background preloader

Airbnb, BlaBlaCar, Drivy : partager, c'est gagner

Airbnb, BlaBlaCar, Drivy : partager, c'est gagner
M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Guillemette Faure Derrière les start-up à l'idéal écolo-solidaire, il y a des sociétés multimillionnaires. Esprit du partage, es-tu toujours là ? Quand, en vacances à Cuba, vous logez chez un médecin qui loue chaque chambre de sa maison, propose d'être votre guide et de vous louer son vélo, c'est le tiers-monde, un signe de naufrage économique. Si, en vacances à New York, vous logez chez l'habitant dans un loft à Brooklyn, c'est de la sharing economy et c'est génial. Dans cette nouvelle économie du partage, chacun prête sa maison, sa voiture, son temps, avec les meilleures intentions. Selon la terminologie en vigueur, Sylvie ne fait pas de travail au noir, mais participe à « l'économie de partage », une appellation qui nous ferait oublier que le philosophe Pierre Rabhi et le moine bouddhiste Matthieu Ricard ne sont pas à l'origine de ces initiatives. Lire aussi le portrait : Frédéric Mazzella, le pilote virtuose de BlaBlaCar

http://www.lemonde.fr/le-magazine/article/2014/07/25/tout-ce-qui-est-a-moi-est-a-louer_4462077_1616923.html

Related:  La Fabrique du changementEPE - Economie collaborative et tourismepauonoEconomie du partage

Introduction aux méthodes agiles et Scrum Vous avez surement entendu parlé des méthodes agiles ou de la méthode agile. Certains la perçoivent comme une énième méthodologie à la mode, difficilement compatible avec leur contexte. Surtout dans le cadre d'un contrat au forfait. Qu'est ce que l'approche agile au juste ? D'où vient-elle ?

Airbnb, Uber, Blablacar : faire confiance à n’importe qui Louer son appartement, emmener des étrangers dans sa voiture, recevoir des inconnus à dîner : l’économie du partage révolutionne les interactions sociales. Désormais, nous sommes prêts à confier notre vie à de parfaits inconnus. 22 Septembre 2014 | Partager : #Tourisme : Les 5 piliers qui font le succès d’AirBnB et qui devraient inspirer les Hôteliers A l’occasion de la sortie du « MaddyTrends : Tourisme et Numérique », nous avons souhaité donner la parole aux acteurs qui transforment ce secteur. Porte drapeau de la nouvelle génération de « disrupteurs », Airbnb revient pour Maddyness sur les piliers de son succès et ses plans d’avenir. Rencontre avec Nicolas Ferrary, Directeur France d’Airbnb. Qui a dit que les gens ne voyageaient plus ? Créé en 2008, Airbnb a su combler quelque 30 millions de voyageurs qui ont pu séjourner dans le million de logements disponibles sur sa plateforme.

Uberisation : comment s'en préserver Tendance transversale impactant de nombreux pans de l'économie, l'Uberisation a fait l'objet d'une étude du cabinet Deloitte Monitor, présentée lors des Enjeux de la Fevad, jeudi 2 juillet. Premier grand enseignement, il n'existe pas de définition universelle du concept d'Uberisation. En revanche, cette tendance recouvre plusieurs réalités à commencer par son caractère disruptif, notamment des modèles traditionnels d'entreprises. Aussi, dans le cadre de l'Uberisation, c'est l'usage d'un bien ou d'un service qui prédomine sur la possession de ce bien ou de ce service, avec bien souvent, des approches nouvelles apportant un regard différent sur le quotidien et le mieux vivre, à travers l'expérience utilisateur. Le concept s'illustre par ailleurs dans sa capacité à connecter des individus en quête d'un produit ou d'un service donné avec ceux qui le possèdent déjà ; l'échange pouvant alors prendre la forme d'un troc, d'un partage, d'une vente ou d'une location.

Conso collaborative : les habitudes des Français - L'Echo Touristique Airbnb, BlablaCar, Leboncoin... L’économie collaborative est en plein essor. Comment les Français en font-ils usage ? Ce n'est plus un épiphénomène, loin s'en faut. Environ 48% des Français ont déjà pratiqué une forme d’économie du partage, d’après un sondage mené par OC&C Strategy Consultants. 16% des 2 344 internautes interrogés en juin 2014 s’y adonnent plus d’une fois par mois, contre 32% à titre occasionnel.

Vers un monde unique ? La mondialisation culturelle provoque des conflits, mais aussi une richesse d’interactions, source de diversité. L’évidence est là : le monde semble s’homogénéiser au fur et à mesure que les processus de globalisation assurent son unité. Passe encore que les marchés des biens et des capitaux connaissent une intégration croissante. Mais est-il acceptable que celle-ci concerne également ce qu’il est convenu de nommer la « culture », au risque de compromettre son « authenticité » ?

Les quatre leviers de l'économie du partage Réappropriation des données, formalisation des modalités du partage, intégration des organisations verticales, confiance… Voici les leviers à actionner pour fluidifier l’économie du partage, selon Daniel Kaplan, co-fondateur et délégué de la FING. “Posséder, c’est dépassé” tel est l’un des adages de la communauté OuiShare. Derrière ce slogan, il y a une volonté de se délester de tous ces objets qui nous envahissent mais aussi (surtout ?) de donner plus de place aux relations qu’ils engendrent. Et concrètement, comment on s’y prend pour généraliser les modèles émergents de consommation et production partagée ? Rendre visible les invisibles : les données

Scrum (méthode) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Scrum. Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées(indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Scrum est un schéma d’organisation de développement de produits complexes. Partage non marchand et tourisme Partage non marchand et tourisme Dossier ESPACES extrait de la revue Espaces n°316Editions Espaces tourisme & loisirsJanvier 2014 - 48 pages “C’est pas parce qu’on n’a pas d’argent qu’on va se priver de voyager !” Tel pourrait être l’adage des adeptes du partage non marchand. Retour sur l’expérience touristique du sprint créatif Les voyageurs d’aujourd’hui souhaitent découvrir une culture locale de façon originale, ils ne veulent pas seulement être spectateur, mais bel et bien acteur d’une expérience unique. Cette envie de tourisme créatif doit être portée par les territoires et les professionnels du tourisme. Le Sprint créatif est une initiative du Laboratoire Arts &Technologies de Stereolux, en partenariat avec l’École de Design, le département de Loire-Atlantique et Loire-Atlantique développement.

Related: