background preloader

La bio Piratée

La bio Piratée
Le Troupeau aveugle de John Brunner (publié en 1972) est le chef d'oeuvre de l'écologie-fiction. C'était pour l'époque un ouvrage d'un pessimisme terrifiant, le plus dramatique de tout ce genre littéraire quant à ses descriptions poignantes de la pollution et de la destruction de l'environnement. 1972 est également l'année de publication de “L'Angoisse de l'an 2000” de Roger Heim, et de la création de la revue “la Gueule Ouverte”, “le Journal qui annonce la fin du monde”. Le titre anglais du “Troupeau Aveugle”, “The Sheep look up”, est emprunté au vers 125 du poème Lycidas de John Milton: «Les brebis affamées lèvent la tête (et ne sont point nourries)». Dans ce roman d'écologie-fiction, l'humanité se meurt soit de faim, soit de cancers provoqués par la pollution alimentaire et environnementale. John Brunner n'a pas vu venir, il est vrai, la pollution nucléaire généralisée et les délires des chimères génétiques: les cerises empoisonnées sur le gâteau toxique, excusons-le du peu. Notes

http://kokopelli-semences.fr/quoi_de_neuf/bio_pirate

Related:  Les supermarchés, une arnaque?

Les grands magasins nous ont arnaqués pendant des années: ils vont payer pour arrêter les poursuites Le montant total de la transaction atteint 174 millions d'euros. La sanction implique également plusieurs fournisseurs: Beiersdorf, Bolton, Belgium Retail Trading, Colgate - Palmolive, D.E HBC Belgium, GSK, Henkel, L'Oréal, Procter & Gamble, Reckitt Benckiser (Belgium) et Unilever. Les 18 entreprises ont reconnu l'infraction telle que mentionnée dans la décision et accepté la sanction qui leur est appliquée, selon l'auditorat de l'autorité belge de la Concurrence. Elles ont bénéficié à ce titre d'une réduction d'amende de 10%, ajoute-t-il. 31,6 millions d'amende pour Colruyt et 24,9 millions pour Delhaize Le groupe Carrefour a accepté de payer un montant de 36,4 millions d'euros, Colruyt de 31,6 millions d'euros, Procter & Gamble de 29 millions d'euros et Delhaize de près de 25 millions d'euros.

Changement climatique ? Finalement c’est bien le Soleil … Enfin une preuve irréfutable que c’est bien le Soleil qui commande les fluctuations climatiques que connait la Terre et non pas l’influence de l’activité humaine. Il était temps que des universitaires démontent le mythe du réchauffement climatique anthropogénique infiltré dans la pensée planétaire par les pseudo-scientifiques irresponsables de l’IPCC, cette émanation des Nations-Unies, organisation dont on peut de plus en plus douter de son utilité, je veux parler ici des Nations-Unies au risque de me répéter. Car tout de même que fait cette organisation à propos des évènements regrettables du moment, Irak, Israël, Ukraine, Somalie ou encore Nigeria ? Rien ! Durant la période glaciaire dite du Würm s’étalant entre 26 et 13000 ans avant notre ère, le climat ne fut pas toujours très très froid. Il y eut des épisodes relativement plus chauds et l’activité solaire y est directement pour quelque chose.

Régie de l'eau, autonomie énergétique, zéro déchet : quand villages et villes moyennes montrent la voie Une petite canalisation à ciel ouvert longe les pavés de la « Grande gargouille », principale artère de la vieille ville fortifiée de Briançon. Longtemps alimentée par l’eau potable, elle l’est désormais par un canal. « Contrairement à ce qu’on pense, l’eau n’est pas quelque chose d’inépuisable. Avec le changement climatique, les réserves diminuent et il faut préserver la ressource », explique Joël Pruvot, président de la Régie briançonnaise de l’eau et de l’assainissement (RBEA). « Par exemple, toutes les fontaines sont maintenant équipées de bouton poussoir. » Histoire de ne pas gaspiller, même aux pieds des Alpes, dont les glaciers fondent à grande vitesse.

Périco Légasse : «La grande distribution est devenue un fléau national» INTERVIEW - FIGAROVOX/ENTRETIEN - Alors que se poursuivent les manifestations d'éleveurs protestant contre les trop faibles prix de la viande qui ne leur permettent pas de couvrir leurs coûts de production, Périco Légasse analyse les raisons pour lesquelles le secteur agricole est en crise. Périco Légasse est rédacteur en chef de la rubrique vin et gastronomie à l'hebdomadaire Marianne. LE FIGARO. - Quelle est la responsabilité de la grande distribution dans la dégradation de la condition des éleveurs? Périco LEGASSE. - Si ce n'était que ça. Autant demander à l'insecte quelle est la responsabilité de l'araignée sur la toile dans laquelle il vient de se prendre.

Ivres, les écolos prédisent encore une France plus chaude On apprend, entre deux remaniements ministériels, que Jean Jouzel vient de remettre un rapport à Ségolène Royal présentant des prévisions climatiques pour la fin du XXIème siècle et établissant pour la France un fort réchauffement climatique. Jouzel, Royal, réchauffement climatique, prévisions à plus de cinquante ans : tout y est, le déconomètre atteint son score maximal. Des pluies en hiver sur la façade atlantique, c’est-à-dire comme maintenant mais en plus important, ou beaucoup plus important, ou un peu plus, ou disons avec une probabilité non nulle que ce soit plus… Des périodes de sécheresse sur le quart sud-est, mais plus longues. Un peu ou beaucoup, selon les hypothèses. Avec du soleil qui cogne dur.

Mortalité des abeilles : on connait maintenant le coupable Bambi, Equinoxe, Cruiser, Gaucho, Poncho, Confidor, Proteus : autant de produits phytosanitaires comprenant des molécules néonicotinoïdes aux noms tout aussi barbares (acétamipride, clothianidine, dinoturéfane, imidaclopride, nitempyrane, thiaclopride et thiaméthoxane). Ils visent à éliminer des insectes dits « ravageurs » qui menacent les cultures agricoles. Inodores, insipides, invisibles, on en retrouve un peu partout dans la nature, et dans nos assiettes à faible dose. Ces sept molécules néonicotinoïdes entrent aujourd’hui dans la composition d’une dizaine d’insecticides, eux-mêmes dérivés en plusieurs formulations. Ces molécules agissent sur le système nerveux des invertébrés et entraînent leur paralysie jusqu’à la mort. La première d’entre elles a été découverte au début des années 1990 et la mise sur le marché a commencé en 1994.

Exclusif : la grande distribution veut faire payer les autres ! Marianne a été alerté ce matin du fait que différents fabricants de produits agroalimentaires, notamment dans le Grand Ouest, sont convoqués à la rentrée par des centrales d’achat pour renégocier à la baisse les prix de certaines denrées à base de viande. Depuis un mois déjà, la grande distribution, se doutant qu’elle allait tôt ou tard devoir mettre la main au porte-monnaie, réclame 1% de baisse aux agro-industriels sur leurs produits porcins. Aujourd’hui, il s’agit de 2 à 3% de remise sur les charcuteries et autres, en vue du surcoût que va supposer le réajustement des prix demandé par le gouvernement. Contraintes d’admettre que les tarifs d’achat qu’elle impose aux abattoirs est intenable pour les éleveurs français, du fait d’une concurrence insupportable des viandes étrangères, les grandes enseignes doivent en effet s’engager à payer — un peu — plus cher le kilo de bœuf, de porc et d’agneau.

De Notre-Dame-des-Landes à Sivens : quand la compensation écologique institue un droit à détruire Depuis la mort de Rémi Fraisse, le 26 octobre dernier, la construction du barrage du Testet est provisoirement suspendue. Parmi les aspects clés du dossier, la compensation écologique. Déplacement des espèces protégées, reconstitution de nouvelles zones humides : tout est possible si l’on en croit les promoteurs du projet. Les ondes des mobiles "fatales" pour nos abeilles - Mai 2011 Plus d'abeilles ... plus d'humanité, c'est Einstein qui l'a dit... --- La pollution électromagnétique serait l'une des causes de l'effondrement de la population d'abeilles dans le monde, c'est ce que vient de confirmer une nouvelle étude réalisée par le biologiste Daniel Favre, en Lausanne (Suisse). On le sait depuis longtemps, le maintien des colonies d'abeilles domestiques a des implications importantes sur notre écosystème. Dans son étude, le scientifique a analysé les effets des ondes électromagnétiques provenant des téléphones mobiles sur le comportement des abeilles. Les téléphones mobiles ont été placés à proximité immédiate des abeilles et les sons produits par les abeilles ont été enregistrés et analysés. Les recherches ont montré que le signal des téléphones cellulaires trouble le comportement des abeilles.

Voilà pourquoi les plats préparés sont si bon marché - Santé Face à des produits préparés, il est difficile de résister aux photos alléchantes sur les emballages. On se surprend donc à se laisser convaincre de les acheter. Et si ce qu'on nous y vendait n'était pas ce que l'on croyait ? On ne parle pas de viande de cheval vendue comme viande de boeuf, non ! Mais d'exagérations, le tout le plus légalement du monde ! La liste qui suit n'est pas exhaustive, mais elle nous apprend une chose : pour ceux qui ne veulent pas se laisser berner par des ingrédients sains, mais en quantités minimes, ni par des faux-semblants, préférez la cuisine maison, avec des aliments de base choisis en toute connaissance de cause... ou presque...

Radio interactive SOTT - Changement climatique, pénurie alimentaire et l'avenir Traduction : SOTT Le tsunami dévastateur au Japon en Mars 2011… est-ce bien le réchauffement antropique à accuser ? Avez-vous remarqué quoique soit d'étrange concernant le temps ces deux dernières années ? Record de froid, record de chute de neige, record de vagues de chaleur, tornades tout au long de l'année et en des endroits où elles n'apparurent jamais auparavant, inondation constante et sècheresse persistante... c'est comme si les prédictions faites par Al Gore sur le réchauffement anthropique catastrophique se réalisaient.

Related: