background preloader

Chiffres_Cles_2014.pdf

Chiffres_Cles_2014.pdf

La formation tout au long de la vie La formation continue repose sur l’obligation, pour les employeurs, de participer au financement de la formation continue des salariés, et sur le droit, pour ces derniers, à se former sur leur temps de travail. Dans chaque branche professionnelle, les employeurs appliquent les accords nationaux interprofessionnels négociés par les partenaires sociaux. Les salariés ayant perdu leur emploi peuvent également bénéficier de programmes de formation. Leurs financements reposent principalement sur l’assurance chômage, les régions ou l’État. L'État Deux départements ministériels sont particulièrement concernés par la formation professionnelle continue. Le ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Ce ministère : Le ministère de l’Éducation nationale organise et finance, sur le budget de l’État, la formation professionnelle initiale des jeunesa une mission opérationnelle de formation continue d’adultes. Les régions Les employeurs Pôle Emploi Les bénéficiaires

Histoire d'Internet Novembre 2017 L'idée révolutionnaire En 1962, alors que le communisme faisait force, l'US Air Force demande à un petit groupe de chercheurs de créer un réseau de communication militaire capable de résister à une attaque nucléaire. Le concept de ce réseau reposait sur un système décentralisé, permettant au réseau de fonctionner malgré la destruction d'une une ou plusieurs machines. Le modèle de Baran Paul Baran est considéré comme un des acteurs principaux de la création d'Internet. En août 1969, indépendamment de tout objectif militaire, le réseau expérimental ARPANET fut créé par l'ARPA (Advanced Research Projects Agency dépendant du DOD, Department of Defense) afin de relier quatre instituts universitaires : Le Stanford Institute ; L'université de Californie à Los Angeles ; L'université de Californie à Santa Barbara ; L'université d'Utah. Le réseau ARPANET est aujourd'hui considéré comme le réseau précurseur d'internet. Le courrier électronique En juillet 1972, Lawrence G. Le protocole TCP

Le multicanal s'impose plus lentement qu'en B to C - La stratégie multicanal Difficile de faire un état des lieux du multicanal en B to B. Devant le peu d'enquêtes quantitatives, et face à une certaine discrétion des acteurs, il n'est possible de dégager que des tendances et des témoignages. Très utilisé selon les uns, peu pour les autres, où en est vraiment le multicanal dans le monde professionnel ? « L'usage du multicanal en B to B est hétérogène. Combinaisons efficaces « Il existe des combinaisons efficaces, mais pas de combinaisons magiques », prévient Hervé Fuks. Relance téléphonique Le fax, en revanche, semble perdre rapidement du terrain en matière de marketing direct, mais reste très employé pour la signature d'une commande. « Il ne reste plus qu'une minorité de nos clients qui l'utilise, en général pour des produits bas de gamme », raconte Eliette Francès, directrice adjointe Data Service chez Kompass. Le “canal humain” primordial « En B to B, le canal principal, c'est le commercial ! Et la valeur client ? HP en appelle au jeu

Commerce de détail d’habillement Archives Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ? Compétences Qualification professionnelle Aptitudes commerciales Maîtrise de la gestion Spécificités Poids des investissements Importance de la qualité de l'emplacement Intensité de la concurrence Vie privée Niveau de rémunération Degré des contraintes horaires Facilité de remplacement Le secteur du commerce de détail de l’habillement est en perte de vitesse sous l’effet d'un recul de la consommation de textile et d'habillement. Les professionnels se trouvent mis à mal par une évolution profonde de la société : dans un contexte économique plus tendu, les clients portent désormais une attention très forte aux prix. En outre, si les chaînes spécialisées et les indépendants restent les deux principaux circuits de distribution (assurant plus de la moitié des ventes), le secteur connaît des mutations structurelles contribuant à accentuer les difficultés. Tendances L’organisation du marché 60% des entreprises du secteur n'emploient aucun salarié.

Panorama du secteur A l'avenir, les tablettes et le mobile, qui ne représentaient que 7 % du trafic en France en 2012, seront des leviers incontournables et feront appel à une nouvelle génération de professionnels qualifiés. Selon une enquête de la Fevad, 19 % des internautes envisagent en effet d'utiliser leur tablette et 15 % leur mobile pour commander sur Internet en 2014. Ainsi 58 % des utilisateurs de téléphones mobiles les utilisent pour comparer les prix, 38 % pour obtenir des informations sur des produits, 22 % pour lire les commentaires d'autres internautes et seulement 7 % pour scanner des QR codes (étude de Shopatron). Le e-commerce ne se limite pas au seul réseau internet. Le marché mondial du m-commerce pourrait représenter près d'un quart de l'ensemble des revenus de l'e-commerce fin 2017. Les professionnels du e-commerce doivent donc s'adapter en permanence. Le "Drive to store" pourrait également modifier le paysage de l'e-commerce dans un avenir proche.

L'e-commerce en hausse de 11% au troisième trimestre 2014 La Fevad a publié les chiffres du marché du e-commerce en France pour le troisième trimestre 2014 dans le cadre du "Village by CA", le nouveau centre du Crédit Agricole dédié à l'innovation et au business (Paris 8e). A l'instar du deuxième trimestre, les ventes en ligne ont progressé atteignant 13,5 milliards d'euros, soit une progression de 11% par rapport au troisième trimestre 2013. Sur les neuf premiers mois de l'année, l'e-commerce a ainsi généré 40 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Le troisième trimestre a notamment été marqué par une augmentation de nouveaux acheteurs en ligne (+7%), puisqu'ils sont désormais près de 35 millions en France. En dépit de ces bons résultats, le montant du panier moyen continue de chuter, en moyenne de 4% sur les neuf premiers mois de l'année, atteignant désormais 81 euros (contre 82 euros au deuxième trimestre 2014). Marc Lolivier, délégué général, Fevad Autre enseignement fort des résultats, les places de marché continuent leur expansion.

FICHIERS B TO C: LE MULTICANAL PEINE A S'IMPOSER - Dossier - Données Une partie de la profession s'en émeut. Le marché de la location de fichiers d'adresses Business to Consumer serait en décroissance. Faux, rétorquent les courtiers. Mais pour se vendre, l'adresse doit être travaillée autrement, si possible en fonction de l'appétence du destinataire pour les canaux de contacts. Le Syndicat national de la communication directe ne dispose pas de chiffres éloquents, mais le nouvel indicateur France Pub (département études du groupe Hersant Média)/ UFMD (l'Union française du marketing direct) indique un contexte favorable. Coup de fouet sur les offres La solution? Paul Adam (ITL): «Le renouveau du courtage d'adresses B to C est lié aux acteurs qui ne pensaient pas commercialiser leurs bases auparavant.» Les clés du succès des campagnes relèvent donc de la mutualisation des bases et de la pertinence des scores appliqués pour en extraire de bonnes sélections. Des segmentations plus fines Quel avenir pour le multicanal? Didier Farge (Conexance MD):

Lancement d'une marque streetwear Trouvez des Etudes qui correspondent à votre projet et consultez gratuitement les Résultats partiels. Achetez les Résultats complets et un rapport vous sera envoyé pour chaque Etude. Pour toute information, consultez notre FAQ ou contactez-nous directement. Espace Résultats - Créer mon compte N°1360 - Lancement d'une marque streetwear Objectif de l'étude : Etude menée auprès d'hommes dans le cadre de la création d'une marque de t-shirt streetwear.L'étude vise à : Déterminer les habitudes des répondants concernant leurs achats de t-shirts, Déterminer l'intérêt des répondants pour cette marque de t-shirt streetwear, Déterminer les attentes des clients potentiels. Le tarif des résultats d'études varie en fonction du nombre de personnes interrogées et de la zone géographique sélectionnée. Espace Résultats - Souscription alerte Email

Un label européen pour les organismes de formation aux métiers de l'Internet Un label de qualité européen vient d’être mis en place pour valoriser les organismes de formation aux métiers de l'Internet adaptés au marché de l’emploi. Dans le domaine de l’Internet en Europe, on constate aujourd'hui que les entreprises ont des difficultés à trouver les compétences dont elles ont besoin sur le marché du travail. D’un autre côté, de nombreux jeunes diplômés ou personnes sortant de formation professionnelle peinent à trouver un emploi. L’Observatoire International des Métiers de l’Internet regroupe des organismes de formation, des entreprises, des associations professionnelles, et analyse les métiers tels qu’ils sont exercés en Europe. À ce jour, une dizaine de profils de fonction ont été publiés accompagnés de recommandations pour les organismes de formation. Mettre en avant les formations qui permettent de développer à la fois des compétences techniques et des compétences transversales est l’objectif de l’Observatoire International des Métiers de l'Internet.

Internet Users - Top 20 Countries - Internet Usage Global Digital Media - Advertising and Digital Marketing Trends and Statistics The advertising scene has undergone radical change and is still changing. With profits down between 5% and 10% on an annual basis, the performance of the traditional advertising market is under constant pressure. Data analytics is exposing the weakness of these traditional advertising business models and, like all of the other sectors affected by the digital economy, this means that these business models need to change.Internet Governance and Net Neutrality Insights The report analyses the developments regarding governance of the Internet and draws on developments from the World Conference on International Telecommunications (WCIT) and provides a case study on developments in the US in regards to net neutrality.

Marketing Le marketing[1], ou la mercatique[1],[2],[3], est une culture organisationnelle (d’entreprise, d’association, etc.), un état d’esprit, qui cherche à privilégier les attentes et les besoins des parties prenantes de cette organisation (marchande ou non-marchande) par rapport aux attentes et besoins des membres de celle-ci. Il ne faut pas confondre le marketing, ainsi entendu, avec le marketing management, souvent appelé lui aussi, par commodité, « marketing » et qui est, lui, la gestion de l’ensemble complexe des méthodologies permettant à l’organisation d’être et de rester compétitive dans un univers concurrentiel dynamique. Cette culture organisationnelle présente deux dimensions fondamentales : les clients (au sens large) et l’entreprise, dimensions qu’elle doit chercher à prendre en compte simultanément de façon équilibrée[4]. Marketing vs marketing management[modifier | modifier le code] Les différentes définitions du marketing[modifier | modifier le code] Définition no 1. 1970. 1960.

Chiffres Internet - 2014 Les chiffres liés à Internet donnent le tournis. Et pourtant, aujourd’hui, seul 42% de la population mondiale est connectée à Internet. La création de données numériques n’a jamais été aussi féconde et l’augmentation est exponentielle. Les mails échangés sont toujours aussi nombreux, même si la plupart d’entre eux sont des spams. Statistiques d’usage d’Internet 3,025 milliards d’internautes, soit 42% de la population.2,060 milliards d’inscrits sur les réseaux sociaux, soit 68% des internautes.Taux de pénétration d’Internet dans le Monde :81% en Amérique du Nord (86% au Canada, 80% aux USA)78% en Europe de l’Ouest (83% en France)18% en Afrique12% en Asie du Sud Pour en savoir plus : We Are Social, les chiffres d’Internet en 2014 et les statistiques du web et des réseaux sociaux en octobre 2014. Temps passé sur Internet → Pour plus d’infos : consulter la présentation de Brad Frost sur l’infobésité. Chaque minute sur Internet Top 5 des sites les plus visités dans le monde

Baromètre de l’audience du e-commerce en France au 3ème trimestre 2014 Levallois, le 18 novembre 2014 Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France 3ème trimestre 2014 D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, près de 35 millions d’internautes ont effectué des achats sur Internet au 3ème trimestre 2014 soit 2,2 millions de cyberacheteurs supplémentaires en 1 an. Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad, souligne que : « Dans un contexte économique difficile, les Français sont encore plus nombreux à se tourner vers le e-commerce pour leurs achats. Ainsi, si le nombre d’internautes croît de 2% en un an, le nombre de cyberacheteurs progresse encore plus vite : ils sont 7% de plus que l’an dernier ». Selon Bertrand Krug, Directeur Adjoint de Médiamétrie//NetRatings : "Pour la 1ère fois, nous avons franchi le cap des 80% d’internautes ayant déjà acheté en ligne (80,2%) au 3ème trimestre 2014. Télécharger le communiqué (pdf) A propos de la Fevad

Related: