background preloader

Les maudites moyennes

Les maudites moyennes
Nous devons nous donner une vision plus positive de l’éducation, qui inclut l’erreur et l’imperfection Pendant pratiquement tout mon parcours scolaire, j’ai été conditionné à préférer la bonne note à l’apprentissage. Et, aujourd’hui, je me demande s’il y a moyen de ne pas propager le même esprit de comparaison dans les classes. C’est peut-être juste une période. Mais, j’ai véritablement un mépris grandissant pour les moyennes, les rangs centiles ou cinquièmes et n’importe quel autre outil qu’on utilise pour classer les élèves entre eux. Donne-moi ton rang centile et je te dirai ce que tu es. Je suis certain que ça me réveille la nuit. La mentalité du système scolaire devrait être la même qu’un bon joueur de golf : tu joues contre toi-même. Je ne sais pas si c’est par sa simple présence que l’outil de comparaison est néfaste ou par son utilisation. Dans une société de l’offre et de la demande, c’est tout naturel qu’on tente de classer les gens entre eux.

http://plus.lapresse.ca/screens/4a3805d8-53ce-a5ff-9d71-073bac1c606a%7C_0

Related:  lirbigestion de classenutakorvincentboughrietEcole

[DOSSIER RELFEXIONS]Transhumanisme : de la science-fiction à la réalité Par Julien Bergounhoux publié le à 06h00 , mise à jour le 19/11/2014 à 09h16 Les avancées technologiques dans les domaines de la bionique et de la génétique se succèdent à un rythme toujours plus élevé. Découvrez la nature de ces découvertes et leurs applications au travers de notre dossier consacré au transhumanisme, cette tendance qui rassemble scientifiques et technologues convaincus que le futur de l'humanité passe par une fusion entre hommes et machines. Consultez tous nos articles sur le sujet pour vous faire votre avis. Les domaines de la bionique et de la cybernétique ont depuis toujours enflammé les imaginations.

Les niveaux d'autonomie Sur les réseaux sociaux, j'avais vu passer l'idée des niveaux d'autonomie. Étant donné que je travaille fort toute l'année à rendre mes élèves plus autonomes et responsables pour le secondaire, je suis tout de suite tombée en amour avec le concept! Je me suis mise devant mon clavier et j'ai créé un document. En utilisant les niveaux d'autonomie, rien ne m'empêche d'utiliser un autre moyen pour la gestion des comportements (ex. le point de repères) dépendant la dynamique de mon futur groupe. Les niveaux d'autonomie sont basés sur les règles de la classe. Enseigner grâce aux erreurs des étudiant-e-s 26 septembre 2011 par Amaury Daele « L’erreur, un outil pour enseigner » est un petit livre de Jean-Pierre Astolfi paru pour la première fois en 1997 et réédité régulièrement depuis. A la base de cet ouvrage, une question toute simple: quel est le statut de l’erreur dans l’enseignement? Traditionnellement, l’erreur est plutôt vue comme quelque chose qu’il faudrait éliminer voire sanctionner chez les étudiant-e-s.

13 trucs de gestion de classe qui instaurent le respect. Quand vient le temps de gérer sa classe, on a souvent l’habitude d’instaurer un système d’émulation ou des règles et de supporter toutes ces règles par des punitions. Très vite, on apprend que ça fonctionne (du moins partiellement !), mais ça a le vicieux défaut de devoir demander une vigilance constante de la part de l’adulte en plus de miner considérablement l’apprentissage de l’autonomie de la part des élèves. De plus, ça réduit les comportements qu’on veut voir disparaître, sans toutefois les enrayer définitivement. Résultat : On s’épuise et on s’endort en réfléchissant sur comment on pourra mieux contrôler le lendemain… Il y a d’autres voies ( ?)

Élèves en difficulté et métacognition : qu'en disent les neurosciences ? On observe que les élèves en difficulté ont du mal à produire une réflexion métacognitive. La métacognition serait-elle trop difficile pour cette clientèle ? Peut-être que ce n’est pas pour eux ? Suite à une question soulevée par l’une de nos participantes à l’atelier TIC et métacognition tenue à l’AQUOPS en 2009 : « Pourquoi les élèves en difficulté ont-ils tant de mal à effectuer une réflexion métacognitive », nous avons cherché à y répondre. La réponse que nous avons trouvée est très encourageante. Apprendre 9 bonnes raisons d'adopter les ceintures de compétences en classe (Remontée d'un article publié pour la première fois en juillet 2014) Fernand Oury était judoka et pédagogue. Dans sa classe, les élèves progressaient en maths, en grammaire (...) en suivant des ceintures de couleurs, comme au judo.

Apprendre, entre assistance et autonomie On est souvent tenter d'opposer assistance et autonomie ou d'associer l'assistance à la dépendance, à l'opposé de l'idéal de développement des individus. «Mentalité d'assisté» ne se range pas parmi les compliments. Le rapport entre l'assisté et l'assistant offre une myriade de nuances : l'assistant de laboratoire a un rôle subalterne, l'assistant d'une personne âgée peut passer par à peu près tous les statuts, du serviteur le plus humble à l'abuseur de la faiblesse. C'est sans doute ce qui donne à l'assistance ses connotations négatives car celui qui est assisté s'ouvre à l'autre et l'autre peut abuser de sa position, d'où la circonspection nécessaire dans tout rapport d'assistance.

Gestion de classe : Les 9 ajustements de septembre Bonjour! En août dernier, je me suis amusé à écrire quelques trucs en gestion de classe que j’aime particulièrement (13 trucs en gestion de classe qui instaurent le respect). Au-delà d’être un ramassis de recettes personnelles, je crois, tout de même que les éléments de cet article pointent dans une direction de responsabilisation et le respect des élèves. Lorsque l’on s’entend dire qu’on a une classe difficile, c’est souvent des élèves plus turbulents que l’on parle, et non de l’ensemble. Plus il y en a, plus la dynamique du groupe en subit les répercussions, c’est pourquoi il est bien important de s’attarder à ces élèves.

La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer… À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion.

[ETUDE BUSINESS] - Mc Kinsey - De l’homme augmenté au transhumanisme Comment, parmi les technologies de rupture qui font parler d’elles aujourd’hui, identifier celles qui changeront vraiment le monde en profondeur ? Le cabinet de conseil en stratégie McKinsey s’est livré à l’exercice courant 2013 en privilégiant dans un rapport les technologies dont l’impact économique est le plus facilement mesurable. Les douze technologies retenues pourraient, si elles sont bien diffusées, créer chaque année, dès 2025, une valeur mondiale combinée de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars. Au sein de ce hit parade, trois retiennent plus particulièrement l’attention. Ensuite, les robots de nouvelle génération. Longtemps tenus à l’écart dans les usines à cause de leur dangerosité, ils seront de plus en plus mélangés aux hommes sur les chaînes de production.

Les ceintures de compétences C’est dans les tuyaux depuis un moment, et c’est la suite logique de l’évolution de mon système d’évaluation autogérée : aujourd’hui je vous parle de ceintures de compétences. Le bilan de ce qui a déjà été fait Pour commencer remettons en contexte le pourquoi de ce système. La vocation première de mes plans de travail c’est (je vous le donne en 1000) la différenciation. Motivés ! Accueil > Dossiers et articles > Motivés ! Certains élèves savent faire naître et entretenir d'eux-même leur motivation pour les apprentissages scolaires. Mais ce ne sont pas les plus nombreux. Alors comment faire ? L'humour pour apprendre Lorsque toute une classe rit à gorge déployée, c'est rarement du à une intention de l'enseignant. L'humour est chose difficile à manipuler en classe, car il faut savoir en maîtriser les effets. Les élèves pour leur part, utilisent le rire comme une parade devant des cours trop ennuyeux, ou trop compliqués. Il faut bien plus que quelques blagues à un enseignant aujourd'hui pour être populaire. Certains n'hésitent pas à affronter les jeunes sur leur propre terrain. Ainsi le prof britannique à découvrir cette semaine est-il un redoutable rappeur qui, au passage, transmet des messages bien sentis sur l'inutilité des paroles racistes, vulgaires ou homophobes dans le rap.

Related: