background preloader

Tourisme : un secteur transformé par le numérique

Tourisme : un secteur transformé par le numérique
À l'heure du Web 3.0, le tourisme fait lui aussi sa révolution sous l'influence de start-up qui inventent de nouvelles applications et des services innovants dédiés aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels. Le tourisme est en effet l’une des filières qui a été la plus fortement impactée par l’évolution des outils, des usages et des contenus numériques. On distingue aujourd’hui le e-tourisme (tourisme et web), le m-tourisme (tourisme mobile via des smartphone ou les tablettes) et le tourisme social (l’utilisation des réseaux sociaux pour le tourisme).Aujourd'hui, ce sont près de huit touristes sur dix qui préparent leurs vacances sur Internet, et un sur trois qui reste derrière son écran pour acheter son séjour. Face à l'évolution numérique, les professionnels du tourisme n'ont pas d'autres choix que de s'adapter. Le numérique : facteur d’attractivité pour les territoires Le tourisme ne se vit plus comme avant. En conclusion

La médiation culturelle numérique, quels nouveaux supports ? « Aujourd’hui, la médiation est l’égal de la conservation », Claire Merleau Ponty, enseignante en muséologie à l’École du Louvre. À l’heure actuelle, réseaux sociaux, applications et dispositifs numériques envahissent notre quotidien. Si le domaine professionnel a connu une évolution marquante avec l’apparition de sites tels que LinkedIn, le monde culturel a lui aussi vu des changements significatifs dans ses stratégies de communication et de médiation. Le site internet, que le visiteur peut consulter depuis son domicile, ou depuis n’importe où sur son mobile, lui permet de préparer sa venue en amont de la visite. Une fois sur place, il lui est possible d’interagir plus intensément avec les œuvres, de personnaliser sa visite ou encore de participer à la publication des contenus. De retour chez lui, il peut compléter, affiner et revivre sa visite sur le site ou partager ses impressions et ses conseils avec les futurs visiteurs. L’utilisation des applications dans les musées (2011)

Économie collaborative et tourisme: panorama des acteurs De plus en plus d’entreprises surfent sur la vague de l’économie collaborative, phénomène connaissant son apogée ces dernières années. Le secteur du voyage n’est pas exempt et voit l’arrivée d’un grand nombre de startups basant leur modèle sur le partage et l’entraide. Que ce soit dans le secteur de l’hébergement, du transport, de la restauration ou encore des activités, des dizaines et dizaines de bonnes idées voient le jour. Cosmopolit Home, elle même actrice de l’économie collaborative touristique, a répertorié une liste de 67 de ces entreprises et les a réunies sur une infographie. A LIRE AUSSI: découvrez des dizaines d’interviews de start-up du tourisme et du tourisme collaboratif Dans le secteur de l’hébergement Les plus gros: Airbnb: créé en 2008 par trois étudiants, le site met en relation des voyageurs et des hôtes. HomeAway: HomeAway est une compagnie américaine et sûrement la plus grande rivale d’Airbnb, contre qui elle avait d’ailleurs engagée une action en justice. L’original:

L'e-tourisme : la transformation numérique accélérée d'une économie traditionnelle Avec des voyageurs de plus en plus connectés et des usages numériques en croissance, le secteur du tourisme connaît, à son tour, une profonde mutation de son modèle. Les voyageurs accèdent avec le numérique à une information touristique ciblée et instantanée à chaque étape de l'organisation et de la réservation d'un séjour. A titre d'exemple, 77 % des Français utilisent le web comme source d'information principale pour préparer un voyage.Les recherches portent non seulement sur l'information concernant l'attractivité des destinations (intérêt des villes, des régions ou des pays) mais également sur l'évaluation des sites touristiques et des hébergements. Le web a transformé les habitudes des voyageurs en matière de réservation et d'organisation des voyages, et de ce fait, les usages des acteurs du tourisme.La montée en puissance de l'utilisation du mobile change également la donne. Les acteurs traditionnels bousculés Valoriser les marques territoriales à l'international

Hospitality On: La promotion des destinations touristiques françaises, inefficiente ? Enquêtes Une enquête réalisée par Hospitality-On et Olakala auprès des hôteliers révèle que ceux-ci sont plutôt insatisfaits des actions de communication réalisées par les collectivités locales sur leur destination. Leur opinion de l'échelon administratif le plus pertinent pour communiquer est partagée : même si le pays touristique est celui qui globalement rassemble le plus de suffrages, au final c'est d'abord le "nom" grand public de la destination qui tend à s'imposer comme l'échelon local adéquat de communication. Office de tourisme Interrogés sur l'échelon administratif le plus adapté pour communiquer, 40% des hôteliers jugent le pays touristique (et son Office de Tourisme) comme niveau le plus pertinent pour communiquer sur la destination. Mais dans le détail, le profil d'échelon considéré comme le plus pertinent dépend fortement des territoires d'implantation des hôtels.

Le numérique : un facteur de croissance et d'innovation dans le tourisme Aujourd’hui c’est la journée de l’Animation Numérique du Territoire à Pau. Puis demain débutent les 1Oe Rencontres Nationales du Etourisme. C’est donc l’occasion de souligner l’importance et le poids du numérique en France tant du point de vue des consommateurs que pour les entreprises. Le cabinet d’études McKinsey vient de publier un rapport, Améliorer la mutation numérique des entreprises : un gisement de croissance et de compétitivité pour la France, sur l’impact du numérique et les bénéfices à en attendre. La place du numérique en France Cette étude vise à montrer l’importance du numérique en France et de son impact sur l’économie. Le numérique occupe une place de plus en plus importante dans l’économie française. Les consommateurs français sont massivement connectés à Internet et de gros utilisateurs de services numériques… 82% des ménages français accèdent à Internet depuis leur domicile et près de 60% font des achats en ligne (+6%/an depuis 2009).

Les 14 tendances de l'industrie touristique pour 2014 Après le succès de l’an dernier, la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM et son partenaire Tourisme Montréal, reviennent avec les 14 grandes tendances en tourisme pour 2014. ... Après le succès de l’an dernier, la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM et son partenaire Tourisme Montréal, reviennent avec les 14 grandes tendances en tourisme pour 2014. Pierre Bellerose, vice-président – Relations publiques, recherche et développement du produit à Tourisme Montréal (@pierrebellerose) et initiateur du concept des tendances annuelles sera encore une fois accompagné du titulaire de la Chaire de tourisme Transat (@paularseneault). Cette année, deux intervenants français influents dans le secteur du e-tourisme se joindront à eux. Ce quatuor unique vous présentera les courants qui influenceront les décisions des consommateurs et les actions des intervenants touristiques durant la prochaine année, et ce, aux niveaux local, national et international. Statistiques Vues Total des vues Actions

Related: