background preloader

Les MOOCs vont-ils tuer la formation à distance ?

Les MOOCs vont-ils tuer la formation à distance ?
La question qui sert de titre à cet article peut sembler absurde : les MOOCs sont des produits de formation à distance et ne pourraient exister sans les moyens numériques de diffusion de contenu et de communication. Mais si nous posons cette question, c'est qu'entre les MOOCs et la formation à distance telle que nous la connaissons, la pratiquons et la défendons depuis près de 20 ans, il y a des différences importantes. Et l'engouement actuel pour les MOOCs étouffe la voix de ceux qui ont patiemment construit la formation en ligne et n'ont jamais cessé de répondre aux critiques dont elle faisait l'objet. Les MOOCs, de la formation en ligne au rabais ? Les plus enthousiastes défenseurs des MOOCs ne sont pas les acteurs aguerris de la formation à distance. Dans la première enquête sur les concepteurs de MOOCs, réalisée par The Chronicle of Higher Education , on constate que les enseignants qui se sont lancés les premiers dans les MOOCs n'étaient auparavant pas favorables au e-learning.

http://cursus.edu/article/20248/les-moocs-vont-ils-tuer-formation/#.U6lfl9GI70M

Ouvrir l’enseignement supérieur En cette fin d’année 2013, la formation tout au long de la vie demeure un slogan bégayé par l’ONU, par l’UNESCO, par l’Union Européenne et par tous les responsables politiques. Cette belle promesse trouve toutefois peu de concrétisation faute de modèle de financement et de valeurs sur lesquelles s’appuyer. Pourtant, l'ouverture des formations supérieures à toutes les classes d'âge, tout au long de la vie est devenue une nécessité pour répondre à un besoin social et contribuer à une meilleure efficacité économique, aucun pays ne pouvant désormais se contenter de former une élite et de délaisser l’immense potentiel que représente l’ensemble de sa population. Il s’agit d’ouvrir véritablement le droit à la formation (une bonne intention qui demeure un slogan éloigné de la réalité) à toute la population, sans distinction d’âge, de statut social, de situation professionnelle, ou de localisation géographique. D'autres politiques sont possibles. Des opportunités existent aujourd'hui.

Les MOOC : entre mirage technologique et virage pédagogique Me préparant à écrire ce billet, j’étais il y a quelques semaines, voire quelques jours à peine, en train de consolider ma documentation sur cette résurgence du dernier avatar numérique des technologies éducatives : les MOOC. Et voilà, un article très récent (2013) de Thierry Karsenti « MOOC : révolution ou simple effet de mode » fait de manière très documentée le tour de la question. Mais, en fait, m’est-il encore besoin de rappeler ce que sont ces Massive Open Online Courses ? Vous avez suivi des cours en amphi ? Vous avez réalisé des exercices en salle de TP ?

Fun Créé en 1967, Inria est l'institut public de recherche entièrement dédié aux sciences du numérique. A l’interface des sciences informatiques et des mathématiques, les 3400 chercheurs des équipes Inria inventent les technologies numériques de demain. Issus des plus grandes universités internationales, ils croisent avec créativité recherche fondamentale et recherche appliquée. Pourquoi les MOOC ? Autour de la question 2. Pourquoi les MOOC ? Nos invités du jour Maxime Beaugeois et Daniel Hennequin (fondateurs du Mooc QuidQuam Eurêka) et Pierre-Henri Cubaud du Cnam (initiateur du MOOC "Introduction aux technologies des médias interactifs numériques ") s'interrogeront autour de la question suivante : "Pourquoi les MOOC?"

un cours en ligne pour « trouver le job de ses rêves » Vingt-mille. C'est le nombre de pré-inscrits à MOOC7, une formation en ligne ouverte à tous qui vise à aider les internautes à « trouver le job de leurs rêves » en sept semaines. Le lancement officiel de ce MOOC (Massive open online course) est programmé pour ce mardi 20 octobre, à la Cité internationale de Lyon. Minerva, l'université globale 3.0 De notre correspondante aux Etats-Unis, Jessica Gourdon | Publié le Installé dans un immeuble du centre-ville de San Francisco, le siège de l'université Minerva a tout l'air de celui d'une start-up, avec son vaste open space, sa cuisine, ses "standing desks" et ses salles de réunion vitrées. Ce lundi matin, quelques étudiants sont venus y étudier, ordinateur sous le bras, et partagent l'espace avec les équipes de Minerva : 70 personnes au total, dont neuf professeurs permanents.

MOOC : « La France a rattrapé son retard » Deux ans près sa création, la plate-forme de cours en ligne FUN (France université numérique) fait peau neuve et affiche de nouvelles ambitions. Cette initiative lancée en octobre 2013 par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche compte en effet plus de 1,4 million d’inscrits depuis sa création, et 520 000 apprenants, issus de 120 pays. Elle est alimentée par 62 structures d’enseignement supérieur – universités, écoles comme Sciences Po, l’Essec ou Mines Telecom… – qui proposent 155 cours en ligne ouverts et massifs (« Massive online open courses » ou MOOC), dont 53 ont été proposés à la rentrée de septembre. « La France a rattrapé son retard et s’est replacée dans les standards européens », s’est réjoui le secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur, Thierry Mandon, lors d’une conférence de presse mercredi 2 décembre, en pointant le nombre de cours proposés par ses homologues allemands (70) ou anglais (196).

FORMATIC - Paris 2011 : L'information virtuelle pour construire du sens en soins infirmiers Présentation de: FORMATIC - Paris 2011 : L'information virtuelle pour construire du sens en soins infirmiers Informations pratiques sur cette ressource Type : cours / présentation Niveau : enseignement supérieur, formation continue, enseignement supérieur, enseignement supérieur Durée d'exécution : 14 minutes 45 secondes

Formation à distance E-Learning et Mooc

Related: