background preloader

Cours : Histoire technique et sociale de l'internet (2ème partie)

Cours : Histoire technique et sociale de l'internet (2ème partie)
Related:  Internet & Cie

Cours : Histoire technique et sociale de l'internet (1ère partie) Culture numérique 2012-2013 > 02 : Histoire technique et sociale de l'internet (1ère partie) Eléments pour une histoire technique et sociale de l'internet L'hsitoire sert toujours à nous renseigner sur notre présent et à imaginer l'avenir. L'histoire qui vous sera présentée ici ne cherche pas à placer sur l'axe chronologique des faits avérés. Le discours sur l'internet et plus généralement l'informatique et ses interfaces interactives se nourrit d'une progression très rapide des moyens et outils disponibles.

1964 Thomas Kurtz & John Kemeny créent le BASIC Podcast-Verzeichnis mit kostenlosen MP3 Downloads + Videos - podcast.de - Podcasting Verzeichnis mit Community für kostenlose Podcasts und Videopodcast. Archiv, Charts, Katalog, Videos & Podcast-Suche. Économie du savoir Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les expressions économie du savoir, économie de la connaissance ou économie de l'immatériel ou encore capitalisme cognitif en débordant l'aspect économique société de la connaissance, désignent ce qui serait une nouvelle phase de l'histoire économique dans laquelle, selon certains économistes, nous sommes entrés depuis la fin du siècle dernier (années 1990). C'est Fritz Machlup qui en 1962, semble avoir posé les premiers jalons de ce que l'on appellera plus tard l'économie de la connaissance, dans son livre The production and distribution of knowledge in the United States. L’industrie de la connaissance représente 29 % du PIB aux États-Unis en 1958 toujours d’après l’étude de Machlup (1962) et 34 % en 1980 d’après celle de Rubin et Taylor[1]. La mutation de l'économie ainsi annoncée serait aussi celle d'un nouveau mode de régulation du capitalisme[3]. Les piliers de l'économie du savoir[modifier | modifier le code]

Google : centres de données Retour Lorsque vous consultez un site Web de Google (comme en ce moment), vous accédez à l'un des réseaux de serveurs les plus puissants au monde. Mais à quoi ressemble ce réseau en réalité ? Voici l'occasion de voir Internet de l'intérieur. Qui se cache dans les coulisses de la vaste toile mondiale que nous appelons Internet ? Que faut-il pour héberger le Web dans de bonnes conditions ? Chez Google, nous nous efforçons depuis des années d'optimiser la conception de nos centres de données afin de réduire notre empreinte écologique. Dans notre centre de données de Pryor en Oklahoma, nous avons tissé des liens étroits avec la communauté des Indiens Cherokee. L'une des raisons pour lesquelles nous avons choisi la ville de Lenoir en Caroline du Nord tient à son passé de ville manufacturière dans l'industrie du meuble. Notre centre de données de Belgique est particulier, car il est le premier à fonctionner sans refroidisseurs à eau.

Politique d’utilisation des réseaux sociaux De plus en plus d’entreprises se posent la question d’établir des règles de médias sociaux en ligne pour les employés, collaborateurs et contributeurs qui s’expriment. Le CQRHT (Conseil québécois des ressources humaines en tourisme) a eu la bonne idée de publier en janvier 2012, un document de référence qui délivre un mode d’emploi simple et clair sur cette thématique : Guide de rédaction : politique d’utilisation des médias sociaux (12 pages, en pdf). Guide pratique à établir : mode d’emploi Ce dossier propose une démarche pas à pas afin de construire une politique réseaux sociaux pour une organisation en se posant les bonnes questions, en listant les points-clés, en identifiant les besoins et items qui sont utiles et prépondérants pour l’entreprise, l’organisation ou l’institution concernée. Sommaire du guide de rédaction : politique d’utilisation des réseaux sociaux 1. 2. 3. 4. 5. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International

Khan Academy Marc Halévy Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Marc Halevy XXIème siècle Pour les articles homonymes, voir Halévy. Marc Halévy est un physicien et philosophe français, né à Bruxelles le 3 mai 1953, spécialisé dans les sciences de la complexité tant du point de vue théorique fondamental que du point de vue de leurs applications à l'économie et à la prospective. Il est en outre auteur de divers ouvrages de prospective et de science, ainsi que d'études sur la Kabbale, sur le taoïsme et sur la franc-maçonnerie, et sur leurs convergences avec les vues de la physique fondamentale contemporaine. On lui doit l'idée de l'accumulation du temps – le temps ne passe pas, il s'accumule – et des théories dérivées de la panmnésie et des homéomnésies pour rendre compte des processus d'autopoïèse. Publications[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Le site de Marc Halévy Portail de la philosophie

Manuel de maîtrise de l’Internet Publiée par la Division Médias et de Sociétés de l’information de la Commission Européenne, ce manuel est livré sous la forme d’une application flash. Il cible les parents, les enseignants et les jeunes et est découpé en 25 fiches d’informations traitant des domaines suivants : Se connecter (au net)Sites InternetRecherche d’infoPortailsCourrier électroniqueLe spamLe t’chatLes forums de discussionWww bibliothèquesMusique et imagesCréativitéJeuxEnseignement à distanceCertification et filtrageLa vie privéeLa sécuritéL’intimidationCommerce“E-citoyen”Technologie mobileBlogsRéseaux sociauxDémocratie électroniquel’aide Chaque fiche est aussi téléchargeable dans un format imprimable (PDF). D’un point du vue des contenus on est dans le domaine de la vulgarisation : les domaines ne sont pas approfondis, le flash mal exploité, la consultation n’est pas très agréable. La plupart des liens proposés sont en langue anglaise. Like this: J'aime chargement…

E-réputation Qu'est-ce... ? Réputation numérique : les enjeux Plus de 60% des internautes vérifient la réputation d'une entreprise et de ses produits avant d'acheter. Le niveau des ventes, l'effort de prospection et la motivation du service commercial est directement impacté par l'e-réputation. Qu'il s'agisse d'un acte d'achat, d'une candidature à un poste ou de la préparation d'un rendez-vous professionnel, les internautes ont pris pour habitude de vérifier l'e-réputation en tapant dans les moteurs de recherche le nom d'une marque, d'un produit, d'une personne ou d'une entreprise. Ainsi une bonne image ou une mauvaise réputation a un impact direct et immédiat sur les ventes, le coût et la qualité des recrutements, les partenariats et le développement du réseau professionnel. Développement des réseaux sociaux

Robot d'indexation : définition Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Spider. Fonctionnant sur le même principe, certains robots malveillants (spambots) sont utilisés pour archiver les ressources ou collecter des adresses électroniques auxquelles envoyer des courriels. En Français, depuis 2013, crawler est remplaçable par le mot collecteur[1]. Il existe aussi des collecteurs analysant finement les contenus afin de ne ramener qu'une partie de leur information. Principes d'indexation[modifier | modifier le code] Pour indexer de nouvelles ressources, un robot procède en suivant récursivement les hyperliens trouvés à partir d'une page pivot. Un fichier d'exclusion (robots.txt) placé dans la racine d'un site Web permet de donner aux robots une liste de ressources à ignorer. Deux caractéristiques du Web compliquent le travail du robot d'indexation : le volume de données et la bande passante. Le comportement d'un robot d'indexation résulte de la combinaison des principes suivants :

Web 2.0 : l'Origine Nous verrons dans un premier temps ce qu’est un réseau social, puis nous nous pencherons sur leur « boom » avec l‘apparition d’Internet puis nous étudierons comment les entreprises utilisent à bon escient cette capacité de réseautage. Qu’est-ce qu’un réseau social ? Réseau social : un ensemble d’entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors d’interactions sociales. (wikipédia) Une famille, une communauté, des amis… peuvent constituer des réseaux sociaux. La plupart des réseaux sociaux sur Internet sont publics, permettant à n’importe qui de s’y joindre. (source : atelier.fr) Internet = prolifération des réseaux sociaux Des applications Internet se sont rapidement développées avec pour objectif de créer des interactions sociales entre individus dans plusieurs buts : amical, affectif, professionnel (réseau, recrutement), associatif, caritatif ou politique, commercial, publicitaire. Segmentation des réseaux sociaux Sources :

"Histoire technique & sociale de l'internet", partie 2, présentée par Hervé Le Crosnier, enseignant-chercheur en sciences de l'information, maître de conférences à l'université de Caen Basse-Normandie, membre du comité de rédaction de la revue EcoRev'.

. by epc Oct 22

Related:  Educationcours