background preloader

Cinq conseils d'un hacker repenti pour vous protéger de la cybercriminalité

Cinq conseils d'un hacker repenti pour vous protéger de la cybercriminalité
Hugo est un repenti. Il y a deux ans, il se connectait tous les soirs sur un étrange programme : Bifrost. Ce logiciel est un cheval de Troie. Autrement dit, un parasite informatique qui lui permettait de prendre le contrôle d'autres ordinateurs en direct. Le but ? Voler des données informatiques pour les revendre à prix d'or sur internet. Lundi 30 juin, le groupe de travail interministériel sur la lutte contre la cybercriminalité remet un rapport à la ministre de la Justice, Christiane Taubira. 1Choisir des mots de passe compliqués et les changer régulièrement "La grande majorité des gens utilisent le même mot de passe pour tous leurs comptes et adresses e-mail. "Préférez des mots de passe complexe avec des majuscules, des minuscules et des chiffres", conseille l'ancien hacker. Enfin, pensez à changer régulièrement vos codes d'accès. 2Bien choisir son pare-feu et son antivirus Pour ça, Hugo conseille de bien choisir son antivirus et son pare-feu. Il existe plusieurs types de clés wifi.

http://www.francetvinfo.fr/internet/securite-sur-internet/cinq-conseils-d-un-hacker-repenti-pour-vous-proteger-de-la-cybercriminalite_635599.html

Related:  CybercriminalitéCybercriminalité Licence 1 DroitLa sécurité des objets connectés

Darknet : immersion en réseaux troubles Monde parallèle aux contours infinis, ce Web bis anonyme où le pire côtoie le meilleur nourrit tous les fantasmes. Bienvenue dans le Darknet. Depuis Galilée, on sait que la Terre est ronde. Mais Internet ? On le sait protéiforme, on l'imagine infini. On connaît moins son ultime frontière, son dernier péage avant le néant ou, plutôt, le grand n'importe quoi : une zone non cartographiée, hors de portée des radars, et qu'on appelle communément le « Darknet ». Conseil d'Etat - Etude annuelle 2014 - Le numérique et les droits fondamentaux 50 propositions du Conseil d'État pour mettre le numérique au service des droits individuels et de l’intérêt général. > lire le dossier de presse > lire l'intervention du vice-président Les dangers des écrans pour les enfants J’ai toujours été contre toutes les sortes d’écrans pour les enfants et encore aujourd’hui dans ma classe, j’aime insister auprès des enfants sur l’intérêt beaucoup plus important que présentent d’autres activités. Je ne comprends pas les parents qui, dès que l’enfant est assis dans la voiture, leur allument un écran avec un film ou leur mettent entre les mains des consoles de jeux. L’enfant n’observe alors plus la nature autour de lui, ne regarde absolument plus le monde qui l’entoure. Observer avec tous ses sens tout ce qui est autour de nous est tellement plus instructif… et parler de tout ce que l’on observe est une source de communication, de débats entre parents et enfants tellement intéressante. L’enfant quand il sort de l’école a tellement de choses à raconter, il a besoin de partager ses émotions, ses réactions, tout ce qu’il a vécu avec l’adulte. Sylvie d’Esclaibes

Bitcoin : la convoitise des cybercriminels... et des Etats DECRYPTAGE | Le Bitcoin agite les banques centrales et les gouvernements depuis plusieurs semaines un peu partout dans le monde. Comment empêcher les criminels de l'utiliser pour blanchir l'argent sale ? Comment reprendre la main face à une monnaie décentralisée qui échappe aux taxes publiques ? Faut-il interdire ou encadrer ? Les principales mesures du rapport Marc Robert 2014 C'est aujourd’hui à 18h que le procureur Marc Robert a remis son rapport en présence de Christiane Taubira, garde des Sceaux, Arnaud Montebourg, ministre de l’Économie, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur et Axelle Lemaire. Le Procureur général de la Cour d’appel de Riom rend là les différentes pistes proposées dans le cadre du groupe de travail interministériel sur la lutte contre la cybercriminalité. Panorama des principales mesures proposées dans ce document.

Les dangers des écrans (suite) Voici une information complémentaire reçue par une lectrice suite à l’article que j’ai publié sur les dangers des écrans. « Pour abonder dans ton sens, chère Sylvie, un autre article de Bruno Harlé (que tu cites dans ton article) et de Michel Desmurget (son confrère des neurosciences cognitives), disent : « … les conséquences de l’exposition aux écrans sur la réussite scolaire, le langage, l’attention, le sommeil et l’agressivité deviennent une question de santé publique. La plus complète des études montre que chaque heure de télévision consommée quotidiennement à l’école primaire augmente de 43% le risque de voir l’enfant sortir du système scolaire sans diplôme. (…) Pour une consommation de 1 heure d’écran : l’enfant de 3 ans double ses chances de présenter un trouble de l’attention à l’école primaire. L’enfant du primaire voit son risque de présenter un trouble de l’attention à l’adolescence croître de 50%. … » cela fait peur ! » J'aime :

Cybercriminels: une économie souterraine Canaux de discussion IRC utilisés par les cybercriminels (Image: Symantec) Le 17 septembre 2009, David Goldman de CNNMoney.com publie une enquête sur les activités des cybercriminels telles qu’elles sont perçues aux États-Unis. Il replace d’abord les choses sur le terrain adéquat: aujourd’hui les cyberdélinquants sont avant tout motivés par le gain financier. USA - Obama autorise les sanctions contre les cybercriminels étrangers - News Monde: Amériques Le président américain Barack Obama a autorisé le mercredi 1er avril des sanctions contre les pirates informatiques américains comme étrangers, autorisant le Trésor américain à bloquer les avoirs des personnes impliquées dans des cyber-attaques aux Etats-Unis. «Les cyber-menaces représentent l'un des plus graves problèmes économiques et de sécurité nationale pour les Etats-Unis, et mon administration mène une vaste stratégie pour les régler», a indiqué le président en publiant le décret. Ce décret permet au Trésor américain de geler ou bloquer les avoirs des personnes impliquées dans des attaques sur des réseaux informatiques américains «essentiels», comme des systèmes bancaires ou liés au réseau électrique, ou le vol de données sur des cartes de crédit. «Urgence nationale» «Les intrusions et attaques informatiques - originaires pour beaucoup de l'étranger - visent nos entreprises, volent des secrets industriels, et coûtent des emplois américains.

52013JC0001 COMMUNICATION CONJOINTE AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS Stratégie de cybersécurité de l'Union européenne: un cyberespace ouvert, sûr et sécurisé /* JOIN/2013/01 final */ Stratégie de cybersécurité de l'Union européenne: un cyberespace ouvert, sûr et sécurisé 1. Introduction

Les chiffres clefs de la cybercriminalité dans le monde La cybercriminalité fait partie des grandes préoccupations mondiales de ces dernières années. Les cyberattaques concernent aujourd’hui autant les particuliers, que les entreprises ou les nations, mais beaucoup ne se protègent pas encore assez contre ce type de menaces. Partant de ce constat, Mashable a publié une infographie sur l’état de la cybersécurité et la façon de protéger sa vie privée en ligne. Voici les principaux chiffres qui en ressortent:

Code pénal - Des atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données. Chapitre III : Des atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données. Le fait d'accéder ou de se maintenir, frauduleusement, dans tout ou partie d'un système de traitement automatisé de données est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. Lorsqu'il en est résulté soit la suppression ou la modification de données contenues dans le système, soit une altération du fonctionnement de ce système, la peine est de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. Lorsque les infractions prévues aux deux premiers alinéas ont été commises à l'encontre d'un système de traitement automatisé de données à caractère personnel mis en œuvre par l'Etat, la peine est portée à cinq ans d'emprisonnement et à 75 000 € d'amende.

Sous-direction de lutte contre la cybercriminalité / Lutte contre la criminalité organisée / Direction Centrale de la Police Judiciaire La SDLC a été créée par arrêté du 29 avril 2014. Placée sous l’autorité d'un commissaire divisionnaire, elle comprend plus de 80 personnels. Cette création procède de la nécessité d’adapter le dispositif du ministère de l’Intérieur à la généralisation de l’utilisation des nouvelles technologies dans la commission des infractions et s’inscrit, dans un contexte général de mobilisation des institutions publiques pour apporter des réponses aux menaces liées à la cybercriminalité.

Grande-Bretagne- perpétuité pour les hackers Le gouvernement britannique pourrait durcir les peines contre les hackers, jusqu'à la prison à perpétuité... Il ne fait pas bon s'attaquer aux intérêts nationaux – sécurité national, santé, économie ou environnement – de la Grande-Bretagne. Pour faire face aux menaces des hackers, le gouvernement britannique réfléchit à un durcissement de sa législation pénale... avec ses gros sabots et sans discernement !

Article pertinent. Voici un lien sur une autre source de problèmes générés par les objets connectés, les SPC pour signaux parasites compromettants. by rapenne_groupeg_info Feb 26

Ces conseils sont utiles pour se protéger. Malheureusement, éteindre sa box wifi le soir n'est pas toujours possible lorsque son téléphone fixe en dépend, et comme les lignes RTC sont vouées à disparaître d'ici quelques années, ça va devenir de plus en plus difficile de le faire. Quant à la webcam, il y a des cache-webcams ultra-plats qu'on peut attacher à son portable et qui permettent non seulement d'éviter les traces de colle dues au scotch mais aussi d'avoir rapidement accès à sa webcam si nécessaire. by lereste_groupeg_info Feb 21

Related: