background preloader

Dans les testicules de Darwin

Dans les testicules de Darwin
Related:  Culture scientifique et vulgarisationveille sciences ludiques

Carnets de doctorat Sarah Blaffer Hrdy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Sarah Blaffer est né le 11 juillet 1946, à Dallas, au Texas. Elle a grandi à Houston. Elle a fait sa scolarité à l'école St. John. Blaffer a rencontré Daniel Hrdy à Harvard. Elle vit avec son mari dans le Nord de la Californie, où ils possèdent la plantation de noyers Citrona[1]. Travaux et recherche[modifier | modifier le code] En 1999, Hrdy publie Les Instincts maternels (titre original : Mother Nature: A History of Mothers, Infants and Natural Selection). Remise en question de l'instinct maternel[modifier | modifier le code] Elle montre l'importance de l'infanticide dans le monde animal (loups, souris, araignée, primates). L'ampleur de phénomène d'abandon et d'infanticide remet en question l'image de la mère naturellement poussée à sacrifier sa vie pour son nouveau-né. Bibliographie[modifier | modifier le code] En français[modifier | modifier le code] En Anglais[modifier | modifier le code]

Art et sciences | Ludmilla Science Conjuguer théâtre et science : le pari réussi de la compagnie qui a inventé les visites olfactives. « On peut toucher seulement avec les yeux » c’est ce qu’on a dit, et qu’on continue à dire, à des générations d’enfants qui visitent un musée. Dans les musées modernes, et surtout dans les musées où on fait de la vulgarisation des sciences, on ne peut plus omettre une section dédiée à « voir avec les mains », autrement dit toucher pour connaître, manipuler pour comprendre. Sans compter l’intérêt pour les visiteurs handicapés. Eh bien, la dernière tendance est visiter un musée… avec le nez ! C’est ce que nous propose Violaine de Carné, la directrice artistique de la compagnie théâtrale Le Tir et la Lyre. Comment se déroule une visite olfactive ? Iris du Pistil et Capucin Le Blaze, deux chercheurs/extracteurs d’un institut imaginaire de recherche olfactive, nous racontent le lieu à travers les images évoquées par les odeurs, en nous faisant sentir essences, parfums et encens.

Science Blogs: definition & history I have been asked recently to write an article, somewhat along the lines of this one but longer, and with a somewhat different angle, asking a little bit different questions: What makes a science blog? Who were the first science bloggers and how long ago? How many science blogs are there? We’ve had these kinds of discussions for years now… but I’ll give it my best shot. Defining a science blog Defining a science blog – heck, just defining a blog – is difficult. What is considered a science blog varies, and has changed over the years. What is considered a science blog also changes with the advances in technology. Is a one-liner posted on a blog the same as a one-liner posted on Twitter? Finally, blogging is not just about text. The beginnings of science blogging Pin-pointing the exact date when the first science blog started is a fool’s errand. Some key moments in the evolution of science blogging Tangled Bank, and other science blog carnivals What is a blog carnival? Research Blogging Awards

Homo Fabulus Moi Homo Fabulus est un blog visant à comprendre le comportement humain en général, et le comprendre du point de vue de la théorie de l’évolution en particulier. Il s’appuie donc sur de la recherche en psychologie évolutionnaire, mais vous entendrez aussi souvent parler de sciences cognitives, psychologie, anthropologie, et biologie en général sans arrière-pensée évolutionnaire, en fonction de mes envies et de mes lectures. L’idée de base de la psychologie évolutionnaire c’est de considérer le cerveau comme un organe comme un autre, et donc d’admettre qu’il a été façonné par la sélection naturelle au même titre qu’un autre. Partant de là, on peut 1/ se demander quels avantages évolutionnaires procurent (ou ont pu procurer) les comportements que nous pouvons observer chez l’Homme, et 2/ identifier en quoi savoir que le cerveau a été façonné par la sélection naturelle pour augmenter nos chances de survie et de reproduction nous permet de mieux comprendre sa structure ou son fonctionnement.

[PODCAST] La folle histoire de l’Univers 36 [Oui, JE SAIS, je suis (très très) à la bourre. Mais je me suis rendue compte que c'était très difficile d'écrire deux chroniques scientifiques par semaine en même temps qu'un podcast sur les mêmes sujets. Alors maintenant que la saison de "La tête au carré" est terminée, je vais peut-être pouvoir rattraper mon retard de ces 6 derniers mois...] [Chère Anne-So, mille excuses, j'ai dû tailler ton reportage à la hache Tu avais intégré la bande-annonce de COSMOS mais malheureusement, Youtube l'a bloquée, j'ai donc dû la couper... Bonjour à tous ! Et commençons par l’événement de ce début 2014 avec bien sûr le réveil de Rosetta, dont je vous avais parlé à l’épisode précédent… Elle avait été programmée pour se réveiller le 20 janvier dernier à 11h après une sieste de 957 jours… Et le temps que le réveil sonne, qu’elle se remette en route, qu’elle se réchauffe – parce qu’à 700 millions de kilomètres du Soleil, il fait froid ! Elle est pas encore arrivée, Rosetta, mais elle tient le bon bout.

Biologie Évolutive Humaine Watch_Dogs WeAreData Dans Watch_Dogs, la ville de Chicago est gérée par le ctOS, un système de contrôle informatisé hautement perfectionné. Ce réseau utilise les données qui lui sont transmises pour contrôler l’ensemble des infrastructures urbaines et résoudre les problèmes complexes liés à la circulation routière, la lutte contre la délinquance, la gestion de l’électricité, etc. Mais aujourd’hui, cette situation n’a plus rien de fictif : les villes « intelligentes » sont une réalité. Chaque jour, une quantité incalculable de données sont recueillies et traitées avant d’être rendues publiques et accessibles à tous. Watch_Dogs WeareData est le premier site Internet à rassembler en un même endroit les données publiques de Paris, Londres et Berlin. Chacune de ces villes a été recréée sur une carte en 3D, de manière à permettre aux utilisateurs du site de découvrir en temps réel comment les villes modernes d’aujourd’hui organisent et traitent ces données. Ce que vous allez découvrir ici est la pure réalité.

Posts - Research Blogging Centre Alexandre Koyré : Accueil Fondé en 1958 au sein de la VIe section (Sciences économiques et sociales) de l’École pratique des hautes études (EPHE), le « Centre de recherches d’histoire des sciences et des techniques », devenu Centre Alexandre-Koyré en 1966, est un laboratoire de l’Ecole des hautes études en sciences sociales, du CNRS et du Muséum national d’histoire naturelle (UMR 8560). Il réunit actuellement plus d’une centaine de chercheurs, enseignants-chercheurs, post-doctorants et doctorants. Leurs travaux s’inscrivent dans une perspective d’histoire sociale et culturelle des sciences, des savoirs et des techniques, en dialogue avec des approches philosophiques et sociologiques. En savoir plus Le CAK est heureux de vous présenter son nouveau site. Centre Alexandre KoyréUMR856027, rue Damesme75013 Paris, France

L’évolution (partie 1) | Pellentzarium Suite à une rencontre fortuite, je vous parle d’un sujet que j’aime beaucoup : l’évolution du vivant. L’évolution est pour moi l’élément qui unifie toute la biologie. Je vais essayer de couvrir cela au mieux, avec plusieurs posts consécutifs. * En fait, c’est possible d’hériter de caractères acquis à travers l’épigénétique. ** Voir ici Ah, et juste pour la route, même si on parle de « Théorie de l’évolution« , l’évolution est un fait avéré. 2 clics pour protéger vos données : il faut cliquer une première fois pour rendre le bouton actif et une seconde fois pour envoyer votre recommandation sur Facebook.

Inné et acquis, corps et esprit, sciences Chimie [Flash Info Chimie] #50 Production solaire bio-inspirée d’ammoniac La synthèse de l’ammoniac à partir du diazote atmosphérique, c’est un peu la star de l’industrie chimique. Des tonnages formidable (136.5 millions de tonne en 2012), qui alimentent l’industrie des engrais, des polymères, des explosifs… Pourtant, c’est toujours le même procédé … Continue reading [Flash Info Chimie] #48 Une application Android pour tester la fraîcheur de sa bière La bière, ça se boit frais. [Flash Info Chimie] #47 Les chaperones pharmacologiques : un nouvel outil thérapeutique pour maladie incurable Certaines maladies sont liées à l’accumulation anormale de biomolécules (comme les protéines ou les lipides), qui s’agrègent dans les tissus, les empêchant de remplir leur fonction normale. [Flash Info Chimie] #46 Les dispersants chimiques censés lutter contre les marées noires sont contreproductifs [Flash Info Chimie] #45 Abracadabra, un peu de lumière, et d’un triangle, je fais un petit rhombicuboctahèdre !

Related:  sciencehumour