background preloader

Nombre d'or

Nombre d'or
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La proportion définie par et est dite d'« extrême et moyenne raison » lorsque est à ce que , soit : lorsque . est alors égal au nombre d'or. Le nombre d'or est une proportion, définie initialement en géométrie comme l'unique rapport entre deux longueurs telles que le rapport de la somme des deux longueurs ( ) sur la plus grande ( ) soit égal à celui de la plus grande ( ) sur la plus petite ( ) c'est-à-dire lorsque . Ce nombre irrationnel est l'unique solution positive de l'équation . soit approximativement[1] 1,6180339887. Il est érigé en théorie esthétique et justifié par des arguments d'ordre mystique, comme une clé importante, voire explicative, dans la compréhension des structures du monde physique, particulièrement pour les critères de beauté et surtout d'harmonie ; sa présence est alors revendiquée dans les sciences de la nature et de la vie, proportions du corps humain ou dans les arts comme la peinture, l'architecture ou la musique. , où Related:  Forme d'énergiesimoelgSort Center 01

Cymatics,Dr. Hans Jenny,Music and Cymatics,Cymatics Research,Cymatics History Voyage astral Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le concept paranormal. Pour le point de vue psychologique et médical, voir Expérience de hors-corps. Le voyage astral est une expression de l'ésotérisme qui désigne l'impression que l'esprit se dissocie du corps physique pour vivre une existence autonome et explorer librement l'espace environnant. L'expression est liée à la croyance des occultistes en un corps astral et en un plan astral. Introduction et définitions[modifier | modifier le code] Actuellement, elles sont étudiées par plusieurs communautés et associations[4] qui considèrent qu'elles procèdent d'un phénomène réel de sortie du corps physique[réf. nécessaire]. Histoire[modifier | modifier le code] Un passage[6] du Dao De Jing (Voie de l'harmonie) est parfois cité comme une description du voyage astral (ou d'une extase chamanique)[7]. Synthèse des témoignages[modifier | modifier le code] Conceptions[modifier | modifier le code] Médias[modifier | modifier le code]

Mécanique Quantique :: Introduction La mécanique quantique est la théorie physique issue d'un des plus grands défis de la science : celui de vouloir comprendre le comportement des particules qui nous composent, et qui composent jusqu'à nos intruments de mesure ! Et c'est là l'obstacle principal que la mécanique quantique a eu a surmonter. Comment réussir à comprendre le comportement des particules quand les objets que nous manipulons sont constitués de plusieurs milliards de milliards de ces mêmes particules ? La mécanique quantique a tout de même réussi. Elle est à présent, elle et les théories qui en sont issues, comme la théorie quantique des champs, la théorie la mieux vérifiée expérimentalement. On a beaucoup dit qu'elle était la théorie la plus éloignée de notre logique - disons surtout qu'elle a mis les neurones de beaucoup de monde à rude épreuve. Et pour aborder la mécanique quantique, c'est par ici ! Ce qui est présenté ici est une interprétation plutôt moderne, on va dire.

Nul en mathématiques ? tant mieux ! La belle affaire : il apparaîtrait que nos pioupious éprouvent quelques difficultés à jongler avec les chiffres ou à résoudre d’absconses équations les yeux fermés. Et de s’alerter de cette déliquescence mathématique comme s’il y avait péril en la demeure, comme si confondre cosinus et sinus relevait d’une pathologie mentale des plus sérieuses. J’ai été une victime des mathématiques. Alors que je n’avais aucune disposition naturelle pour elles, le système éducatif de tout son positivisme implacable a réussi à convaincre mes parents de l’absolue nécessité de m’accoquiner avec elles afin que je ne devienne pas un demeuré patenté, condamné à végéter dans les limbes de mes rêveries adolescentes. De force j’ai dû avaler des équations du deuxième degré, me farcir des racines carrées, m’engloutir des identités remarquables, bouffer de la géométrie dans l’espace, m’empiffrer de triangles isocèles, m’assommer de probabilités. Les mathématiques abîment les gens. Oui je suis de mauvaise foi et alors ?

Onde - Wikip?dia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Propagation d'une onde. Une vague s'écrasant sur le rivage Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales du milieu. Elle se déplace avec une vitesse déterminée qui dépend des caractéristiques du milieu de propagation. Comme tout concept unificateur, l'onde recouvre une grande variété de situations physiques très différentes. L'onde oscillante, qui peut être périodique, est bien illustrée par les rides provoquées par le caillou qui tombe dans l'eau.L'onde solitaire ou soliton trouve un très bel exemple dans les mascarets.L'onde de choc perçue acoustiquement, par exemple, lorsqu'un avion vole à une vitesse supersonique.L'onde électromagnétique n'a dans certains cas pas de support matériel.L'onde acoustique, qui a un support matériel.L'onde de probabilité Exemples[modifier | modifier le code] Ondes et stabilité d'un milieu[modifier | modifier le code] Soient . . où

LA MEDITATION AVEC FORME ET SANS FORME QUESTION : J'ai foi en la méditation sur une forme. Cela ne m'aidera-t-il pas à conquérir la connaissance ? Bien sûr. Ce genre de méditation aide à la concentration de l'esprit. L'esprit est, alors libre de pensées autres que la forme sur laquelle on médite ; il devient alors un avec l'objet de la méditation, cela le rend tout à fait pur. Ensuite, demandez-vous qui est l'adorateur. La réponse "Je" c'est-à-dire le Soi. De cette façon le Soi est conquis en fin de compte. Adorer la réalité sans forme, avec une pensée sans pensée, est la meilleure adoration. Mais, si l'on n'est pas capable d'une telle adoration sans forme de Dieu, on peut très bien n'adorer que la forme. L'adoration sans forme n'est possible que pour ceux dont l'ego n'a plus de forme. L'état d'être pur, lié à la Grâce (Soi), dépourvu d'attachement, est notre état naturel, qui est silence, à l'exclusion de toute autre chose. Il n'y a plus d'ego, il n'y a plus que le silence qui est à lui seul libération. Qui est-ce ? Lui seul est.

12 (nombre) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un polygone à douze côtés est un dodécagone. Un polyèdre à douze faces est un dodécaèdre. Le plus petit carré trimagique connu à ce jour est d'ordre 12. En base 13 et dans les bases plus élevées, (telle que l'hexadécimal), douze est représenté par C. En anglais, l'étymologie (Weekley, Skeat) suggère que « twelve » (similaire à « eleven ») est constitué de deux parties, la première voulant dire « two » (deux) et la seconde « leftover » (reste), donc une traduction littérale voudrait dire « deux restants (après avoir pris dix) ». Douze est un nombre Harshad, un nombre oblong, un nombre de Pell. En imprimerie, le douze (abrégé en dz) est l'autre nom donné au cicéro, unité de mesure typographique équivalent à 12 points typographiques. Le nombre douze est souvent utilisé comme unité de vente dans le commerce, et fait souvent référence à une douzaine. Un douzain est un poème de douze vers. Les divinités olympiennes étaient au nombre de 12. Douze est :

Enfant, Albert Einstein était nul en maths Faux ! Combien de fois les écoliers en difficulté scolaire ont ils entendu que même Albert Einstein, ce génie du XX° siècle, était lui aussi nul en maths lorsqu'il était petit ? Portrait d'Albert Einstein. En réalité, si le jeune Einstein n'appréciait guère les sciences humaines et la biologie, il n'avait pas de difficultés vis à vis des mathématiques. Par contre, il convient de préciser que plus tard dans sa vie, Einstein requit en effet l'aide de confrères mathématiciens, afin de corriger ses calculs parfois erronés. A noter cependant qu'Einstein ne sut parler que très tard, contrairement aux autres enfants de son âge. C'est peut être ainsi que naquit la légende selon laquelle Einstein était un cancre alors qu'il était enfant...

Related: