background preloader

Youtube

Youtube
Related:  Proche-OrientTensions et conflits

L'archipel de Palestine orientale (Le Monde diplomatique, avril 2009) Dans Le Monde diplomatique : « Les Palestiniens d’Israël, otages de l’extrême droite », par Joseph Algazy et Dominique Vidal, mai 2009 (en kiosques).La remise en cause de la citoyenneté des Palestiniens d’Israël par M. Dans la boutique du Monde diplomatique : L’Atlas du Monde diplomatique, édition 2009Nouvelle édition entièrement inédite. « Histoires d’Israël (1948-2008) », Manière de voir n° 98, avril-mai 2008. Lire également notre dossier sur le Proche-Orient dans le numéro de février 2009 : Plus de 1 400 morts palestiniens : l’offensive contre Gaza, du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, est une des pages les plus sanglantes de l’histoire du conflit israélo-arabe.

Guerre d'Irak : comment tout a commencé il y a dix ans Le 20 mars 2003, l'armée américaine intervient en Irak. George W. Bush et les faucons de son gouvernement n'auront de cesse de convaincre leurs alliés que Saddam Hussein détenait des armes de destruction massive. «Toutes les guerres sont des erreurs», confie le général australien Peter Cosgrove, qui dirigeait les forces australiennes en Irak en 2003. «Dans le cas de l'Irak, ajoute le Suédois Hans Blix, il y a eu une tentative de la part de certains pays d'éradiquer des armes de destruction massive qui n'existaient pas». L'invasion, le 20 mars 2003, de l'Irak par la coalition menée par les États-Unis fut en effet une immense partie de poker menteur qui se solda par plusieurs centaines de milliers de morts. L'«Axe du Mal» Saddam Hussein était-il impliqué dans les attentats du World Trade Center (11 septembre 2001)? Une «tache» dans la carrière de Colin Powell Une «faillite» du renseignement américain Aucune arme de destruction massive n'a été retrouvé en Irak. L'enjeu pétrolier

De quoi parlaient le président américain et le roi saoudien en février 1945 ? Sur le « Quincy ». Le colonel interprète William A. Eddy (à genoux), le roi Abdoul Aziz Al-Saoud et le président F. Roosevelt. Archives U. S Navy, 14 février 1945 sur le Grand Lac amer (Égypte). Parmi les histoires qui peuvent être considérées comme des « légendes urbaines » — partagées par de nombreuses personnes sans être vérifiées, fondées en partie sur des faits réels et donnant une explication sur le déroulement actuel des événements — du Proche-Orient contemporain, il y a celle du « pacte du Quincy », du nom du navire de guerre américain où Franklin Roosevelt, de retour de Yalta, a rencontré le premier roi d’Arabie saoudite, Abdel Aziz Al-Saoud, le 14 février 1945. Ibn Saoud n’aliénait aucune partie du territoire, les compagnies concessionnaires ne seraient que locataires des terrains ; la durée des concessions était prévue pour 60 ans. par extension, la stabilité de la péninsule Arabique faisait partie des intérêts vitaux des États-Unis ; Ce qu’ils se sont vraiment dits Harry S.

Quels pays ont le plus augmenté leur budget militaire? La réponse en carte | Les cartes week-end Un texte de Danielle Beaudoin Entre 2000 et 2015, la Chine a augmenté de 396 % ses dépenses militaires, selon les chiffres de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI). Le budget militaire chinois est aujourd'hui le deuxième en importance dans le monde, loin derrière celui des États-Unis. On constate sur la période de 15 ans un rattrapage technologique assez rapide de la Chine, qui inquiète bien des acteurs internationaux, dont les États-Unis. Comparez l'évolution des dépenses militaires dans le monde entre 2000 et 2015 en dollars constants (2014) : En raison de données incomplètes, une trentaine de pays sont absents de cette carte. Source : SIPRI. Le Vietnam a augmenté ses transferts d'armes de presque 600 % sur 5 ans. L'experte explique que cette région du monde est le théâtre de conflits territoriaux notamment en mer de Chine méridionale. Elle note qu'il y a aussi « beaucoup de goulots d'étranglement en Asie sur le passage des marchandises ». Et l'Afrique?

Les Colons (1 & 2) Première partie - La prophétie Plus de quatre mille en 1977 en Cisjordanie, près de quatre cent mille aujourd’hui : les colons sont devenus incontournables, autant par leur implantation territoriale croissante que par leur impact idéologique et politique sur la société israélienne. En 1967, la victoire d’Israël lors de la guerre des Six Jours et sa mainmise sur Jérusalem-Est et la Cisjordanie offrent de nouvelles perspectives à ceux qui rêvent de retrouver la « Judée-Samarie » biblique. Certains, comme Hanan Porat (inspirateur des colonies), rétablissent le kibboutzim de leurs parents, évacués lors de la guerre d’indépendance en 1948 ; d’autres, comme les disciples du grand rabbin Kook, voient dans le succès militaire un signe de Dieu appelant à une mission divine. Seconde partie - La rédemption Les Colons, 2e partie (extrait)Les Colons, 2e partie (extrait)

Le péché des Occidentaux Des douzaines de voitures, de camions et d’autobus s’arrêtent devant un pensionnat de jeunes filles. Des hommes armés en descendent. Ils pénètrent à l’intérieur de l’immeuble, réveillent les collégiennes et les enlèvent. Avant de repartir, ils mettent le feu au pensionnat. Deux cent soixante-seize adolescentes enlevées pour être vendues comme esclaves. Est-ce un film ? Une histoire comme celle-là, une histoire aussi cruelle, avec des victimes aussi innocentes, avec des méchants aussi pervers, avec un destin aussi injuste, on ne devrait parler que de ça. Pourtant, non. Pourquoi ne sommes-nous pas sur la trace des adolescentes comme nous le fûment sur celle du vol MH370 ? Ça c’est passé dans la petite ville de Chibox, au Nigeria. On est tellement peu informés sur cet enlèvement collectif que bien des gens, cette semaine, sur les réseaux sociaux, dénonçaient monsieur Boko Haram. Deux cent soixante-seize collégiennes sont disparues, enlevées par la bêtise humaine.

Comprendre le conflit israélo-palestinien : explications et chronologie Explications du conflit israélo-palestinien, et israélo-arabe, à connaitre par coeur pour le programme d'histoire pour Sciences Po : >> Situation des Pays du Moyen-Orient, faits actuels et histoire pour comprendre les guerres au Moyen-Orient Situation de la Syrie : Capitale de la Syrie : Damas Population de la Syrie : 20 millions habitants Président de la Syrie : Bachar el-Assad Résumé de l'histoire de Syrie : En 1970, coup d'état de Hafez el-Assad avec le parti Baas (à l'origine, le parti Baas voulait l'unification de tous les États arabes) En 2000, son fils Bassar el-Assad lui succède. Depuis février 2011 jusqu'à aujourd'hui, novembre 2012, les révoltes syriennes, extension du Printemps Arabe, ne cessent d'augmenter le nombre de morts. Situation du Liban : Capitale du Liban : Beyrouth Population du Liban : 4 millions Président du Liban : Michel Sleiman Situation de Israël : Situation de la Jordanie : Situation de l'Irak : Situation de l'Iran : 1956 : crise du Canal de Suez

Le Conseil de sécurité demande de protéger les hôpitaux dans les conflits | International Ce texte fait suite au bombardement d'hôpitaux et de cliniques en Syrie, au Yémen ou en Afghanistan et rappelle que de telles attaques, si elles sont délibérées, constituent des crimes de guerre. La résolution avait été mise au point notamment par la Nouvelle-Zélande, l'Égypte --qui préside le Conseil en mai-- l'Espagne et l'Uruguay. Une clinique a été détruite vendredi à Alep (nord de la Syrie), quatre jours après le bombardement d'un hôpital de la ville par le régime syrien qui a fait 25 morts. En octobre 2015, un raid américain sur un hôpital de Médecins sans frontières (MSF) à Kunduz en Afghanistan a fait 42 morts. Une enquête américaine a conclu à une simple série d'erreurs. «Stoppez ces attaques», a demandé au Conseil la présidente internationale de MSF Joanne Liu. Elle a exigé en particulier des membres permanents du Conseil (États-Unis, Russie, France, Royaume-Uni, Chine) qu'ils «montrent l'exemple».

Chiites-Sunnites: la carte pour comprendre les jeux d'alliance au Moyen-Orient après les exécutions en Arabie saoudite INTERNATIONAL - La France a appelé dimanche 03 janvier les responsables du Moyen-Orient à "tout faire pour éviter l'exacerbation des tensions sectaires et religieuses" dans la région, après l'exécution en Arabie Saoudite d'un dignitaire chiite. Des affrontements opposaient pourtant la police à des manifestants chiites à Bahreïn dimanche, alors que la mise à mort du cheikh Nimr, virulent critique de la dynastie sunnite des Al-Saoud qui règne sur l'Arabie saoudite, a suscité des violences en Iran, notamment autour de l'ambassade saoudienne à Téhéran. Une ligne de fracture L'Arabie Saoudite est un pays sunnite alors que l'Iran obéit aux rites du chiisme, une autre branche de l'islam. D'un côté, des sunnites opposés aux régimes chiites de Syrie et d'Irak et soutenus par plusieurs pays du Golfe dont l'Arabie saoudite. De l'autre, des chiites irakiens minoritaires mais puissants, soutenus par l'Iran et -dans une moindre mesure- par les États-Unis. L'enjeu pour ces deux blocs?

Le Conseil de sécurité demande de protéger hôpitaux et médecins dans les conflits Nations unies — Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté mardi à l’unanimité une résolution qui réaffirme que les personnels de santé et les installations médicales doivent impérativement être protégés lors des conflits. Ce texte fait suite au bombardement d’hôpitaux et de cliniques en Syrie, au Yémen ou en Afghanistan et rappelle que de telles attaques peuvent constituer des crimes de guerre. La résolution avait été mise au point notamment par la Nouvelle-Zélande, l’Égypte — qui préside le Conseil de sécurité en mai — l’Espagne et l’Uruguay. « L’une des raisons de l’adopter est la multiplication des attaques contre les hôpitaux en Syrie », a expliqué à des journalistes l’ambassadeur français François Delattre. Cette résolution, a-t-il estimé, doit « permettre de lutter contre l’impunité face aux horreurs dont sont victimes les hôpitaux et les personnels médicaux dans les conflits armés ». L’an dernier, MSF a recensé 94 attaques contre des hôpitaux et cliniques qu’il soutient en Syrie.

1948 : la Palestine des archives aux cartes - Dominique Vidal - Visionscarto De Gaza à Dimona, en passant par Bagdad et Beyrouth, le Proche-Orient subit aujourd’hui encore les conséquences des événements qui se sont déroulés il y a soixante ans. Inversement, le règlement de la question israélo-palestinienne, née avec la Nakba (catastrophe, en arabe), reste la condition nécessaire - même si elle n’est pas suffisante – d’un apaisement régional. 29 novembre 1947 : l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) partage la Palestine en un Etat juif, un Etat arabe et une zone internationale pour Jérusalem et les Lieux saints. 14 mai 1948 : Israël déclare son indépendance et, dès le lendemain, fait face aux armées des Etats arabes qui ont refusé le partage. 20 juillet 1949 : la signature du dernier armistice entre Tel-Aviv et ses voisins (en l’occurrence la Syrie) met fin à vingt mois de guerre judéo-palestinienne, puis israélo-arabe. Entre ces trois dates, que s’est-il vraiment passé ?

Congo : comment 6 millions de morts peuvent-ils être placés sous silence médiatique ? Un génocide est en cours, plus de 6 millions de personnes (dont pour la moitié des enfants de moins de 5 ans !) ont été massacrées dans l'indifférence générale et avec l'appui des États-Unis et de l'Europe ! Des centaines de milliers de femmes et de filles ont été violées et mutilées par les armées d'occupation. Et tout cela pour une raison principale : s'emparer des richesses minières exceptionnelles dont recèle le sous-sol du pays... On connait la méthode, on amplifie certaines nouvelles et on en dissimule d'autres tout aussi horribles. Un génocide dont ont été complices nos dirigeants et la communauté internationale En plein centre de l'Afrique, le Congo est un pays riche, rempli de matières premières (diamants, or, étain, gaz, pétrole, uranium, coltan...), de forêts, d'eau, de femmes et d'hommes, d'une multitude de tribus rassemblées sous une nation dessinée par les colons, et qui ne correspond historiquement à pas grand-chose. Et les Occidentaux dans tout cela ? ?

L'histoire et la géographie à Paul Claudel: REPERES / LE PROCHE ET MOYEN ORIENT (CARTOGRAPHIE, VIDEOS) Bonjour à tous, L'histoire, la géographie, l'éducation civique, l'initiation au droit sont des disciplines humanistes favorisant l'éveil culturel et l'apprentissage de la citoyenneté. Leur dynamisme au Lycée Paul Claudel vous étonnera. Tous les billets de ce blog sont cependant la propriété exclusive des créateurs et administrateurs de ce blog. IL EST INTERDIT DE REPRENDRE ET PUBLIER SUR UN QUELCONQUE RESEAU SOCIAL DES PHOTOGRAPHIES D'ELEVES EN ACTIVITE PEDAGOGIQUE VISIBLES SUR CE BLOG (le droit à l'image autorisé n'est valable que pour ce blog) Cela ne concerne naturellement pas les articles, cartes et photos mis en ligne que nous reprenons, mais dont nous indiquons la source et/ou le lien y renvoyant. Bonne navigation...et bon voyage dans l'espace et le temps Christine Guimonnet est professeur d'histoire-géographie au Lycée Paul Claudel de Laon Nicolas Lemas est aujourd'hui professeur en CPGE au Lycée Mariette de Boulogne-sur-Mer.

«Un kamikaze ne se radicalise pas seul» Spécialiste des phénomènes de radicalisation, le sociologue franco-iranien Farhad Khosrokhavar, directeur d’étude à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), auteur notamment de Radicalisation (Maison des sciences de l’homme, 192 pp., 2014), analyse pour Libération les profils des auteurs d’attentats-suicides. Jamais il n’y avait eu jusqu’ici d’attaques-suicides en France. Est-ce un tournant ? Jusqu’ici, les attaques jihadistes commises sur le sol français étaient toujours ciblées, visant par exemple Charlie puis la communauté juive, en janvier 2015, ou des militaires français musulmans, comme le fit Merah avant de s’attaquer à une école juive de Toulouse. Comment devient-on kamikaze ? Dans les organisations jihadistes opérant aujourd’hui en Syrie ou en Irak, l’offre de volontaires prêts au sacrifice suprême est telle qu’il n’y a que l’embarras du choix pour sélectionner ceux qui feront des missions suicides. Est-ce qu’il y a un parcours type ? Marc Semo

Related: