background preloader

Les attaques DDoS de plus en plus fréquentes et puissantes en 2014

Les attaques DDoS de plus en plus fréquentes et puissantes en 2014
Un rapport établi par Arbor Networks met en lumière la hausse importante des attaques DDoS durant le premier semestre de 2014. Les attaques par déni de service volumétrique se veulent de plus en plus nombreuses, mais également de plus en plus puissantes. L'attaque par DDoS volumétrique consiste à bombarder un ou plusieurs serveurs avec un très grand nombre de requêtes, dans l'optique de le faire tomber et rendre le ou les sites (ou services) hébergés inaccessibles. De plus en plus utilisées par les pirates, ces manoeuvres sont également de plus en plus puissantes. Selon un rapport de l'entreprise Arbor Networks, basé sur les relevés de son observatoire des menaces Atlas, « le premier semestre 2014 a connu un nombre record d'attaques DDoS volumétriques, avec plus de 100 d'entre elles supérieures à 100 Gbit/s. » Durant le mois de juin 2014, il y a eu deux fois plus d'attaques DDoS dépassant les 20 Gbit/s qu'en juin 2013. La réflexion NTP toujours utilisée, mais en recul

http://www.clubic.com/antivirus-securite-informatique/virus-hacker-piratage/cybercriminalite/actualite-716031-attaques-ddos-frequentes-puissantes-2014.html

Related:  mendicantAttaques/Piratages/HacksSecurite/Attaque

Le site du gouvernement hollandais victime d'une attaque DDoS Une attaque DDoS d'une ampleur inhabituelle a bloqué plusieurs sites des services publics néérlandais. Suite à une attaque DDoS, le site du gouvernement néerlandais n'était plus accessible pendant 10 heures. L'attaque, qui a utilisé différents vecteurs, a également mis d'autres sites hors ligne. Mardi dernier, une attaque sophistiquée par déni de service distribué (DDoS) a bloqué pendant plus de 10 heures le site du gouvernement néerlandais et d'autres sites commerciaux. Les comptes twitter de médias américains ont été piratés 01net. le 17/01/15 à 10h41 Des pirates informatiques ont pris momentanément vendredi le contrôle des comptes Twitter de plusieurs médias américains, envoyant de faux tweets selon lesquels le pape François aurait annoncé le début de la 3ème Guerre mondiale ou encore des combats entre Etats-Unis et Chine. Le compte de l'agence de presse United press international (UPI) a indiqué que le pape avait annoncé que "la troisième guerre mondiale a commencé", tandis que celui du quotidien New York Post affirmait notamment que le porte-avions USS George Washington avait été pris pour cible par des missiles chinois. Un responsable du Pentagone a fait savoir que celui portant sur des hostilités avec la Chine était "erroné".

16/10/14 Piratage de photos, la CNIL vous met en garde Le #celebgate et la récente publication de photos privées provenant de Snapchat, ont mis la confondante facilité du piratage de photos au cœur de l’actualité et des interrogations. La CNIL s’empare du sujet et délivre ses conseils pour « mieux maîtriser la publication de photos ». Avec le scandale du celebgate, Internet et les géants du web ont à nouveau été pris pour cible. Certaines célébrités n’hésitant pas à menacer Google pour son manque de réactivité face aux fuites à répétition et à leurs suppressions.

The Pirate Bay : contourner un blocage DNS, c'est trop facile ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil Android et iOS ciblés par des attaques de type « man-in-the-middle » « Des acteurs malveillants ciblent les utilisateurs de terminaux mobiles sans qu’ils s’en aperçoivent », a déclaré Stuart Sholly, senior vice president et general manager, Security Business Unit d’Akamai. Les pirates se font passer pour les app stores de Google et d’Apple, ou les contournent pour amener les utilisateurs à télécharger des applications corrompues qui installent des applications malveillantes telles que le cheval de Troie Xsser sur leur terminal mobile. Les hackers proposent souvent une contrefaçon du téléchargement de l’application Flappy Birds pour installer le logiciel malveillant ». Android n’est pas seul touché, cette fois Le Xsser mRAT ne ciblait auparavant que les terminaux Android mais une nouvelle version touche également les terminaux iOS débridés.

07/01/15 Le site web du ministère de la Défense bloqué par les Anonymous OpGPII Les Anonymous OpGPII ont prévu de relancer une attaque DDoS ce matin. Après une première attaque DDoS hier contre le site Internet du ministère de la Défense, les activités d'Anonymous OpGPII ont prévu de recommencer ce matin. Qui a donc tenté de bloquer le site du ministère de la Défense ? Un groupe de cyber-pirates baptisé Anonymous OpGPII (Opération contre les grands projets inutiles et imposés) a revendiqué l'attaque qui ralentit depuis hier matin l'accès à la vitrine Internet du Ministère, principalement dédiée à la communication et aux recrutements. Si le site est redevenu accessible, le chargement des pages reste encore laborieux ce matin. On a affaire à une classique attaque par saturation (DDoS) dont sont victimes un très grands nombre de sites médias, d'entreprises, d'organisations non gouvernementales...

Usurpation d'adresse IP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'usurpation d'adresse IP (en anglais : IP spoofing ou IP address spoofing) est une technique utilisée en informatique qui consiste à envoyer des paquets IP en utilisant une adresse IP source qui n'a pas été attribuée à l'ordinateur qui les émet. Le but peut être de masquer sa propre identité lors d'une attaque d'un serveur, ou d'usurper en quelque sorte l'identité d'un autre équipement du réseau pour bénéficier des services auxquels il a accès. Explications[modifier | modifier le code] Chine : une attaque 'Man in the middle' sur les messageries Outlook Le site Greatfire.org, qui surveille la politique toute particulière du gouvernement chinois face à Internet, tire à nouveau la sonnette d’alarme suite à des informations faisant état d’une attaque de type man in the middle visant les utilisateurs de la messagerie Outlook. L’attaque semble avoir été ponctuelle et n’avoir duré qu’une journée, selon l’association, mais ce signalement vient renforcer les inquiétudes à l’égard de la Chine. Il faut rappeler que l’accès à Gmail reste perturbé sur le territoire chinois et selon l’association Greatfire.org, des attaques comparables à celle subie par Outlook ont déjà été constatées, sur différents services de messageries. L’attaque 'Man in the Middle', comme son nom l’indique, consiste à se faire passer pour un destinataire afin d’intercepter les flux entrant et sortants sans que l’utilisateur ne soit capable de détecter la différence dans le fonctionnement du service.

Related: