background preloader

Journalisme et réseaux sociaux: 11 tendances pour 2011 » Article » OWNI, Digital Journalism

Journalisme et réseaux sociaux: 11 tendances pour 2011 » Article » OWNI, Digital Journalism
Rétrospective non exhaustive des idées qui ont été discutées ces derniers temps sur les blogs et dans les conférences sur le blog de Citizenside. Bon, c’est vrai, le titre est facile, mais vous connaissez un titre davantage Google-Facebook-Twitter-friendly pour cette fin d’année ? Ni prédictions, ni révélations ici, mais une synthèse non exhaustive des idées lues, vues, entendues en cette fin d’année sur les blogs et dans les conférences (notamment Rencontres RSLN, LeWeb, news:rewired), par Citizenside On aurait pu titrer en parlant de “mots-clés”, mais c’est so 2008. 1/ SEO journalism, ou le journalisme d’autocomplétion Écrire et titrer pour Google ? Des spécialistes interviennent dans les rédactions pour aider les journalistes à mieux référencer leurs articles, comme Masha Rigin de TheDailyBeast.com, invitée par l’École de Journalisme de Sciences Po (merci à Alice Antheaume pour son récit de la journée). Les journalistes peaufinent le titre que vous avez envie de lire. Dingue. Le modèle ?

Organisations de presse : difficile passage de l'imprimé vers le web Une étude de l'organisation Pew Research Center's Project for Excellence in Journalism en dévoile les raisons. Si les revenus de la publicité en ligne devraient croître de 40 % de 2011 à 2015, une récente étude de Pew Journalism suggère toutefois que les grandes entreprises de presse connaissent peu de succès dans la transition des revenus publicitaires de l'imprimé vers le web. Le problème? Les formes lucratives du marketing numérique, dont l'utilisation des données personnelles pour de la publicité ciblée selon les intérêts, seraient trop souvent ignorées. En fait, des 22 organisations américaines de presse sondées, seulement trois (CNN, New York Times et Yahoo! Près de 21 % des pubs analysées étaient des autopromotions de l'organisation, alors que les publicités du secteur financier étaient trois fois plus présentes que celles des cosmétiques et des produits de toilette. Pour consulter l'étude, cliquez ici.

De quoi OWNI est-il le laboratoire? » Article » OWNI, Digital Journalism OWNI mode d'emploi : comment envisageons-nous notre métier et quel écosystème nous permet, tous les jours, de faire carburer la soucoupe ? En bonus, une galerie photo pleine de gentils aliens /-) Si nous expérimentons et revendiquons « sérendipité » et « bêta permanente », la soucoupe OWNI n’en est pas moins l’espace commun d’une intuition, devenue conviction partagée : l’information indépendante de qualité a un coût que ne peuvent ou ne devraient financer seuls ou majoritairement ni les annonceurs, ni l’État, ni le consommateur final – l’audience – au prix alors de péages ou de contraintes allant à l’encontre de la libre circulation de l’information mais aussi de la définition de ce que devrait être un « beau média » : un média qui chercherait avant tout à délivrer « une information de qualité dans le meilleur des contextes possibles ». 15h45 : Y a-t-il un geek pour stopper Leguillaume? Nous ne sommes pas une « breaking news organisation » OWNI est un groupe de médias innovants

CLOUD.. par Hervé Le Crosnier Tel un fluide vital, l’information numérique se trouve partout dans nos sociétés ; elle circule dans les réseaux, s’affiche sur les écrans, s’écoute sur les téléphones mobiles... Tous les artefacts matériels autrefois intimement associés à nos pratiques d’accès à l’information — livres, journaux, disques, affiches, tableaux, albums photos — cèdent du terrain devant les outils électroniques. Les entreprises aussi se convertissent au numérique. Bons de commande, factures, suivi de livraison, archivage comptable et légal, documentation des produits, relation avec la clientèle : le cycle de vie du document organisationnel passe, dans la majorité des cas, par un circuit informatique. On parle de « dématérialisation » pour désigner cette séparation entre le support physique et le contenu. L’ère numérique ne s’embarrasse pas de la localisation des données. Taille de l’article complet : 1 752 mots.

10 Predictions for the News Media in 2011 In many ways, 2010 was finally the year of mobile for news media, and especially so if you consider the iPad a mobile device. Many news organizations like The Washington Post and CNN included heavy social media integrations into their apps, opening the devices beyond news consumption. In 2011, the focus on mobile will continue to grow with the launch of mobile- and iPad-only news products, but the greater focus for news media in 2011 will be on re-imagining its approach to the open social web. The focus will shift from searchable news to social and share-able news, as social media referrals close the gap on search traffic for more news organizations. In the coming year, news media's focus will be affected by the personalization of news consumption and social media's influence on journalism. 1. In 2010, we saw the rise of WikiLeaks through its many controversial leaks. 2. At the tail end of 2010, we saw the acquisition of TechCrunch by AOL and the Newsweek merger with The Daily Beast. 3.

Les 3 petits cochons du Guardian "Nous voulions faire comprendre aux lecteurs comment The Guardian pratique l'Open Journalism" déclare David Kolbusz, directeur de la création de BBH. C'est donc l'illustration de ce qu'est le Guardian aujourd'hui raconté avec ce récit ironique des trois petits cochons que BBH a conçu. L'histoire des 3 petits cochons vengeurs, suivie par des lecteurs sur différents supports, une histoire et plusieurs manières de la raconter par un traitement journalistique spécifique pour chaque support. Ce spot de 2 minutes réalisé par Ringan Ledwidge a été diffusé le 29 février sur Channel4. Les usages de lectures ont changé, The Guardian s'est adapté aux nouveaux supports et prolonge la conversation avec ses lecteurs. Avec cette campagne, The Guardian démontre parfaitement ses aptitudes à vivre à l'ère digitale, mais aussi la fin du modèle unique basé sur le papier. La campagne sera diffusée au cinéma et des visuels "print" sont déclinés en affichage et en presse.

10 bonnes résolutions journalistiques Pour arrêter de regarder passer la révolution numérique qui emporte les médias, tonton Van Achter a listé pour 2012 dix points qui pourraient changer notre manière de faire du journalisme à mettre sous les sapins de toutes les rédactions ! La recommandation par les pairs est l’un des phénomènes les plus puissants révélé par la “démocratisation de la diffusion”. En 2012, pour les journalistes, et ceux qui aspirent à le devenir, justifier sa place de médiateur de l’information passe donc immanquablement par une plongée en apnée dans le grand bain des réseaux sociaux. Je n’ai pas de baguette magique mais voici 10 pistes qui me semblent intéressantes à creuser. 1) Trouvez-vous un binôme, un partenaire, un homme/femme de confiance avec qui le courant passe bien. 2) Partagez et donnez à voir de vous tout ce qui permettra aux internautes de sentir de quel bois vous vous chauffez. 3) Gardez en tête que chaque tweet peut être le dernier pour le compte de votre employeur actuel. À lire aussi:

Gestion des fichiers 01net. le 09/06/06 à 07h00 Eliminez vos fichiers en double Pour se débarrasser des fichiers redondants qui polluent votre PC, Unique Filer est un logiciel incontournable. Unique Filer vous indique alors dans quel dossier il a repéré des doublons, cliquez sur l'un d'entre eux et appuyez sur Next. Unique Filer Editeur : Sohosoft Site : Télécharger ici Copiez et déplacez plus rapidement vos fichiers et dossiers Pour copier rapidement des fichiers d'un disque dur vers un autre ou d'un PC vers un autre via un réseau local, SuperCopier 2 est l'outil idéal. Sélectionnez votre ou vos fichiers à copier en cliquant dessus (pour une sélection multiple, conservez la touche Ctrl de votre clavier enfoncée tout en cliquant sur chacun des fichiers) et tout en conservant le bouton gauche de la souris enfoncé, faites-le (les) glisser vers le dossier de destination. SuperCopier 2 Editeur : SFX Team Site : Télécharger ici Retrouvez facilement vos fichiers

La parenthèse Gutenberg La lecture de la semaine n’est pas toute jeune, il s’agit de la retranscription d’un entretien donné en avril dernier au Nieman Journalism Lab (voir également sur le Forum du MIT) par un professeur danois du nom de Thomas Pettitt. Le Nieman Journalism Lab est un projet de l’université de Harvard, aux Etats-Unis, qui vise à interroger la possibilité de faire un journalisme de qualité à l’ère numérique. Ce professeur Thomas Pettitt applique aux questions journalistiques une théorie qu’on appelle la “parenthèse Gutenberg” et qui postule que nous aurions vécu avec l’imprimerie une parenthèse, et que la révolution à laquelle on assiste en ce moment est une révolution au sens littéral du terme, dans la mesure où elle nous ramène à un état antérieur, celui d’avant l’imprimerie, d’avant le prima du livre comme support de la vérité. Voici comment l’explique Thomas Pettitt : “Il y a des changements qui se produisent et qui sont liés les uns aux autres. Et c’est ce qui se passe aujourd’hui.

Médias: l’inertie culturelle freine la mutation numérique "L'inertie culturelle" est l'un des principaux facteurs expliquant le retard pris par les médias traditionnels pour réussir leur mutation numérique, estime une étude publiée lundi par le Project for Excellence in Journalism. Cette lenteur se traduit par un terrible ratio publicitaire : pour chaque dollar gagné dans le numérique, ces médias perdent 7 dollars dans l'imprimé. Cette étude menée auprès de six groupes de presse américains (soit 121 titres) montre que les situations ne suivent pas une tendance générale : certains journaux réussissent bien, d'autres vont à la catastrophe. La plupart d'entre eux, note l'étude, ne font pas assez d'efforts pour diversifier leurs revenus et sortir de nouveaux produits, notamment dans le numérique, qui devrait assurer à terme l'essentiel de leur revenus. Leurs responsables interrogés disent prévoir la poursuite du rétrécissement de la rédaction, des fermetures de titres et la réduction du nombre de jours où les éditions seront imprimées. Convaincus?

La G?n?ration Y - Julien Pouget Les Pirates vont-ils démocratiser l’Europe ? Un supporter du Parti pirate allemand. Bien plus qu’une horde d’internautes protestaires, il apparaît soudain comme la troisième force politique d’Allemagne : pour Die Welt, le Parti pirate allemand pourrait bien être l’initiateur d’une nouvelle démocratie de l’ère post-industrielle, et ce, dans l’ensemble de l’Europe. Il est encore trop tôt pour dire si les Pirates seront jamais autre chose qu’un détail dans l’histoire de la démocratie européenne. Néanmoins, s’ils ne succombent pas à leurs erreurs de jeunesse, ils ont de bonnes chances de transformer la démocratie du XXIe siècle sur la forme, de digérer la fin de l’ère de croissance sur le fond, de parvenir à la péréquation entre les générations sur le plan démographique, et de devenir en prime le premier parti véritablement européen. L’idée de représenter le peuple au travers d’organisations dites "de masse" est aussi vieille et obsolète que l’ère industrielle. La meilleure chance contre le cataclysme économique

Online journalism and the promises of new technology PART 6: Conclusion I totally forgot to wrap up this series – but here it is; the conclusion. Sorry about the delay. And by the way; the whole series is now published (in a slightly different version) as an article in the journal Journalism Studies (restricted access). Here are the previous posts: The revolution that never happened (part 1)The three main assets of new technology to online journalism — interactivity, hypertext and multimedia (part 2)Online journalism as hypertext (part 3) Online journalism and interactivity (part 4)Online journalism and multimedia (part 5) The previous posts of this series have left an impression that online journalism is left behind by the technological developments in new media. Journalists and editors seem, at least to some extent, eager to embrace change brought forward by new technology, while users don’t seem to care. Some researchers suggest that ethnography and a closer look at the practices and routines of online news production is the answer. Like this:

Drudge Report: News Site That Sends Readers Away With Links Has Highest Engagement There are two main reasons why news sites are reluctant to send readers away by linking to third-party content. First, you shouldn’t send people away or else they won’t come back to your site. Second, a page with links that sends people away has low engagement, which doesn’t serve advertisers well. But if you actually look at the data, both of these assumptions are completely wrong. Here’s a list of the top 30 news sites for May 2008, ranked by sessions per person (source: Nielsen Online): And here’s a list of top news sites for June 2008, ranked by time per person (source: Nielsen Online): What do you notice about the top site on both lists? First, the top site has twice as many sessions per person. But the most important difference between the top site and all the other sites, is that this top site — Drudge — has nothing but LINKS. That’s right folks. Drudge is also one of the largest news sites that isn’t built on an offline brand or a communications portal. Ask Google. One guy.

Related: