background preloader

27 façons d'utiliser le mindmapping - Cartographier ses idées

27 façons d'utiliser le mindmapping - Cartographier ses idées

6 manières d’utiliser les cartes mentales pour être plus professionnel et plus intelligent Avez-vous déjà eu l’occasion de rencontrer un grand communicant ? Ce sont ces personnes qui, lorsqu’elles parlent ou présentent un sujet, vous font dire whoa ! (Un peu comme Steeve Jobs). Je vais vous parler aujourd’hui d’un outil que j’utilise, et qui vous permettra d’obtenir le même effet. Cet outil se sont les mindmap, ou cartes mentales en français. Qu’est ce qui vous fait dire « Whoa » ? Avant de parler des cartes mentales, prenons 30 secondes pour réfléchir à ce qui impressionne dans une présentation (hormis le powerpoint). La carte mentale est un outil qui va vous permettre de surmonter ces problèmes, et en plus, de réaliser beaucoup d’autres choses. Les cartes mentales Une carte mentale est un diagramme qui permet d’organiser des informations autour d’une idée centrale. Voici 6 exemples de sujets qu’on peut traiter avec une carte mentale : 1 – Visualiser vos idées Lorsque l’on a une idée, le cerveau pense à tout un tas d’informations en relation avec cette idée. bizplan.mm

Le Cned présente le mind mapping : 2 vidéos de 58' Le CNED vient de publier 2 vidéos très pédagogiques sur le mind mapping que vous trouverez ci-dessous. C’est une excellente découverte qui peut vous inciter à pratiquer les cartes mentales (mind mapping ) à la main.Il y est surtout question du Pourquoi cette méthode est intéressante pour les élèves, les étudiants, les entreprises... Mind mapping, conférence au Cned 1/2 par cned_innovation 2iéme vidéo : Bien entendu, vous en saurez plus sur le Comment faire du mind mapping en lisant les best-sellersOrganisez vos idées avec le mind mapping Dunod (2004,2009), Organisez votre vie avec le mind mapping Interéditions,2iéme édition 2011. Accueil | Les cartes d'organisation des idées Usages pédagogiques des cartes mentales Pour explorer des pistes d'utilisation des cartes mentales par, avec et pour les élèves. 1 Les étapes de la recherche d'information 1.1 Mobiliser ses idées / Faire émerger ses représentations / Déterminer des pistes de recherche «Pour s'informer, il est nécessaire d'avoir des idées» [1]. Il s'agit de faire émerger les acquis, les hypothèses, les réflexions, les représentations sans recours - au moins dans un premier temps - à une quelconque source d'information. Figure 3 : Thérèse Raquin et les Impressionnistes Thérèse Raquin et les Impressionnistes, réalisée pour des élèves de seconde dans le cadre de l'enseignement de français, pour une recherche documentaire. Enrichir son questionnement, l'exemple de Wikimindmap. Dans le cadre d'une recherche de mots-clés, notons la possibilité d'utiliser l'outil Wikimindmap. 1.2 Élaborer un plan Figure 5 Figure 6 2- Classer les termes de la liste, donner un intitulé aux classes constituées, ajouter des idées nouvelles suscitées par cette réorganisation

Le diaporama bride vos présentations ? Passez à la carte mentale Le diaporama en formation, voilà un sujet largement débattu, dont nous nous sommes souvent fait l'écho sur Thot Cursus et qui continue d'être alimenté par de nombreux conseillers Tice et autres spécialistes de la communication orale. Globalement, on s'accorde aujourd'hui à dire que le diaporama n'est pas un livre debout, que les diapos doivent être regardées plutôt que lues, soutenir l'attention de l'apprenant plutôt que de la détourner de l'essentiel du message, porté par la parole du formateur. Fort bien. Mais en dépit de toutes ces améliorations, le diaporama conserve une limite indépassable : sa linéarité. D'où ma tendance, depuis quelques mois, à privilégier lors de présentations publiques ou de sessions de formation, la carte mentale comme support de mon exposé. La carte mentale, une structure non-linéaire La carte mentale présente en effet l'avantage de déployer graphiquement la structure de l'exposé de manière non-linéaire, chaque partie étant présentée indépendamment des autres.

Qu'est ce que le mind mapping et comment démarrer immédiatement ? Inscrivez le site à votre lecteur RSS pour ne manquer aucun article ! Flux RSS. Pour savoir ce qu’est un flux RSS, Cliquez ici. Merci de lire cet article, je suis honoré. Le mind-mapping (ou carte heuristique) est un moyen graphique et ludique de représenter les idées, les concepts, les problèmes, les livres, les films, les cours … et à peu près tout ce qui existe sur cette planète. Et même ce qui n’existe pas encore, car le mind mapping est un prodigieux outil pour trouver de nouvelles idées et innover. Créer une mind map est simple, amusant et très efficace pour booster l’apprentissage et la mémorisation. A quoi ca ressemble une mind map ? Il existe énormément de façons de créer une mind map. Cela va du plus simple : …. au plus complexe Certaines mind maps sont tout à fait étonnantes : A quoi ca sert une mind map ? Une mind map, c’est comme si vous dessiniez une cartographie de votre propre cerveau et de comment il fonctionne. Voici mes applications préférées pour utiliser les mind maps :

Développer sa stratégie pour un apprentissage plus efficace COMMUNIQUE DE PRESSE DU CIFoP METHODE DE TRAVAIL : Développer sa stratégie pour un apprentissage plus efficace Au-delà des problèmes spécifiques que peuvent rencontrer les élèves dans leurs cours de langues, math ou autre se profilent souvent une organisation du travail chaotique, une angoisse face à la matière, la conviction d’être nul(le), l’impression d’être face à un mur ou encore des efforts démesurés par rapport aux résultats. Malheureusement l’élève (et ses parents) dispose(nt) de peu de pistes pour aborder le problème différemment, contourner la difficulté et travailler sur le fond – sur la méthode de travail souvent mise en cause. Et le cercle vicieux s’installe provoquant perte de confiance, frustration, démotivation et bien d’autres maux encore.C’est la raison pour laquelle après plusieurs années de sessions de rattrapage et de feed-backs avec les professeurs, le CIFoP a décidé de dépasser le seul objectif de la maîtrise de la matière pour s’attaquer aux problèmes de fond.

Carte conceptuelle et temps non-linéaire | Chroniques médiatiques Cette note est un compte rendu du brainstorming concernant la carte conceptuelle du projet Archiver à l’époque du numérique, CRIalt, le 1er octobre 2012. Elle a été rédigée par Claudia Polledri (doctorante en Littérature comparée à l’Université de Montréal). Comment représenter le déroulement d’un projet de recherche ? C’est autour de cette question que les membres étudiants du CRIalt et du projet Archiver à l’époque du numérique se sont réunis le lundi 1er octobre 2012 sous la coordination des post-doctorants Rémy Besson et Nathalie Casemajor et la supervision de Éric Méchoulan. L’objet de cette réunion était de réfléchir ensemble à la mise en place de la carte conceptuelle du projet Archiver, projet qui a pour objectif principal, la conception de l’archive numérique de la troupe de théâtre Dora Wasserman. Étant donné la complexité du cadre, comment en aborder la représentation ? Pour sortir de cette “impasse”, il a été nécessaire de comprendre comment nous y étions parvenus.

Related: