background preloader

Racines et Traditions en Pays d'Europe

Racines et Traditions en Pays d'Europe
Related:  Histoire - Questionnement - A Classer

Accueil Société Organique Société organique L’ancienne histoire. L’histoire est un outil privilégié pour comprendre le monde dans lequel on vit, mais notre histoire n’est d’aucune utilité, car nous n’en avons aucune. 500 ans d’histoire, quand des hommes vivaient sur la terre il y a 4, 5, 7 millions d’années c’est ramener toute l’expérience de vie d’un homme âgé de 70 ans, aux deux derniers jours de son existence. 200,000 ans d’histoire ne sont rien de plus que les deux derniers mois de sa vie. N’étaient-ils tous donc que des cannibales illettrés? S’il était possible de trouver quelque part dans le monde un artefact de l’ancienne histoire, si gros, si incontestable, si impossible à cacher, il serait possible alors de prouver à tous qu’il a existé d’anciennes civilisations qui ont disparu. Bien, c’est précisément ce que sont dormeurs géants. Les anciens forts sont encore tous présents. Ils avaient oublié ? La droite du lézard et la courbe divine Voici ce que le manuscrit de Sepmaine en disait dans la Genese.

American Folkloric Witchcraft: Faces of the Oak King Names Cernunnos, Green Man, Woodwose, Vindos, Pwyll, Freyr, Lugh, Apollo, Lucifer, Herne the Hunter, Karnayna, Faunus, Cern, Dianus, Sylvanus, Edric, Orfeo, Tapio, Dusio, Derg Corra, Green George, Jack in the green, John Barleycorn, Robin Goodfellow, Gwythyr ap Greidawl Station of the Wheel Southeast, Summer Solstice (Midsummer), June, Stone Castle, Mead Moon Totems Stag, Oak, Robin Tools Stone Bowl Cernunnos in Celtic iconography is often portrayed with animals, in particular the stag, and also frequently associated with a the ram-horned serpent, besides association with other beasts with less frequency, including bulls (at Rheims), dogs, and rats. The Green Man motif has many variations. The wild man or woodwose is a mythical figure that appears in the artwork and literature of medieval Europe. There are several examples of the Romano-Celtic God Vindos maq Noudons which can be easily referenced within texts.

Mythologies du monde entier Accueil L'accueil est une cérémonie réservée à un nouvel arrivant, consistant généralement à lui souhaiter la bienvenue et à faciliter son intégration. Dans le monde du travail, l'accueil consiste à orienter un patient, un client ou un visiteur et à l'aider dans ses démarches. Le passage à l'accueil (qui peut être le secrétariat ou la réception) est parfois obligatoire afin de contrôler l'identité d'une personne extérieure ou de la diriger vers les seuls lieux qui lui sont autorisés. L'accueil peut désigner le service chargé de ces prestations, le lieu où ce service travaille. En art, l'accueil fait référence à la manière dont une œuvre a été acceptée lors de sa sortie par le public et les critiques. Sur les autres projets Wikimedia : accueil, sur le Wiktionnaire

Le mystérieux «Manuscrit Voynich» pourrait être un ancien livre des Aztèques Un des livres les plus mystérieux jamais découvert sur cette planète va-t-il enfin fournir les réponses sur son origine réelle et sur son contenu? L’US Botanic a révélé que le «Manuscrit de Voynich», un livre ancien écrit dans une langue qui n’a pas encore été déchiffrée, et contenant une description de la flore et de la faune du Nouveau Monde, pourrait être rédigé au moins partiellement dans une langue aztèque. Arthur Tucker et Rexford Talbert, de l’Université du Delaware, a publié un article dans le Journal de l’US Botanical Council HerbalGram dans lequel ils prétendent avoir trouvé des similitudes entre une mystérieuse plante non identifiée montrée dans le fameux Manuscrit de Voynich et des illustrations de vieux livres botanique du Mexique. Article source: Russia Today Traduction partielle: Les moutons enragés La traduction de l’article est partielle car la suite est une courte description de ce manuscrit, plus d’infos vous seront donc proposées ici sur ce mystérieux livre:

mythologie « Le chemin sous les buis (déjà publié dans La Main Rouge) Pour remplacer la vieille fête païenne de Samain et pour ancrer son emprise, l’Eglise a institué une fête des Martyrs qui s’est étendue à l’ensemble des saints. Puis au Moyen Age, comme perduraient les réjouissances païennes en l’honneur des morts , la fête des Martyrs fut, à partir de 610, circonscrite au 13 mai tandis qu’il était décidé de fêter tous les Saints le 1er novembre. Au 8ème siècle, les évangélisateurs irlandais de la Gaule se heurtèrent à la toujours vivace fête païenne celtique de Samain qui débutait la nouvelle année et permettait la communion entre les vivants et les morts et c’est le fils de Charlemagne, Louis le Pieux qui institua en 835 la fête de la Toussaint qui devint une grande fête chrétienne en 1580 mais une “fête d’obligation” seulement sous Pie X au 20ème siècle. Depuis 1997, la Toussaint subit la vigoureuse concurrence de la fête d’Halloween, perversion essentiellement commerciale de la Samain Celte . Symboles L’Autre Monde F.

Les Mythes et les Religions Bibliotheca - Dans l'Univers des Livres

Related: