background preloader

Inventories of war: soldiers' kit from 1066 to 2014

Inventories of war: soldiers' kit from 1066 to 2014
On a winter’s day in 1915 the family of one Capt Charles Sorley – athlete, soldier and poet – received a package. It was his kit bag, sent home by his regiment from the Western Front, where Sorley had been killed, aged 20, at the Battle of Loos. Out of this bag came a life abridged: personal effects, items of uniform and a bundle of papers, from which emerged his now famous sonnet When You See Millions of the Mouthless Dead. A new photographic survey of military kits now illustrates that curious combination. 1916 private soldier, Battle of the Somme While the First World War was the first modern war, as the Somme kit illustrates, it was also primitive. For a full list of the items displayed, click here Picture: THOM ATKINSON Related:  14-18 - Guerre & ContexteArmement, militaire

14-18 Poitou-Charentes - Patrimoine et inventaire de Poitou-Charentes 14-18 Poitou-Charentes Mis à jour le 14 novembre 2014 Partout en France, sur les places et dans les jardins publics, les monuments aux morts invitent au souvenir des soldats morts pendant la Grande Guerre, si meurtrière : 1,4 million de tués et de disparus. D'autres édifices comme les anciens hôpitaux, les usines de guerre et les gares, et certaines archives - lettres de poilus, articles de presse, photographies... - rappellent aussi le conflit, le front et la vie quotidienne, notamment dans les zones de l'arrière, comme la région Poitou-Charentes. Ces traces sont aujourd'hui mises en lumière dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale. Le 2 août 1914, la mobilisation générale est décrétée en France. Les Poitevins et les Charentais sur le front et à l'arrière Comme partout en France, les habitants de la Charente-Inférieure, de la Vienne, des Deux-Sèvres et de la Charente sont envoyés sur le front. Un littoral, une zone de guerre Le manque de main-d'œuvre Se souvenir

Libye: Doit-on déclarer la guerre pour pouvoir la faire? - Un soldat français patrouille avec des soldats afghans et américains un village en Afghanistan, le 16 juillet 2009. REUTERS/Shamil Zhumatov - Le Conseil de sécurité des Nations unies a voté dans la nuit du 17 au 18 mars une résolution autorisant le recours à la force contre les troupes de Mouammar Kadhafi, ouvrant ainsi la voie à des frappes aériennes en Libye, tout en excluant le déploiement de forces d’occupation étrangères sur le terrain. La France avait-elle besoin de déclarer la guerre avant de pouvoir participer aux opérations militaires en Libye? Et la résolution de l’ONU est-elle une déclaration de guerre? L'obsolète déclaration de guerre La dernière fois que la France a déclaré la guerre, c’était en 1939, contre l’Allemagne. publicité En France, le chef de l'Etat est, selon l'article 15 de la Constitution, «le chef des armées». Les «non guerres» de l’ONU «De notre point de vue et du point de vue de la Charte, elle était illégale.» Cécile Dehesdin Devenez fan sur , suivez-nous sur

Générations 14, mémoires intimes de la grande guerre Un soldat moderne pourrait-il battre un chevalier dans un combat au corps-à-corps? Apprentissage précoce, spécialisation dans le combat rapproché, armes plus adaptées, meilleure armure pour ce type de combat: le chevalier battrait le guerrier moderne Cette question a été posée sur le site Quora.com. La réponse est de Jon David, sergent dans les marines et vétéran de la guerre d'Irak, qui enseigne le maniement des armes. Nous voulions savoir quelle serait l'issue d'un duel épique entre deux des plus grands et des plus redoutables guerriers de tous les temps. La réponse était moins intéressante que prévue. Entrainement Les marines d'aujourd'hui sont particulièrement bien formés au combat rapproché, mais ils s'entraînent à combattre les autres forces militaires de notre époque. Rien de comparable avec l'entraînement au combat rapproché que recevaient les chevaliers, cependant. Il faut également se souvenir que les marines (aussi doués soient-ils) ne deviennent soldats qu'à l'âge adulte. Armement Vous expliquer les choses en détail serait faire insulte à votre intelligence.

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918 Fractional Orbital Bombardment System Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fractional Orbital Bombardment System (FOBS, système de bombardement orbital fractionné) est le nom donné par les États-Unis à un programme soviétique de missile balistique intercontinental développé dans les années 1960 qui, après le lancement, va se placer sur une orbite terrestre basse jusqu'au moment de l'attaque. Il n'y a pas de limite de portée et la cible est impossible à retracer à partir de la trajectoire. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Il a été conçu pour que sa charge utile emploie une orbite polaire pour passer par l'hémisphère sud et frappe les États-Unis par le sud tandis que les défenses de NORAD sont tournées au nord. Historique[modifier | modifier le code] En avril 1962, le gouvernement soviétique décide de développer la deuxième génération de missile balistique intercontinental avec comme objectif de pallier les insuffisances des missiles de première génération, les R-16 (SS-7 Saddler) et R-9 (SS-8 Sasin).

Retrouver l’histoire d'un soldat de la Grande Guerre Retrouver les documents qui concernent un soldat Vous pouvez consulter notre tutoriel en vidéo ci-dessous ou suivre les étapes décrites dans cette page. 1ere étape : chercher dans ses archives familiales Correspondance d'un militaire au front La Première Guerre mondiale est un événement suffisamment récent pour que l'on ait conservé des papiers de famille qui permettent de trouver les premiers éléments d’information concernant le parcours d’un soldat. des actes d’état civil (naissance, de mariage, de décès) contenant des informations précises sur soldat. 2ème étape : consulter le site Mémoire des Hommes Pour retrouver un combattant décédé au cours de la Première Guerre mondiale, la recherche doit commencer par la consultation des bases de données du site « Mémoire des hommes ». Cette base contient les fiches de plus de 1,3 millions de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention « Mort pour la France ». 3ème étape : retrouver le registre matricule Bibliographie

Il ne faut pas trop attendre des stratégies Tout le monde ou presque a une stratégie. Les gouvernements, les entreprises, les personnes… Les politiques ont des stratégies élaborées en matière économique, de santé, de logement, d’énergie, de déficits publics, de conquête du pouvoir… Aucune entreprise ne peut se permettre de ne pas avoir de stratégie. Elle en a forcément une pour se développer et devenir encore plus profitable. Les individus ont aussi des stratégies pour vivre heureux, progresser sur le plan professionnel, perdre du poids, diminuer leur stress, séduire… Et si les choses ne tournent pas comme espérées, c’est que la stratégie n’était pas bonne. Ce n’est pas si simple et c’est ce que démontre l’historien britannique Lawrence Freedman dans son livre «Strategy: A History» («Stratégie: une histoire»). publicité La stratégie est un concept élaboré, le plan est la description de la mise en œuvre opérationnelle. Au fil du temps, le terme de stratégie à force d’être trop utilisé a d’ailleurs perdu son sens.

Pertes humaines de la Première Guerre mondiale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils. Les Alliés de la Première Guerre mondiale comme les Empires centraux perdent plus de 9 millions de vies. Classification des statistiques[modifier | modifier le code] Le nombre des pertes estimées pour la Première Guerre mondiale varie énormément. Pertes par pays[modifier | modifier le code] Pertes militaires alliées par pays. Sources du tableau[modifier | modifier le code] Les principales sources utilisées pour les pertes civiles et militaires sont les suivantes : (en) Le rapport 2006-2007 de la Commonwealth War Graves Commission[26] est la source pour les pertes militaires du Royaume-Uni, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l'Afrique du Sud et le Raj britannique. Pertes humaines selon les frontières modernes[modifier | modifier le code] Madagascar: 2 500

Etats-Unis. Des soldats bientôt invisibles L’armée américaine estime très sérieusement pouvoir rendre ses soldats invisibles sur le champ de bataille d’ici un an et demi. L’armée américaine vient de lancer un pari “que l’on pourrait penser irréaliste mais qui ne l’est pas tant que ça”, estime le New Scientist : rendre les “boys” invisibles d’ici à dix-huit mois. Les entreprises privées sont invitées à proposer “des systèmes de camouflage portables qui permettraient aux militaires de changer de couleur en fonction de l’environnement, à la manière des caméléons”, rapporte l’hebdomadaire. Et le délai pourrait être tenu, la technologie étant en réalité assez avancée dans ce domaine. S’il sera impossible de rendre les troupes complètement transparentes, elles se transformeront sans trop de difficultés “en ombres de couleur” dans les années à venir, affirme le magazine britannique, “suffisamment invisibles pour des opérations militaires”.

La France en 1914-1918: une victoire au-dessus de nos moyens Le conflit d’intensité majeure est une réalité largement ignorée dans l’Europe de 1914, et on s’en fait des idées très fausses : le XIXème siècle a été plutôt pacifique ; les opinions, les responsables politiques et même les États-majors n’en avaient plus vraiment l’expérience des grands conflits au cœur de l’Europe (ici, le dernier précédent comparable à la guerre de 14-18 par sa dimension destructrice est la guerre de Trente Ans, au début du XVIIème siècle). Une guerre, avec ses morts et ses invalides, surtout parmi les plus jeunes, n’est-elle pas toujours au-dessus des moyens de tout le monde, de tous les pays du monde ? On peut aborder la question sous 3 angles. C’est une France plus faible qu’il n’y paraissait qui s’engage dans une guerre au coût humain et matériel exorbitant.Une conduite de la guerre mal adaptée aux moyens de la France.« Une « victoire » au dessus des moyens de la France » ? 1) Les moyens démographiques et les problèmes d’effectifs. a) la dépression démographique

D'où viennent les noms des opérations militaires? - Vue d'un hélicoptère américain en Afghanistan, REUTERS/Nikola Solic - François Hollande a annoncé, vendredi 11 janvier 2013, que les forces armées françaises ont apporté «leur soutien aux unités maliennes» pour lutter contre des éléments terroristes. L’amiral Edouard Guillaud, chef d’état-major des armées, a déclaré que l’opération pour enrayer la progression des djihadistes venus du Nord a été baptisée «Serval», du nom d’un «petit félin du désert» qu'on trouve dans de nombreux pays d'Afrique. D'où viennent les noms plus ou moins imagés et plus ou moins «romantiques» des opérations militaires? En France, le Centre de planification et de conduite des opérations (CPCO), qui dépend de l'Etat-major des armées, est en charge de décider des noms donnés aux opérations dans le cadre de leur planification et de leur conduite. publicité Le CPCO s'assure même que le nom donné n'a aucune connotation négative dans le pays ou la région concernée avant de l'adopter. «Justice sans limites»

Related: