background preloader

ChoisirSaContraception

ChoisirSaContraception
Pour vous aider dans le choix de votre contraception, nous mettons à votre disposition un nouvel outil. Notre tableau dynamique vous présente l’ensemble des méthodes contraceptives et vous donne la possibilité de les trier en fonction du critère qui est le plus important pour vous: efficacité, absence d’hormones, fréquence de prise, absence de pose par un professionnel de santé, prix, protection contre les infections sexuellement transmissibles, absence de manipulation pendant le rapport. Ce tableau vous permettra de discuter de votre contraception avec un professionnel de santé en ayant, au préalable, interrogé vos besoins et vos envies. Certaines méthodes naturelles (retrait et abstinence périodique) sont présentées dans ce tableau au même titre que les autres moyens de contraception. Toutefois, il est important de rappeler que si ces méthodes peuvent être utilisées pour espacer les naissances, elles restent contraignantes et donc peu fiables.

http://www.choisirsacontraception.fr/contraception_tableau_comparatif.htm

Related:  Corps et costume fémininsSexualité, contraception, IVG et maternitétpeadola contraception

Accouchement médicalisé... le dangereux parcours de la combattante L’accouchement médicalisé a été tellement banalisé par la presse féminine que les femmes n’ont même plus idée qu’elles peuvent refuser toutes ces techniques qui les rendent totalement dépendantes des médecins et qui les dépossèdent du vrai vécu de leur accouchement. Lorsque les futures mamans arrivent à l’hôpital ou à la clinique, elles se soumettent en général à toutes les directives qui leur sont imposées, pensant que plus l’accouchement sera contrôlé par une technologie ultra-moderne, plus il aura de chance d’être réussi. Elles se livrent, corps et âmes, aux technocrates de l’accouchement qui, d’un bout à l’autre du travail, décideront de tout sans laisser au corps de la femme, ni au bébé lui-même, l’occasion de s’exprimer. Elles se résignent à être des patientes allongées sur des lits d’hôpital, plutôt que des futures mères, en train d’enfanter activement. Il serait temps que les femmes reprennent, elles-mêmes, les décisions concernant leur accouchement. La péridurale : banalisée

Le porno féministe existe-t-il vraiment ? Le 12 août, l’anthropologue et écrivain Agnès Giard publie sur son blog Les 400 Culs, hébergé par Libération, un billet intitulé “Le Porno féministe n’existe pas”, (phrase prononcée par la célèbre actrice porno l’actrice Jiz Lee). Elle y affirme que le porno féministe constituerait une sorte de vitrine du bon goût, par opposition au porno mainstream, qui relayerait une image dégradante des femmes. Dès le lendemain, la réalisatrice Ovidie s’insurge dans un article publié sur son blog Ticket de Métro, déclenchant une polémique autour des liens entre porno et féminisme : sont-ils réellement compatibles? Contactée par Les Inrocks, Agnès Giard estime que le label “porno féministe” est un moyen de produire un contenu “vendeur, accrocheur, qui attire l’attention”, afin de faire connaître “une niche de l’industrie pornographique”. Un label “dangereux” qui ne consisterait qu’à poser un “vernis plus glamour” sur la pornographie. Mouvement alternatif ou “vernis glamour” du porno ?

A l’âge du lycée, elles sont mères Alors que le film « 17 filles » sort au cinéma, il semble que le thème des grossesses adolescentes, récurrent depuis quelques mois sur le petit écran, fascine les jeunes filles, notamment les plus vulnérables. «Bonjour je m’appelle Emmy, j’ai 15 ans et j’attends un bébé. Je savais très bien ce que je faisais et je tiens à tout prix à garder ce bébé. Je n’ai pas connu ma mère, c’est mon père qui m’a élevée avec mes frères et je ne sais pas pourquoi les gens réagissent mal quand on leur dit que l’on est enceinte et que l’on est jeune. » Plusieurs mois après la diffusion du magazine « Ado et déjà maman », qui suivait quatre mères âgées de 15 et 17 ans, le forum de la chaîne TF1 reçoit encore des témoignages où se lisent en filigrane des vies difficiles, et avec l’enfant, l’espoir d’un renouveau. Alors que la majorité des femmes deviennent mères de plus en plus tard, ces maternités à l’âge du lycée exercent une certaine fascination.

« Nuit Chaude Douche Froide », un jeu interactif sur la contraception d'urgence En matière de contraception, on a souvent l’impression qu’on en sait beaucoup. Et pourtant, il arrive de se planter. Pour te permettre de revoir un peu tout ça, le site EtSiÇaMArrivait, via la société pharmaceutique HRA Pharma, a imaginé Nuit Chaude Douche Froide : un serious game, c’est-à-dire un jeu à la fois ludique et instructif, sur le sujet de la contraception d’urgence. Nuit Chaude Douche Froide te met dans la peau d’Amélie, une jeune femme un peu lambda qui se rend à l’anniversaire de sa soeur plus âgée.

"L'utérus artificiel met l’homme et la femme à égalité face à la gestation" Johanna Luyssen est journaliste, féministe, et rédactrice en chef adjointe du magazine "Causette". Je suis un bébé-éprouvette. Enfin, je pourrais l'être. Je suis née en 1982, à l’hôpital Antoine Béclère, à Clamart.

Être libre sexuellement, ce n'est pas forcément la fête du slip En général, les femmes qui affichent une trop grande liberté sexuelle sont menées au bûcher de la stigmatisation, je ne vous apprends rien. Mais il arrive aussi que ce soit le contraire qui se produise, et qu’on juge celles qui ont une sexualité trop « plan-plan ». Pourtant, on peut se revendiquer « sexe-positive » et, au final, pratiquer le missionnaire tranquillement chez soi le samedi soir dans le cadre d’un gentil petit couple monogame. Mineures enceintes, adolescence et parentalité – Encore jeunes et… déjà parents La thématique des jeunes parents mineurs a été au centre des réflexions de la Plateforme « Relais Jeunes Parents », initiée à l’issue du colloque « Encore jeunes et déjà parents » organisé par le service Tremplin . Ce colloque a été l’occasion de réunir de nombreux professionnels, issus de secteurs très différents. Au fil des années, le nombre de jeunes parents, et plus particulièrement celui des jeunes mamans, semble assez constant. Selon la banque des données médico-sociales (BDMS) de l’ONE, le nombre d’accouchements en Wallonie et à Bruxelles est passé, entre 2008 et 2012, de 7 à 42 pour les moins de 15 ans. Il s’est stabilisé autour de 320 naissances pour les 15-17 ans, et autour de 1 040 naissances pour les 18-19 ans. Cela représente tout de même un total d’environ 1 400 naissances pour les moins de 20 ans.

La contraception d'urgence ou pilule du lendemain La contraception d’urgence est une contraception d'exception à utiliser au plus tard dans les 3 à 5 jours suivant un rapport sexuel réalisé sans contraception ou avec un moyen de contraception mal utilisé ou défectueux. Il existe 2 méthodes de contraception d’urgence : la méthode hormonale ("pilule du lendemain") et la pose d'un dispositif intra-utérin au cuivre (stérilet). La contraception d’urgence agit sur le cycle menstruel de la femme mais n’interrompt pas une grossesse. Elle doit donc être mise en œuvre le plus rapidement possible après un rapport à risque.

Faut-il vraiment se laver tous les jours Publicité . Même chose pour quatre femmes sur cinq en Grande-Bretagne. Aux Etats-Unis, la tendance du "cleansing reduction" qui consiste à espacer les douches pour ne pas trop agresser la peau rassemble de plus en plus d'adeptes. Alors, devons-nous revoir nos habitudes de lavage ? Sans A_ avec histoire – Ariane, le labyrinthe de l’endométriose L’endométriose a également eu un impact sur la vie sentimentale de l’artiste. « Lorsque ma maladie s’est déclarée, j’étais avec quelqu’un. Nous envisagions de construire une vie de famille. Puis chaque jour je m’affaiblissais un peu plus, j’étais à bout de forces.

Documents de principes et points de pratique Document de principes La Société canadienne de pédiatrie autorise l’impression d’exemplaires uniques de ce document à partir de son site Web. Pour obtenir la permission d’imprimer ou de photocopier des exemplaires multiples, consultez notre politique sur les droits d'auteurs. Faut-il envoyer son menu avant toute relation sexuelle ? L’idée est tellement brillante que j’enrage de ne l’avoir jamais eue. Audrey Moore, une travailleuse du sexe et contributrice du site britannique Refinery 29, propose d’envoyer son « sex menu » à chaque personne avec qui elle envisage d’avoir un rapport sexuel (non-rémunéré). Et à y bien regarder, c’est probablement le meilleur conseil que l’on puisse donner à quelqu’un qui se rend à un premier rencard. Soyons honnête, les premières fois sont souvent laborieuses. Autant il est facile de « matcher » sur Tinder avec un/une inconnu(e), autant il est moins évident que cela « matche » au lit. Que celle qui n’a jamais trouvé le temps long me jette la première pierre.

cliquer sur le lien pour + d'information by svt35 Nov 20

Related: