background preloader

Modification surveillance élèves

Modification surveillance élèves
La circulaire n° 97-178 du 18 septembre 1997 relative à la surveillance et la sécurité des élèves dans les écoles maternelles et élémentaires publiques est modifiée comme suit, afin de rendre plus précise l'obligation de surveillance incombant aux enseignants. Modification du point I.1 « dispositions générales » 1°) Au deuxième alinéa, les mots suivants sont ajoutés : « Lorsqu'un enfant a un comportement momentanément difficile, des solutions doivent être cherchées en priorité dans la classe, ou exceptionnellement et temporairement, dans une ou plusieurs autres classes. En tout état de cause, l'élève ne doit, à aucun moment, être laissé seul sans surveillance. » 2°) Au troisième alinéa, les mots : « Leur sécurité » sont remplacés par les mots : « La sécurité des élèves ». Modification du point I.2 « Accueil et sortie des élèves lorsque les enseignements ont lieu dans les locaux scolaires » Le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche Benoît Hamon Related:  La sécuritédirection

Santé et sécurité - Registres obligatoires Le registre de sécurité : il concerne spécifiquement le risque incendie et doit impérativement être conservé dans l’école. Il est tenu à disposition de la commission de sécurité compétente.L’arrêté du 19 juin 1990 (article 6), relatif à la protection contre les risques d’incendie dans les établissements concourant au service public de l’éducation et dont les collectivités locales ont la charge, désigne le directeur d’école, en application de l’article R. 123-16 du code de la construction et de l’habitation, comme l’autorité compétente pour la mise en œuvre des dispositions relatives à la sécurité contre les risques d’incendie et de panique. Le directeur d’école peut intervenir à plusieurs niveaux :- la prévention (éviter la naissance du feu) : dans certaines situations, il peut intervenir directement et personnellement. Ce document destiné aux agents et éventuellement aux usagers doit être placé dans un lieu accessible et connu de tous. sera utilisé pour toutes les pages du site.

Décharge direction - Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche La présente circulaire énonce le régime des décharges de service des directeurs d'école. Elle s'applique à compter de la rentrée scolaire 2014. La note de service n° 2006-104 du 21 juin 2006 MEN - DGRH B1-3 relative au régime de décharge d'enseignement des directeurs d'école est abrogée à cette même date. I - Décharges d'enseignement L'article 1er du décret n° 89-122 du 24 février 1989 relatif aux directeurs d'école dispose que « l'instituteur ou le professeur des écoles nommé dans l'emploi de directeur d'école peut être déchargé totalement ou partiellement d'enseignement dans les conditions fixées par le ministre chargé de l'éducation nationale », ce afin de disposer du temps nécessaire à l'exercice des responsabilités que comporte la fonction de directeur d'école en matière de pilotage pédagogique, de fonctionnement de l'école et de relations avec les parents et les partenaires de l'école. Un tiers de décharge libère un jour et demi par semaine.

Un nouveau règlement POSITIF de la cour d'école Nous avons terminé le nouveau règlement de la cour d'école. Ce travail fait suite à l'opération "cour ouverte" à laquelle 70 parents avaient participé. Ce règlement complète le règlement intérieur de l'école voté récemment en conseil d'école. Il fera l'objet d'un travail en direction des familles et des enfants dès la rentrée 2015. Un règlement POSITIF parce qu'il met en avant les comportements attendus! Pour en savoir davantage > un règlement positif , pourquoi ? > Comment faire vivre un règlement positif ?

Obligation service premier degré La présente circulaire se substitue à la circulaire n° 2010-081 du 2 juin 2010 qui est abrogée. Le cadre général du service des instituteurs et professeurs des écoles est défini par le décret n° 2008-775 du 30 juillet 2008. I - Organisation du service des enseignants du premier degré Le service des enseignants s'inscrit dans le cadre de l'organisation de la semaine scolaire retenue en application des dispositions du code de l'éducation relatives à l'organisation et au fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires. A) Le service des personnels enseignants du premier degré s'organise en vingt-quatre heures hebdomadaires d'enseignement à tous les élèves et trois heures hebdomadaires en moyenne annuelle, soit cent-huit heures annuelles, effectuées sous la responsabilité de l'inspecteur de l'éducation nationale chargé de la circonscription dans laquelle exercent les enseignants concernés. 1. Le temps consacré à ce travail est fixé forfaitairement à 24 heures. 2. 3. 4. 1. 2. 3. 4. 5.

Fonctionnement des écoles - Surveillance des élèves L'institution scolaire assume la responsabilité des élèves qui lui sont confiés : il lui appartient de veiller à ce qu'ils ne soient pas exposés à subir des dommages et qu'ils n'en causent pas à autrui. Cette responsabilité s'étend à l'intérieur des locaux scolaires ainsi qu'à l'extérieur dès lors que des enseignements s'y déroulent. Elle concerne les enseignants ainsi que toute personne qui participe à la mission éducative de l'école. La circulaire n°2014-089 du 9 juillet 2014 modifie la circulaire n°97-178 du 18 septembre 1997 relative à la surveillance et la sécurité des élèves dans les écoles maternelles et élémentaires publiques. Quand doit-on surveiller les élèves ? Durée La surveillance couvre l'ensemble des activités prises en charge par l'école, qu'elles soient obligatoires ou facultatives, et toute la durée au cours de laquelle l'élève est confié à l'institution scolaire. Accueil Les élèves sont accueillis dix minutes avant le début de chaque demi-journée de classe. Les modalités

Décharge temps partiel - Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche La présente circulaire s'applique à compter de la rentrée scolaire 2014. Sont abrogées à cette même date : - la circulaire MEN - DGRH B1-3 n° 2008-106 du 6 août 2008 relative au travail à temps partiel des personnels enseignants du premier degré exerçant dans les écoles ; - la circulaire MEN - DGRH B1-3 n° 2013-038 du 13 mars 2013 relative à la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires : travail à temps partiel des personnels enseignants du premier degré exerçant dans les écoles et décharges des directeurs d'école. Les articles D. 521-10 et suivants du code de l'éducation, dans leur rédaction issue du décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, modifient le cadre d'organisation de la semaine scolaire. I - Rappel des principes régissant le travail à temps partiel des personnels enseignants du premier degré exerçant dans les écoles II - Le temps partiel de droit A. B. C. III - Le temps partiel sur autorisation

Circulaire rentrée 2015-2016 Introduction Troisième rentrée de la refondation de l'École de la République, celle de septembre 2015 ouvre une étape déterminante. L'année scolaire 2015-2016 doit d'abord mobiliser tous les acteurs de l'école pour engager ou poursuivre l'évolution des contenus d'enseignement et des pratiques pédagogiques au service de la lutte contre les inégalités et renforcer la transmission des valeurs de la République. Dans la continuité de la mobilisation pour les valeurs de la République, le dialogue renouvelé avec les familles et les autres partenaires de l'école – élus locaux, acteurs du monde associatif et du monde professionnel – constituera un levier tout aussi essentiel pour faire réussir les élèves, transmettre les valeurs républicaines et lutter contre les inégalités. L'année 2015-2016 sera aussi une année de préparation des personnels aux évolutions majeures de la rentrée 2016. I - Construire une école plus juste pour offrir à chaque élève un parcours de réussite Conclusion

L’aide aux devoirs ne permet pas de lutter contre l’échec scolaire Les auteurs ont cerné les dysfonctionnements qui pèsent sur la boucle pédagogiques du travail des élèves (classe – devoirs – retour en classe – traitement). Ceux-ci sont nombreux : l’irrégularité du volume des devoirs, les notions insuffisamment maîtrisées par les élèves pour effectuer le travail, les consignes floues et les supports inadaptés, la fragmentation des savoirs et des supports (multiplicité des cahiers). Par ailleurs, certaines prescriptions fonctionnent comme un leurre dans la boucle pédagogique, comme l’apprentissage de liste de mots, cantonnant les élèves à des tâches de bas niveau cognitif, sans rapport évident avec les notions construites en classe. Certes l’élève peut mener ces tâches facilement, mais son apport réel aux apprentissages pose problème. De manière générale, les élèves peinent à trouver du sens à leurs devoirs et à faire le lien avec les apprentissages menés en classe, d’autant plus pour les élèves en difficultés. Les auteurs concluent : Like this:

Surveillance des élèves, régimes de responsabilité, sorties scolaires | Concours de CPE Introduction Au cours des trois dernières années scolaires(1), le nombre total des accidents déclarés a été d'environ : 24 000 pour les écoles, 17 000 pour les collèges, 1 000 pour les lycées, Soit un total de 42 000 accidents par an.La grande majorité de ces accidents survient lors des activités sportives mais la cour de récréation est également un des lieux où ils se produisent en nombre. Personne ne peut se prévaloir lors de ses enseignements d'être à l'abri d'un événement malheureux. Le champ de la surveillance L'institution scolaire assure la responsabilité des élèves qui lui sont confiés. Comment ? La surveillance doit être exercée de manière effective et vigilante pendant le temps scolaire. Par qui ? Les enseignants, les conseillers d'éducation, les Maître d'externat et surveillant d'externat (MI-SE, les intervenants extérieurs, les aides-éducateurs, les collaborateurs bénévoles (les parents d'élèves dans le cadre des voyages scolaires, par exemple). Quand ? Les sorties scolaires

Signalement pour des élèves 1 - Présentation du service Les missions du Service social en faveur des élèves sont définies par la circulaire ministérielle de septembre 1991. L’action de l’assistant(e) social(e) scolaire n’est pas isolée, bien que spécifique, mais elle s’inscrit dans un travail plus global en partenariat avec le chef d’établissement, le médecin et l’infirmière scolaires, le conseiller d’orientation psychologue, le conseiller principal d’éducation, le professeur principal, y compris dans le travail avec les familles et les institutions. De par sa formation spécifique, sa connaissance des structures et des situations, il est le conseiller technique de l’équipe éducative pour le champ social. Le service social en faveur des élèves est un service de proximité pour les élèves et leurs familles. Planning de permanences des AS 2012-2013 Organisation du service : Pour les établissements en réseau : Pour tout renseignement supplémentaire : 2 - Absentéisme scolaire 3 - Violence scolaire 4 - Protection de l'enfance

EMC, concrètement on fait comment Les nouveaux programmes d’EMC sont imparfaits et inaboutis, ils auraient gagnés à être retravaillés pour être plus opérationnels. Néanmoins ils contiennent de nombreux éléments très intéressants notamment pour accompagner nos élèves vers un rôle de futur citoyen éclairé, actif et engagé. C’est pourquoi nous collectons et mettons à la disposition des collègues toutes les pistes et ressources utiles à la mise en place de cet enseignement. Edit du 14/09/2015 : Les premières ressources officielles sont arrivées sur Eduscol, nous continuons néanmoins d’enrichir cet article avec d’autres ressources et pistes complémentaires. Cycle 2 L’agenda Coop de l’OCCE qui couvre plusieurs thématiques La sensibilité : soi et les autres Un jeu sur les émotions signalé et mis en musique par Charivari sur son blogLes empêchements à apprendre : Approche clownesque. Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres Le jugement : penser par soi-même et avec les autres Cycle 3 Progression / organisation

Related: