américains ont tout fait pour détruire un État, la Syrie, dont le gouvernement n’avait jamais représenté aucun danger pour les USA, et ils se retrouvent aujourd’hui à créer un autre État, le fameux califat, à cheval sur les frontières de l’Irak et de la Syrie, lequel affiche ouvertement son intention de combattre les États-Unis. Obama nous assure qu’il rassemble une nouvelle coalition désireuse de se joindre à lui pour détruire l’EIIL. Des guerres au cœur d’autres guerres, au cœur de changements de régime Glen Ford

Boko Haram : qui sont ces terroristes qui « vendent » 276 lycéennes  Le 14 avril, plus de 270 adolescentes nigérianes ont été enlevées par Boko Haram. L’obsession de ce groupe islamiste, particulièrement violent depuis 2009 : l’éducation, notamment celle des filles. Explicateur. « Je vendrai vos filles » « J’ai enlevé vos filles, je vais les vendre sur le marché, par Allah. » Il s’appelle Abubakar Shekau, on l’appelle aussi Darul Tawheed, ou encore Abu Muhammad Abubakar bin Muhammad... Dans une vidéo effroyable diffusée lundi, il revendique, en langue haoussa, l’enlèvement, le 14 avril, de plus de 270 jeunes filles au Nigeria. « Les femmes sont des esclaves. Une ville massacrée mercredi Des miliciens, dans des véhicules blindés, de Boko Haram ont tué mercredi des centaines de personnes mercredi dans de dans la petite ville de Gamboru Ngala, au nord-est, près du Cameroun. Les assaillants ont ensuite mis le feu au bâtiment avant de s’enfuir. Qu’est-ce que Boko Haram ? On les appelait alors « les talibans nigérians ». Boko Haram , étymologie

untitled La réputation du journaliste vedette Brian Willians détruite et 3 de ses collègues journalistes assassinés car ils allaient révéler les infos transmises par la Russie au sujet des attentats du 11 septembre INFO STOPMENSONGES : Un nouveau rapport étonnant circule au Kremlin en ce moment, il a été préparé par les Services de renseignements extérieurs (SVR). Le rapport stipule que le journalisteLes reporters – agents doubles, mettent en danger les médias !. Lire la suite ... » vedette américainLe FBI a poussé des Américains musulmans à commettre des attentats, selon un rapport . Brian Williams [photo en à gauche]. Ce rapport explique, qu’il était l’élément majeur et rédacteur en chef de NBC Nightly News (programme la nouvelles de télévision le plus regardé aux Etats-UnisLa France Terrifiée met en garde la Russie au sujet d'Obama "Terreur Spectaculaire" December 8, 2014. *C’est une histoire qui remonte a 2003 alors qu’il était en Irak, il avait déclaré que son hélicoptère avait été touché par des tirs et obligé de se poser alors qu’en fait il y avait 2L’homme qui en savait trop sur le 11 septembre 2001 a été trouvé mort chez lui avec ses deux enfants, tous tués par balle!. Namaste Laurent

Bandar bin Sultan: Prince of Terrorists Bandar bin Sultan is the director general of the Saudi Intelligence Agency. In that capacity, he has earned a well-deserved reputation as the “Prince of Terrorists.” According to the Wall Street Journal, Bandar is leading the rebel forces trying to overthrow the Syrian government. Many analysts consider Bandar a prime suspect in the apparent false-flag chemical weapons attack in al-Ghouta. Adam Entous of the Wall Street Journal says that Prince Bandar and his Saudi Intelligence Agency manufactured “evidence” that the Syrian government had used sarin gas prior to the al-Ghouta attack. Entous stated during a Democracy Now interview: “Bandar’s intelligence agency concluded that chemical weapons were being used on a small scale by the regime. In other words, Bandar used his money, clout, and connections to make sure that “the intelligence would be fixed around the policy” - just like Bush did with the alleged Iraqi WMDs in 2003. Bandar's shamelessness knows no bounds.

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur -- Enfant de la Société Le 20 novembre 1963, entre 11h30 et 11h40, le Président John F. Kennedy a rencontré Lena Horne, Carol Lawrence, le président de DNC John M. Bailey et d'autres personnes. Plus tard ce jour-là, il a publié une déclaration sur la Conférence Extraordinaire de l'Administration de la Radio pour allouer des Bandes de fréquences dans des Buts de Communications Radios Spatiales, tenue à Genève en Suisse du 7 octobre au 8 novembre 1963. À la suite de ça, John Kennedy a envoyé au Congrès le 17ème rapport annuel sur la participation américaine dans les Nations Unies et il a signé ensuite le projet de loi HR2073 pour permettre le transfert de pays submergés et envahis par la marée à Guam, les Îles Vierges et le Samoa américain s'ils nécessitaient un développement économique ou autre raison urgente. À la fin de la journée, il lui restait moins de deux jours... Tôt aujourd'hui, 43 ans plus tard, un membre de Notre forum a posté un lien vers un article donné par le U.K. Et c'est vrai. 1. 2. 3. 4. 5.

Nouvel Ordre Mondial Islamique : la CIA forme la rebellion islamique en vue de l’instauration d’un califat en Syrie La Syrie est un parfait exemple du démembrement d’un pays par un front uni USA-ISLAMISME. On a longtemps présenté les USA comme étant géopolitiquement hostiles aux islamistes. Tout récemment, le président américain avait déclaré que le recours à des armes chimiques par Bachar al-Assad serait une « ligne rouge » et qu’elle pourrait entraîner une intervention militaire. En attendant d’en arriver là -le gouvernement et la classe politique sont très divisés sur un engagement militaire-, le locataire de la Maison-Blanche a donc choisi d’aider les rebelles en leur fournissant une « assistance militaire directe ». Hors depuis plusieurs mois, en Syrie comme ailleurs la donne a changée. La CIA et des forces spéciales américaines entraînent des rebelles syriens les plus intégristes à partir de bases situées en Jordanie et en Turquie… Vers l’établissement d’un califat islamique en Syrie et l’interdiction de la liberté de croyance « Nous nous battons pour faire entendre la parole d’Allah. »

Related: