background preloader

La météo au temps de la Grande Guerre

La météo au temps de la Grande Guerre
Quel temps faisait-il durant l'été 1914 ? Comment observait-on le temps au début du XXe siècle ? Quelles données météorologiques de l'époque de la Grande Guerre nous sont "parvenues" ? Comment sont-elles utilisées aujourd'hui pour étudier les évolutions du climat ? À l'occasion du centenaire du début de la Grande Guerre, Météo-France ouvre ses archives et présente quelques temps forts de l'évolution de la science météorologique et de ses institutions.

http://www.meteofrance.fr/la-meteo-au-temps-de-la-grande-guerre

Related:  1ère Guerre mondialeGuerre de 1914-1918La Grande Guerrecommémoration du centenaire

L'empire ottoman et l'Europe : à chacun sa guerre Tous les traités de l’après-guerre ont laissé une marque traumatique sur les pays vaincus. En Allemagne, le Traité de Versailles a tout de suite été perçu comme un « diktat », terme fréquemment utilisé par les nationalistes allemands dans les années 1920. Ils avaient raison, naturellement : ce n’était rien d’autre qu’un arrangement imposé aux vaincus allemands, sans véritables négociations. Le Traité de Sèvres entre dans la catégorie des traités imposés conclus à Paris. Le traité de Versailles s’apparentait aux autres productions de la conférence de paix de Paris : c’était un traité de vengeance.

La Première Guerre mondiale La Première Guerre mondiale (surnommée la "Der des Der"ou la "Grande Guerre") est un conflit militaire majeur qui eut lieu de 1914 à 1918. C'est une guerre qui a concerné la plupart des pays de l'époque (Europe, Japon, États-Unis et colonies) et mérité le nom de guerre mondiale à partir du début de 1918. C'est aussi une guerre qui a engagé des soldats venant de l'ensemble de la population (la plupart des familles avaient un ou plusieurs membres qui y ont participé) et dans laquelle tous les efforts d'un pays étaient engagés : c'est une guerre totale. La Première Guerre mondiale (août 1914 - novembre 1918) Les origines de la guerre

Retrouver le lieu de sépulture d'un soldat tué en 1914-1918 Cette semaine, une question de Luc Molet : Existe-t-il un site Internet ou une adresse postale qui me permettra de retrouver le lieu d'inhumation d'un membre de ma famille tué au cours de la guerre 1914-1918 ? Oui, vous pouvez interroger la base de données du site Sépulture de Guerre à l’adresse : mais seuls les combattants inhumés dans des nécropoles militaires ou dans les carrés militaires des cimetières communaux y sont répertoriés. De nombreuses familles préféraient récupérer les corps des défunts pour les faire enterrer près d’elles, dans un caveau familial. Dans ce cas on n’en trouve pas trace dans la base de données.

Éduthèque - Actualités  Présentation À l'occasion de l'entrée au Panthéon des résistants Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion, Pierre Brossolette et Jean Zay le 27 mai 2015, l’Ina a mis en ligne deux nouveaux parcours sur son site Jalons : le parcours « Le Panthéon ou la République en quête de modèles » permet de comprendre comment s’est développé en France le concept de nation et comment s’est affirmée l’idée républicaine française ;le parcours « Quatre résistants entrent au Panthéon » dresse les portraits des quatre personnalités de la Résistance qui entrent au Panthéon le 27 mai. Ces deux parcours intègrent 7 nouvelles vidéos et des pistes d’exploitation pédagogique. L’ensemble des vidéos est téléchargeable pour les enseignants inscrits sur Éduthèque et sont utilisables dans le cadre pédagogique selon les conditions générales d’utilisation du service Éduthèque.

La Première Guerre mondiale janvier juin juillet Première Guerre mondiale Affiche de recrutement, Première Guerre mondialeSource Généalogie et histoire familiale Corps expéditionnaire canadien Bibliothèque et Archives Canada conserve les dossiers du personnel de 600 000 Canadiens qui se sont enrôlés dans le Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Les conditions de vie des civils pendant la guerre 14-18 Contexte historique Pendant la Première Guerre mondiale, le tribut payé par les poilus est, certes, impressionnant – 1 390 000 morts, près de trois millions de blessés dont 60 000 amputés –, mais ce conflit des plus meurtriers n’a pas épargné les populations civiles. En Belgique, qu’ils ont envahie malgré sa neutralité, les Allemands ne s’attendaient à aucune résistance, mais les Belges ralentissent la progression de l’ennemi, qui exerce des représailles sur la population : 200 civils sont tués dans l’incendie de Louvain, 400 otages sont exécutés à Tamines, 200 à Andenne, 670 à Dinant, hommes, femmes et enfants confondus.

La déshumanisation des soldats Contexte historique Pendant les hostilités de 1914 à 1918, dans tous les pays belligérants, les peintres, comme la grande majorité des artistes et des intellectuels, mobilisés ou non, participent avec sincérité à la culture de guerre en produisant des œuvres plus ou moins patriotiques. Mais compte tenu de l’extrême brutalité du conflit, et surtout de sa durée conduisant à de cruelles désillusions, certains de ces peintres tentent de représenter ce qu’ils perçoivent de la réalité en modifiant leur style pictural. La guerre moderne doit apparaître de manière moderne. L’évolution de la bicyclette Contexte historique Un premier regard rétrospectif La série d’estampes L’évolution de la bicyclette a été exécutée par Maurice Neumont (1868-1930) en 1896. À cette date, la bicyclette « moderne » à deux roues et pédales s’est imposée comme le modèle dominant, et presque unique, de « vélocipédie ». Mais l’histoire du vélo est alors déjà riche d’une évolution à la fois technique, sociale et culturelle, que chacune des images étudiées ici suggère à sa manière. Les quatre eaux-fortes représentent des scènes de promenades vélocipédiques à des époques différentes.

Jalons Pour l'histoire du temps présent La mobilisation et l'entrée en guerre de la Russie marquèrent un sursaut pour le pouvoir tsariste soumis à une forte contestation révolutionnaire depuis l'échec de la révolution de 1905. Les débuts de la guerre permirent en effet d'étouffer, au nom des exigences de la défense nationale, toute propagande révolutionnaire. Dans son ensemble, l'opinion a vu dans la guerre un acte nécessaire de défense contre l'impérialisme austro-allemand et un acte de solidarité avec le peuple serbe. La Douma accepta de voter les crédits de guerre et l'augmentation des impôts tandis que la majorité des députés proclamait son loyalisme à l'égard du tsar. L'union sacrée qui caractérisa les débuts du conflit en Russie ne résista toutefois pas à l'accumulation des échecs militaires, aux difficultés économiques croissantes et aux scandales politiques.

Wiki Centenaire de la Grande Guerre De Wiki Centenaire de la Grande Guerre. La ville d'Auray vous souhaite la bienvenue sur le Wiki de la Grande Guerre ! Vous êtes invités à contribuer et à partager vos connaissances autour de la Première Guerre mondiale dans la commune et ses environs. Le service Archives et Patrimoine en partenariat avec la médiathèque travaille sur la mise en place d'un outil numérique de communication et participatif – wiki, autour du centenaire de la guerre 14-18 à l'échelle de la ville d'Auray, voire des communes environnantes.

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918 - Pas à pas ¤ Qui a été mobilisé pendant la Première Guerre mondiale ? ¤ Le cas particulier des gardes civils Gros plan : Les textes qui organisent la garde civile. Gros plan : Un garde civil des Basses-Alpes, Hilarion Daumas. ¤ Etablir la liste des hommes d'une commune mobilisés en août 1914. ¤ Où trouver des informations pour retracer le parcours d'un combattant ?Gros plan : Les actes d'état civilGros plan : Le recensement de la populationGros plan : La presse locale avant guerre / pendant la guerre / après guerreGros plan : Les enquêtes de moralité des préfectures CRID 14-18 Le Collectif de Recherche et de Débat International sur la guerre de 1914-1918 est officiellement né le 12 novembre 2005, sous la forme d'une association de type loi 1901. Son fonctionnement repose sur des statuts officiels, un règlement intérieur et une charte scientifique. Un dossier de presse complet explique les activités du CRID 14-18. Font partie du crid 14-18 : ANGLARET Anne-Sophie, doctorante, Université Paris-I BACH André, général de brigade en retraite, ancien directeur du Service Historique de l'Armée de Terre. BARZMAN John, professeur d’histoire contemporaine à l’Université du Havre BEDHOME Stéphane, docteur en histoire BENDICK Rainer, docteur en histoire contemporaine, enseignant en histoire et français au Abendgymnasium Sophie Scholl (Osnabrück, Allemagne).

Éduthèque - Actualités  Actualité partenaire Le CNRS met à disposition des enseignants sur le portail Éduthèque une sélection de photographies, de vidéos et d’articles sur la Première Guerre mondiale. Cette sélection illustre la notion de guerre totale (photographies et vidéos d’archives sur l’armement, les instruments scientifiques utilisés…) mais aussi l’indispensable devoir de mémoire, notamment avec le documentaire sur les monuments aux morts. Ces documents pourront donner lieu à un travail pluridisciplinaire en science et en histoire. Légende photo© CNRS Images, image issue du film Rendez-vous au monuments aux morts de Marie Mora Chevais, 2014.

Related: