background preloader

7 bonnes pratiques pour simplifier la gestion de son parc informatique

7 bonnes pratiques pour simplifier la gestion de son parc informatique
Le prix des équipements informatiques a fortement baissé ces quinze dernières années. À tel point que le modèle économique s'est inversé. Les investissements en matériel ne représentent plus le principal poste du coût total de possession (TCO). Les coûts de licence, la facture électrique et la maintenance sont aujourd'hui des postes budgétaires importants. Voici sept bonnes pratiques pour rationaliser la gestion de votre parc informatique et réduire son coût de fonctionnement. 1. "On ne peut améliorer que ce que l'on sait mesurer." 2. La plupart des logiciels de gestion de parc propriétaires (EasyVista de Staff&Line, Gimi de PCI, LANDesk Management Suite...) ou libres tels que GPLI, permettent de créer une CMDB, de tenir l'inventaire matériel et logiciel à jour, de déployer les logiciels, etc. 3. Les inventaires manuels des licences ne fonctionnent pas. 4. C'est une évidence : la standardisation des équipements et des logiciels facilite leur maintenance. 5. 6. 7.

http://www.indexel.net/management/7-bonnes-pratiques-pour-simplifier-la-gestion-de-son-parc-informatique-3361.html

Related:  Active Directory & DéploiementOCSInventory-GLPIProjetstuto et cour

Découverte Réseau Détails Écrit par Super Utilisateur 01 - Processus de découverte réseau de FusionInventory Nous allons voir dans cet article comment utiliser ce plugin pour lancer une découverte réseau. Pour rappel, le réseau de test se compose de : Centos 6.4GLPI 0.83.8FusionInventory metapackage_0.83+2.2.1Ip = 192.168.0.231/24URL = Server From OCS Inventory NG Installer le serveur de gestion. Le serveur de gestion est composé de 4 éléments : Le serveur de base de données qui stocke l'information d'inventaire Le serveur de communication qui prend en charge les échanges HTTP ou HTTPS entre le serveur de base de données et les agents La console d'administration pour que l’administrateur réseau puisse interroger le serveur de base de données depuis un navigateur Le serveur de déploiement qui stocke toutes les configurations des paquets à déployer (nécessite HTTPS !)

Installer OCS Inventory-NG sur Debian pour déployer des logiciels Nous allons voir dans ce document comment installer OCS sur un serveur sous Debian afin de déployer un ensemble de logiciels sur des machines sous Windows. L'installation a été faite à partir d'une installation de Debian vierge, en utilisant les sources d'OCS et en utilisant seulement le DVD1 de Debian (pour des raisons techniques au moment de cette écriture). Il se peut donc que nous compilions à la main des programmes alors qu'ils sont disponibles dans les dépôts sur Internet. Notre réseau de test est sous le réseau 192.168.56.0, le serveur OCS aura l'adresse 192.168.56.108 L'installation se fait très bien en suivant le tutoriel présent à cette adresse :

Construction pas à pas d’un serveur d’e-mail entrant basé sur Debian, Postfix et Spamassassin. Dans cet article, je vous présente un serveur avec la fonctionnalité suivante: accepter les mails pour un domaine, filtrer les spams indésirables avec plusieurs mécanismes, et renvoyer les messages acceptés vers une autre adresse extérieure au serveur. J’ai volontairement voulu garder un modèle simple. Il n’y a pas de serveur web, ni de base de données qui sont installés. OCS/GLPI:Installation Trace: » Installer GLPI & OCS 1.1 Pré-requis 1.2. Installation de OCS Inventory Serveur Dans un premier temps, installez OCS Inventory serveur, qui comprend le serveur Web Xampp (un paquet tout en un qui installe un serveur Apache, MySql et d'autres plugins) Une fois l'archive dézippée de OCS, exécutez le “setup.exe”

Installation de GLPI et OCSInventory sur un serveur Debian Squeeze Qu’est-ce que c’est ?GLPI (Gestion Libre de Parc Informatique) est selon leur site Web « une solution open-source de gestion de parc informatique et de helpdesk, GLPI est une application Full Web pour gérer l’ensemble de vos problématiques de gestion de parc informatique : de la gestion de l’inventaire des composantes matérielles ou logicielles d’un parc informatique à la gestion de l’assistance aux utilisateurs. » Couplé à OCSInventory, l’inventaire complet de votre parc se fait automatiquement. Et tout devient paramétrable et gérable à partir d’une simple interface graphique Web comme par exemple la gestion des tickets pour le dépannage ou bien d’un planning pour l’emprunt du matériel (vidéoprojecteurs, portables…). Même déployer des logicielles est possible et tout ça pour un budget limité : gratuit (en dehors des frais de personnel compétent pour utiliser cette solution bien évidemment). Pré-requis:

Active Directory : Créer des profils itinérants pour ses utilisateurs - Windows Server 2012 R2 I. Présentation des profils itinérants En entreprise, ce n’est pas rare que les utilisateurs changent de bureaux, utilisent l’ordinateur du collègue, changent de service, etc. Bref, les utilisateurs sont amenés à utiliser différentes machines. GLPI & Plugins Version(s) de GLPI 0.84.x 0.83.3_mini État : stable Auteur(s) David DURIEUX et FusionInventory team Déploiement des services WSUS via GPO Introduction: Dans un précèdent article « Installation d’un serveur WSUS » j’avais parlé du possible déploiement des mises à jour via des GPO. Vu que je n’ai pas détaillé ce point précédemment, je vous propose de voir ensemble le déploiement de services WSUS via les GPO. Avant de commencer, les détails techniques de l’article, révisons ensemble ce qu’est une GPO.

PowerShell : Comment modifier des mots de passe dans l'Active Directory ? I. Présentation Lorsqu’il est nécessaire d’effectuer des opérations en lots au sein d’un annuaire Active Directory, PowerShell devient vite incontournable. Par exemple, pour modifier le mot de passe pour un utilisateur, on peut le faire en quelques clics via l’interface graphique ou en PowerShell si on trouve ça fun… Par contre, quand il s’agit d’effectuer cette modification du mot de passe sur un ensemble d’utilisateurs, PowerShell est indispensable. Fort heureusement, Microsoft propose le module ActiveDirectory pour PowerShell et notamment le commandlet « Set-ADAccountPassword » qui permet de modifier le mot de passe. Ensuite, différentes manières de faire comme le fait d’avoir un fichier CSV avec le login de chaque utilisateur ciblé et le mot de passe associé à chaque utilisateur ; c’est cette solution que l’on va tester.

Related: