background preloader

Les jeux vidéo ont des bienfaits chez les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour

Les jeux vidéo ont des bienfaits chez les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour
JEUX VIDÉO - Ceci est une étude que vos enfants n'hésiteront pas à vous mettre sous les yeux la prochaine fois que vous débrancherez leur console de jeu. Publiée ce lundi 4 août dans la revue Pediatrics, elle montre que les enfants qui jouent jusqu'à une heure par jour sont plus sociables, plus heureux et moins hyperactifs que ceux qui ne jouent pas du tout. Des chercheurs de l'Université d'Oxford se sont intéressés aux comportements de 5000 jeunes qui avaient entre 10 et 15 ans. La moitié d'entre eux étaient des filles et l'autre des garçons. Ils leur ont demandé, entre autres, combien de temps ils passaient par jour devant les jeux vidéo, sur ordinateur ou sur console, ainsi que s'ils étaient satisfaits de leur vie, hyperactifs, inattentifs, empathiques, s'ils s'entendaient avec les autres... Sans surprise, 75% d'entre eux jouaient quotidiennement à des jeux vidéo. Moins d'une heure par jour Entre une et trois heures par jour Plus de trois heures par jour Envoyer une correction Related:  L'impact des Jeux vidéos sur la sociétésofiane59200

Les jeux vidéo sont-ils bons pour le cerveau ? Les jeux vidéo ont la réputation d’être violents et débilitants. Pourtant, de récentes études montrent qu’ils améliorent des capacités cognitives différentes selon le type de jeu. Les risques pour la santé restent très limités et peuvent facilement être évités. Depuis la sortie de Pong en 1972, les jeux vidéo n’ont cessé de s’améliorer et de se diversifier. Certains font partie de notre patrimoine culturel, comme Space Invaders, Pac-Man ou Tetris. Avec les jeux vidéo d’aujourd’hui, il est possible d’incarner tour à tour un sportif, un psychanalyste, une mère de famille, un pilote de chasse, un chirurgien, un soldat… Leurs décors peuvent nous immerger dans des lieux contemporains, historiques ou mythiques, dans une représentation métaphorique du cerveau ou dans des univers oniriques délirants. Stimulants pour le cerveau Depuis les récentes découvertes sur la plasticité cérébrale, on sait que l’environnement peut modifier les connexions synaptiques du cerveau. Le risque réduit d’épilepsie

Avantages et inconvénient/conséquences des jeux vidéo | Les jeux vidéo pour ados Plus l’enfant commencera à jouer tôt au jeux vidéo, plus le risque de consommation excessive est important. Il ne faut cependant pas interdire les jeux vidéo avant 18 ans, mais bien veiller à ce qu’ils restent une source de plaisir et non de conflit. De plus, il existe de nombreux jeux éducatifs destinés aux plus jeunes enfants, qui permettront une première approche ludique et conviviale de l’univers des jeux vidéo. La pratique des jeux vidéo doit pouvoir rester un loisir au même titre que la lecture, le foot ou la natation. par rapport à la télé, il est plus « interactif » : l’enfant agit sur son environnement au lieu d’être passif,il stimule la coordination œil/main,il apprend à l’enfant à trier les informations rapidement Cependant, il peut nuire à un enfant déjà fragile, surtout s’il se replie et y joue trop souvent. fixer des limites claires à l’avance (durée et accès internet via des logiciels de contrôle)et surtout restez connecté ! Les jeux vidéo ont-ils des bons côtés ?

Jeux vidéo : 9 bienfaits étonnants sur le corps et la santé JEUX-VIDEO - Votre mère avait tort. Les jeux vidéo ne sont pas mauvais pour vous. En réalité, ils améliorent votre vie. En dépit des idées reçues sur le lien supposé entre violence et jeux vidéo (indice: il n'y en a aucun), de nombreuses études universitaires indiquent que jouer aux jeux vidéo a beaucoup d'avantages psychologiques, et même physiques. Considérés dans leur ensemble, il semblerait qu'en fait, les jeux vidéo font de vous un meilleur être humain. 1. Pour mieux comprendre la façon dont les jeux vidéo affectent le cerveau, des chercheurs allemands ont conduit une étude, publiée cette semaine. Des scans IRM de leurs cerveaux ont montré que le groupe de joueurs avaient vu leurs cellules grises augmenter dans l'hippocampe droit, le cortex préfrontal droit et le cervelet – les zones du cerveau responsables de la navigation spatiale, de la mémoire, de l'organisation et de la motricité des mains. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Les résultats pour le groupe SPARX furent très encourageants. 9.

Jeux vidéo - Les bienfaits, les dangers, les clichés : Les jeux vidéo : défouloir ou facteur d'agressivité ? Outre les effets sur le cerveau, nombreuses ont été les études faites pour démontrer ou réfuter l'influence des jeux vidéo sur l'individu, sa personnalité. Rendent-ils violent ? Allemagne, avril 2002, un jeune homme de 19 ans fait feu dans son lycée et tue 16 personnes. Finlande, septembre 2008, le jeune tireur de 22 ans, étudiant, tue 9 élèves. Tous deux étaient amateurs de jeux vidéo violents. Ces actes de violences extrêmes, orchestrés par de très jeunes gens, relancent la controverse autour des jeux vidéo violents. Recenser toutes les études réalisées à ce jour sur la violence et les jeux vidéo est, de par leur nombre et leur diversité, une tâche hors de portée des mortels. Vous l'aurez vu, la question est loin d'être résolue. En attendant, surprenant est de remarquer la controverse suscitée en Amérique par les jeux vidéo violents, quand 40 % des ménages déclarent avoir au moins une arme à feu dans leur maison. Alors, les jeux vidéo n'entrainent pas d'agressivité ?

Le pour et le contre des jeux vidéo L’ordinateur (logiciels, cédéroms, Internet, tablettes, téléphones intelligents) offre des jeux spécialement conçus pour les enfants. On trouve aussi des consoles de jeux vidéo (Wii, Xbox, PlayStation, Game Boy, DS) qui, très tôt, captivent l’enfant. Ces divers jeux sont-ils à bannir ou faut-il au contraire sensibiliser les enfants à ce monde virtuel? Selon les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire pour la petite enfance, les enfants de 2 à 4 ans ne devraient pas dépasser 1 heure d’activité passive par jour et les 5 ans et plus, pas plus de 2 heures, tout type d’écran confondu. C’est-à-dire que l’on doit considérer ensemble les heures passées à regarder la télévision, à jouer à l’ordinateur, etc. Le pour L’ordinateur : En jouant à l’ordinateur, l’enfant apprend à utiliser une souris, à déplacer le curseur sur l’écran, et découvre les rudiments de l’ordinateur. Le contre Aucune norme universelle ne garantit la qualité de ces jeux. Pas mauvais, mais…

Quels sont les aspects positifs et pervers des jeux vidéos? Jeux vidéo : quel impact chez les jeunes Un peu plus de 70 % des 6-65 ans jouent aux jeux vidéo, selon une enquête réalisée par TNS-Sofres pour le Centre national de la cinématographie . La moitié des joueurs le font tous les jours, 38 % au moins une fois par semaine mais pas tous les jours, 8 % au moins une fois par mois et 5 % moins souvent. La durée moyenne d’une session est de 2h15. Les hommes (77 %) jouent davantage que les femmes (66%), mais c’est surtout l’âge qui fait la différence. L’augmentation de puissance des ordinateurs améliore la qualité du graphisme et Internet permet de jouer à plusieurs à distance : le jeu vidéo se développe. Selon l’enquête Pelleas, menée auprès de 2000 élèves de région parisienne (de la 4e à la première), 14 % des jeunes joueurs auraient une pratique addictive problématique. Au-delà, la question des valeurs transmises par le jeu lui-même est rarement évoquée.

Les Bienfaits des Jeux Vidéos sur notre santé - DocteurBonneBouffe Beaucoup d’études ont montré que les jeux vidéos pouvaient avoir un effet néfaste sur les enfants et leur croissance ou encore leur nervosité. On en a tous entendu parlé… mais, contrairement à ce qu’on peut imaginer, il existe aussi des études sérieuses qui ont démontré que les jeux vidéos présentaient également des bienfaits sur notre santé! Quels sont ces bienfaits? Docteur Bonne Bouffe a mené l’enquête pour vous! Les jeux vidéo améliorent votre vision » Tu es trop proche de l’écran, c’est mauvais pour tes yeux ! Le Dr. Crédits: FreeDigitalPhotos.net/Patrisyu Les jeux vidéo améliorent notre concentration, notre réactivité et nos réflexes Daphne Bavelier, neuroscientifique, a réalisé des études sur l’impact des jeux vidéo sur notre santé: une de ses conclusions indique que les joueurs réguliers de jeux vidéos sont capables de résoudre des problèmes plus rapidement, même dans un environnement stressant ou bruyant. Crédits: FreeDigitalPhotos.net/Jeroen van Oostrom Source: ESA

Addiction aux jeux vidéo: un réel danger aux multiples conséquences » L'UQAT, mon blogue! Comme promis, je vous reviens avec la suite de notre série d’articles consacrée à la dépendance aux jeux vidéo avec en prime un fichier audio à partager avec vous. Après la publication du billet de la semaine dernière, j’ai reçu le feedback de mes amis et de certains de mes fidèles lecteurs. À chaque fois, ils me demandaient: qu’est-ce que tu as contre les jeux vidéo? Commençons par répondre à cette question? En fait, je n’ai rien contre les jeux vidéo, mon intention n’est pas de les diaboliser, mais de sensibiliser les gens sur les risques encourus lorsque l’utilisation est mal faite. Je tiens d’ailleurs à souligner que les jeux vidéo permettent de développer certaines habiletés, nous y reviendrons certainement dans le dernier article. Les faits et les chiffres qui en disent long sur la dépendance aux jeux vidéo. - Le HuffPost France daté du 21/07/2012 reporte qu’un jeune Taïwanais de 18 ans est décédé après avoir joué 40 heures d’affilée au jeu vidéo Diablo 3 dans un cybercafé.

Les jeux violents influencent-ils le comportement des jeunes ? Pour ma part, je dois dire que les jeux vidéos sont inoffensifs dans le cadre d'une utilisation adaptée !! Moi par exemple j'ai déjà passé deux nuits blanches d'affilé sur mon pc (j'en suis pas fier) et je dois reconnaître que je montrais quelques symptômes de violence... Mais franchement, hormis les vrais de vrais accros, les "No-lifes" (ceux qui font que de jouer à leur pc ou console), ça m'étonnerait que les gens soient influencés par les jeux vidéos... A ce propos, il y a un ado de 13/14 ans (aux USA, si mes souvenirs sont bons ^^") qui a buté un nombre de personnes sans motifs... La faute avait été rejetée sur qui? Sur CStrike, car c'était un accro pur de ce jeu.

Related:  Articles de fondJeux vidéos