background preloader

L’évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire

L’évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire
Un livre pour faire évoluer les pratiques en terme d’évaluation des élèves. Entre retours d’expérience et analyse profonde du sujet, il offre une lecture stimulante et salutaire pour aborder cette question d’actualité difficile. Questions aux auteurs. Cette publication semble arriver à point nommé, alors que le ministre insiste sur l’importance d’une évaluation « positive », tout en étant très prudent sur un éventuel abandon de la notation chiffrée… Effectivement, il parait dans une actualité foisonnante : celle des déclarations ministérielles sur la nécessité d’une évaluation « positive », « bienveillante », avec la mise en place d’un groupe de travail national sur le sujet qui devra rendre des conclusions très rapidement, nous dit-on ; celle, aussi, du terrain, où on voit se multiplier les recherches d‘alternatives à un système de notation obsolète. Vous insistez sur l’inefficacité du système traditionnel de notation. Florence Castincaud et Jean-Michel Zakhartchouk Sur la librairie

http://www.cahiers-pedagogiques.com/L-evaluation-plus-juste-et-plus-efficace-comment-faire

Related:  Quid de l'évaluationPropositions bibliographiques pour l'APAnalysesEvaluation Notation

Notes et compétences, quelle équation ? C'est une question qui agite la salle des profs, à l'heure de la mise en oeuvre du socle commun. J'émets l'hypothèse de l'incompatibilité. La note sur 20 permet, à travers l'exemple de la dictée, de sanctionner les fautes. On peut rétorquer que dans les multiples évaluations notées, les points sont comptés en positif : on pointe les réussites des élèves par un point, qu'on pourra d'ailleurs décliner jusqu'au quart de point selon le degré d'approximation de la formulation de l'élève. Retirer un demi ou un quart de point sur une question permet de signifier à l'élève que sa réponse n'est pas parfaite, mais qu'elle comprend tout de même un élément de réponse positif.

Les TICE en classe, mode d’emploi Avec ce livre, l’auteur met à la portée de tout enseignant les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) en classe. Étape par étape, il propose des démarches pédagogiques complètes en s’appuyant sur de nombreux exemples. Après avoir accompagné le lecteur dans les premières expérimentations pour progresser dans la prise en main des techniques, l’auteur démontre à quel point le numérique est une fabuleuse opportunité pour repenser et enrichir les approches pédagogiques. En effet, l’outil numérique devient le support d’une pédagogie coopérative plutôt que descendante. Il explique également l’impact de ces technologies sur l’espace de la salle de classe, ainsi que sur la gestion du temps dans et hors de l’école.

Une école française au bord de la crise de notes Recommander cette page à un(e) ami(e) Dans « Les dix mots de l'Ecole » autour de l'innovation pédagogique que François Muller présente sur son site Diversifier, il y a le mot 'évaluer', et ce n'est pas un mot intrus. Au début de cette vidéo qui rassemble des définitions du mot, André de Perretti déplore que cette notion soit dévaluée par les habitudes françaises. Un fléau ? Les mauvaises habitudes françaises, Denis Meuret en parlait déjà en 2009 lors du colloque international du CIEP Un seul monde, une seule école ?

Pourquoi les notes posent vraiment problèmes. Avec le lancement de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves, le débat sur l’évaluation a été relancé. Et souvent plutôt mal. Oui la notation pose problèmes ! Mais pas forcément ceux qu’on met le plus en avant. Évaluer différemment… C’est possible? Sébastien Stasse, enseignant de 1re et 2e secondaire en sciences à l’école Alex Monoogian de Montréal a réalisé la vidéo Évaluer différemment. Son but? Faire réfléchir sur les pratiques évaluatives en enseignement : serait-il possible de faire en sorte qu’elles soutiennent aussi l’apprentissage individuel? Tous les enseignants doivent évaluer leurs élèves, c’est un fait. Actuellement, l’évaluation la plus présente est celle où on évalue l’acquisition des connaissances. Enseigner en classes hétérogènes Accueil > Publications > Ouvrages > Enseigner en classes hétérogènes Prendre en compte les différences de niveau ou de culture ? Pas facile, sans doute.

Ne plus noter Futur enseignant, dis-moi comment tu comptes évaluer, et je te dirai quel type d’enseignant tu seras. Réfléchir autour des questions d’évaluation est bien une entrée majeure dans les questions fondamentales du métier. Le souci premier pour un enseignant débutant est de parvenir à des résultats fiables, et ceci se traduit souvent par un recours au seul système d’évaluation quantitative. À quoi servent les notes ? - Pierre Merle, article Éducation Les notes constituent-elles une mesure fiable des compétences et de la valeur des élèves ? Hélas, non ! confirment les recherches sur la question. De multiples biais viennent s’introduire dans l’évaluation des copies. C’est pourquoi, selon Pierre Merle, remplacer le baccalauréat par un contrôle continu présente certains dangers. « J’ai été saqué !

Espace Pédagogique - évaluer autrement en évoluant En fin d'année, l'équipe pédagogique de la sixième A du collège Claude-Debussy a dressé le bilan de l'innovation pédagogique qu'ils avaient menée. Ils ont constaté que professeurs et élèves s'étaient investis et engagés dans le projet "Temps forts". L'évaluation par compétences a donc constitué un espace propice au développement d'une relation de confiance entre les élèves et leurs sept enseignants. Mais de quoi s'agit-il ? Il s'agit de mettre en œuvre un projet transdisciplinaire qui rompe le rythme habituel. Pour ce faire, l'année est balisée d'espaces pédagogiques banalisés, à raison de deux jours toutes les six semaines, appelés "Temps forts".

Jouer en classe en collège et en lycée, pour acquérir connaissances et Frustrant ! C’est qu’on a envie de s’y mettre tout de suite. Dès le préambule le jeu commence, on voudrait être dans la classe où les élèves s’écharpent à propos des fusées de Cuba. À défaut, on voudrait faire une partie là, tout de suite, en famille ou demain avec nos élèves. Motivés avec ou sans les notes ? (4/4) Nous avons vu précédemment certains ressorts positifs ou négatifs de la note selon son contexte. Alain Lieury et son équipe ont précisé cette théorie lors d’une expérience grandeur nature dans un collège. Faut-il noter les élèves ? Episode 1 : Complimentez, il en restera toujours quelque chose Episode 2 : Feedback et gommettes

Related: