background preloader

Sharevoisins

Sharevoisins
Related:  EcologieNEW

Accueil - Eotopia Initiatives Jump to navigation Koom (qui signifie rêve en coréen) vous propose : des actions concrètes sur lesquelles vous pouvez vous engager de voir le nombre de personnes engagées sur les mêmes actions que vous, notamment dans votre quartier de voir l’impact collectif de vos actions individuelles : « si nous sommes tant à nous engager sur telle action… alors telle entreprise/ville s’engage sur telle action » ... et bien sûr de vous contacter ! Ce n’est pas un pouvoir de pression, mais plutôt d’émulation collective. Pumpipumpe propose aux gens d’utiliser de manière consciente les biens de consommation. Manifeste : notre invitation à troquer Avec une communauté de plus en plus active, nous transformons ensemble pas à pas la vie quotidienne à travers des gestes simples : troquer plutôt qu’acheter, troquer plutôt que de jeter. Qu'est-ce que Circul'Livre ? Le collectif pour un audit citoyen de la dette publique D’où vient la dette ? Les Troc’heures, qu’est-ce que c’est ?

Gouvernance du tourisme dans les espaces protégés... Gouvernance du tourisme dans les espaces protégés ? Quelles possibilités pour améliorer l'attractivité des Parcs nationaux français ? Pour ce dernier apéro Innov-ID de l’année 2014, nous avons décidé de nous pencher sur les modèles de gouvernance dans les Parcs nationaux et voir quelles sont les possibilités pour améliorer l’attractivité touristique de ces derniers. Depuis le début des années 2000, on observe un engouement de plus en plus fort de la part des touristes à aller visiter et surtout séjourner dans les différents Parcs Nationaux. Néanmoins les Parcs nationaux à la française ont-ils aujourd’hui pris la mesure de cette engouement ? Tout d’abord, avant de passer au vif du sujet, rappelons les principes fondateurs des Parcs nationaux. Un Parc national est un territoire sur lequel la conservation de la faune, de la flore, du sol, du sous-sol, de l'atmosphère, des eaux d'un milieu naturel présentent un intérêt spécial. Le Parc national se compose de deux zones : Hébergements :

Menus#8 : défi : manger pour 1 euro par jour et par personne (sans faire Pékin Express) - Sortez de vos conapts ! Je sais pas vous mais cette année, les vacances, on a pas été les plus économes du monde. Autre façon de dire qu’on a éclaté le budget. Voyez-vous, j’ai un super tableur excel homemade qui me permet de pointer quotidiennement les dépenses, mais qui me dit également combien je peux réellement dépenser. C’est ce qui s’est passé cet été. Oui, je sais, il faut aussi se faire plaisir, mais je rigolerai moins quand à la fin de la construction de la maison, je serai obligée de sacrifier un bout de ma cuisine parce que j’ai préféré me faire plaisir au(x) resto(s) pendant les vacances... Alors, on va se faire une semaine « on mange pour moins de 1€ par personne et par jour » (soit pour une vingtaine d’euros pour la semaine). Je vous vois écarquiller les yeux (si si, genre elle va donner des cailloux à bouffer à ses enfants, la mère indigne !). NON, ça ne va pas être insurmontable… et OUI, c’est tout à fait possible… Je vous explique ? Qu’y a-t-il donc dans mes placards ? Alors oui.

Transition France Trois Principes pour 2015 Faisons preuve de gentillesse et de respect Nous ferons preuve de gentillesse et de respect envers nous-mêmes et les autres aussi souvent que possible. C’est tout-à-fait dans l'ordre du possible : tout le monde livre au moins une bataille dont nous ne savons probablement rien. Tendons vers la sagesse Nous ferons notre possible pour prendre les décisions justes, en nous écoutant et en écoutant attentivement les autres. Pratiquons la reconnaissance Nous prendrons régulièrement le temps de penser à toutes les personnes et choses pour lesquelles nous éprouvons de la reconnaissance, parce que cela met les choses en perspective, dissout la négativité et nous aide à nous concentrer sur ce qui compte vraiment. Notre communauté soutient avec une écrasante majorité ces trois grands principes qui peuvent nous aider à changer le monde en 2015.

Menus#9 : pourquoi les promotions ne vous feront jamais faire de vraies économies - Sortez de vos conapts ! Souvent, quand je cause réduction du budget alimentaire, on me dit "ha oui moi je fais gaffe aux promotions/je regarde les catalogues/j'en aurai toujours besoin/de toute façon ça sera mangé alors acheter maintenant ou plus tard c'est pareil sauf que c'est moins cher". OK. Reprenons tout ça, vous voulez bien? En préambule, entendons nous sur les termes. Ni les industriels, ni les grandes surfaces ne sont altruistes. Ils n'ont absolument aucun intérêt à vous faire réellement économiser de l'argent, pour une raison simple : vous et moi, nous sommes leur fond de commerce. Ces enseignes ont des sièges sociaux qui ont des services spécialisés dans les promotions et la communication. Je parle là des supermarchés mais c'est exactement la même chose pour les marques de produits alimentaires. Mais dans la réalité de votre porte monnaie, ça donne quoi? Voici un exemple concret (mais avec des chiffres fictifs) Soit un paquet de 1 kg de pâtes à 70 centimes. Voilà voilà.

Un livre pour une société collaborative Société collaborative, la fin des hiérarchies, paraît aux éditions Rue de l’Echiquier ce 21 mai. Dans ce livre écrit à 18 mains (Flore Berlingen, Marc-Arthur Gauthey, Arthur De Grave, Diana Filippova, Asmaa Guedira, Antonin Léonard, Edwin Mootoosamy, Benjamin Tincq et Maëva Tordo), nous proposons notre vision de la société collaborative. Alors, pourquoi un livre ? Néo-marxistes ou ultra-libéraux, gauchistes ou proto-droitisants, anarchistes ou étatistes, bisounours ou opportunistes : lorsqu’il s’agit de définir l’ancrage intellectuel de OuiShare, nous sommes habitués aux épithètes les plus grotesques. Alors que les débats sur les effets positifs ou pervers de l’économie collaborative sont plus passionnés que jamais, nous avons ressenti le besoin de clarifier notre vision du travail, de l’éducation, des organisations, de l’action sociale et environnementale et de la production. Notre vision de la société collaborative est, au contraire, inclusive.

Plastic: A Bunch of Seriously Good Reasons to Just Say No | SafeBee Plastic. Walk into any home and within seconds you’re guaranteed to encounter a dozen or two (or more!) items made from it. Before we knew better, plastic was thought of as the ultimate modern-day-miracle material, moldable into any number of useful forms. Once hardened, plastic holds its shape and is super durable and long lasting. Because plastic is so cheap and so reliable, manufacturers — and consequently consumers — developed an uber-dependency on it. But here’s the thing: All this functionality comes at a whopper of a personal and global price. Just as distressing is new research from the University of Calgary that shows bisphenol S (BPS) — the plastic used to replace BPA — appears to have the same negative effects on neurodevelopment. BPA and other endocrine disruptors are so prevalent in our lives — and so present in our bodies — that they’re showing up in our urine. As you might have deduced, a disrupted endocrine system isn’t a good thing. (Photo: CustomMade)

Related: