background preloader

ROSETTA : rendez-vous avec la comète Churyumov-Gerasimenko

ROSETTA : rendez-vous avec la comète Churyumov-Gerasimenko
De nouvelles informations sur Philae et Rosetta 19 Décembre 2014 Lors d’une conférence de presse à San Francisco le mercredi 17 décembre à l’occasion du meeting de l’American Geophysical Union, plusieurs scientifiques de la mission Rosetta sont revenus sur l’atterrissage de Philae, sa localisation et son réveil potentiel. ROSINA, une expérience clé de la mission Rosetta 12 Décembre 2014 L’expérience ROSINA doit répondre aux questions essentielles concernant les objectifs principaux de la mission. Rosetta, ROSINA et l’eau de la Terre Les mesures effectuées entre le 8 août et le 5 septembre avec l’instrument ROSINA installée sur Rosetta relancent le débat sur l’origine de l’eau présente sur Terre. Rosetta : les 1ers résultats de l’instrument Rosina 10 Décembre 2014 Les 1eres mesures de l’instrument Rosina de la mission Rosetta révèlent que le rapport deutérium/hydrogène (ou D/H) de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko est fortement enrichi en deutérium. Des résultats à venir pour PTOLEMY Related:  Sonde Rosetta-Philae / comète 67P/TG "Tchouri"sciences mysteres universSondes Spatiales

Les premières images détaillées d’un autre monde ! Après plus de 10 ans de voyage, la sonde européenne Rosetta est arrivée à destination aujourd’hui à 100 km à peine du noyau de la comète 67P Churyumov-Gerasimenko. Le noyau de la comète 67P imagé aujourd’hui par la caméra OSIRIS-NAC à 130 km de distance ; la résolution est de 2,4 m par pixel.Crédits : ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA La sonde européenne Rosetta s’est installée aujourd’hui à 100 km du noyau de sa comète. « Après dix ans, cinq mois et quatre jours de voyage, cinq passages à proximité du Soleil et 6,4 milliards de kilomètres parcourus, nous avons le plaisir d’annoncer que notre but est enfin atteint », a déclaré aujourd’hui Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA. « La sonde européenne Rosetta est désormais le premier véhicule spatial de l’histoire à avoir effectué un rendez-vous cométaire, ce qui constitue un jalon majeur dans l’exploration de nos origines. C’est maintenant que les découvertes vont vraiment commencer ! »

Rosetta, on est bientôt arrivés? / France Comment participer au concours? Rosetta, on est bientôt arrivés? 9 juillet 2014 Après un voyage de dix ans et de plus de six milliards de kilomètres, le véhicule spatial Rosetta de l’ESA se rapproche rapidement de sa comète de destination, et l’ESA vous invite à rejoindre l’aventure. Participez à la campagne « Rosetta, on est bientôt arrivés ?», un concours photo pour encourager Rosetta lors de la dernière étape de son voyage épique vers la comète 67P/Churyumov–Gerasimenko, et avoir la chance de gagner de fantastiques cadeaux. « On est bientôt arrivés? C’est une question qui a sans nul doute été présente dans les esprits de l’équipe de la mission Rosetta pendant ce voyage d’une décennie jusqu’à la comète cible. Construire une maquette de Rosetta 20000 km séparent encore aujourd’hui Rosetta de la comète, mais le 6 août, ce sera seulement 100 km. Cette occasion unique va permettre à l’ESA de rester dans l’histoire en effectuant le premier rendez-vous entre un véhicule spatial et une comète.

Notre système solaire a un jumeau ! A mesure que la technologie nous le permet, nous en apprenons tous les jours sur l'univers qui nous entoure. Et il s'avère que nous ne sommes pas si uniques que cela. Nous avons découvert des planètes potentiellement habitables et désormais, c'est tout un système planétaire qui est semblable au nôtre. Les astrophysiciens ont découvert ce nouveau système planétaire baptisé KOI-351 grâce à la quantité massive de données venant du télescope Kepler. Et la ressemblance ne s’arrête pas là, les trois premières planètes ont des cycles orbitaux similaires aux nôtres, imitant Mercure, Vénus et la Terre. A titre de comparaison, ce système est plus compact que le nôtre et ses planètes un tantinet plus proches de leur étoile. « Nous ne savons pas encore pourquoi ce système s’est formé de cette façon, mais nous avons le sentiment qu’il s’agit d’un système clé pour comprendre la formation des planètes en général et la formation du système solaire en particulier »

HAYABUSA June 26, 2013 Updated Particles captured on asteroid Itokawa on exhibition. JAXA is exhibiting particles brought back to the Earth by the asteroid explorer “Hayabusa,” which returned in June 2010, at the National Museum of Nature and Science and at the Sagamihara City Museum thanks to their cooperation. - National Museum of Nature and Science Permanent Exhibit From July 17 Between 9:00 a.m. thru 5:00 p.m. 9:00 a.m. thru 8:00 p.m. on Fridays - Sagamihara City Museum Limited-time Only Exhibit From July 17 thru 28 Between 9:30 a.m. thru 5:00 p.m. HAYABUSA’s mission: to bring back samples from an asteroid and investigate the mysteries of the birth of the solar system. HAYABUSA (MUSES-C) has been developed to investigate asteroids. HAYABUSA, which was launched on May 9, 2003,achieved its goal of arriving at the Itokawa asteroid and performing scientific observations. HAYABUSA’s mission will play an important role in future space-probe journeys. HAYABUSA employs a new technology - the ion engine.

L’atterrissage de Philae : un moment historique ! - Au sein de l’Observatoire de Paris, ils sont une trentaine de scientifiques, ingénieurs, techniciens, administratifs à collaborer à la mission Rosetta. Le 12 novembre, c’est avec fébrilité qu’ils ont suivi la retransmission en direct l’atterrissage de Philae sur la comète. Certains avaient été invités à vivre cet événement depuis l’ESOC à Darmstadt, le centre de contrôle des opérations de l’ESA. Image de la séparation de Philae présentée à Darmstadt, au centre de contrôle des opérations de l’ESA. Crédit : Antonella Barucci / Observatoire de Paris / LESIA D’autres ont suivi à Paris les différentes étapes du largage, notamment depuis la Cité des sciences et de l’industrie où était organisée une retransmission en partenariat avec l’ESA, le CNES, le CNRS, l’Observatoire de Paris et d’autres partenaires. Celle-ci s’est déroulée en présence de François Hollande, Président de la République et de nombreuses autres personnalités, dont Claude Catala, président de l’Observatoire de Paris.

Could You Walk on the Surface of a Comet? | Science Blogs A view of comet 67P as seen from the Rosetta spacecraft. ESA/Rosetta/NAVCAM. I recently looked at the physics of an astronaut jumping off the Rosetta spacecraft as it passes comet 67P. Based on my calculations, yes – an astronaut could probably jump in a way that he or she would land on the surface of the comet (if the spacecraft had a low enough relative velocity). Could an astronaut even stand on a comet? Ok, so let’s say that you can indeed stand on the surface of a comet. Here is an example of what I mean. Ok, so this is kind of like skipping. Assumptions Without actually going to a comet’s surface and testing out some stuff, I am going to have to make some assumptions. Comet 67P is spherical and locally flat. That should be enough to get us started. Jumping on the Surface What if an astronaut jumped straight up? Here G is the gravitational constant and MC is the mass of the comet. But how high would the astronaut go? I already know the change in energy of the human. Escape Velocity

Rosetta en direct : on se pose sur la comète ! Une première mondiale De la Terre à la super Lune ! Le fonctionnement de notre système solaire est fascinant certes, et il nous offre parfois même des spectacles de toute beauté, comme c'était le cas hier soir. Le ciel nous a offert une super Lune et les images de cet évènement sont magnifiques. Suivez Gizmodo sur les réseaux sociaux ! La Lune a beau être apparue comme gigantesque dans le ciel, le satellite n’en est pas pour autant plus gros. C’est un phénomène assez fréquent au regard d’événements comme le passage de la comète de Halley par exemple. La première super Lune a eu lieu le 12 juillet et la troisième reviendra le 9 septembre.

Related: