background preloader

Votre présence au bureau n'est plus obligatoire

Votre présence au bureau n'est plus obligatoire
Quand les entreprises permettent à leurs employés de faire tout ce qu’ils le veulent, du moment que le travail est fait. En 2003, alors qu’elles planchaient sur de nouvelles directives de gestion des ressources humaines pour Best Buy, un important distributeur de matériel électronique américain, Cali Ressler et Jody Thompson eurent une idée révolutionnaire. Elles se demandèrent ce qui arriverait si l’on accordait aux employés une autonomie totale en échange d’une responsabilité totale. Qu’adviendrait-il si le personnel était jugé uniquement sur le travail fourni et non plus sur sa manière de l’accomplir? Cali Ressler et Jody Thompson baptisèrent leur projet ROWE, pour «Results-Only Work Environment» (Environnement de travail axé uniquement sur les résultats). Il comportait plusieurs propositions radicales. Les congés maladie et les jours de vacances à poser devenaient obsolètes, les employés pouvant prendre autant de journées qu’ils le souhaitaient, aux dates qui les arrangeaient.

http://www.slate.fr/story/89767/votre-presence-au-bureau-plus-obligatoire

Related:  EntrepreneurshipA trierRiorganizzazione d'impresa

“Singularity University n’est pas une secte” Singularity University ? Ni secte, ni temple transhumaniste ! Eugénie Rives revient pour OWNI sur dix semaines de formation dans la Silicon Valley, au sein d'une institution qui croit aux nouvelles technologies et en leur capacité à sauver le monde.

Vers un collège expérimental - Black Mountain, 1933-1957 L’année 2014 a été marquée par la publication des deux premiers ouvrages en langue française dédiés à l’histoire du Black Mountain College : Le Black Mountain College, Enseignement artistique et avant-garde d’Alan Speller (Bruxelles, La Lettre Volée) et Black Mountain College, Art, Démocratie, Utopie (ouvrage collectif sous la direction de Jean-Pierre Cometti et Éric Giraud, Presses Universitaires de Rennes, Centre International de Poésie Marseille). La bien nommée revue Strabic a lu ces deux livres en parallèle : lectures croisées en guise de visite guidée. Comment aborder cette expérience pédagogique historique ou, pour être exact, ce haut lieu de la pédagogie par l’expérience ? Black Mountain College, Art, Démocratie, Utopie propose une compilation d’articles scientifiques.

Un patron avec ses salariés dans l'open-space, c'est mieux? En d'autres termes: la culture d'entreprise bénéficie-t-elle de l'abolition de la hiérarchie dans les bureaux? La première fois que j’ai rencontré Jack Dorsey, le milliardaire cofondateur de Twitter, il travaillait sur son nouveau projet, Square –son entreprise post-Twitter lancée pour perturber le secteur du paiement en ligne. J’étais venu l’interviewer pour faire son portrait et lorsque je suis entré dans les bureaux de Square à San Francisco, je l’ai immédiatement repéré. Impossible de le rater. Il travaillait debout, sur un iPad posé sur une table au niveau du nombril, au beau milieu d’un open space. DIY du merci #9 Pin It Bonjour mes petits chats! Un petit DIY, sans couture, un petit DIY, qui a l'air barbare comme ça mais c'est juste à première vue, il faudra outre passer vos préjugés avec vous même "J'ai deux mains gauches", "Je n'y arriverai jamais","J'ai des problèmes psychomoteurs avec mes dix doigts"... Je ne veux même pas vous entendre dire des choses comme ça, faites vous un peu confiance s'il vous plait. vous n'avez même pas essayé!

Vers une théorie des entreprises stupides? Réfléchir, se projeter, anticiper, remettre en cause ses méthodes ou étudier la pertinence de ses stratégies peut aider une entreprise à surmonter des crises ou à gagner de nouveaux marchés... Mais à l'heure du «smart business», la bonne vieille bêtise manageriale a encore de beaux jours devant elle. Selon le professeur de management spécialiste des organisations Mats Alvesson, de l’école Economics and Management de l’université Lund (Suède), la stupidité joue elle aussi un rôle important dans les organisations, comme l’écrit le site Science Daily. Un rôle évidemment très sous-estimé par les dirigeants d'entreprises comme par les théoriciens des organisations.

Découvrir le monde ! Descriptif et objectifs de la proposition Moins cher que le séjour linguistique, le séjour au pair est une excellente formule pour améliorer votre niveau de langue et découvrir une culture. Il repose sur un échange de services : vous êtes nourri(e) et logé(e) et effectuez, en contrepartie, diverses activités au sein de la famille (garde d’enfants, préparation des repas, ménage...) pour une durée moyenne de 35h par semaine.

La Pyramide de Maslow appliquée au coworking Exercice de transposition de la pyramide des besoins humains du psychologue Abraham Maslow au monde du coworking, ou la recherche d'un modèle d'épanouissement pour les travailleurs indépendants. Vous souvenez-vous de la bonne vieille pyramide de Maslow que l’on vous a sans doute enseignée à l’école ? Vous savez, cette pyramide des besoins humains qui permet de les classer et de les hiérarchiser d’une manière dynamique … Si l’on en croit Maslow, les besoins situés à la base de la pyramide doivent être globalement satisfaits pour rendre possible la réalisation des besoins supérieurs. Je me suis amusé à appliquer cet outil d’analyse au coworking pour voir ce que cela pouvait donner. Appliquée au coworking, l’analyse de Maslow signifierait qu’il convient d’assurer les services de base dans un premier temps pour permettre aux coworkers de progresser vers les échelons plus élevés de la pyramide.

Inertie des grands groupes vs agilité des start-ups : mythe ou fatalité ? Chacun aura déjà vécu l’expérience dans sa vie personnelle de la frustration liée à la fameuse inertie de groupe. Que se cache-t-il réellement derrière ? Comment l’expliquer ? On a soumis les idées reçues sur l’immigration à celui qui a mouché le FN A Menton, près de la frontière italienne, en 2011, sur l’affiche Front national d’un manifestant : « Régularisation des clandestins = immigration sans fin » (Antonio Calanni/AP/SIPA) On l’a découvert sur un plateau télé, assis pas loin d’un vainqueur de « La Nouvelle Star » et d’un journaliste à moustache, en face d’un dirigeant du Front national et d’une animatrice tendance. Dans « Salut les Terriens », l’émission mélange des genres de Canal+, son discours a visé juste.

Les managers se comportent-ils vraiment plus efficacement que des rats ? Lorsqu'ils sont face à la prise de décision dans le cadre managérial, les managers se comportent-ils vraiment plus efficacement que des rats ? Laisser vous conter la fable du rat et du manager. Si l’on demandait aux gestionnaires d’entreprise d’expliquer comment ils prennent leurs décisions on pourrait sans doute s’attendre à ce que qu’ils justifient leurs actions en citant des qualités comme une bonne compréhension des affaires et un talent d’analyse bien développé. Pourtant, la gestion n’est pas une science exacte.

Related: