background preloader

Comment comprendre le succès de Snapchat auprès des adolescents

Comment comprendre le succès de Snapchat auprès des adolescents
La guerre des images n’aura pas lieu Notre enquête a également révélé un type d’inquiétude moins conforme aux mises en garde des adultes, mais non moins agissante : c’est la crainte de perdre la face, au sens propre, en étant « affiché » - adjectif qui a dans le langage des ados une connotation très négative. Bien qu’elle s’appuie rarement sur des expériences vécues, la hantise est réelle de voir exposées sur Facebook des images de soi dévalorisantes, que les adolescents désignent par la formule très usitée, de Lisieux à Strasbourg en passant par Aulnay-sous-Bois, de « photos dossier ». Se livrer et ... se soustraire à la tyrannie des regards On saisit mieux alors la fonction libératrice pour les adolescents des images sans contraintes échangées par Snapchat qui est parvenu à soustraire la fabrique des images aux rapports de pouvoirs s’exerçant sous la surface apparemment lénifiante des murs de Facebook. Regardez, il n’y a rien à voir : nouvelles « images d’ambiance » Des émoticon vivants

Rédiger des posts "parfaits" sur les réseaux sociaux #SMO | AUTOVEILLE | Logiciel de veille Bonjour tout le monde ! J’ai profité du calme de ce lundi matin pour effectuer ma veille informationnelle sur des infographies intéressantes. Mon logiciel de veille automatique m’a rapatrié une illustration super intéressante sur comment écrire des posts, des messages ou encore des articles parfaits sur les réseaux et médias sociaux ? Différentes plateformes sont présentées dans l’infographie : BlogsYouTubeFacebookTwitterPinterestGoogle+InstagramVineTumblr Il y a également les meilleurs et les pires moments de la journée qui sont présentés pour publier des informations sur tel ou tel réseau social (je vous prie de voir le tableau tout à la fin de l’infographie jointe). Si on doit retenir les informations les plus importantes, il faut, lors de la création d’un post, qu’il y ait : Un call-to-actionUn titre engageant avec des mots-clésUne description ou un texte informatif et intéressantDes images ou des vidéos qui correspondent au contenu de la pageDes hashtags J’adore cette infographie !

The Internet in Real-Time Facebook privacy and kids: Don’t post photos of your kids online. Photo by Hemera/Thinkstock I vividly remember the Facebook post. It was my friend’s 5-year-old daughter “Kate,” (a pseudonym) standing outside of her house in a bright yellow bikini, the street address clearly visible behind her on the front door. A caption read “Leaving for our annual Labor Day weekend at the beach,” and beneath it were more than 50 likes and comments from friends—including many “friends” that Kate’s mom barely knew. The picture had been uploaded to a Facebook album, and there were 114 shots just of Kate: freshly cleaned and swaddled on the day of her birth … giving her Labradoodle a kiss … playing on a swing set. I completely understood her parents’ desire to capture Kate’s everyday moments, because early childhood is so ephemeral. Last week, Facebook updated its privacy policy again. Six thousand respondents to Slate’s survey show a clear trend. The problem is that Facebook is only one site. That poses some obvious challenges for Kate’s future self.

12 vidéos didactiques sur les réseaux sociaux et le numérique La firme Orange via le blog Le Collectif a eu la bonne idée de mettre à disposition des internautes et mobinautes des vidéos courtes didactiques et avec un brin d’humour sur des services en ligne (Twitter, Pinterest, Klout, Foursquare, Google Plus…) et notions de l’Internet (cloud computing…) et du monde connecté (TV connectée, voiture connectée…) d’aujourd’hui afin de mieux les comprendre et les appréhender. Appréhender, comprendre, apprendre En moins de 2 minutes, l’ensemble de ces vidéos intitulées 60 secondes présentent de petits films d’animation pour mieux visualiser ce que recouvrent les outils en ligne et les pratiques qui sont le sujet de ces médias ; une voix off fournissant des explications et d’actions pour ces différents thèmes évoqués. Ces vidéos peuvent être utiles à des néophytes de l’informatique, de l’internet, des smartphones ou à des personnes qui souhaitent découvrir l’utilité de pratiques ou services numériques. Liste des 12 vidéos courtes didactiques 60 secondes

Vie privée en ligne, promotion en ligne : les jeunes protègent davantage leur réputation que leurs renseignements personnels Les jeunes se soucient-ils de leur vie privée? Les participants à des groupes de discussion de HabiloMédias en 2012 nous ont dit qu’ils se souciaient grandement de leur vie privée, même s’ils participent activement à des plateformes et à des activités que les adultes considèrent comme étant seulement des sites de partage et de diffusion. En examinant les conclusions de notre étude Jeunes Canadiens dans un monde branché réalisée auprès de plus de 5 000 élèves des provinces et des territoires du Canada, nous pouvons maintenant commencer à comprendre cette contradiction : les jeunes ne se soucient peut-être pas de notre définition de la vie privée, mais ils veulent avoir le contrôle, le contrôle de ceux qui peuvent voir leurs publications, de ceux qui peuvent savoir où ils se trouvent et, surtout, de la façon dont les autres les perçoivent. On peut certainement dire que l’expérience virtuelle des jeunes est sociale. Quel contenu les jeunes désirent-ils contrôler?

L’image, nouveau langage des ados « Les jeunes photographient comme ils respirent », estime Thu Trinh-Bouvier qui décrypte le phénomène du « Parlimage ». Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Pascale Krémer Les adolescents ont développé un langage qui leur est propre et qui présente l’avantage de les rendre incompréhensibles des adultes. Ils communiquent en images. Dans Parlez-vous Pic speech ? Vous expliquez que les jeunes gens nés depuis 1995, donc avec Internet, et connectés en permanence via leur téléphone portable, ont développé une nouvelle langue. Les ados manient désormais une langue particulière que j’appelle le pic speech (pour picture speech), un langage des images au sens large, qu’on pourrait aussi appeler « Parlimage ». Le smartphone, dont ils sont massivement équipés, est devenu pour eux l’équivalent du stylo. Sur le réseau social Instagram, ils se mettent davantage en valeur à travers des selfies retouchés à l’aide de filtres.

Facebook cleansing: How to delete all of your account activity. If I had my way, Facebook would have a hard and fast expiration date for posts. I generally don’t want most of what I say hanging around longer than I’d keep eggs in the fridge. Sure, some links and videos are worth revisiting—but does anyone really care that I was tired on that Monday in 2008? But most of our Timelines are full of this rotting nonsense. The new year inspires people to make a clean start, and with that motivation, I set out to delete everything I had posted on Facebook that was more than a month old. Really, Farhad? Finding my past is easy. Before deleting everything, you might want to save a copy of it. I averaged about 10 “activities” per day. Deleting 30,000 things takes a long time. Some events can’t be deleted. On average, it took 20 to 30 minutes to purge a month’s worth of posts. I found two options: the Facebook Timeline Cleaner, which runs in Firefox, and F___book Post Manager, which runs in Chrome. Facebook Timeline Cleaner is the more nuanced option.

13 chartes d’utilisation des réseaux sociaux par des institutions et services publics De plus en plus d’institutions et de services publics se dotent de chartes pour l’utilisation des réseaux sociaux. Ces documents didactiques informent les fonctionnaires et les employés sur la responsabilité de leur prise de parole en ligne tout comme la capacité donnée aux usagers, publics cibles de composer des articles/statuts, commentaires, annotations, rediffusions de messages… Et aussi sur l’utilisation de médias comme les images, la vidéo dans ce contexte. Responsabilité, bienséance, capacité et habilitation de réponse ou non aux internautes et aux mobinautes interrogent tout comme les modalités d’une expression en ligne. A poser aussi et à réfléchir en amont : quel est l’objectif de la présence sur des réseaux sociaux numériques de l’institution pour quel projet ? Les chartes d’utilisation définissent ainsi un cadre d’action et sont très utiles à réaliser et à publier. Charte d’utilisation des réseaux/médias sociaux numériques à l’IUT de Rennes Licence :

Étude Ipsos : les jeunes, Internet et les réseaux sociaux L’institut Ipsos a réalisé une étude pour mieux cerner l’usage des nouvelles technologies par les jeunes de moins de 19 ans. Le constat est sans appel : l’hyper-connexion des jeunes s’intensifie. 13h30 par semaine sur Internet pour les 13-19 ans Les adolescents (13-19 ans) passent en moyenne 13h30 par semaine sur Internet en 2015, contre 12h20 en 2012. Les enfants de plus en plus équipés Malgré l’augmentation de la taille des écrans de smartphones, les tablettes ont toujours la cote dans les foyers qui accueillent des enfants. Du côté des autres appareils, les 13-19 ans sont particulièrement mieux lotis que les plus jeunes pour le smartphone (68% vs. 12%), la télévision (41% vs. 17%) et l’ordinateur (73% vs. 20%). Les jeunes de 7 à 19 ans utilisent leur ordinateur pour regarder des vidéos, aller sur les réseaux sociaux et discuter. Les 13-19 ans sur les réseaux sociaux Ipsos livre également quelques statistiques liées aux pratiques des ados sur les réseaux sociaux.

Le rêve fou d’un numérique éducatif déconnecté d’Internet ! On avait vu venir le coup. Déjà, le premier rapport si décalé du Conseil national du numérique nous avait mis la puce à l’oreille, en nous proposant d’enseigner l’informatique en mode débranché, sans ordinateur, donc non connecté bien évidemment : « On peut d’ailleurs aussi enseigner la pensée informatique en s’appuyant sur l’informatique “débranchée”, sans ordinateur ». Ce serait bien si certains informaticiens s’arrêtaient de penser, parfois. Tant pis, je l’ai dit ! Le président de la République, sans doute très mal conseillé, comme d’habitude dès qu’il s’agit de numérique éducatif, en avait remis une couche, trouvant sans doute l’idée particulièrement brillante d’apprendre le numérique (ou l’informatique, on ne sait plus !) Bon, rassurez-vous, l’idée avait fait un flop et il n’était rien sorti de tout cela, fort heureusement. L’idée de la déconnexion qu’on croyait partie nous revient cette fois par la fenêtre. Comment a-t-on pu en arriver là ? La peur de quoi ? 1. 2. 3.

Géographie des dangers sur les réseaux sociaux et comment s’en prémunir La firme Trend Micro spécialisée de logiciels de sécurité informatique, diffuse sur le Web plusieurs infographies pédagogiques sur les réseaux sociaux et la nécessaire information en matière de sécurité pour s’assurer d’une présence responsable et de pratiques pour préserver sa vie privée et ses données personnelles. Géographie des menaces de réseaux sociaux Parmi ses ressources, soulignons l’infographie Géographie des menaces de réseaux sociaux qui dresse un panorama des activités malveillantes pouvant être utilisées notamment pour prendre le contrôle de votre compte de média social. Il est ainsi dressé via cette infographie une liste des dangers sur les réseaux sociaux via les différentes fonctionnalités offertes à l’utilisateur : publications sur le mur ; messages privés ; mauvais amis ; applications ; publications croisées ; événements ; chat… Et des explicitations claires pour se prémunir efficacement contre ces menaces. Infographies pour utiliser les réseaux sociaux en toute sécurité

Facebook est en train de transformer notre mémoire du passé Auparavant, l’Histoire était collective. Avec sa fonction «On This Day», le réseau social est en train d’en faire quelque chose d’égoïste. Je ne l’ai appris que récemment, mais il semble que je sois entrée dans l’histoire en mai 2014 (et que cela soit déjà en train de se répéter). Très prisé des marchands de gadgets et des professeurs de lycée, le principe du «jour dans l’histoire» se décline en journaux commémoratifs, cartes d’anniversaire et sites Internet comme on-this-day.com, qui mettent en avant des évènements dont l’importance est reconnue d’un point de vue historique ou culturel. Bien entendu, Facebook est un réseau social et non un site d’archives historiques. Mettre son histoire personnelle en relation avec la grande Histoire Facebook n’est, bien sûr, pas la première entreprise à s’intéresser à cette idée de «jour dans l’histoire». Action automatique Compression du temps Sarah Senk Partagez cet article

Vie privée et Facebook: pourquoi je ne poste rien de mes enfants sur le web Je ne poste jamais rien sur ma fille sur Facebook. Absolument rien. C’est le seul moyen de la défendre contre la reconnaissance faciale et autres prospections à but commercial. Je me souviens très bien de ce post Facebook. La photo avait été téléchargée sur un album Facebook, où il y avait 114 clichés rien que de Kate: toute propre et emmaillotée le jour de sa naissance, en train d’embrasser son Labradoodle, de faire de la balançoire. Je comprends parfaitement le désir de ses parents de capturer chaque minute de la vie quotidienne de Kate; la petite enfance est tellement éphémère. Fin août, Facebook a de nouveau mis à jour sa politique d’utilisation des données. «Nous pouvons suggérer à un ami de vous identifier dans une photo en scannant et en comparant les photos de votre ami à des informations que nous avons rassemblées à partir de votre photo de profil et des autres photos dans lesquelles vous avez été identifié.» Le problème, c’est que Facebook n’est qu’un site parmi d’autres.

Related: