background preloader

Org : Leonardo / OLATS - Observatoire Leonardo des arts et des technosciences

Org : Leonardo / OLATS - Observatoire Leonardo des arts et des technosciences
Related:  Structures art numérique

Le Pôle - Pays de la Loire - Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire Deux journées de travail autour des enjeux et des perspectives de l'observation dans le secteur culturel proposées par Le Pôle et PiNG, dans le cadre de la QUINZAINE DE LA RESSOURCE et de MARS MULTIMEDIAS les 25 & 26 mars 2010. À la croisée des enjeux liés aux politiques publiques et à la société de l’information, des structures, de nature différente, de secteurs d’activités distincts, oeuvrent au quotidien sur le champ de l’observation en développant des outils, des approches, des publics pouvant tantôt se compléter, tantôt se croiser. Dans un contexte de révision des politiques publiques, la mission observation constitue un enjeu à part entière tant du point de vue des commanditaires, du public observé que des opérateurs professionnels. Le Pôle et PiNG vous proposent deux journées de travail thématiques pour faire un tour de table ouvert aux acteurs de l’observation et à tous ceux qui s’intéressent à cette question. Jeudi 25 mars / au Pôle associatif du 38 Breil

[ars]numerica LAB website GRATIN Atelier Internet Éric Guichard, équipe Réseaux, Savoirs & Territoires, Ens XIXe année 2013-2014 L'Atelier Internet est un séminaire fondé en 1995 à l'ENS (rue d'Ulm) par Éric Guichard. Il a son pendant lyonnais depuis 2006 (à l'ENSSIB): l'AIL (Atelier Internet Lyonnais). Il est depuis cette période majoritairement financé par l'ARC5 de la région Rhône-Alpes. Les deux séminaires sont ouverts à tous. PARIS Les prochaines séances de l'Atelier Internet (à Paris) se tiendront les vendredis 14, 21 et 28 février, 7, 14 et 28 mars, 4 avril et 16 mai 2014. Présentation 2013-2014 L'Atelier Internet s'appuie sur une théorie forte: l'écriture est une technique essentielle à l'activité intellectuelle et l'internet en est la version contemporaine: une écriture informatique et en réseau. En cela, le séminaire s'attache dans ses versions lyonnaise comme parisienne à relier les pratiques savantes du passé et du présent, en insistant sur leur rapport à l'écriture. Précisions complémentaires Quelques liens 1. 2. 3.

L'observatoire régional du spectacle vivant - ARSV Détails Mis à jour le jeudi 19 décembre 2013 13:08 Le Pôle Observation-ressources : assurer la meilleure connaissance, quantitative et qualitative, du spectacle vivant et des politiques culturelles en Poitou-Charentes, auprès des acteurs du domaine et des citoyens, pour éclairer le débat et aider à la prise de décision. Les objectifs du Pôle Observation-ressources Permettre aux acteurs de mieux situer leurs activités dans leur environnement,Aider à la circulation et à l’accroissement quantitatif et qualitatif des informations relatives au spectacle vivant auprès des professionnels, des représentants des collectivités publiques et des populations du Poitou-Charentes.Identifier les mutations et les permanences dans la production, la création artistique et le développement culturel. Le Pôle Observation-ressources conduit également des réflexions et expérimentations sur l'économie du secteur culturel, les pratiques culturelles et les diagnostics de territoire.

Un Pompidou virtuel… et verrouillé Les contradictions dans lesquelles se trouve placé le Centre Pompidou Virtuel sont représentatives des ambiguïtés de la politique culturelle actuelle. La diffusion de la culture française en ligne se heurte à une conception rigide et inadaptée de la propriété intellectuelle. C’était un événement très attendu dans le champ culturel : le Centre Pompidou a lancé officiellement la semaine dernière son nouveau site internet, baptisé le Centre Pompidou Virtuel (CPV). La communication institutionnelle qui a accompagné ce lancement a mis en avant les aspects innovants du site, comme l’usage des technologies du web sémantique, le recours aux logiciels libres ou la volonté de s’engager dans une démarche de co-construction avec les usagers, par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Alain Seban, le président du Centre, insiste sur le fait que ce nouveau site s’inscrit dans une logique “d’ouverture” et dans une stratégie d’intégration du “web collaboratif“. Une curieuse conception de l’Open Source

L’Internet et le territoire 1 Communications à l’Atelier Internet de l’ENS et au colloque Comprendre les usages de l’Internet, EN (...) 1Dès 1998, Henri Desbois évoquait l’idée qu’existent des territoires de l’Internet, ou qu’au moins le concept géographique du territoire puisse appliquer à l’Internet1. Et en 2007, son intuition s’avère juste : l’idée que l’Internet soit virtuel, au sens naïf de « coupé du réel », est en passe d’être abandonnée, et les tensions, conflits, relatifs à l’Internet, sont manifestes, qu’ils touchent à des formes concrètes du territoire (câbles, juridictions nationales) ou à des formes moins repérables (réseaux sociaux en construction...). 2 Nous sommes nombreux à penser que l’étude des liens entre idéologies et mythologies (Guichard, 2004 (...) 3 Je crois assez peu à l’idée d’un détournement massif et spectaculaire de l’Internet par ses utilisa (...) 5Le territoire est, pour moi, la « superposition d’un espace localisé et de pratiques sociales » (Guichard, 2006).

L'Observatoire Régional des Arts et de la Culture en Limousin - culture-en-limousin.fr, le portail culturel régional Oraclim Depuis le 30 septembre 2008, l’association Musique et Danse en limousin est devenue Observatoire Régional des Arts et de la Culture en Limousin (ORACLIM). Elle a élu un nouveau Conseil d’administration selon les statuts modifiés en Assemblée générale extraordinaire le 9 juin 2008. Conventionnée par l’État (DRAC du Limousin) et la Région Limousin, la mission de l’Observatoire couvre l’ensemble du champ culturel (spectacle vivant, cinéma et audiovisuel, livre, arts plastiques et patrimoine). Elle vise à "accroître la connaissance des réalités et problématiques artistiques et culturelles en Limousin" (...) et à "apporter par l’analyse des éclairages utiles pour l’élaboration des politiques culturelles et pour les choix d’interventions des décideurs et acteurs culturels". Le premier chantier d’observation engagé depuis juillet 2007 porte sur l’emploi culturel et la formation. Il reste également l’animateur du Réseau Information Culture en Limousin (RIC). + Membres du Bureau de l’Oraclim

L'appel à projets multimédia de la Ville de Brest 2013 est lancé ! Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques, coopération, territoires en réseau, innovation sociale biens communs et cultures numériques Internet et le multimédia sont devenus des médias usuels au travail ou à la maison, dans les études ou les loisirs. Les outils du numérique permettent de plus en plus d’échanges, d’accès à l’information, de communications à distance, de coopération. Leur usage devient indispensable pour la recherche d’emploi ou l’accès aux services. La place croissante des outils numérique laisse de côté celles et ceux qui n’ont ni les habiletés, ni les occasions de pratiquer ces outils : personnes âgées, éloignées de l’écrit, isolées socialement ou ne disposant pas d’un revenu suffisant se sentent davantage exclues. Avec les jeux vidéo, les mobiles, la publicité, les industries et services du numérique, Internet est un immense marché. 1 - Permettre un accès public accompagné, l’acquisition de compétences et l’accès aux services Puis :

Web Atlas Note d’information du 5 novembre 2007 Au moment où WebAtlas entreprend de recenser la communauté d’acteurs qui sont entrés dans son sillage, il est temps pour son président de remettre en perspective les objectifs et les activités afin de préparer l’avenir de l’association. La place originale que veut occuper notre association dans le paysage de la recherche et de l’innovation en France se nourrit de défis à relever mais aussi d’expériences passées dont il faut à présent tirer les leçons, plus de cinq ans après la naissance du projet expérimental de recherche “R.T.G.I.” devenu aujourd’hui une entreprise innovante de premier plan. La volonté commune d’explorer une architecture documentaire aussi fascinante que le web nous aura conduit à poser les premières pierres de nouveaux foyers d’innovation, au plan technologique mais aussi scientifique, industrielle ou citoyenne. 1) Le défi du social data mining 2) Recherche et innovation dans le paysage national 3) Repères pour l’association

Observatoire de Musique La création de l’Observatoire de la musique répond à une demande professionnelle, consistant en la mise en place d’un système d’observation consacré à l’analyse de l’économie générale de la filière musicale, de ses ressources financières et commerciales ainsi qu’à l’expertise et à l’évolution des conditions générales de ses systèmes de production, de diffusion et de commercialisation. Lors de sa mise en place en mars 2000 à la Cité de la musique, l’Observatoire a souhaité associer les professionnels et les pouvoirs publics à la définition des besoins et des usages de l’observation afin qu’ils deviennent, à terme, prescripteurs et utilisateurs d’un système partagé d’observation. Les travaux de l’Observatoire de la musique :

L'Observatoire Leonardo pour les Arts et les Techno-Sciences est une association culturelle de recherche et de publications en ligne dans le domaine des arts et des techno-sciences. by savm Mar 22

Related: