background preloader

Découvrez le Qwartz, le centre commercial ultra-connecté du futur : Découvrez le Qwartz, le nouveau centre commercial ultra-connecté

Découvrez le Qwartz, le centre commercial ultra-connecté du futur : Découvrez le Qwartz, le nouveau centre commercial ultra-connecté

http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/reportage-qwartz-villeneuve-la-garenne/

Related:  RETAIL : CROSS CANAL, MAGASIN DU FUTUR, MERCHANDISINGmarketing de servicedistribution est elle incontournableDistribution m-commerce, e-commercedistribution

Decathlon : l'expérience client en magasin se digitalise Qu’elle soit au niveau de ses produits ou de la vente, l’innovation se doit d’être au service du client pour Decathlon. En cette rentrée 2014, l’enseigne sportive préférée des français déploie de nouveaux services digitaux sur l’ensemble des 262 magasins : retrait en magasin des commandes passées sur Decathlon.fr, outil Mobistore et RFID. Les puces RFID pour gérer les stocks et accélérer le passage en caisse

Performance web des principaux sites d'e-commerce en France : état des lieux Dans le Top 300 des sites web les plus visités en France, seulement 22 % des sites e-commerce se chargent en moins de 3 secondes. Qui sont les bons et les mauvais élèves ? Présentation des données et analyse. Entre 2012 et 2013 la connexion Internet moyenne des français s'est améliorée de 9,7 % en un an. Pendant ce temps les sites Internet se sont alourdis de 32 %. En 2009, Amazon avait perdu 1 % de son chiffre d'affaires pour 100ms de temps de chargement supplémentaire. Dossier de l'été: Les 30 concepts qui ont... - Grande Distribution et consommation Très grosse actualité dans le domaine des concepts magasins durant la première partie de l'année 2014. Beaucoup de travail côté non al d'abord, autour des concepts de beauté, tous aiguillonnés par l'épouvantail Kiko. Même stimulation en textile avec Primark qui oblige tout le monde à repenser son offre. Les concepts alimentaires ne sont pas en reste avec Whole Food qui a créé l'événement à Brooklin autour de son magasin-serre mais aussi le nouveau Carrefour de Qwarz (Villeneuve-la-Garenne), l'Intermarché version hyper ou encore le Auchan version proxi de Caluire.

Steak’n Shake installe à Marseille sa première franchise européenne, Actualité des PME La chaîne cotée au New York Exchange compte 530 restaurants aux Etats-Unis. Après la France, elle prévoit de se développer en Europe et au Moyen-Orient. Après la pose de la première pierre en Europe de l’hôtel japonais Toyoko Inn dont la livraison est prévue en mai 2016, et l’inauguration l’an passé du premier magasin de mode à prix cassé Primark en France, Marseille sert à nouveau de test pour le lancement d’une enseigne : la chaîne américaine de burgers Steak’n Shake qui vient de choisir la capitale phocéenne pour démarrer son offensive contre McDonald’s et Quick en Europe. Pour s’imposer face aux géants du fast-food, la chaîne mise sur son positionnement premium : ses steaks 100 % bœuf sont préparés devant les clients et les frites, non congelées, sont découpées sur place. Le tarif du menu est plus élevé que chez ses concurrents mais reste concurrentiel avec un prix d’appel à moins de 6 euros pour le double cheese garni. 530 restaurants aux Etats-Unis

Qui se cache derrière les marques de distributeurs ? Les marques de distributeurs (MDD) représentent 35,5% des achats en valeur en grande surface, selon Nielsen. Mais qui fabrique exactement les raviolis Carrefour, la crème fraîche "marque repère" de Leclerc ou la confiture de Casino ? Derrière ces MDD se cachent des PME inconnues du grand public, des fournisseurs européens, mais aussi... de grandes marques comme Yoplait, Nestlé ou Bonduelle. Mais chut ! Infographie : Quelles sont les attentes des... Le consommateur connecté attend de retrouver autant d’informations en magasin, voire davantage, que sur le net. Comment les enseignes doivent faire évoluer leur offre ? Kiwapp, spécialisé dans la digitalisation des points de vente, apporte son avis en infographie. Quelles sont les attentes des consommateurs en magasin ?

[Outils] Les marketplaces sont-elles en train de façonner l'avenir de l'e-commerce? A l’occasion de la conférence sur les marketplaces organisée par LearnAssembly, l’université collaborative des entrepreneurs, Maddyness réalise une ébauche des tendances du secteur. Tous les acteurs historiques de l’e-commerce y viennent progressivement : ils ouvrent leur propre place de marché, sur laquelle ils accueillent des vendeurs indépendants. Tout est parti du constat que l’e-commerce classique n’arrive pas à dégager de rentabilité suffisante et doit donc se diversifier. Les marketplaces apportent par leur souplesse et leurs effets de levier des solutions intéressantes. Saviez-vous par exemple que 70% de la rentabilité d’Amazon vient de sa marketplace, pour seulement 40% des ventes ? Mise en réseau et scalabilité

« Le e-commerce est un des derniers secteurs... LSA: A quoi sert le salon E-Commerce Paris? Jérôme Letu-Montois: A plusieurs choses: à mettre en relation les différents acteurs comme les sites, les enseignes et les prestataires de services en tout genre que ce soit dans le marketing, la logistique, la technologie ou l’expérience client. A permettre aux entreprises de recruter. Nous avons d’ailleurs cette année créé un espace avec le site Emploi-e-commerce.com pour créer un intermédiaire entre les employeurs (cette année nous aurons entre autres Voyage SNCF) qui présenteront leurs offres d’emplois et les profils recherchés et les gens qui cherchent un emploi. Nous avons un visitorat jeune et nous avons préféré leur consacrer un espace plutôt que de les laisser faire le tour des stands en donnant leur CV à des personnes qui ne sont pas toujours au courant des politiques de recrutement.

Autorité de la concurrence Communiqués de 2015 1er avril 2015 : Rapprochements à l'achat dans le secteur de la grande distribution L'Autorité de la concurrence rend son avis dans lequel elle propose une grille d'analyse générale des risques engendrés par les accords de coopération récemment conclus et formule des recommandations

Huit nouvelles règles pour attirer les clients en magasin Les boutiques physiques ont encore de nombreux atouts à faire valoir face à la concurrence du e-commerce. Phénomène grandissant, le showrooming, qui consiste à regarder un produit dans un magasin pour l'acheter ensuite sur Internet, inquiète les commerçants. Pour autant, le magasin n'est pas mort. Magasin connecté: les 10 tendances à suivre - L'Express Aujourd'hui déjà, 87 % des consommateurs recherchent de l'information sur les sites marchands avant de finaliser leurs achats dans leurs points de vente habituels, et 32% vont acheter un article sur internet dès qu'ils ne le trouvent pas dans les rayons. Demain, ces magasins devront se réinventer pour continuer d'exister. Avec un triple enjeu. Primo : attirer, grâce au digital, des clients dans les boutiques. Deuzio : satisfaire ces clients sur le lieu de vente en créant une nouvelle expérience qui facilite le service puis l'acte d'achat. Tablettes tactiles, bornes interactives, réseaux wi-fi... ces nouvelles solutions technologiques doivent permettre de réenchanter l'acte d'achat en magasin et de fidéliser les consommateurs.

colloque 2014 - COLLOQUE E-MARKETING Nom des auteurs : Laurent ARNONE et Élodie DEPRINCE Titre: Le rôle des réseaux sociaux dans l'internationalisation des petites entreprises Mots clés : Petites entreprises, réseaux sociaux, internationalisation, relations, étude de cas, marketing Résumé : Cet article analyse le rôle des réseaux sociaux dans l’internationalisation des petites entreprises. Outre la possibilité de communiquer à moindre coût, l’étude de cas multiples montre que l’exploitation de ces outils facilite voire, accélère, l’internationalisation des entreprises étudiées en favorisant l’identification de nouvelles opportunités d’affaires et le développement des relations personnelles avec les acteurs étrangers. Nom des auteurs : Soffien BATAOUI et Jean-Luc GIANNELLONI

Spartoo, Zalando, Sarenza : c'est la guerre entre les vendeurs de chaussures en ligne Près de 10% des ventes de souliers sont désormais réalisées par une poignée de sites Internet. Grâce à un choix incroyable et à un efficace harcèlement marketing. C'est devenu un rituel. Chaque matin, Stéphane Treppoz, le patron du site de vente de chaussures en ligne Sarenza, consulte la météo des huit jours à venir. En ces temps de dérèglement climatique, rien de superflu. Le premier magasin new-yorkais d'Amazon n'était qu'un immeuble de bureaux Ce qui aurait pu être l'un des plus beaux contes marketing de ce Noël 2014, n'est plus qu'un simple soufflé médiatique aujourd'hui, discrètement, retombé. Le 9 octobre dernier, citant des sources "proches du dossier" le Wall Street Journal (WSJ) affirmait, que 20 ans après sa naissance, Amazon s'apprêtait à ouvrir un magasin physique pour les fêtes de fin d'année (la sacro-sainte "shopping season" aux Etats-Unis) à New York. Un magasin situé sur la 34ème rue, en plein coeur de Manhattan, de manière tout à la fois symbolique et stratégique, tout près de l'Empire State Building et à quelques encablures de Macy's LE grand magasin new-yorkais par excellence. Il n'en sera rien. Le 20 novembre le Seattle Times confirme qu'Amazon a bien loué pour une durée de 17 ans un immeuble (de 44 000 m2) à deux pas de l'Empire State Building, mais précise en se basant sur des propos d'une porte-parole d'Amazon, Kelly Cheeseman, que le groupe Internet n'a aucune intention d'ouvrir un magasin à cette adresse.

Related:  QDG 1 : Le consommateur est il toujours rationnel dans ses choix