background preloader

Cannabis à des fins médicales : pourquoi pas en France ?

Cannabis à des fins médicales : pourquoi pas en France ?
Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a signé lundi 7 juillet une loi autorisant le cannabis à des fins médicales. Strictement encadrée, la distribution de cannabis ne pourra être autorisée que par des praticiens certifiés, et uniquement à des personnes souffrant de graves maladies, comme le cancer, le sida, la maladie de Lou Gehrig, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, des blessures de la moelle épinière ou encore l’épilepsie. New York est ainsi le 23e État américain à autoriser la marijuana médicale, la Californie ayant été le premier État à initier le mouvement, dès 1996. Les limites sont différentes d’un État à l’autre, certains allant jusqu’à permettre aux malades de posséder quelques plants. Le Colorado et l'État de Washington ont complètement légalisé le cannabis. En Europe, la question du coût et du remboursement Aux Pays-Bas, les pharmacies vendent depuis 2003 du cannabis médical naturel et des cannabinoïdes de synthèse, sur ordonnance.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140708.OBS3095/cannabis-a-des-fins-medicales-pourquoi-pas-en-france.html

Related:  Articles & Etudes Cannabis Thérapeutique by w33daddictCannabis / ChanvreDrogue 2

Effets secondaires liés au cannabis Le niveau de tolérance au cannabis à long terme est démontré ici au moyen d’un exemple issu de d’expéri-mentations sur des animaux. Au début des années quatre-vingt-dix, des scientifiques américains ont conduit des tests sur des rats. Pendant deux années, les animaux ont reçu quoti-diennement 50 mg de THC par kg de masse corporelle, ce qui correspond à un dosage très élevé (équivalent à 3500 mg de THC par jour pour une personne de 70 kg). À la fin des tests, la durée de vie était considérablement plus élevé chez les animaux traités avec du THC (taux de survie de 70 %) que chez les animaux non traités (45 %). Le taux de survie plus élevé des animaux traités au THC a surtout été expliqué par un plus faible taux de cancers. Cette étude a été le point de départ des premières recherches sur les propriétés anti-cancérigènes des cannabinoïdes.

Une longue histoire en médecine LE MONDE | • Mis à jour le | Par Chloé Hecketsweiler LE CANNABIS fait depuis la nuit des temps partie de la pharmacopée traditionnelle. Les fossiles conservent l'empreinte de son élégant feuillage, et les Egyptiens l'ont immortalisé dans les gravures qui ornent leurs tombeaux. En Inde, de nombreux parchemins le mentionnent, ainsi qu'un écrit chinois datant de… 2700 avant J.-C. L’huile de cannabis de Rick Simpson L’histoire de Rick Simpson: Rick Simpson Se décrivant lui-même comme étant un « homme ordinaire », Rick Simpson est né en 1949 au Canada, où il travaillait dans le milieu médical. En 1997, il commença à souffrir d’une lésion importante au crâne, accompagnée d’un syndrome de commotion cérébrale qui lui provoquait un intense bourdonnement permanent dans les oreilles, comparable au bruit d’une tondeuse à gazon, 24 heures par jour.

CANNABIS : Propriétés, Bienfaits, Dangers, Effets secondaires ? CANNABIS (Sativa/Indica) : Bienfaits et Vertus du Cannabis (Marijuana ou Chanvre) ? Propriétés médicinales ? Posologie du Cannabis ? Effets secondaires, dangers du Cannabis ? Dix choses que vous devez savoir pour comprendre le vrai potentiel du cannabis médicinal Les personnes souffrant de douleurs chroniques, de dépression ou ayant des enfants atteints de graves problèmes de santé font, de la marijuana médicinale, leur principal allié pour tenter de mener une vie normale. C’est du moins possible là où l’usage thérapeutique du cannabis est légal. Dans des lieux plus restrictifs, la lutte pour accéder à un remède basé sur cette substance ne cesse pas, et ce, avec l’espoir que la stigmatisation sociale et les restrictions prennent fin. Lorsque l’on étudie ses bénéfices, les raisons ne manquent pas.

10 choses que vous ne saviez pas sur la marijuana médicale Weed, ganja, beuh, loin de l’image donnée par les films pour adolescents, ont été utilisées depuis longtemps dans toutes les cultures. La légalisation aux Etats-Unis est portée par les états du Colorado et de Washington, et on compte environ 25 états qui ont légalisé l’usage médical et/ou récréatif de la marijuana. Voici 10 choses que vous ne saviez pas sur la marijuana médicale : 1/ « Marijuana » est un terme mexicain qui désignait à l’époque du tabac de mauvaise qualité 2/ La plante été cultivée en Chine pour un usage médicinal et récréatif il y a plus de 4700 ans

Histoire du cannabis médical Le chanvre est l'une des ressources en fibres les plus durables de l'humanité est c'est aussi la source de l'une des drogues les plus populaires et utilisées : l'herbe de cannabis. Le chanvre est l'une des ressources en fibres les plus durables de l'humanité est c'est aussi la source de l'une des drogues les plus populaires et utilisées : l'herbe de cannabis. Le chanvre et l'herbe de cannabis sont les produits de la même plante et une histoire du cannabis médical serait incomplète sans une mention de sa polyvalence. En 1972, à Taïwan, des tessons de poterie dans un village préhistorique portant une impression distincte d'une corde en chanvre ont été mis à jour. Ces tessons ont été datés comme remontant à dix mille ans et prouvent que le chanvre a été utilisé depuis l'Âge de pierre. En 2008, des experts s'apprêtent à publier les résultats d'une fouille en Asie Centrale qui montre des preuves de l'utilisation du chanvre par un chaman préhistorique il y a plus de 27 000 ans.

Le cannabis n’a rien d’une drogue douce Le cannabis est d'autant plus délétère et risqué lorsqu'on commence à le consommer jeune. © Cagrimett, Flickr, CC by-sa 2.0 Le cannabis n’a rien d’une drogue douce - 2 Photos Parmi les drogues illicites, le cannabis est la plus consommée par les adolescents. « Beaucoup la considèrent comme peu nocive », expliquent les chercheurs de l’université de Montréal. Pourtant, « les études épidémiologiques révèlent de façon répétée un lien entre la consommation de cannabis et l’accoutumance ultérieure à des drogues dures ainsi que l’apparition de troubles psychotiques (par exemple la schizophrénie) ». Le cannabis, issu du chanvre, a des propriétés psychotropes que recherchent ceux qui le consomment de manière récréative. Ces propriétés peuvent également servir à un usage thérapeutique. © Splifr

Les bénéfices du Cannabis Si vous êtes un fumeur de cannabis, vous savez combien peut être agaçante une personne qui se met à vous réprimander sur votre habitude de fumeur au milieu d'une conversation. Si vous êtes un fumeur de cannabis, vous savez combien peut être agaçante une personne qui se met à vous réprimander sur votre habitude de fumeur au milieu d'une conversation. Ou alors quand une campagne anti-drogue exagérée montrant comment le cannabis est censé "tuer" s'immisce dans votre champ de vision. Ou quand toutes les personnes que vous rencontrez semblent être, globalement, complètement mal informées sur les effets du THC. À tous les progrès faits par les USA et l'Amérique du Nord en matière de démocratie, il manque toujours une expérimentation clinique libre et ouverte du cannabis. Des données sur le cannabis et ses effets physiologiques et mentaux peuvent être trouvées, mais elles sont moins nombreuses que les chercheurs ne le souhaiteraient.

Consommer du cannabis est un crime. À moins que nous soyons 1 million d'Européens à signer cela Aujourd’hui en Europe, parler de cannabis, c’est parler de l’interdit. Un interdit qui n’arrête pourtant pas des millions d'européens. 77 millions d'européens déclarent avoir déjà consommé du cannabis dans leur vie dont 9 millions de jeunes européens au cours du dernier mois. Ces citoyens sont contraints de fréquenter des réseaux criminels, parfois simplement pour se soigner. Un immense marché du cannabis existe bel et bien, pourtant ignoré par les autorités publiques. Weed Like to Talk propose de légaliser la consommation, la production et la vente de cannabis, et d’amorcer une réflexion globale sur les drogues en Europe.

On a prouvé que 5 maladies répondent mieux au cannabis qu’aux médicaments prescrits De Marco Torres Wake Up World , La raison pour laquelle le cannabis est si efficace médicalement est directement liée à sa capacité à interagir avec des récepteurs dans le corps qui inhibent l’inflammation et préviennent la maladie. Le cannabis le fait si bien, que peu de médicaments peuvent rivaliser avec son niveau d’efficacité qui ne provoque aucun effet secondaire. Il s’agit seulement de 5 maladies qui se sont révélées mieux répondre au cannabis qu’aux médicaments, cependant, il existe de nombreuses études menées aujourd’hui qui pourraient en révéler des dizaines d’autres. De nombreux chercheurs ont noté qu’il y avait des données « insuffisantes » depuis des décennies pour déterminer si fumer du cannabis était sûr ou efficace dans le traitement des symptômes de douleur et pour prévenir les maladies. Maintenant des décennies de propagande s’inversent car les scientifiques et le public sont exposés au véritable potentiel du cannabis et à sa capacité à soigner et prévenir les maladies.

Cannabis thérapeutique 76% des médecins en faveur du cannabis médical Marijuana médicale Un sondage à grande échelle a été réalisé auprès de 1446 médecins, originaires de 72 pays différents, par la revue médicale New England Journal of Medecine, au sujet du cannabis médical. Il s’agissait de considérer le cas d’une patiente de 68 ans, Marilyn, souffrant d’un cancer du sein avec métastase, qui souhaite traiter ses douleurs et nausées avec de l’herbe, cultivée par sa famille. La question posée aux médecins était de savoir s’ils auraient prescrit à cette femme de la marijuana thérapeutique, afin de l’aider à soulager ses symptômes.

Related: