background preloader

Monsanto, histoire d'un monstre (1ère partie)

Monsanto, histoire d'un monstre (1ère partie)
Traduit par Hélios pour le BBB De toutes les méga-sociétés folles furieuses, Monsanto a largement surpassé ses rivales, remportant le titre glorieux de la "société la plus maléfique sur Terre" ! Non contente de siéger simplement sur son trône de mort au sommet d'une montagne de cadavres, elle continue de mettre au point de nouveaux moyens scientifiquement innovateurs pour nuire à la planète et à ses habitants. Comme pour les vrais champions du mal, elles ne s'arrêteront pas avant...eh bien, qu'on les arrête ! 1901 : La société est fondée par John Francis Queeny, membre des Chevaliers de Malte, avec derrière lui 30 ans d'expérience dans l'industrie pharmaceutique ; il épouse Olga Mendez Monsanto, dont le nom deviendra celui de la société, Monsanto Chemical Works. Années 20 : Monsanto étend son activité aux produits chimiques industriels et aux médicaments, devenant le plus gros fabricant mondial d'aspirine, l'acide acétylsalicylique (toxique, bien sûr). À suivre... Related:  Monsanto

Monsanto, histoire d'un monstre (2ème partie) (...)Années 90 : Monsanto dépense des millions pour mettre en échec la législation nationale et fédérale qui refuse à la société du Mal de continuer à déverser de la dioxine, des pesticides et autres poisons cancérigènes dans les réseaux d'approvisionnement en eau potable. Quoi qu'il en soit, ils vont au tribunal d'innombrables fois pour avoir rendu malades des ouvriers d'usine, les habitants des zones environnantes et entraîné des malformations congénitales chez les bébés. Avec leurs coffres remplis des milliards de bénéfices, débourser 100 millions de dollars de dommages et intérêts n'est pas cher payé pour faire des affaires et grâce à la FDA, au Congrès et à la Maison Blanche, les affaires restent très bonnes. En 1994, la FDA criminellement approuve encore une fois la toute dernière monstruosité de Monsanto, l'hormone de croissance bovine synthétique [qu'on injecte aux vaches pour augmenter leur production de lait], produite à partir de bactéries E. Pourquoi ?

MONSANTO is now the owner of BLACKWATER A report by Jeremy Scahill in The Nation (Blackwater’s Black Ops, 9/15/2010) revealed that the largest mercenary army in the world, Blackwater (now called Xe Services) clandestine intelligence services was sold to the multinational Monsanto. Blackwater was renamed in 2009 after becoming famous in the world with numerous reports of abuses in Iraq, including massacres of civilians. It remains the largest private contractor of the U.S. Department of State “security services,” that practices state terrorism by giving the government the opportunity to deny it. Many military and former CIA officers work for Blackwater or related companies created to divert attention from their bad reputation and make more profit selling their nefarious services-ranging from information and intelligence to infiltration, political lobbying and paramilitary training – for other governments, banks and multinational corporations. * The author is a researcher at ETC Group

Qu'est-ce que la mutagenèse ? Le terme mutagénèse regroupe plusieurs techniques qui visent à introduire volontairement des mutations génétiques chez un organisme vivant. La commercialisation récente de variétés mutées rendues tolérantes aux herbicides (VrTH) a attiré l’attention du public sur ces plantes, que certains qualifient d’ « OGM cachés ». Champ de colza Crédits : Jacquesh63 Techniquement, de quoi parle-t-on ? Plusieurs techniques de mutagénèse existent.La première est la mutagénèse aléatoire. Des utilisations déjà commercialisées L’utilisation de la mutagénèse aléatoire est répandue. En France, plusieurs variétés de tournesol et de colza, rendues tolérantes à des herbicides par mutagénèse, sont cultivées en champs. La mutagénèse dirigée par oligonucléotides se développe rapidement. Une technique très aléatoire Une première critique porte sur l’aspect non naturel intrinsèque à la mutagénèse (comme à toutes techniques de manipulation génétique). Des plantes mutées particulières, les VrTH Des OGM cachés ?

Blackwater, Monsanto et Bill Gates, les machines de guerre La firme agroalimentaire tentaculaire criminelle Monsanto (de l'agent Orange aux OGM) vient d'acheter la société de mercenaires criminels Blackwater (aujourd'hui appelée Xe Services) ! La Pravda en anglais, Silvia Ribeiro, 14 octobre 2010 Un article de Jeremy Scahill, Blackwater's Black Ops (Les opérations secrètes des Blackwater), paru dans The Nation le 15 septembre 2010, a révélé que la plus grande armée de mercenaires du monde, la compagnie de services clandestins d'intelligence Blackwater (aujourd'hui appelée Xe Services) a été vendue à la multinationale Monsanto. Blackwater a été rebaptisée en 2009, après que de nombreux rapports de débordements, dont des massacres de civils, en Irak l'aient rendue célèbre dans le monde. Elle reste le plus grand prestataire privé de « services de sécurité » du ministère des Affaires étrangères zunien à pratiquer le terrorisme d'État, offrant ainsi au gouvernement la possibilité de nier sa pratique. Source

OGM, la fin du bluff La revue Food Che­mis­try (du gro­upe néerlando-bri­tannique Else­vier Sci­ence) publie une étude sci­entifique sur le soja qui remet en cause le principe "d'équivalence en sub­stance" imposé par les fabri­cants d'OGM pour passer outre les expéri­mentati­ons à long terme des manipulati­ons génétiques et selon le­quel OGM et non-OGM, tout se vaut. Une équipe de cher­cheurs (T. Bøhn, M. Cuhra, T. Traavik, M. - soja généti­que­ment modifié (GM) pour tolérer le gly­phosate (le principe actif de l’herbi­cide Round up de Monsanto). - soja non modifié cultivé en « conventi­onnel » c’est à dire avec in­trants chimiques. - soja non modifié cultivé en agro­bi­o­logie. L’étude rappo­rte que les graines de soja généti­que­ment modifié « Ro­undup Ready » (RR) de Monsanto conti­ennent des résidus de gly­phosate et de l'acide aminométhy­l­phos­phonique (princi­pal produit de dégradation chimique du gly­phosate) res­pe­cti­ve­ment à des taux moyens de 3,3 et 5,7 mg /kg.

Fonds et institutions actionnaires de Monsanto Si l'accusation d'antisémitisme était pertinente, il y aurait tout lieu de se demander pourquoi les blogs opposés au sionisme se font hacker. Il y a là une nouvelle preuve des mensonges à répétition. Je ne peux quasiment pas faire un texte sans voir changer le formatage, avoir du mal à sélectionner, voir le texte disparaître, ne pas pouvoir utiliser une fonction standard. Tout cela signe une immaturité grave, permise par les élus qui ne s'opposent en aucune façon à ce que les systèmes d'exploitation vendus d'office avec les machines soient poreux. C'est un choix. 1- les chantages exercés pour obtenir des votes à l'ONU en 1947 : 2-La fabrication de fausses preuves, avant l'attaque

OGM : suicide " collectif " de 1500 fermiers indiens La vérité émerge lentement: un rapport du Ministère (indien) de l’Intérieur sur les morts par suicide, indique que, jusqu’à 2003, environ 100 000 fermiers se sont suicidés en six ans en Inde. Ces dernières semaines, 1500 fermiers se sont suicidés collectivement en Inde, dans la province de Chattisgarh. Un phénomène récurrent, puisque les chiffres officiels font état de 1000 suicides mensuels... depuis plus de quinze ans. En cause, l'endettement des paysans lié à l'achat de semences OGM miraculeuses... qui se révèlent catastrophiques. Depuis le milieu des années 80, l'Inde a accepté d'ouvrir totalement son marché en contrepartie de l'aide du Fonds Monétaire International. What a wonderfull world (Company)... Sauf que les semences OGM de coton Bt (de Monsanto, faut-il le préciser) sont tombées malades, infestées par le vers (vorace) de la capsule. Disparition des variétés traditionnelles Source: les mots ont un sens

Contre-offensive de Monsanto : Comment piéger les journalistes crédules - même de Médiapart ? -- Santé et Bien-être Monsanto a lancé une campagne de communication pour essayer de semer le doute sur l'étude publiée il y a deux jours par le chercheur français, Gilles-Eric Séralini. Cette étude montrait que le produit phare du géant des biotechnologies, l'herbicide Roundup et un des maïs GM produits par cette même firme, le NK603, ont des effets catastrophiques sur la santé des rats lorsque ceux-ci sont étudiés tout au long de leur vie et non pas seulement durant ce délai de 90 jours qu'affectionnent les industriels. Dans un E-mail qu'a pu lire le Corporate Europe Observatory, un responsable de Monsanto a diffusé une liste de réactions compilées par une prétendue agence d'informations scientifiques, le Science Media Center (SMC) basé à Londres. Le SMC propose une liste qui paraît tout à fait objective et est intitulée : « Réactions d'experts à propos du maïs GM provoquant des tumeurs » .

DES MILLIARDS D’INSECTES MODIFIÉS GÉNÉTIQUEMENT DISSÉMINÉS DANS LES FRUITS ET LÉGUMES Avec la proposition de nouveau règlement européen, des milliards d’insectes modifiés génétiquement peuvent être lâchés sur des fruits et légumes (depuis le 23 août 2012) L’organisation GeneWatch Royaume-Uni rejette le nouveau projet de règlement européen pour l’autorisation d’insectes, de poissons, d’animaux de fermes et domestiques génétiquement modifiés. La firme britannique Oxitec a déjà fait parler d’elle avec ses essais de moustiques transgéniques dans les Iles Caïman et en Malaisie et dernièrement avec des lâchers à grande échelle au Brésil, avec le soutien des autorités de ce pays. Les insectes ont été modifiés génétiquement afin que leurs chenilles meurent à l’intérieur des olives ou des tomates ou sur les feuilles des choux. La menace est très sérieuse. Un des principaux ravageurs pour les oliviers est la mouche de l’olivier (bactrocera olea). Oxitec a déjà développé des mouches de l’olivier mâle qui sont modifiées génétiquement de façon que leurs descendants meurent.

Related: