background preloader

Cerveau : découvrez la face cachée de vos émotions

Cerveau : découvrez la face cachée de vos émotions
ÉMOTIONS. Comment se forment nos émotions ? Quelles structures cérébrales sont impliquées dans ces affects ? D’où viennent les troubles affectifs qui surviennent à l’adolescence ? Pourquoi les enfants sont-ils aussi émotifs ? Autant de questions passionnantes sur les origines cérébrales de nos émotions que l’Inserm nous aide à appréhender en vidéo. Voir les émotions Car voir les émotions est désormais possible. Alors que 15 % de la population présente des problèmes d’introspection émotionnelle et admet avoir du mal à verbaliser et comprendre ses émotions, on fait le point sur l'état actuel des connaissances en neurosciences. ©Inserm/Universcience/CNDP/Picta Productions

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140626.OBS1914/video-cerveau-decouvrez-la-face-cachee-de-vos-emotions.html

Related:  cerveau - psychiatrieStress, Traumatisme, Émotionscecilelcselsc

La musique module les gènes du cerveau Écouter de la musique classique aurait une conséquence inattendue… sur nos gènes ! Elle modulerait en effet l’activité de ceux d’entre eux impliqués dans des fonctions cérébrales, dont la sécrétion de dopamine, ce neuromédiateur du plaisir et de la récompense ! A condition, cependant, qu’on ait l’oreille exercée. Telle est la découverte qu’a faite une équipe de l’université de Helsinki (Finlande) à partir du Concerto n°3 en do majeur K216 de Mozart. Les chercheurs ont fait un pas de géant pour comprendre la façon dont notre cerveau génère des émotions Des chercheurs ont découvert que malgré leur diversité et leurs différentes méthodes de fonctionnement, les émotions étaient enregistrées dans le cerveau de manière très conventionnelle. C’est une grande avancée dans la compréhension de notre système cognitif que DGS vous explique en détail. Une étude menée par Adam Anderson et son équipe de l’Université de Cornell a mis en évidence le fait que les émotions étaient en fait générées par une seule partie du cerveau, contrairement à ce que les précédentes recherches avaient prouvé. “Nous avons découvert que des modèles spécifiques d’activité cérébrale dans le cortex orbitofrontal, une zone du cerveau associée aux émotions, agissaient comme un code qui capture les sentiments subjectifs d’un individu”, explique Adam. Le cerveau est en fait capable de créer un large spectre d’émotions subjectives.

Le cœur a un cerveau En effet, la découverte de neurones à l’intérieur du cœur prouve que cet organe a un langage intelligent. Depuis la nuit des temps, le cœur jouait un rôle important dans nos vies. Les expressions populaires comme « le cœur a ses raisons » ou « une histoire qui me tient à cœur », démontrent qu’on avait toujours subodoré l’existence d’un lien entre les émotions et cet organe. Les poètes et philosophes ont beaucoup écrit sur le cœur au cours de l’histoire. Cet organe a été considéré comme étant « une source non seulement de vertu, mais d’intelligence », les plus anciennes civilisations (mésopotamienne, égyptienne, babylonienne et grecque) partageaient le même avis. Le cœur a le pouvoir de contrôler nos émotions, notre moralité et notre capacité de prendre des décisions.

Le gène qui rend notre cortex si humain Sans lui, on ne vaudrait pas tripette en matière de réflexion, de planification, d’anticipation ou d’imagination. Lui, c’est le néocortex, cette mince couche de matière grise toute plissée qui recouvre nos deux hémisphères cérébraux, siège des fonctions cognitives supérieures de l’être humain. Une équipe du Max Planck Institute of Molecular cell biology and genetics (Allemagne) affirme avoir réussi à isoler un des gènes responsables de cette structure caractéristique et à remonter à l’origine de son apparition. 56 gènes jouant un rôle dans le développement du cerveau humain Ancrage Mémoriel » Nos émotions influencent notre mémorisation. Une étude menée par Rebecca Todd, chercheuse à l’université de Toronto, démontre que, sous l’effet des émotions, les perceptions et les souvenirs sont plus vivants. En effet, les événements émotionnels sont mémorisés avec plus d’intensité et de précision que les événements neutres. Rebecca Todd explique que les moments intenses sont mieux retenus, qu’ils soient positifs ou négatifs. Les images émotionnelles sont perçues comme plus vivantes et beaucoup plus nettes. Au cœur de cette amplification perceptive, l’amygdale – une zone du cerveau essentielle pour estimer l’importance émotionnelle d’événements – est particulièrement active. Cette suractivité provoque ensuite celle du cortex visuel et celle de l’insula postérieure, chargée de l’intégration des sensations corporelles.

Chlorella : la bienfaitrice La chlorella aide à la régularisation de l’activité intestinale. Elle détoxique, désodorise l’intestin et favorise le péristaltisme et le transit intestinal. La chlorella accroît le développement de la flore intestinale favorable pour l’intestin tels que les lactobacillus Acidophilus. Elle favorise également la production de vitamine B présente dans les intestins. Les métaux lourds toxiques tels que le mercure, le cadmium, le plomb, l’arsenic accumulés dans l’organisme sont transportés à travers l’organisme par la chlorella jusque vers les voies d’élimination.

EN IMAGES. Les neurones comme vous ne les avez jamais vus CERVEAU. Réalisées en laboratoire dans le cadre de différents projets de recherche menés par des chercheurs de l'Institut national de santé et de recherche médicale (Inserm) et de l'Institut Pasteur, ces images se démarquent d'abord pour leur utilité : elles apportent de nouvelles informations sur l'organisation de notre cerveau. En effet, ces images montrent la formation, l'organisation et la structure des neurones, cellules du cerveau. Elles sont le fruit de recherches fondamentales diverses, sur le rôle des neurones nouvellement formés, sur la réparation du cortex cérébral, ou encore sur le rôle de certains gènes impliqués dans la formation des synapses (ces points de contact et de communication entre les neurones) et responsables de l'autisme. Mais outre leur aspect purement informatif, les 7 images visibles dans le diaporama ci-dessous se caractérisent également par leur esthétique.

Comment le cerveau supprime-t-il les mauvais souvenirs - Actualité Houssenia Writing On a découvert un circuit cérébral qui nous permet d’oublier la peur et l’anxiété. Le cerveau possède une capacité remarquable pour nous alerter sur les menaces. La nuisance sonore, les odeurs suspectes ou les prédateurs en approche nous envoient des impulsions électriques qui alertent nos neurones sensoriels. Ce processus déclenche les circuits cérébraux sur la peur ce qui nous incite à fuir ou à combattre. Le cerveau est aussi capable de savoir lorsqu’une menace initiale a été résolue ou qu’elle est désormais sans danger. La marche consciente La marche consciente selon Daniel Zanin La marche Afghane : un dossier de Daniel Zanin, accompagnateur en montagne, master spécialiste en sophrologie caycédienne

Que se passe-t-il dans le cerveau quand vous avez une idée ? IDÉE. L'eurêka, le aha moment, l'éclair de génie, l'instant où l'ampoule s’allume… est visible dans le cerveau ! Un phénomène qu'explorent sans relâche John Kounios et Mark Beeman respectivement de l’université Drexel (Philadelphie, Pennsylvanie) et de la Northwestern University (Evanston, Illinois). Tout d’abord, ce processus est plutôt le fruit de l’hémisphère droit, tandis que la pensée analytique implique davantage le gauche. Une première étude (Beeman, 2004) en IRM fonctionnelle et en électroencéphalogramme - qui mesure les ondes du cortex cérébral - l’a même localisé. Aider l'enfant à surmonter ses peurs “Papa, laisse la lumière allumée, j’ai peur dans le noir”, “Je voudrais tant mais je n’ose pas aller sur le manège de chevaux de bois”, “Une sorcière va venir dans ma chambre, je ne veux pas rester tout seul”, “J’ai peur quand tu cries sur moi”… Tous les enfants du monde traversent des peurs aux différentes périodes de leur vie. La peur est universelle. Cet article propose aux parents et aux éducateurs de l’enfant d’adopter un positionnement respectueux, à l’écoute de ses peurs. La peur est l’une des grandes émotions de base que rencontre l’être humain dans la vie. Les trois autres sont la joie, la tristesse et la colère. Chacune d’elles a son utilité.

Related: