background preloader

DossierDyspraxie2

DossierDyspraxie2
Related:  #EBEPdyspraxie

Troubles Dys - Enfant avec troubles Dys Les troubles dys, au moins 10% de nos enfants Les « Dys » ou aussi dit "Troubles Dys" représentent au moins 10 % de la population adultes et enfants compris. Les troubles dys ont des particularités cérébrales qui freinent certaines fonctions cognitives (la perception, la mémoire, le langage, le raisonnement...) qui vont avoir un impact lors des apprentissages de la lecture, du calcul… On dit qu’ils ont des troubles spécifiques de l’apprentissage. La cause est la mauvaise qualité des « autoroutes de l’information » qui traversent notre cerveau pour relier différentes zones distantes. Exemple : un dysorthographique, lorsqu’il écrit, ne parvient pas à atteindre son « lexique interne » qui stocke les informations relatives à l’orthographe des mots. Ainsi certains entrainements favorisant ces liaisons sont utilisées pour la rééducation, notamment la thérapie par la musique. Troubles dys = ECHEC SCOLAIRE ? Nos solutions pédagogiques Coaching scolaire

Petit manuel de survie du dyspraxique en milieu scolaire à l'usage des enseignants... - Site de l'Aadrad Savez-vous ce qu'est la dyspraxie ? Beaucoup d'enfants doués en sont atteints. BB, qui a un enfant très dyspraxique donne ce guide, régulièrement amélioré par ses soins, aux enseignants qui en ont la charge. Lisez-le, c'est instructif, vous allez peut-être découvrir que vous connaissez au moins quelques dyspraxiques légers dans votre entourage et vous pourrez peut-être leur simplifier un peu la vie... Dyspraxie / Dyspraxie visuo-spatiale Un handicap fréquent invisible et méconnu D’après un travail collectif réalisé sur l’initiative d’Olivier DELPLANCKE IEN de la circonscription de Moûtiers (IA73) Définition La dyspraxie est un handicap, peu connu, mal décelable, encore mal diagnostiqué et peu traité. La dyspraxie est un trouble cognitif : La fonction cognitive est une fonction cérébrale nécessaire au traitement d’une information reçue permettant la communication, cela relève donc du langage écrit et oral. Signaux d’alerte 1. Suivi, rééducation : quelles prises en charge ? Bibliographie :

guide-de-survie-pour-les-profs.pdf Dyspraxie En 1924, Gerstmann a observé chez quelques patients un problème neurologique étonnant où les victimes d'accidents cérébraux devenaient incapables de nommer et même de différencier leurs doigts les uns des autres. Cette perte de la possibilité de discriminer ses propres doigts (appelée agnosie digitale) s'accompagnait de dysgraphie, de dyscalculie et d'une impossibilité de distinguer la gauche de la droite. Il a défini à partir de ces quatre symptômes un syndrome qui porte son nom en faisant l'hypothèse que ces handicaps seraient liés à une lésion du lobe pariétal dominant. Depuis lors, le syndrome de Gerstmann a été une énigme pour les neuropsychologues. Parmi les adultes victimes d'Accident Vasculaires Cérébraux aigus souffrant de dyscalculie, à peine 3% sont concernés à la fois par la dysgraphie, par l'agnosie digitale et la désorientation gauche-droite. L'agnosie digitale se traduit par l'incapacité d'associer le nom correct à chaque doigt. pour aller plus loin :Bibliographie : J.

Les DYS expliqués | Les Plaisirs d'Apprendre Source: Like this: J'aime chargement… Fiche Dyspraxie Introduction La dyspraxie est la manifestation d’une difficulté ou d’une impossibilité à automatiser les enchainements moteurs qui se déclenchent normalement à l’évocation d’un but. Elle ne peut s’expliquer ni par une atteinte motrice, ni par une déficience intellectuelle globale, ni par un trouble psychique. On compte plusieurs types de dyspraxies : - les dyspraxies gestuelles qui touchent les imitations de gestes, les gestes utilitaires avec ou sans outil, mais aussi l'habillage, les gestes du repas, et parfois aussi les enchaînements nécessaires au contrôle de la bouche, de la mastication et de la parole. - les dyspraxies constructives qui entraînent une difficulté ou une incapacité à reconstituer un tout cohérent à partir d'éléments épars, soit dans l'espace comme dans les puzzles ou les constructions de cubes (en 3D), soit sur la page (en 2D) pour dessiner, relier des éléments (tableaux), tracer des lettres, disposer des opérations ou tracer des figures. Aménagements scolaires

OpenDyslexic : une police de caractères OpenSource pour les dyslexiques OpenDyslexic est une nouvelle police de caractères libre de droits destinée spécialement aux dyslexiques. Conçue à partir d'une police libre "Bitstream Vera Sans Jim Lyles" puis modifiée pour l'adapter aux exigences et aux contraintes de lecture inhérentes aux personnes dyslexiques, elle comprend des styles normal, gras, italique, gras-italique. OpenDyslexic est continuellement mise à jour et améliorée en fonction des commentaires des utilisateurs dyslexiques. Cette police est compatible Windows, Mac OSX et Linux. Plus d'informations sur : Téléchargement : Pour écrire un commentaire, se connecter : - Les messages injurieux, agressifs, grossiers, les critiques gratuites et non argumentées et les attaques personnelles seront supprimées sans préavis et leurs auteurs bloqués. - Le langage SMS est banni, les messages publicitaires sont interdits.

10 Vidéos sur la dyspraxie En cherchant un nouveau livre sur la dyspraxie, j'ai découvert plusieurs vidéos que je ne connaissais pas. J'ai pensé vous mettre les liens ici pour pouvoir vous les partager. Qui sait, peut-être qu'ils pourront aussi sensibiliser les différents intervenants (enseignants, éducateurs, spécialistes, etc...) ainsi que les membres de la famille qui entourent nos enfants. 3) Une question? 5) Un petit film, Dyspraxie 2, qui présente des témoignages d,enfants et d'adultes dyspraxiques, de leurs familles et de professionnels. 6) Un film d'animation, Dyspraxie, qui nous présente Gaël, 5 ans. 8) Une entrevue avec Caroline Huron, Magazine de la Santé: Caroline Huron : Dyspraxie, maman d'une fillette dyspraxique, chargée de recherche et auteure du livre "L'enfants dyspraxique: mieux l'aider à l'école et à la maison.9) Deux vidéos, présentées ici, sur ce blogue alors que mes enfants avaient 4 et 6 ans. Bon visionnement! Et si vous avez d'autres vidéos à nous partager,

Dyspraxie, Dyslexie, Dysgraphie, Dyscalculie : 4 cartes trouvées sur le net Nous vous livrons ces 4 cartes telles que nous les avons trouvées . Voici quelques-unes des remarques que m’inspirent ces cartes ( elles ne sont que personnelles bien sûr !) : Une synthèse de symptômes dans ces 4 cartes, certains se recoupent , on peut y reconnaître nos petits « Dys » parfois dans plusieurs cartes, comme un « saupoudrage » qui prouve encore la complexité de leur fonctionnement mais aussi des remarques notées qui ne sont pas toujours vérifiées chez un enfant en particulier ( et parfois c’est même le contraire que l’on observe !). Et vous, qu’en pensez-vous ? J'aime : J'aime chargement…

La dyspraxie 6juillet2012 Par Arnaud Durand Fin d'année, la cloche retentit encore dans ma tête. Ce matin, je me suis réveillé en pleine forme à ... 6h30.Grrrrr. Bon avant de fignoler quelques bilans, j'ai pas mal pensé à un élève de notre collège qui souffre de dyspraxie. Bref, une maman d'élève nous avait déjà filé un document sur les dys , c'était naturel que je continue un peu cette recherche sur un moyen simple de savoir les difficultés que rencontre un dyspraxique à défaut de trouver pour un dyscalculique. Un enfant dyspraxique possède des difficultés pour faire des gestes vers un but précis. Bref toutes les tâches qui paraissent simples et qui en temps normal, permettent à l'élève de pouvoir effectuer une autre tâche en parallèle, accaparent toute l'attention d'un dyspraxique. En écrivant par exemple un élève dyspraxique, ne pourra pas écouter convenablement ce que dit l'adulte... Vidéo sous licence : Creative Commons license: Attribution-NonCommercial-ShareAlike 2.0 France

Dysmoi, le blog des dys, le site – Cartes mentales : un complément qui soutient la mémorisation Les cartes mentales sont encore appelées cartes heuristiques. Elles permettent de soutenir la mémorisation, sont une aide à la réalisation de projet ou de synthèses d’informations… Leur utilisation est multiple et variée. Elles regroupent des mots clés et des images (photos, pictogrammes, dessins…). L’idée est d’utiliser plusieurs formes de représentations mentales et de mettre en place des liens (logiques, temporels, spatiaux, ….) entre eux. De quoi a-t-on besoin pour les fabriquer ? Il y a deux manières de faire des cartes mentales : – sur un papier : une feuille de papier blanc sans ligne, des crayons de couleurs, un crayon à papier et des feutres. – avec un logiciel : pour ma part j’utilise la version gratuite de XMind. Ce matériel suffit-il ? Non, pas du tout. Le plus important est de savoir construire une carte mentale. Dans les cartes mentales, il y a des règles en termes de connecteurs, mais également en termes de hiérarchisation des informations, de présentation… WordPress:

Related: