background preloader

Le budget participatif, nouvelle tendance des villes du monde

Le budget participatif, nouvelle tendance des villes du monde
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Diane Jean « Je souhaite donner les clés du budget aux citoyens », a soutenu Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris, mercredi. Ce même jour, elle a lancé son opération de budget participatif, sur la place de la République. Mesure innovante pour la capitale, vecteur de démocratie directe, les arguments pleuvent pour justifier le démarrage d'une telle initiative à la mode. Qu'est-ce qu'un budget participatif ? « C'est un processus au cours duquel les habitants d'une ville vont décider d'une partie ou de l'ensemble des ressources publiques », explique Yves Cabannes, ancien coordinateur du Programme de gestion urbaine des Nations unies. « Ils vont prioriser des actions qui seront ensuite exécutées par les pouvoirs publics. » >> Lire le compte-rendu : Anne Hidalgo présente son projet de "budget participatif" Porto Alegre et Chengdu, championnes de la catégorie Dans une vidéo qui date du 5 avril 2012, M. Chaque municipalité a ses règles du jeu.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/07/03/donner-les-cles-du-budget-aux-citoyens-nouvelle-tendance-des-villes-du-monde_4449464_4355770.html

Related:  Budget ParticipatifBudget Participatif de Paris

Budget participatif : les réponses sont en ligne ! 1 juin 2015 Thèmes : Démocratie participative, Comités de Quartiers, Budget Participatif Phase 3 du Budget Participatif 2015 Le budget participatif 2015 est un succès incontesté avec ses 712 idées proposées. La Ville a répondu à chaque proposition et à procédé à leur classement en 4 catégories.

Budgets participatifs, ça marche ! Dans la série « Les outils et méthodes pour mettre en place une vraie démocratie participative », j’aimerais vous présenter le principe de Budget Participatif ; démarche puissante qui permet d’associer les citoyens aux choix de dépenses de leur ville. La notion de Budget Participatif est née dans les pays d’Amérique du Sud (Porto Alegre, Belém, Santo André au Brésil, Villa El Salvador au Pérou, Medellin en Colombie, …) pour ensuite s’étendre vers les pays d’Amérique du Nord comme le Canada (dans la province d’Ontario), les Etats-Unis, … Notons que les budgets participatifs ne sont pas réservés aux seules municipalités puisqu’en France par exemple, la Région Poitou-Charentes a mis en place dès 2005 le budget participatif des lycées, initié par Ségolène Royal, qui consiste à faire choisir par la communauté éducative les projets d’aménagement ou d’équipement des locaux et les projets de vie lycéenne à mettre en œuvre. Mais comment cela fonctionne ?

Le budget participatif Dans le cadre de la Fabrique citoyenne, la Ville de Rennes lance son premier budget participatif à l'automne, un dispositif qui sera relancé chaque année. Un travail où les Rennais sont parties prenantes, qu'ils proposent leur projet ou qu'ils votent pour celui ou ceux qu'ils souhaitent voir se réaliser sur le territoire rennais. Au terme de la démarche, les projets choisis seront soumis au vote du conseil municipal de la Ville de Rennes, au printemps. En 2016, 5 % du budget d'investissement de la Ville sera dédié à des projets d'habitant, soit environ 3,5M€. Qui peut déposer des projets ?

Les budgets participatifs, toute une histoire Démocratie participative Publié le 03/10/2014 • Par Aude Raux • dans : A la une, Actualité Club finances, France © Flickr CC by Simon Cunningham La mairie de Paris a clôturé, ce mercredi 1er octobre, les votes pour son budget participatif. Expérimenté avec succès, à Porto Alegre, en 1989, cet instrument de démocratie directe a, depuis, essaimé dans le monde entier. Beaux boulevards dans le Nord-Est parisien Afin de rendre les services plus performants, les sites de la Mairie de Paris sont susceptibles d’utiliser des « cookies ». Les cookies nous fournissent des informations sur la façon dont nos sites sont utilisés, mais aussi de fluidifier la navigation et d’améliorer l’expérience utilisateur. Qu’est-ce qu’un cookie ? Un cookie est un petit fichier texte qui est stocké par votre navigateur lors de votre première visite.

Budget participatif à Paris : et ailleurs, ça marche comment Le 3 juillet, Anne Hidalgo a concrétisé l’une de ses promesses de campagne : confier aux Parisiens la gestion de 5% du budget d’investissement de la ville, soit environ 70 millions d’euros. « Contrairement à beaucoup d’autres exemples français, ce processus est décisionnel et non simplement consultatif. En clair, la municipalité s’engage à suivre la décision des citoyens », souligne Yves Sintomer, professeur en science politique à l’université Paris 8. Reste une incertitude : la participation. « Quand les gens ne seront pas concernés par les projets, vont-ils voter ou se déplacer ? Si à la fin de la première année, il n’y a que 4% de participation, il faudra bien faire le bilan », assure celui qui fut sondé par l’équipe d’Anne Hidalgo avant les élections.

Élections 2014 : La thématique de la dette publique dans les programmes électoraux en Belgique francophone Nous nous sommes penchés sur les programmes électoraux des principaux partis francophones à représentation parlementaire auxquels nous avons ajouté la liste PTB-GO (PTB + LCR, PC et indépendants) et celle présentée par Vega. Nous avons cherché les différentes propositions relevant de la thématique de la dette Dette Dette multilatérale : Dette qui est due à la Banque mondiale, au FMI, aux banques de développement régionales comme la Banque Africaine de Développement, et à d’autres institutions multilatérales comme le Fonds Européen de Développement. Dette privée : Emprunts contractés par des emprunteurs privés quel que soit le prêteur. Dette publique : Ensemble des emprunts contractés par des emprunteurs publics. et de thèmes économiques complémentaires.

Alice Mazeaud : "Fixer les règles du jeu et s’y tenir" pour réussir son budget participatif Démocratie locale - Entretien 02/10/2014par Aurélien Hélias Spécialiste des questions de démocratie locale et de participation des populations aux politiques publiques des collectivités, Alice Mazeaud décrypte l’expérimentation en cours par la Ville de Paris d’un budget participatif. Pour le Courrier des maires, la chercheure en sciences politiques à l’université de La Rochelle revient sur les expérimentations précédentes et détaille les clés pour réussir la mise en place d’un budget participatif par une collectivité locale.

Le budget participatif - Site internet de la région Nord Pas de Calais Le BPL s’inscrit dans le cadre du Schéma régional des formations (notamment la priorité 4 "mobiliser la société régionale et renforcer la citoyenneté) et dans la logique de l'Agenda 21 des lycées. Son enjeu est d’engendrer une large participation de toute la communauté éducative, à la fois les lycéens et aussi les parents d'élèves, les enseignants, les personnels techniques et administratifs. Les projets représentent un vaste travail d’association entre ces différents acteurs. Avec la prise en compte des coûts financiers, ce sont eux qui décident des projets et actions prioritaires à mener pour leur établissement.

Les budgets participatifs reviennent sur les devants de la scène française La campagne des municipales parisiennes réussit pour la première fois à mettre le budget participatif au centre du débat public. Cette innovation démocratique née à Porto Alegre a connue une forte expansion sur tous les continents. Désormais, des milliers d'expériences donnent l'occasion aux citoyens de décider des dépenses publiques au niveau local. Holding communal : ça sonne bien, ça fait sérieux... mais en fait c'est quoi ? Retour sur son histoire, les causes et les conséquences de sa chute. Pour comprendre ce qu’est le Holding communal, un petit retour historique s’impose. Tout commence en 1860 avec la création d’une banque coopérative dont l’objectif est de financer les communes : le « Crédit communal de Belgique ». Les communes doivent alors investir dans la banque en tant qu’actionnaire pour pouvoir y emprunter.À partir de 1947, la banque va diversifier ses ressources et ses activités notamment en récoltant directement l’argent des particuliers via la création d’agences locales.

Related: