background preloader

Les cours et séminaires d'Alain Badiou

Les cours et séminaires d'Alain Badiou
Les cours et séminaires d’Alain Badiou [ Pour les conférences et entretiens d’A. Badiou, voir www.entretemps.asso.fr/Badiou/conferences.htm ] On se propose de rendre ici disponibles les transcriptions existantes des différents cours et séminaires d’Alain Badiou. En règle générale, ces notes et transcriptions n’ont pas été revues par Alain Badiou. De même que l’ensemble de ce site, elles ne l’engagent donc pas. Séminaire d’Alain Badiou Un lundi par mois, 20h Théâtre de la Commune - 2, rue Édouard Poisson – Aubervilliers (cliquer sur l’image pour plus de détails) Pour se rendre au Théâtre de la Commune (Aubervilliers) — par le métro : prendre la ligne 7 jusqu'à la station Aubervilliers-Pantin Quatre-Chemins. — par le bus : bus 35 de gare de l'Est à mairie d'Aubervilliers. — en voiture : il y a un parking en face du théâtre. A l'issue du séminaire il y aura une navette qui desservira Porte de la Villette, Stalingrad, gare de l'Est et Châtelet. 16 janvier 2017 [Dernier séminaire d’Alain Badiou] [Cf.

Badiou, l’art et le cinéma 1Il est difficile de résumer sans la trahir la philosophie d’Alain Badiou, serait-ce en la prenant exclusivement sous l’aspect de son rapport au cinéma. La difficulté tient principalement à l’extrême cohérence de cette philosophie. En effet, elle présente cette singularité pour notre époque d’être à la fois très diverse et très structurée : il y a chez Badiou une volonté systématique qui donne à son œuvre philosophique les apparences d’une vaste architecture à laquelle il est d’autant plus facile d’accéder qu’elle permet des parcours très variés : les mathématiciens y trouveront leur entrée, mais aussi bien les penseurs de la politique, de l’amour ou de l’art – ou le simple quidam, car il faut souligner à quel point le style de Badiou est clair et simple (autre singularité dans la philosophie de notre époque), en plein accord avec la rationalité rigoureuse de sa pensée. 3On pourrait donc résumer ainsi l’axiomatique de Badiou : 41. 52. 63. 74. 85. 96. 10(cf. 211. 222. Bibliographie Auteur

Modéliser l’histoire de la philosophie Quel philosophe et quelles influences ? L’histoire de la philosophie n’est pas un long fleuve tranquille et les implications des travaux et idées des précurseurs de la philosophie occidentale sont une source d’inspiration sans fin pour les générations de penseurs qui leur ont succédé. Le blog Drunk&Lampposts, en la personne de Simon Raper, nous propose une visualisation tout à fait surprenante des relations d’influence entre philosophes référencés sur l’encyclopédie en ligne Wikipédia. Pegasus Data a obtenu de vous en fournir une traduction française (retrouvez l’article original) que nous augmentons de commentaires. Les vôtres sont également les bienvenus ! Pour faire court, Simon Raper a extrait toutes les informations « influencé par » des notices de tous les philosophes présents sur Wikipédia (anglophone) et les a utilisées pour modéliser un réseau avec Gephi. Le graphe complet de l’histoire de la philosophie Cliquez pour afficher le graphe complet (8Mo). La tradition continentale

Alain Badiou - L'aveu du philosophe Il ne saurait être question d'un portrait ou d'un autoportrait, car depuis longtemps, nous autres philosophes, nous nous méfions des portraits, des images, des copies. Gilles Deleuze voyait tout le platonisme comme l'absurde désir d'un motif original et comme un discrédit porté sur les copies, les simulacres. Il disait qu'il aimait la joie des simulacres et la gaieté vitale du faux. Mais il n'aimait pas trop les portraits, encore moins son portrait. Car la philosophie est création du concept. Y a-t-il un portrait concevable de la création? Mais c'est ce que je ne ferai pas. Que sont les biographies modernes, sinon un tas de fiches plus ou moins policières? 1) Le but politique: il faut montrer que le malheureux portraituré s'est commis avec les totalitaires, que c'était un mauvais démocrate. 2) Le but financier: montrer qu'il avait à l'argent un rapport suspect. 3) Le but suprême: le but sexuel, que tout le monde attend. Ce risque, en outre, est aggravé par mon âge.

Nietzsche par delà les antinomies Monique Dixsaut Septembre 2012 - Librairie philosophique J. Vrin - Bibliothèque d'histoire de la philosophie – 14 € « On sait ce que j'exige du philosophe : de se placer par-delà le bien et le mal, – de placer au-dessous de lui l'illusion du jugement moral. » Se situer par-delà bien et mal, ce n’est pas adopter une posture immorale ou amorale, c’est comprendre qu’au principe de toute antinomie se trouve une croyance à des valeurs dont la valeur éternelle et sacrée est garantie par son opposition à des contraires tenus pour être absolument mauvais. Le but de ce livre est de montrer comment Nietzsche s’y prend pour refuser l’alternative « morale » du pour et du contre et guérir la pensée de ces oppositions populaires « sur lesquelles les métaphysiciens ont apposé leur sceau », par exemple historique / éternel, expliquer / interpréter, être /devenir, réalité /apparence, volonté de vie /volonté de vérité.

Alain Badiou: “Les partis communistes existants sont des restes du passé”. « Bleri Lleshi's Blog Alain Badiou, philosophe français, dont la pensée a actuellement une grande influence, était à Bruxelles pour présenter son dernier livre « Eloge de l’amour ». Influencé par la révolte de 1968, il est engagé dans la lutte contre le capitalisme, toutefois en se démarquant des partis communistes qu’il considère être d’une autre époque. Une interview d’Alain Badiou réalisée par le philosophe Bleri Lleshi qui lui a posé des questions sur les alternatives au capitalisme, la définition du communisme, la situation actuelle de la social-démocratie en Europe, l’islamophobie… Bleri Lleshi : Vous avez évoqué des nouvelles alternatives sociales et politiques. Pourriez-vous en dire davantage ? Nous sommes dans un monde de plus en plus dominé par une vision unique d’organisation politique et sociale avec en son cœur le capitalisme, et comme forme politique (se déclarant la meilleure), la démocratie parlementaire. Ma question est de savoir si réellement ce modèle est un modèle unique. @blerilleshi

Nietzsche postmoderniste ? | Florian Cova pour objectif de révéler – chaque jugement est un «symptôme » de quelque chose d autre. Ce thème aété largement repris dans le postmodernisme, passeulement par les philosophes, mais aussi dans lechamp des diverses sciences sociales. Les gender stu-dies , par exemple, fournissent un exemple de champqui a parfaitement intégré la méthode généalogique.On peut penser à l œuvre de Luce Irigaray, qui fait la« généalogie » de certains « présupposés » scienti- ques, en les ramenant à (ce qu elle pense être) leurorigine : la domination masculine dans le champscienti que . e phrase de Judith Butler : « Pour démontrer que les catégoriesfondamentales de sexe, de genre et de désir sont lese ets d une certaine formation du pouvoir, il faut re-courir à une forme d analyse critique que Foucault,à la suite de Nietzsche, a nommée généalogie Dans tous ces cas, l ètent et doiventêtre ramenés à un certain état des structures socio-économiques d une société) et même Heidegger (àtravers le thème déjà mentionné de l être). , c

PORTRAIT - Badiou, la star de la philo est-il un salaud ? - Eric Conan Marianne, no. 671 A 73 ans, ce maoïste non reconverti est devenu un personnage public. Il doit sa notoriété à un pamphlet contre Sarkozy. On sait bien que l'époque est favorable aux provocateurs et aux célébrités fulgurantes, mais il y a tout de même un mystère Badiou : pourquoi cela marche-t-il ? Cela ressemble à une revanche. A l'époque, il suit papa, qui quitte la SFIO pour le Parti socialiste autonome (PSA) puis unifié (PSU), mais son ambition se porte d'abord vers la littérature, comme Sartre - son " maître absolu " - dans les années 30. Révolution que l'UCFML de Badiou prend au sérieux. " Tout le décorum de la clandestinité était là : les pseudos, les rendez-vous secondaires, se souvient Eric Auzoux, alias " Bob ", aujourd'hui traducteur. Avec ce prosélytisme, l'UCFML n'a guère dépassé les 500 militants à son apogée et n'a récupéré que peu des maos dépités par la dissolution de la GP en 1973. Maître pervers " Pure calomnie d'ex ! Le pire justifié au nom du nouveau

Absolute vs. Practical Free Will | Daniel Miessler Image from skeptically.org As even casual enthusiasts of philosophy will know, the debate about free will has been ongoing for hundreds of years. I’ll not go describe in any detail the various arguments here, however, as doing so will take considerable time. Instead, I’ll assume the reader is to some degree familiar with the arguments of determinism vs. indeterminism, compatibilism vs. incompatibilism, and other fundamentals of the subject. Here I will lay out two ways of looking at free will, which I call the absolute and the practical perspectives. Absolute Free Will absolute free will absolute free will is the ability for an individual to affect outcomes in the universe. So, while emergence may yield extraordinary complexity–allowing for phenomenon like consciousness–this is ultimately nothing more than a playing out of two things: the existing configuration of matter and energy and a set of natural laws. Practical Free Will practical free will Why the Distinction is Important Conclusion

Alain Badiou : “Les gens se cramponnent aux identités... Un monde à l'opposé de la rencontre” - Le monde bouge C'est l'été, les vacances, une période privilégiée pour s'échapper, élargir l'espace, s'ouvrir aux autres. C'est le temps des rencontres, thème retenu cette année par “Télérama” dans son numéro double d'août. L'occasion pour Télérama.fr de vous conter au cours des prochains jours une multitude de rencontres, entre cinéastes, écrivains, musiciens, sportifs… Un sujet à contre-courant d'une époque dominée par l'individualisme, une tendance à se replier dans des micro-milieux, comme l'explique le philosophe Alain Badiou dans l'entretien qu'il nous a accordé. On aurait tort de ne voir dans le philosophe Alain Badiou que le militant politique – il a longtemps été maoïste – ou le polémiste – son opuscule De quoi Sarkozy est-il le nom ? Qu'est-ce qu'une rencontre ? Dans Eloge de l'amour, vous dites, en substance, qu'il n'y a pas de rencontre sans risque... La rencontre, dites-vous aussi, suppose une construction. “La rencontre est un commencement. Justement, qu'est-ce qui arrive ? Comment ?

List of unsolved problems in philosophy This is a list of some of the major unsolved problems in philosophy. Clearly, unsolved philosophical problems exist in the lay sense (e.g. "What is the meaning of life?", "Where did we come from?", "What is reality?" Aesthetics[edit] Essentialism[edit] In art, essentialism is the idea that each medium has its own particular strengths and weaknesses, contingent on its mode of communication. Art objects[edit] This problem originally arose from the practice rather than theory of art. While it is easy to dismiss these assertions, further investigation[who?] Epistemology[edit] Epistemological problems are concerned with the nature, scope and limitations of knowledge. Gettier problem[edit] In 1963, however, Edmund Gettier published an article in the periodical Analysis entitled "Is Justified True Belief Knowledge?" In response to Gettier's article, numerous philosophers have offered modified criteria for "knowledge." Infinite regression[edit] Molyneux problem[edit] Münchhausen trilemma[edit] [edit]

L'hypothèse communiste - interview d'Alain Badiou par Pierre Gaultier par Alain BADIOU Professeur émérite de philosophie à l’Ecole Normale Supérieure, Alain Badiou a longtemps été plus populaire à l’étranger - et surtout aux Etats-Unis - qu’en France... jusqu’à la sortie, en 2007, de son essai De quoi Sarkozy est-il le nom ? Considérable succès en librairie, ce recueil de textes lumineux et d’une grande hauteur de vue historique examine la situation politique immédiatement avant et après la présidentielle de 2002, critique la démocratie électorale (un choix fallacieux, une "désorientation organisée qui donne les mains libres au personnel de l’Etat") et analyse les différents traits d’un "transcendantal pétainiste" de la France, dont relèverait Sarkozy. En conclusion, Badiou rappelle le sens premier de l’hypothèse (ou Idée) communiste : "En tant qu’Idée pure de l’égalité, l’hypothèse communiste existe à l’état pratique depuis sans doute les débuts de l’existence de l’Etat. A cette Idée, Badiou consacre aujourd’hui un livre entier : L’hypothèse communiste. Pourquoi ?

Science and Philosophy: A Love-Hate Relationship de Haro, Sebastian (2013) Science and Philosophy: A Love-Hate Relationship. [Preprint] In this paper I review the problematic relationship between science and philosophy; in particular, I will address the question of whether science needs philosophy, and I will offer some positive (if incomplete) perspectives that should be helpful in developing a synergetic relationship between the two. I will review three lines of reasoning often employed in arguing that philosophy is useless for science: a) philosophy’s death diagnosis (‘philosophy is dead’) and what follows from it; b) the historic-agnostic argument/challenge “show me examples where philosophy has been useful for science, for I don’t know of any”; c) the division of property argument (or: philosophy and science have different subject matters, therefore philosophy is useless for science). These arguments will be countered with three contentions to the effect that the natural sciences need philosophy.

Related: