background preloader

PAC : Développement rural (FEADER)

PAC : Développement rural (FEADER)
Aux côtés de ce qu’on appelle « le premier pilier de la PAC » qui permet de soutenir les marchés et les revenus agricoles dans le cadre de la politique agricole commune, l’Union européenne a mis en place une politique spécifique pour le développement rural. Le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) est un instrument de financement de la politique agricole commune (PAC). Il est consacré au développement rural. Actualités Le guide méthodologique pour la mobilisation des mesures du FEADER en faveur du projet agro-écologiqueCet ouvrage vise à fournir un appui méthodologique aux autorités de gestion et aux acteurs régionaux pour favoriser la prise en compte du Projet agro-écologique dans la mobilisation des différentes mesures. Programmation 2014-2020 Il y aura ainsi en France 27 programmes de développement rural régionaux (PDRR) : Un cadrage national Le réseau rural national Appel à propositions 2015 de Mobilisation Collective pour le Développement Rural Pour en savoir plus Related:  Institution laon et picardie

European Social Fund Information on all direct beneficiaries of European Cohesion policy must be published by the Managing Authorities in the Member States under the rules governing the implementation of the funds 2007-2013 (EC No 1828/2006). This information must contain the name of the beneficiary, the names of the operations and the amount of public funding allocated to the operations. The map provides links to the lists of ESF beneficiaries available on the respective websites in the Member States. Please note that the information below is ‘Work in Progress’ and subject to ongoing updates based on information that the Commission receives from the Member States. Important notice: The European Commission maintains this webpage to facilitate public access to information.

1957 la PAC Politique agricole commune Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir PAC. La politique agricole commune (PAC) est une politique mise en place à l'échelle de l'Union européenne. Créée en 1957 et mise en place à partir de 1962, la PAC a, depuis, beaucoup évolué. Origines et évolution de la PAC[modifier | modifier le code] La politique agricole commune (PAC) est une des plus anciennes et jusqu'à peu la plus importante des politiques communes de l’UE (environ 35 % du budget européen, 45 % si on englobe le Développement rural) en matière budgétaire, mais actuellement en baisse. d’accroître la productivité de l’agriculture ;d’assurer un niveau de vie équitable à la population agricole ;de stabiliser les marchés ;de garantir la sécurité des approvisionnements ;d’assurer des prix raisonnables aux consommateurs. Depuis, s’y sont ajoutés les principes de respect de l’environnement et de développement rural. Les agriculteurs bénéficient : Mécanismes[modifier | modifier le code]

Participation des habitants | Loos-en-Gohelle Gage d’efficacité et de durabilité du développement du territoire Considérant dès lors la commune comme un écosystème complexe (naturel, patrimonial, humain et culturel) lui-même intégré dans un écosystème plus vaste, les élus ont clairement choisi de s’orienter vers un modèle de développement qui tire les leçons du passé et n’oublie personne. Un modèle qui permette à chacun de participer à la vie collective et de trouver sa place dans la ville. Alliant équité sociale, développement économique (création de richesses) et préservation de l’environnement, le développement durable pose la question des « besoins » comme préalable à toute action. La participation, moteur de citoyenneté Loos-en-Gohelle a donc engagé son projet sur une approche systématiquement participative, la participation n’étant pas entendue comme un supplément d’âme, mais comme le fondement de l’action : celui qui garantit l’accord, l’adhésion du plus grand nombre, l’ancrage dans la réalité, l’efficacité.

2007 FEADER Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Panneau signalant les investissements du Fonds européen agricole pour le développement rural à la cave vinicole de Lumières à Goult Le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) est un instrument de financement et de programmation de la politique agricole commune (PAC) et plus particulièrement du « second pilier » de la PAC (apparu dans l'Agenda 2000 européen, formalisé par un Règlement[1] et consacré au développement rural[2]), le premier pilier étant consacré aux « mesures de marché » et aides dites « de surface ». Il vise à améliorer notamment la gestion et le contrôle de la politique de développement rural pour la période 2007-2013, puis 2014-2020 qui fait l'objet d'une programmation en cours de préparation en 2013. Objectifs[modifier | modifier le code] Le FEADER 2007-2013[modifier | modifier le code] Il visait prioritairement à contribuer à améliorer : Le FEADER 2014-2020[modifier | modifier le code] - non-discrimination

Angenius : Economie du don Définitions et exemples Chacun a déjà eu envie d'indiquer un bon restaurant ou de donner des conseils sur un film ou un ouvrage aux autres. Lorsqu'un individu possède une connaissance ou un bien donné en quantité suffisante pour ne pas avoir peur de « manquer », il arrive souvent qu'il souhaite partager ces biens avec d'autres, sans entrave. Il peut agir pour des raisons variées, éthique, soif de reconnaissance, besoin d'échange humain... qui lui importent plus que l'argent. Voir des exemples avec le logiciel libre. L'économie de la rareté L'histoire se répète : au 18° siècle, les « landlords » (seigneurs de la terre anglais) ont privatisé la terre jusque là considérée comme un bien public, et réduit ainsi des millions de paysans en servage. Le 21° siècle marque l'entrée en scène d'un nouvel enjeu planétaire : c'est l'accès aux réseaux et à la connaissance.

Règlementation FEADER La réforme de la politique agricole commune (PAC) de juin 2003 et d'avril 2004 met l’accent sur le développement rural en introduisant un instrument de financement et de programmation unique: le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER). Cet instrument qui est institué par le règlement (CE) 1290/2005 vise à renforcer la politique de développement rural de l’Union et à en simplifier la mise en œuvre. Il améliore notamment la gestion et le contrôle de la nouvelle politique de développement rural pour la période 2007-2013. Objectifs et règles générales d’intervention Le présent règlement établit les règles générales pour le soutien communautaire en faveur du développement rural financé par le FEADER. Le Fonds contribue à améliorer: la compétitivité des secteurs agricole et forestier; l'environnement et du paysage; la qualité de vie dans les zones rurales et encouragement de la diversification de l'économie rurale. Approche stratégique Axe 4: LEADER Contexte

Pays du Sud de l'Aisne - Union des Communautés de Communes du Sud de l'Aisne > Conseil de Développement Le réchauffement climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la sobriété et l’efficacité énergétique, l’augmentation des énergies renouvelables dans la composition du mix énergétique et électrique conditionnent notre avenir. Nous sommes tous concernés ! C’est pourquoi le Grand Débat National sur la Transition Énergétique est lancé depuis novembre au niveau national. Il se poursuivra jusqu’en juin 2013, avec le vote d’une loi au Parlement. Aujourd’hui, pour définir la stratégie de Transition Énergétique de notre territoire, le Conseil de Développement et l’Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne (UCCSA), à organisé un important séminaire pour informer et insuffler une dynamique énergétique appropriée et durable, créatrice d’emplois nouveaux. Tables rondes et débats ont eu lieu toute la journée du jeudi 14 mars 2013, Ferme ru de Chailly (02650) à Fossoy. Les 4 grands thèmes abordés : Énergies renouvelables et biomasse au niveau national

Collectivités - Picardie Numerique Picardie numérique - l actualité des médias et des nouvelles technologies en Picardie Collectivités Jeudi 26 mars 2015 | 10h24 Beauvais : Isagri se lance en Angleterre L'éditeur picard de logiciels agricoles, localisé à Beauvais, se lance sur le marché anglais en achetant une société. Laquelle? [...] Lire la suite Mercredi 25 mars 2015 | 16h32 Saint-Quentin : le conseil en direct Le site web de la ville de Saint-Quentin évolue. agenda Numérique (60) Du mercredi 25 février 2015 au vendredi 24 avril 2015 [...] vidéos De la fibre optique pour une agence numérique 25 mars 2015. dossiers Le souci de la protection 16 mars 2015. 32 % des Français déclarent utiliser de fausses informations pour protéger leurs données personnelles. [...]

Les compétences - Aisne Les domaines de compétences du département sont très divers comme en témoignent les différentes rubriques d’aisne.com. Les politiques menées dans tous ces domaines répondent à de grands enjeux qui visent à construire un avenir solidaire et durable. Education et jeunesse : créer les conditions favorables à l’épanouissement de chacun offrir aux collégiens et équipes éducatives des conditions optimales de travail donner à tous les élèves les mêmes chances d’accéder à l’éducation (gratuité des transports scolaires, bourses départementales...) préparer l’avenir : espace numérique de travail, culture au collège, collège au cinéma... Solidarité : privilégier les solidarités sous tous leurs aspectsPour un avenir solidaire et durable, les politiques de solidarité menées par le Conseil général visent à : donner à tous les enfants les chances de bien grandir répondre aux besoins et attentes des personnes âgées permettre à toutes les personnes en situation de handicap de vivre dignement

Le Conseil général - Aisne Le Conseil général est l’institution qui gère et administre le département. Les conseillers généraux, élus au suffrage universel par canton, représentent au sein de l’assemblée départementale, le territoire et sa population. Organisation et fonctionnement Le Conseil général est à la fois une institution politique et administrative. Son fonctionnement politique s’organise autour de quatre entités : le Président du Conseil général qui est l’organe exécutif du Département, l’Assemblée départementale qui réunit les 42 conseillers généraux du Département, la Commission permanente composée de conseillers généraux, vice-présidents et membres, dont les décisions dans tous les domaines de compétence du Conseil général permettent d’assurer la continuité de l’action du Conseil général entre ses réunions plénières. Vos élus Découvrez les 42 conseillers généraux du Département de l’Aisne. Les compétences Programme pluri-annuel d’investissements

Compétences : Communauté d'Agglomération du Pays de Laon Arrancy Athies-sous-Laon Aulnois-sous-Laon Besny-et-Loizy Bièvres Bruyères-et-Montbérault Bucy-lès-Cerny Cerny-en-Laonnois Cerny-lès-Bucy Cessières Chambry Chamouille Chérêt Chivy-lès-Étouvelles Clacy-et-Thierret Colligis-Crandelain Crépy Eppes Étouvelles Festieux Laniscourt Laon Laval-en-Laonnois Lierval Martigny-Courpierre Molinchart Mons-en-Laonnois Montchâlons Monthenault Nouvion-le-Vineux Orgeval Parfondru Presles-et-Thierny Samoussy Vaucelles-et-Beffecourt Veslud Vivaise Vorges La Communauté d'Agglomération du Pays de Laon a pour compétences : Au titre des compétences obligatoires • En matière de développement économique : La Communauté est compétente pour la création, l'aménagement, l'entretien et la gestion de zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire d'intérêt communautaire. La Communauté est également compétente en matière d'actions de développement économique d'intérêt communautaire. • Tourisme

Related: