background preloader

Maximilian Schrems : « Le but est de faire respecter à Facebook la législation européenne »

Maximilian Schrems : « Le but est de faire respecter à Facebook la législation européenne »
Vingt-cinq mille personnes viennent de se joindre à cet Autrichien de 26 ans pour lancer une action judiciaire afin que le géant américain respecte la législation européenne en vigueur. Entretien. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Grégor Brandy (Journaliste) A 26 ans, Maximilian Schrems a déjà une longue histoire avec Facebook. Quelques mois plus tard, Maximilian Schrems avait déposé vingt-deux réclamations à la commission de protection des données en Irlande, où Facebook est installé. Visiblement peu satisfait de la façon dont l'Irlande traitait l'affaire, il a décidé de porter plainte, vendredi 1er août, devant la cour de commerce de Vienne et a demandé à toutes les personnes majeures de se joindre à lui pour donner plus de poids à son action. Lire notre article : Max Schrems : "L'important, c'est que Facebook respecte la loi" Pourquoi poursuivez-vous Facebook ? Maximilian Schrems : J'ai étudié aux Etats-Unis pendant un semestre. La liste est assez longue. Related:  VISIONS DU MONDEprotection données perso

Aventureux cybermonde Note d'analyse prospective Aventureux cybermonde Le cyberespace est un vaste continent à peine exploré, dont les richesses ont commencé à changer nos vies en profondeur en une génération à peine, mais dont chaque année qui passe dévoile les périls. [1] Le commerce des données personnelles à l’insu des intéressés est considéré par certains comme « le pétrole de l’économie moderne ». [2] Estimer l’ampleur des attaques subies par les entreprises est difficile, car beaucoup répugnent à avouer leur fragilité de peur d’affaiblir leur image de marque et leur valeur boursière. [3] Voir les rapports annuels de la société McAfee, Les infrastructures critiques face aux cyberattaques, 2011. [4] Lors des printemps arabes, les manifestants ont utilisé la téléphonie mobile, Internet et les réseaux sociaux pour organiser la contestation ou l’insurrection, comme l’avaient fait avant eux les Chinois et Iraniens. [5] Voir l’encadré n° 4.

Le Monde.fr - Actualité à la Une Deux médias britanniques, le Guardian et la BBC, ont publié sur leurs sites Internet deux articles alarmistes, expliquant que Google les avait informés du déréférencement de certains articles en application du « droit à l'oubli ». Ce droit, reconnu il y a peu par la Cour de justice de l'Union européenne, permet à des individus de faire supprimer de certaines recherches Google des pages contenant des informations les concernant qui ne seraient plus pertinentes. « Pourquoi Google me relègue-t-il dans l'oubli ?, s'insurge le journaliste de la BBC. Nous n'avons aucun recours sur le fait qu'une partie de notre travail est rendu impossible à trouver pour 368 millions d'Européens », s'inquiète le Guardian. Seuls certains résultats de recherche sont déréférencés En fait, lorsque Google fait droit à une demande « d'oubli », il ne retire les résultats de la recherche que lorsque c'est le nom de la personne ayant demandé le retrait qui est saisi, et seulement sur les versions européennes.

Il y a 69 ans, Little Boy transformait Hiroshima en un enfer nucléaire Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées mercredi matin à Hiroshima pour marquer le 69e anniversaire du lancement de la première bombe atomique de l'Histoire qui avait ravagé cette ville de l'ouest du Japon. Quelques survivants, des parents de victimes, des responsables gouvernementaux ainsi que des délégations étrangères se sont figés à 08H15 (01H15 en Belgique) lorsqu'a retenti une cloche donnant le signal d'une minute de silence, à l'heure précise où, le 6 août 1945, le bombardier américain Enola Gay avait largué Little Boy, la bombe qui avait transformé la ville en un enfer nucléaire. Quelque 140 000 personnes trouvèrent la mort soit immédiatement, soit du fait de l'exposition aux radiations, entre le moment du largage de la bombe et le mois de décembre suivant. Le bombardement d'Hiroshima avait été suivi par celui de Nagasaki (sud-ouest) le 9 août, qui avait fait plus de 70 000 morts. Belga

Boeing and others hacked for military data Boeing and other companies were the subject of a hacking effort by suspect Su Bin, who is said to have worked with two unnamed Chinese hackers in an effort to nab data on military projects. Details on the hacking surfaced Friday following a criminal complaint filed in Los Angles that was unsealed this past Thursday. The hack was apparently successful, with the complaint alleging that Su tried to sell some of the data to Chinese companies. The data concerned fighter jets, according to ABC News, including Boeing's C-17 military cargo offerings, the F-22, and the F-35. According to a statement by Justice Department spokesman Marc Raimondi, the hackers also targeted data on weapons systems. Based on a statement by Boeing, it seems the company was made aware of the data breach via the government; it says it will keep cooperating with investigators. SOURCE: ABC News

Séance 7 : Le droit international illustré – "Comment parler de droit international à Tantine Germaine (et aux autres)", par Raphaël Maurel - Le Droit international expliqué à Raoul Il n'y a rien de plus déconcertant que de voir sa technique décortiquée, analysée, re-contextualisée puis illustrée, surtout lorsque l'exercice est sublimé par un contributeur occasionnel du blog. C'est pourtant ce que m'a infligé mon collègue, mais néanmoins ami, Raphaël Maurel. Doctorant en droit à l'Université d'Auvergne, chargé de TD, musicien, spécialiste du droit intergalactique (essentiellement du droit non-écrit Jedi), membre de l'Amicale des internationalistes réceptifs au droit administratif (AIRDA), Raphaël est si habitué des lieux qu'il a même son alter ego dans la mythologie des proches de Raoul (je vous laisse le soin de l'identifier). Il est donc tout à fait légitime qu'aujourd'hui, avec l'aide de la tantine Germaine (est-ce la sienne?) et de différents interlocuteurs si proches du cliché qu'ils en deviennent réalistes, il prenne sa plume en ces lieux pour en identifier les mœurs... avec humour. [Dossier L'image du droit international] - C'est technique ! - Sigh…

20-Year-Old Hunter S. Thompson’s Superb Advice on How to Find Your Purpose and Live a Meaningful Life As a hopeless lover of both letters and famous advice, I was delighted to discover a letter 20-year-old Hunter S. Thompson — gonzo journalism godfather, pundit of media politics, dark philosopher — penned to his friend Hume Logan in 1958. Found in Letters of Note: Correspondence Deserving of a Wider Audience (public library | IndieBound) — the aptly titled, superb collection based on Shaun Usher’s indispensable website of the same name — the letter is an exquisite addition to luminaries’ reflections on the meaning of life, speaking to what it really means to find your purpose. Cautious that “all advice can only be a product of the man who gives it” — a caveat other literary legends have stressed with varying degrees of irreverence — Thompson begins with a necessary disclaimer about the very notion of advice-giving: To give advice to a man who asks what to do with his life implies something very close to egomania. Every man is the sum total of his reactions to experience.

Le Monde.fr - Actualité à la Une Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup L'image du film de famille tremble un peu. On y voit un petit garçon lire un livre à voix haute, en butant encore parfois sur les mots. C'est Aaron Swartz, et il a à peine 3 ans. Surdoué, génie, hacker, activiste, criminel : bien des mots sont utilisés pour décrire ce jeune homme, qui s'est suicidé à l'âge de 26 ans, dans le documentaire de TakePart qui lui est consacré, The Internet's Own Boy. Emouvant et sensible, le film donne largement la parole aux proches d'Aaron Swartz, qu'il s'agisse de sa famille, de ses amis ou de militants qu'il a côtoyés, pour dresser un portrait riche d'un des grands défenseurs des libertés numériques. Mort très jeune, Aaron Swartz avait connu plusieurs vies. Mais l'arrivée à la fac se passe mal : « On l'a collé dans un programme de baby-sitting pour surdoués, ça l'a rendu dingue », explique le fondateur du site BoingBoing, Cory Doctorow. Le monde de l'entreprise lui convient encore moins que la fac.

Quel est le mot recherché? Big global hits from a small German town While our mobile games are played all over the world, our team can be found at the heart of Germany – a stone's throw from Frankfurt am Main. Within easy reach By car, you'll find exits for Bad Nauheim from the B3a and A5 highways. Our location means that we are well connected to Frankfurt am Main, Frankfurt Airport and many other transport hubs within the Rhine-Main region. A perfect mix… …is what makes our location so special. Offering an abundance of green space and a wealth of cultural and leisure facilities, as well as its close proximity to Frankfurt, Bad Nauheim has a great deal to offer.

26 milliards d’objets connectés et tout autant de connexions trop peu sécurisées Comment protéger les données issues des objets connectés toujours plus nombreux? A travers une étude, HP envisage plusieurs solutions face aux défaillances constatées. Réfrigérateurs, ampoules, alarmes, écouteurs, brosses à dents, bracelets, systèmes de fermeture de porte... de plus en plus d'objets du quotidien se voient connectés à internet. Ces objets inondent tous les domaines: industrie, agriculture, loisirs, etc. C'est l'Internet of Things (IoT), un immense réseau d'appareils connectés. Très vite, c’est la vie entière qui va se trouver ainsi connectée avec quelques 26 milliards d'appareils connectés d'ici 2020, selon une étude Gartner. Plus de la moitié des objets connectés les plus populaires négligent la protection des données Si bien que la sécurité de ces appareils est au centre des préoccupations et les fabricants s’y penchent les uns après les autres. Toutes ces informations sont-elles nécessaires ?

Contentieux administratif : à quoi sert le rapporteur public ? | Pierrick Gardien à propos de CE, 21 juin 2013, « Communauté d’agglomération du pays de Martigues » (n°352427) Le statut du rapporteur public en contentieux administratif a subi des bouleversements considérables ces dernières années, ce qui a pu être de nature à déconcerter les justiciables. Traditionnellement désigné sous l’appellation « commissaire du gouvernement » (depuis une décision du Conseil d’Etat du 1er juin 1849, voir RFDA 2000, p. 1207), le ministère public près les juridictions administratives a été renommé « rapporteur public », depuis le 7 janvier 2009 (Décret n° 2009-14 du 7 janvier 2009 relatif au rapporteur public des juridictions administratives et au déroulement de l’audience devant ces juridictions). Par une décision « Communauté d’agglomération du pays de Martigues » du 21 juin 2013 (n°352427), le Conseil d’Etat a explicité, de manière très pédagogique, le nouveau statut du rapporteur public dans le procès administratif. 1/ Le rôle du rapporteur public dans le procès administratif

Achieve Freedom Through Unconventional Living and World Travel | A Life of Blue Le Monde.fr - Actualité à la Une 6 / 7 Mais le mouvement ne s'arrête pas aux militants de la liberté d'expression : plusieurs très grandes entreprises, dont Amazon et Google, participent au mouvement de protestation. Si leurs sites restent accessibles, ces entreprises ont publié sur leur page d'accueil des liens vers des pétitions ou des textes expliquant leur opposition à la loi. Crédits : Le Monde.fr facebook twitter google + linkedin pinterest 7 / 7 Ces sociétés jugent que le projet de loi les forcerait à devenir censeurs en faisant reposer sur eux la responsabilité légale de sites. 3 / 7 De nombreux sites défendant les libertés individuelles participent à cette journée de "black-out", soutenue par de nombreuses associations.Crédits : Le Monde.fr facebook twitter google + linkedin pinterest ‹› Lire le diaporama Mettre en pause Rejouer Accédez au portfolio Wikipédia fondu au noir pendant 24 heures, un logo spécial de Google anti-SOPA, ou le jeu Minecraft rendu indisponible... Que prévoient ces textes ?

Un enfant enlevé par ses parents en danger de mort Ce site utilise des cookies pour l'analyse, ainsi que pour les contenus et publicités personnalisés. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez cette utilisation. En savoir plus © 2018 Microsoft Envoyer un commentaire MSN Nous vous remercions pour vos commentaires ! Merci de donner une note globale à ce site : Déclaration de confidentialité Aide Aide et support

Related: