background preloader

Journalisme et réseaux sociaux: 11 tendances pour 2011 » Article » OWNI, Digital Journalism

Journalisme et réseaux sociaux: 11 tendances pour 2011 » Article » OWNI, Digital Journalism
Rétrospective non exhaustive des idées qui ont été discutées ces derniers temps sur les blogs et dans les conférences sur le blog de Citizenside. Bon, c’est vrai, le titre est facile, mais vous connaissez un titre davantage Google-Facebook-Twitter-friendly pour cette fin d’année ? Ni prédictions, ni révélations ici, mais une synthèse non exhaustive des idées lues, vues, entendues en cette fin d’année sur les blogs et dans les conférences (notamment Rencontres RSLN, LeWeb, news:rewired), par Citizenside On aurait pu titrer en parlant de “mots-clés”, mais c’est so 2008. 1/ SEO journalism, ou le journalisme d’autocomplétion Écrire et titrer pour Google ? Des spécialistes interviennent dans les rédactions pour aider les journalistes à mieux référencer leurs articles, comme Masha Rigin de TheDailyBeast.com, invitée par l’École de Journalisme de Sciences Po (merci à Alice Antheaume pour son récit de la journée). Les journalistes peaufinent le titre que vous avez envie de lire. Dingue. Le modèle ?

De quoi OWNI est-il le laboratoire? » Article » OWNI, Digital Journalism OWNI mode d'emploi : comment envisageons-nous notre métier et quel écosystème nous permet, tous les jours, de faire carburer la soucoupe ? En bonus, une galerie photo pleine de gentils aliens /-) Si nous expérimentons et revendiquons « sérendipité » et « bêta permanente », la soucoupe OWNI n’en est pas moins l’espace commun d’une intuition, devenue conviction partagée : l’information indépendante de qualité a un coût que ne peuvent ou ne devraient financer seuls ou majoritairement ni les annonceurs, ni l’État, ni le consommateur final – l’audience – au prix alors de péages ou de contraintes allant à l’encontre de la libre circulation de l’information mais aussi de la définition de ce que devrait être un « beau média » : un média qui chercherait avant tout à délivrer « une information de qualité dans le meilleur des contextes possibles ». 15h45 : Y a-t-il un geek pour stopper Leguillaume? Nous ne sommes pas une « breaking news organisation » OWNI est un groupe de médias innovants

10 Predictions for the News Media in 2011 In many ways, 2010 was finally the year of mobile for news media, and especially so if you consider the iPad a mobile device. Many news organizations like The Washington Post and CNN included heavy social media integrations into their apps, opening the devices beyond news consumption. In 2011, the focus on mobile will continue to grow with the launch of mobile- and iPad-only news products, but the greater focus for news media in 2011 will be on re-imagining its approach to the open social web. The focus will shift from searchable news to social and share-able news, as social media referrals close the gap on search traffic for more news organizations. In the coming year, news media's focus will be affected by the personalization of news consumption and social media's influence on journalism. 1. In 2010, we saw the rise of WikiLeaks through its many controversial leaks. 2. At the tail end of 2010, we saw the acquisition of TechCrunch by AOL and the Newsweek merger with The Daily Beast. 3.

Journalisme et réseaux sociaux: 8 tendances venues des Etats-Unis Deux semaines en «mission» aux Etats-Unis, une quinzaine de visites dans des rédactions dont le Washington Post, NPR, Fox News, CNN, Politico, Bay Citizen, et des rendez-vous auprès des entreprises de nouvelles technologies, dont Google et Twitter. Quel bilan? Quelles tendances relever? Quels sujets préoccupent les journalistes américains? Quels sont les nouveaux usages qui émergent? Le rôle de «social media editor», c’est fini? En décembre dernier, le New York Times a supprimé ce poste créé un an et demi plus tôt, occupé par Jennifer Preston, qui est désormais retournée au pôle reportages. Cindy Boren, social media editor dédiée aux sports pour le Washington Post, sait bien que cette phase n’est pas éternelle. Crédit: AA N’écris pas sur Twitter ce que tu ne dirais pas à l’antenne Il y a un an, les rédactions anglo-saxonnes complétaient voire rééditaient leur charte déontologique pour statuer sur la posture journalistique à tenir sur les réseaux sociaux. Crédit: DR Le «live», le roi du Web

The new rules of news | Dan Gillmor You may have noticed – you could hardly miss it – the blizzard of anniversary stories last month about the fall of Lehman Brothers, an event that helped spark last year's financial meltdown. The coverage reminded me that journalists failed to do their jobs before last year's crisis emerged, and have continued to fail since then. It also reminds me of a few pet peeves about the way traditional journalists operate. 1. 2. 3. 4. 5. - If we were a local newspaper, the editorial pages would publish the best of, and be a guide to, conversation the community was having with itself online and in other public forums, whether hosted by the news organization or someone else. - Editorials would appear in blog format, as would letters to the editor. - We would encourage comments and forums, but in moderated spaces that encouraged the use of real names and insisted on (and enforced) civility. - Comments from people using verified real names would be listed first. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16.

10 bonnes résolutions journalistiques Pour arrêter de regarder passer la révolution numérique qui emporte les médias, tonton Van Achter a listé pour 2012 dix points qui pourraient changer notre manière de faire du journalisme à mettre sous les sapins de toutes les rédactions ! La recommandation par les pairs est l’un des phénomènes les plus puissants révélé par la “démocratisation de la diffusion”. En 2012, pour les journalistes, et ceux qui aspirent à le devenir, justifier sa place de médiateur de l’information passe donc immanquablement par une plongée en apnée dans le grand bain des réseaux sociaux. Je n’ai pas de baguette magique mais voici 10 pistes qui me semblent intéressantes à creuser. 1) Trouvez-vous un binôme, un partenaire, un homme/femme de confiance avec qui le courant passe bien. 2) Partagez et donnez à voir de vous tout ce qui permettra aux internautes de sentir de quel bois vous vous chauffez. 3) Gardez en tête que chaque tweet peut être le dernier pour le compte de votre employeur actuel. À lire aussi:

La parenthèse Gutenberg La lecture de la semaine n’est pas toute jeune, il s’agit de la retranscription d’un entretien donné en avril dernier au Nieman Journalism Lab (voir également sur le Forum du MIT) par un professeur danois du nom de Thomas Pettitt. Le Nieman Journalism Lab est un projet de l’université de Harvard, aux Etats-Unis, qui vise à interroger la possibilité de faire un journalisme de qualité à l’ère numérique. Ce professeur Thomas Pettitt applique aux questions journalistiques une théorie qu’on appelle la “parenthèse Gutenberg” et qui postule que nous aurions vécu avec l’imprimerie une parenthèse, et que la révolution à laquelle on assiste en ce moment est une révolution au sens littéral du terme, dans la mesure où elle nous ramène à un état antérieur, celui d’avant l’imprimerie, d’avant le prima du livre comme support de la vérité. Voici comment l’explique Thomas Pettitt : “Il y a des changements qui se produisent et qui sont liés les uns aux autres. Et c’est ce qui se passe aujourd’hui.

Journalisme & réseaux sociaux : quelques tendances pour 2011 Rédacteur en chef de Citizenside, Aurélien Viers est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et du Centre de formation des journalistes, Aurélien a travaillé comme reporter à LCI et au Japon comme correspondant. C’est sa première contribution à l’Observatoire des Médias. Bon, c’est vrai, le titre est facile, mais vous connaissez un titre davantage Google-Facebook-Twitter-friendly pour cette fin d’année ? Ni prédictions, ni révélations ici, mais une synthèse non exhaustive des idées lues, vues, entendues en cette fin d’année sur les blogs et dans les conférences (notamment Rencontres RSLN, LeWeb, News:Rewired). On aurait pu titrer en parlant de “mots-clés”, mais c’est so 2008. 1/ SEO journalism, ou le journalisme d’autocomplétion Ecrire et titrer pour Google ? La production d’infos va croissante – 600 nouvelles entrées par jour pour le Huffington Post – d’où la nécessité d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche. “Connaissez mieux vos lecteurs !” Dingue.

Presse : le piège terrible de la gratuité Sale temps pour la presse. S’installer devant son café le matin en dépliant son journal est devenu un geste rustique. Au même moment, des millions de Français ouvrent leur ordinateur, et surfent de site en site. Pourtant, l'« horreur économique » n'est pas loin dès lors que les gains économiques des sites Internet ne compensent pas ou très mal les pertes de ressources du papier. Un effet de ciseau diabolique. En deux articles de la New York Review of Books (août et septembre 2009), Michael Massing, après enquête, rend compte du choc tectonique que subit la presse écrite. Sa seconde contribution est donc centrée sur le financement de la presse. Face à ce naufrage, que suggère-t-il ? Qu'en est-il de la situation française? Le Web comporte une dimension inédite. Face à cette crise, en France, l’idée d’un recours au « hors-marché » fait aussi son chemin. Au final, une interrogation : des grands médias, peut-être seule la télévision généraliste arrivera à résister au raz de marée du Web.

La G?n?ration Y - Julien Pouget Online journalism and the promises of new technology PART 6: Conclusion I totally forgot to wrap up this series – but here it is; the conclusion. Sorry about the delay. And by the way; the whole series is now published (in a slightly different version) as an article in the journal Journalism Studies (restricted access). Here are the previous posts: The revolution that never happened (part 1)The three main assets of new technology to online journalism — interactivity, hypertext and multimedia (part 2)Online journalism as hypertext (part 3) Online journalism and interactivity (part 4)Online journalism and multimedia (part 5) The previous posts of this series have left an impression that online journalism is left behind by the technological developments in new media. Journalists and editors seem, at least to some extent, eager to embrace change brought forward by new technology, while users don’t seem to care. Some researchers suggest that ethnography and a closer look at the practices and routines of online news production is the answer. Like this:

Retour sur les entretiens de l’information: les rédactions du futur Quelle sera la rédaction du futur ? C’est sur thème qu’étaient organisés Les Entretiens de l’information de ce vendredi 25 mars 2011. Une journée scindée en deux parties: le matin était consacré aux rédactions et à leurs mutations, qu’elles soient old media ou pure players, l’après-midi étant réservée à cette forme particulière de journalisme que sont les blogs. Dans les débats, il y a parfois des moments cruels. La discussion s’achevait, il était 13h00 passée, lorsqu’une jeune journaliste posa cette question: À question simple, réponse simple: aucun big bang n’est prévu. Pas de renouvellement des générations programmé de manière massive dans les grandes rédactions [du moins celles représentées à ce débat], donc, mais aussi comme le reconnaît Didier Pourquery, pas de recherche et développement dans les groupes de presse, permettant de réfléchir à l’avenir et à cette fameuse « rédaction du futur », dont ces Entretiens de l’information avaient fait leur thème central. Be Sociable, Share!

Journaliste-entrepreneur: oxymore? » Article » OWNI, Digital Journalism Dilemme moral: comment, dans un tel paysage de décomposition des médias traditionnels regarder sereinement dans les yeux des étudiants débutant leur année de cours de journalisme? Un seul message est, à mes yeux, tenable et positif: renoncez à vos rêves d’éditorialistes à Libération ou de grand reporter à TF1, et songez à créer votre propre média. Seul [...] Dilemme moral: comment, dans un tel paysage de décomposition des médias traditionnels regarder sereinement dans les yeux des étudiants débutant leur année de cours de journalisme? Un seul message est, à mes yeux, tenable et positif: renoncez à vos rêves d’éditorialistes à Libération ou de grand reporter à TF1, et songez à créer votre propre média. Encore taboue, il y a peu, l’idée de passer de journalistes à une forme basique d’entrepreneuriat gagne actuellement beaucoup de terrain. Un nouveau projet vient de se lancer à San Francisco, en direct concurrence des journaux actuellement en difficulté (SF Chronicle et SF Examiner).

Vidéo d'un carambolage monstre Carambolage monstre en Allemagne En Allemagne, au moins huit personnes ont trouvé la mort et 37 autres ont été blessés dans deux accidents routiers, dont un ayant donné lieu à un carambolage monstre a annoncé la police ce samedi. Sur l’autoroute proche de la frontière néerlandaise, le carambolage dû probablement à l’épais brouillard qui régnait ce vendredi, aurait impliqué plus de 50 véhicules entraînant la mort de 3 personnes dont 35 blessées. Dans le deuxième accident, du côté d’Aix-la-Chapelle (Ouest), cinq personnes ont été tuées dans un choc frontal entre deux véhicules samedi vers 1h20 (00h20 Gmt) et deux autres ont été grièvement blessées. voiture d occasion informations autos voiture occasion news Mandataire automobile automobil import auto automobile occasion automobile d'occasion voiture automobiles

Related: