background preloader

Les neuro-révolutionnaires - Laurent Alexandre, à l'USI

Les neuro-révolutionnaires - Laurent Alexandre, à l'USI

http://www.youtube.com/watch?v=tw1lEOUWmN8

Related:  NeuroplasticLe transhumanisme - Eugénisme - Intelligence artificielle - L'hoH+

Une étude remet en cause la fiabilité de l’imagerie IRM CONTROVERSE. Indispensable IRM : utilisée depuis près de 15 ans, l'imagerie par résonance magnétique a très largement contribué à construire la plupart de nos connaissances actuelles en neurosciences, ainsi qu'à dépister les maladies cérébrales. Non invasive, elle permet d'identifier avec une grande précision les zones où l'oxygène sanguin est consommé (l'hémoglobine sanguine ne s'aimante en effet pas de la même façon selon qu'elle soit chargée ou non en oxygène). Un principe théorique très clair, mais qui n'est pas si simple à mettre en oeuvre dans la pratique. Robots : 7 services originaux qu’ils rendent déjà Des robots orientent les voyageurs dans trois gares des Pays de la Loire La SNCF teste en ce moment les services de Pepper, un petit robot humanoïde, pour accueillir et renseigner les voyageurs de trois gares des Pays de la Loire, à Saumur, Nort-sur-Erdre et aux Sables d’Olonne. Haut de 120 cm pour 28 kg, Pepper a été conçu par la société parisienne Aldeberan. Grâce à ses capteurs, il est capable d’interagir avec son entourage, de reconnaître les émotions de ses interlocuteurs, d’analyser leurs expressions et les tonalités de leur voix… Avec l’objectif de tenir une discussion fluide, dans un langage de tous les jours.

Des chercheurs dévoilent une carte du cerveau d'une précision inégalée Une équipe internationale de neurologues, d'ingénieurs et de spécialistes en informatique a annoncé avoir établi une nouvelle cartographie du cerveau humain, dont le degré de précision est inédit. Les chercheurs, dont les travaux sont publiés mercredi 20 juillet 2016 dans la revue scientifique Nature, ont cartographié 180 régions distinctes du manteau extérieur (ou cortex), soit plus du double de celles déjà connues. "Ces nouvelles connaissances (...) devraient permettre d'expliquer comment notre cortex a évolué et le rôle de certaines zones", a commenté Bruce Cuthbert, directeur de l'Institut américain de la santé mentale, qui a cofinancé les recherches. VIDEO. L'écrivain Umberto Eco, auteur du «Nom de la rose», est mort DECES Il s'est éteint à l'âge de 84 ans, rapporte La Repubblica... M.C. avec AFP Publié le Mis à jour le «Umberto Eco, un des intellectuels les plus célèbres d'Italie est mort», écrit sur son site le Corriere della Sera. «Le monde perd un des hommes les plus importants de sa culture contemporaine», estime pour sa part La Repubblica sur son site. Le célèbre auteur italien, connu dans le monde entier notamment pour Le Nom de la rose et le Pendule de Foucault, est décédé vendredi vers 21h30 à son domicile à l'âge de 84 ans.

Les mitochondries proviennent de la mère, pas du père. Et on sait enfin pourquoi HERITAGE. Tous les animaux (à de rares exceptions) héritent de leurs mères d'un petit quelque chose de plus : les mitochondries. Ces organites cellulaires souvent comparés à des centrales énergétiques fournissent le carburant nécessaire aux processus biologiques qui se déroulent au cœur de la cellule. Au moment de la fécondation, seules les mitochondries provenant de l'ovocyte de la mère sont conservées et transmises à la descendance. Réalité virtuelle: Pourquoi l'image de Zuckerberg ravivé les cauchemars des internautes WEB Une image du salon mobile de Barcelone a fait le tour du Web... Philippe Berry Publié le Mis à jour le L’image a fait le tour du Web (et a généré un excellent mème). Pour quelqu’un qui veut convaincre que la réalité virtuelle peut être une expérience magique et sociale, Mark Zuckerberg a accompli exactement l’effet inverse : il a ravivé les cauchemars les plus sombres de la culture cyberpunk. L’image du patron de Facebook qui marche, le sourire aux lèvres, au milieu d’une foule de zombies connectés, lors du Mobile World Congress de Barcelone, a été accueillie par un torrent de commentaires négatifs.

Séminaire "Transhumanisme : de la fiction à la réalité" (programme de recherche) Ce séminaire est proposé par Jean-Yves Goffi (UPMF-Grenoble 2/PLC) et Isabelle Krzywkowski (Stendhal-Grenoble 3/CRI), dans le cadre du programme de l’ARC 5 "Human enhancement et anthropotechnie : entre réalité et fiction". Il se déroulera de novembre à avril 2014, à la MSH-Alpes (salle du 2e étage), de 14h00 à 17h30. Ce séminaire a pour objectif : d’opérer un certain nombre de distinctions essentielles à propos du mouvement ou de l’idéologie transhumaniste ; de dresser un état de l’art en mettant, dans un premier temps, l’accent sur les questions éthiques, (bio)politiques, sociales et épistémiques soulevés par ce mouvement (ou cette idéologie). Bibliographie :

Cellules artificielles : 4 applications médicales innovantes - Sciencesetavenir.fr L’équipe du biologiste Craig Venter a créé une bactérie ne comprenant que les 473 gènes nécessaires et suffisants à la vie. Un pas décisif pour des applications médicales innovantes. 1 - Fabrication de médicaments L’artémisinine est la substance active de base des médicaments antipaludiques les plus efficaces aujourd’hui. Les robots humanoïdes se mettent au travail Des robots humanoïdes devraient à l'avenir travailler sur les lignes d’assemblages des avions de ligne grâce à un programme de recherche franco-japonais lancé avec le groupe Airbus. Ils permettront de décharger les opérateurs humains des tâches les plus laborieuses ou dangereuses. Un nouveau programme de recherche commun1, lancé aujourd’hui par le groupe Airbus et le Laboratoire franco-japonais de robotique (JRL)2, vise à développer des robots humanoïdes dédiés aux lignes de montage aéronautiques. « Étant donnée la spécificité des lignes d’assemblage aéronautiques et des tâches qu’elles requièrent, le groupe Airbus a des besoins bien définis, explique Abderrahmane Kheddar, directeur du JRL.

Faut-il « augmenter » les animaux Un papier paru dans le Journal of Neuroscience et présenté par le New Scientist ouvre un débat qui promet d'être complexe. Des chercheurs de l'université de Rochester, dans l'Etat de New York, ont en effet "créé" des souris dont les neurones restent inchangés, mais dont les cellules gliales sont d'origine humaine. Pour ce faire, l'équipe de Steven Goldman a extrait des cellules gliales d'embryons humains et les a injectées dans le cerveau de souriceaux. Un an plus tard, les cellules gliales humaines avaient entièrement remplacé celles du rongeur. Bien que les cellules gliales ne soient pas des neurones, leur rôle dans notre fonctionnement mental est fondamental.

Le cerveau serait dix fois plus actif que ce que l'on pensait En pleine Semaine du cerveau, une équipe de neurophysiologistes lâche une bombe dans ce domaine de recherche bouillonnant : les dendrites, ces prolongements du neurone que l'on assimilait à des fils électriques, participent sans doute au traitement de l'information. L'idée n'est pas nouvelle mais la preuve est faite et ces chercheurs ajoutent un fait nouveau : il y a aussi de l'analogique dans le travail cérébral. Ce qu'il faut retenir Le fonctionnement du neurone est donc plus complexe que ce que l’on pensait.Les dendrites génèrent des impulsions nerveuses qui s’ajoutent à celles du corps cellulaire.Le phénomène était supposé mais pas confirmé.Ces signaux sont numériques, comme on le pensait, mais varient aussi de façon analogique.Le fonctionnement du neurone est donc plus complexe que ce que l’on pensait.Les dendrites génèrent des impulsions nerveuses qui s’ajoutent à celles du corps cellulaire. Faut-il réviser nos conceptions sur le fonctionnement des neurones du cerveau ?

Related: